La vacance de M. Hulot !

On savait que HULOT rimait avec MOSANTO : ICI

La preuve que ça rime aussi avec MAFIOSO, et tutti quanti, tout se faisant au N.O.M. du Fric, du Flouze et de la Sainte-Oseille pour la touche verte écolo…

▼▼▼▼

Les vacances de Monsieur Hulot 

Claude Janvier | 29 août 2018

Patatras ! Hulot démissionne et les rêves bobo/écolo volent en éclats. Pas d’Hulogie, pas d’écologie. Mieux qu’un slogan, une ligne directrice. Par dépit, je retourne cautionner Monsanto…

Il suffit de lire les déclarations dithyrambiques des médias pour se rendre compte qu’Hulot entre presque dans la légende. C’est un peu comme le dessus de l’iceberg, la majorité ne regarde pas dessous. Et pourtant, les braves gens feraient mieux de jeter un œil. Sponsorisé par EDF (donc par le nucléaire), Hulot fait sa renommée grâce à ses émissions « séquence frisson » et développe ensuite toute une gamme de produits Ushuaia. Produits controversés puisque Greenpeace montre du doigt que la composition de certains peut entraîner des problèmes de santé. *

« Les vacances de Monsieur Hulot ». La démission de ce dernier est bien moins drôle que le film de Tati. Lamentable fuite ou coup de pub pour son futur ? Je pencherai pour la première proposition. Quand on assume une position, on s’y tient. C’était son rôle de Ministre de faire fléchir le gouvernement et l’état.

Hulot devait s’imaginer que le rôle de Ministre était cantonné à boire des flûtes de champagne et à savourer des petits fours.

Raté. Ca dépend des ministères et des institutions… S’il voulait ce genre de rôle, il lui suffisait de remplacer Jack Lang à la tête de l’institut du monde d’Arabe.*

9 000 € par mois pour serrer des mains et boire des coupettes…Not so bad…

Mais revenons à Hulot. Et oui, il s’est heurté de plein fouet au lobby des industriels agro-alimentaires et du monde des cosmétiques.

Il accuse Thierry Coste de lobbying contre lui et de l’avoir chassé du gouvernement. Le chasseur a chassé Hulot. Risible.
Hulot à le rôle du lapin dans cette histoire. Lire les titres du Monde et de la grande presse. *

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais si je m’appelais Hulot, je n’apprécierais pas que la grande presse titre qu’il s’est pris une fessée par un chasseur. Franchement ?
Hulot nous avait gratifié en 2009 du film « le syndrome du Titanic ». Film sponsorisé entre autres par TF1 qui se veut être un film catastrophe, mais ou curieusement le sujet de la pollution n’est pas traité à fond. Tout comme son mandat de Ministre de l’Écologie d’ailleurs, puisqu’il s’en va.

Monsanto/Bayer/Hoechst/ Banquiers/Pétroliers remercient Hulot pour ce numéro d’esbroufe.
La pollution industrielle à de beaux jours devant elle.

Claude Janvier

Bonne vacance Monsieur Hulot. N’abusez pas des crèmes bronzantes de votre marque… On ne sait jamais.

http://www.leparisien.fr/une/soupcons-medicaux-sur-des-produits-ushuaia-22-11-2006-2007529080.php

https://www.capital.fr/entreprises-marches/institut-du-monde-arabe-les-incroyables-gaspillages-du-president-jack-lang-1197297

* https://www.lemonde.fr/politique/article/2018/08/29/thierry-coste-le-lobbyiste-qui-a-chasse-l-ecologiste_5347437_823448.html

▼▼▼

Qui va à la chasse, perd sa place !

La démission surprise de Hulot va obliger le chef de l’État à remanier son équipe à son retour de Finlande.

Un seul être vous manque… et tout est dépeuplé ? Vendredi matin, Édouard Philippe n’aura plus Nicolas Hulot à sa droite, autour de la grande table du Conseil des ministres. Celui-ci a annoncé sa démission, ce mardi matin, après quinze mois passés au gouvernement. Ni quelques instants plus tard, pour le séminaire de rentrée. Se profile un remaniement improvisé, sur lequel demeurent de nombreuses zones d’ombre.

Quel timing ?

En déplacement pendant trois jours au Danemark et en Finlande, Emmanuel Macron a exclu l’idée d’une réorganisation depuis l’étranger, comme de revenir plus tôt en France pour gérer cette crise politique. Ce qui ne l’empêche pas de suivre le dossier de très près.

Pour lire l’article complet ► http://www.leparisien.fr/politique/demission-de-hulot-le-remaniement-c-est-presque-maintenant-28-08-2018-7868271.php

Surtout que les charognards ont sentis l’odeur du sang !

« Il faut un sursaut » sur l’environnement, selon Ségolène Royal qui n’est « candidate à rien »

◄|►

Au Danemark, les premiers mots de Macron après le départ de Hulot

Le président de la République, arrivé à Copenhague mardi matin, a jugé que son ministre démissionnaire était «un homme libre».

Le départ de Nicolas Hulot ne change rien aux ambitions écologiques de la France. C’est en tout cas ce qu’a affirmé Emmanuel Macron, mardi à Copenhague, lors d’une conférence de presse aux côtés du Premier ministre danois. «La France continuera de se battre pour une grande ambition climatique», a assuré le président, pris de court par la démission du ministre de la Transition écologique.

«J’ai choisi Nicolas Hulot il y a 15 mois parce qu’il est un homme libre. Je respecte sa liberté, je souhaite compter sur son engagement sous une autre forme et là où il sera», a salué le chef de l’Etat. «En 15 mois, ce gouvernement a fait plus qu’aucun autre dans la même période sur ce sujet», a affirmé Emmanuel Macron en citant la fermeture de centrales à charbon, les engagements sur les hydrocarbures ou sur la trajectoire énergétique. Source Paris-Match du 30/08/18

◄►

Oui, enfin, juste après avoir dit aussi : les Français seraient donc (aussi) des « Gaulois réfractairesArticle +VIDÉO source LCI – Au Danemark, Emmanuel Macron évoque un « peuple gaulois réfractaire au changement ».

▼▼

L’histoire des paysans est écrite par les citadins

L’histoire des nomades est écrite par les sédentaires

L’histoire des chasseurs-cueilleurs est écrite par les fermiers

L’histoire des peuples non-étatiques est écrite par les greffiers de justice

Toutes peuvent être trouvées dans les archives sous l’étiquette « Histoire des Barbares »

James C Scott « Against The Grain » 2017

Et si on conseillait à Macron de rouvrir des livres d’histoire car manifestement il n’a suivi que des cours de français ou de théâtre ?

Alors pas les livres d’histoire de l’Éducation Nationale ! Non ! Surtout pas car l’histoire y est écrite par les vainqueurs…

Et pour tordre définitivement le cou à un mythe, un de plus, sur le « Nos ancêtres les gaulois » si cher aux Biens-Zélés de tous poils !

De fait, l’histoire officielle de la France, celle que nos élites politiques et intellectuelles veulent mettre en avant a dû s’accommoder de trois grandes défaites successives :

La première est celle des Gaulois face aux Romains. Nos ‘ancêtres les Gaulois’ sont avant tout des vaincus, qui plus est, décrits par leur vainqueur comme des barbares. […]  À ce titre, il est effarant de constater que ce qu’on nous répète à longueur de bouquin d’histoire scolaire insipide au sujet de “nos ancêtres les Gaulois”, ne couvre en fait que la toute fin d’une civilisation qui a essaimé en Europe du Danube à l’Irlande pendant plus de 800 ans !.. […] C’est sur la combinaison des deux doctrines qu’est fondée l’histoire officielle de la France, occultant à dessein la véritable originalité et efficacité tant politique qu’économique de “nos ancêtres les Gaulois”. Extraits de la 3ème partie de « On a retrouvé l’histoire de France » du Pr. Demoule* Robert Laffont, 2012 et Folio “Histoire”, 2013, regroupé dans ce PDF N° 7 de 21 pages « La France amnésique au passé règlementé par Jean-Paul Demoule ou On a retrouvé l’Histoire de France »

(*) Jean-Paul Demoule est professeur émérite de protohistoire à la Sorbonne, membre de l’Institut Universitaire de France, ancien directeur de l’Institut National de Recherche en Archéologie Préventive (INRAP) et a collaboré au CNRS. Spécialiste de l’âge de fer, de l’histoire de l’archéologie, il est considéré comme le père de l’archéologie préventive en France. Le professeur Demoule est l’auteur ou co-auteur de 17 ouvrages publiés depuis la fin des années 1990, notamment de l’excellent « On a retrouvé l’histoire de France », paru en 2012.

Mais aussi, du même auteur « Barbares et Civilisations » où l’on comprend que nos racines ne sont pas si chrétiennes que cela et que nos ancêtres étaient surtout Germains ;

Et pour répondre à la question de l’origine de la société européenne (et française) cette introduction au livre de l’historien Alain Guillerm “Le défi celtique” de la façon suivante : R71 : Cette préoccupation politico-anthropologique nous a été dictée par le cheminement de notre recherche sur les solutions potentielles au marasme ambiant de nos sociétés occidentales, viciées et perverties par la doctrine suprématiste forcenée dominante depuis le XVe siècle (certains diront depuis l’ère de la première croisade à la fin du XIe siècle…) et sa mise en application globale par le truchement du colonialisme fondé sur l’hégémonie culturelle judéo-chrétienne engloutissant le monde. Nous avons identifié l’État et ses institutions, quelle qu’en soit la forme adoptée, comme outil du maintien de la division politique de la société à des fins de contrôle oligarchique des sociétés et au travers de l’étude des recherches d’anthroplogues, sociologues et d’historiens réputés comme (liste non exhaustive) : Pierre Clastres, Marshall Sahlins, Robert Jaulin, David Stannard, Charles Mann, Taiaiake Alfred, Russell Means, Pierre Kropotkine, Sam Mbah, I.E. Igariwey et maintenant Alain Guillerm, que la société humaine a vécu de fait des millénaires sans structures étatiques, sans division politique de la société et que contrairement au dogme enseigné dans les deux grands courants anthropologiques “classiques” du structuralisme évolutionniste et du marxisme, l’État n’est non seulement pas la finalité de l’histoire, le sommet de l’évolution de la société humaine, son stade ultime de “maturation”, mais qu’il en serait au contraire une entrave, une anomalie, une certaine perversion le rendant en rien inéluctable aux société humaines sur cette planète. […]

Société contre l’État : Société Celtique et Gauloise ; Introduction « au Défi Celtique » par Alain Guillerm, version PDF N° 6 de 34 pages.

PLUS QUE JAMAIS LA SOLUTION EST HORS ÉTAT & SES INSTITUTIONS !

Saisissons cette opportunité de nous coordonner et appelons à un BOYCOTT TOTAL par une ;

Prise de conscience individuelle ► prise de conscience collective ► boycott et organisation parallèle ► désobéissance civile ► réorganisation politico-sociale ► changement de paradigme

Parce que la chouette-Hulot va être remplacée par un vautour-Royal le but étant, à très court terme de nous parquer dans des Smart-cities (smart-grid) dont Royal s’était faite l’ambassadrice et là c’est flicage à dom, à l’école, à pied, à cheval ou en voiture

JBL1960

Lectures complémentaires en versions PDF (70) LES PDFs DE JBL1960

70 versions au format PDF d’histoire, de politique, de géo-politique, d’anthropologie politique, de science pour exploser les mythos à la tronche de la malfaisance régnante…

 

Publicités

74 réflexions sur « La vacance de M. Hulot ! »

  1. Et, surtout l’uranium… Pas touche au grisbi.

    Faisons tomber tout le système rapidement afin de redémarrer débarrassé de cette vermine du village mondial.

    Sinon, c’est pour nous les riens l’euthanasie à grande échelle via la pression des élites auto-proclamees… Alimentation, glysophate, produits pétroliers, uranium et autres douceurs.

    Davai…Sans Vladimir Vladimirovitch car lui aussi est pour la mondialisation.

    J'aime

    1. Absolument mon Roseau !
      Maintenant, faut savoir que pour certain si c’est Vlad, y signent des 2 mains et des 2 pieds…
      Pour te dire qu’on n’a pas le cul sorti des ronces hein ?

      Tiens, un prêté pour un vomi ► https://www.20minutes.fr/arts-stars/culture/2327755-20180830-ecrivain-philippe-besson-ami-couple-macron-nomme-consul-general-los-angeles

      J’ai intégré l’un des léchages de PB dans un billet sur son demi-dieu qui fait rien que des caprices…

      M’en vas le chercher pour le coller là !

      Comme quoi, ça urge, un peu quand même…

      Doit avoir la langue toute rapeuse le Philou, beurk !
      JBL

      J'aime

      1. Extrait de ce billet RÉSUMÉSOTT 08/2017 + INFOS, DOSSIERS & PDF AD HOC

        NB : Y’a tout juste 1 an !

        Suivi par l’écrivain Philippe Besson pendant la présidentielle, Emmanuel Macron apparaît plein d’assurance… et de dédain pour ses rivaux. Le secret de la victoire ? Finalement, l’une des seules personnes à trouver grâce aux yeux d’Emmanuel Macron est… Macron Emmanuel. À l’heure de se comparer, le candidat évoque spontanément Napoléon. Quand Philippe Besson lui fait remarquer que tous ses conseillers présentent le même profil, jeune et diplômé, il rétorque :  » J’assume. Les maréchaux d’Empire étaient jeunes et ce n’étaient pas des paysans «  . Même référence lorsque l’écrivain lui demande s’il va surfer sur la vague « dégagiste » :  » Ça ne se joue pas sur le dégagisme. (…) Même Napoléon à côté de ses jeunes maréchaux d’Empire est allé piocher dans l’Ancien Régime «  . Au détour de plusieurs phrases, le futur Président laisse entrevoir la haute estime qu’il porte à son entreprise et à sa personne. En se faisant au besoin emphatique.  » C’est Hernani. Une force qui va  » , confie-t-il à propos d’En Marche, en citant l’œuvre de Victor Hugo. Interrogé sur l’état de la France, Emmanuel Macron répond… en évoquant son propre destin. Exceptionnel, forcément :  » On vit la Renaissance. Notre civilisation peut disparaître, elle est peut-être déjà morte. Je suis peut-être le dernier aztèque qui gigote «  .

        Alors, Résistance71 m’avait enlevée les mots du clavier alors que je lui tirais l’œil vers cette info : pas étonnant que cette chèvre fasse référence à une société amérindienne étatique ! Ça aurait été plus surprenant qu’il fasse référence aux Iroquois, Lakota… Il aurait pu aussi choisir les descendants d’un autre empire étatique les Mayas, dont les descendants aujourd’hui… sont les zapatistes du Chiapas !

        Qui a dégagé l’autre ?…
        On s’en fout = N’attendons rien et enclenchons le process de la société des sociétés, et pis c’est tout !
        Une morbak vénère !

        J'aime

      2. Jo, je n’aime pas l’expression « pas sorti le cul des ronces » car le roncier, d’un point de vue écologique est très utile, et pas que pour gratter le derrière !

        C’est l’un des végétaux qui permet de passer d’un sol minéral à un sol végétal riche.

        La ronce a des propriétés médicinales intéressantes.

        Pour l’écrivain Philippe Besson, le livre a dû être torché en 2 temps 3 mouvements…

        J'aime

  2. La peste religieuse

    Johann Most – 1892

    De toutes les maladies mentales que l’homme s’est implantées systématiquement dans le cerveau, la PESTE RELIGIEUSE est certainement la plus horrible.

    Comme tout a son histoire, cette ÉPIDÉMIE n’est pas sans avoir la sienne. Seulement il est, parbleu !, bien dommage que le développement de cette histoire ne soit pas tout ce qu’il y a de plus joli. Les vieux Zeus et Jupiter étaient des individu très convenables, nous dirons même assez éclairés, si on les compare aux rejetons trinitaires de l’arbre généalogique du bon DIEU, lesquels ne le cèdent en rien aux premiers en cruauté et en brutalité. […]

    Espérons que les masses ne se laisseront plus longtemps tromper et berner, mais qu’un jour viendra où les crucifix et les saints seront jetés au feu, les calices et les hosties convertis en objets utiles, les églises transformées en salle de concert, de théâtres ou d’assemblées, ou, dans le cas où elles ne pourraient servir à ce but, en grenier à blé et en écuries à chevaux. Espérons qu’un jour viendra où le peuple éclairé cette fois ne comprendra pas que pareille transformation n’ait pas déjà eu lieu depuis longtemps. Cette manière d’agir courte et concise ne se pratiquera naturellement que lorsque la RÉVOLUTION SOCIALE, qui approche, éclatera, c’est-à-dire au moment où il sera fait table rase des complices de la prétraille : principes, bureaucrates et capitalistes et où l’État ainsi que l’Église seront radicalement balayés.

    Johann Most, 1892.

    Le renvoi vers ce texte, sublime, de Johann Most, est dans le R71 ► https://resistance71.wordpress.com/2018/08/30/les-fleaux-de-lhumanite-la-peste-religieuse-johann-most/

    Comment croire au hasard ?

    JBL

    J'aime

    1. Le hasard au sens oriental : prévu, organisé ; répond parfaitement à ta question..

      Et, par la même occaz l’Orient devient « moins compliqué » !

      La politique est aussi une religion, avec ses différents courants, de droite, de gauche, du centre, de moitié-droite, de moitié gauche, de ni de droite ni de gauche, d’en marche (mais le robot transhumaniste n’a jamais précisé le sens de la marche)…

      J'aime

  3. http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2018/08/30/25001-20180830ARTFIG00135-gaulois-refractaires-face-aux-critiques-macron-plaide-un-trait-d-humour.php

    LE SCAN POLITIQUE – Le chef de l’État, qui s’est attiré les foudres de l’opposition après avoir assimilé mercredi les Français à des «Gaulois réfractaires au changement», regrette une polémique sortie de son contexte.

    Sa phrase a mis le feu aux poudres et il veut calmer le jeu. Mercredi après-midi, depuis le Danemark, en évoquant le modèle danois de «flexisécurité», le président a comparé les Français, et les Danois, un «peuple luthérien» ouvert aux transformations. Confronté à une levée de boucliers de la part de l’opposition, c’est depuis le Finlande que, jeudi matin, le chef d’Etat regrette une «polémique hors contexte», et invite à prendre de la distance, justifiant s’il s’agit là d’un «trait d’humour».

    Aimé par 1 personne

    1. Ben voyons, comme il est drôle macronius, chaque fois qu’il ouvre la bouche c’est pour dire des conneries si maman n’est pas derrière pour lui apprendre convenablement son texte!

      J'aime

  4. https://www.rtl.fr/actu/politique/demission-de-hulot-je-ne-suis-candidate-a-rien-assure-royal-sur-rtl-7794574365

    Qui va remplacer Nicolas Hulot au ministère de la Transition écologique et solidaire ? C’est la question qui se pose après le départ surprise de l’écologiste. Déjà plusieurs noms commencent à être égrainés : Barbara Pompili, Sébastien Lecornu ou encore Pascal Canfin…

    Et Ségolène Royal ? L’ancienne ministre de l’Environnement sous François Hollande était l’invitée de RTL, ce mercredi 29 août. Sa réponse est claire : « Je ne suis candidate à rien ». Désormais, elle occupe le poste d’ambassadrice des pôles Arctique et Antarctique.

    Concernant la démission de Nicolas Hulot, Ségolène Royal estime que « le combat pour l’environnement est l’un des plus beaux combats dans la politique (…) C’est très rare en politique quand on peut travailler dans le temps long ». D’après elle, l’écologiste n’aurait pas mesuré la difficulté d’un poste de ministre. « Ce n’est pas le seul à avoir démissionné », souligne-t-elle par ailleurs. D’après elle, le ministre a découvert la difficulté du poste. « C’est ingrat, compliqué et fatiguant », ajoute-t-elle.
    =*=
    Roseau avait immédiatement fait mention de la Reine des Neiges dès le moment ou la Chouette-Hulot avait posé sa dém !

    Elle n’est candidate à rien, c’est pour faire avancer le schimilili… FH dit le Mou…

    J'aime

    1. La Reine des Neiges ne peut pas poser sa candidature, car elle se rabaisserait à simple gueuse.

      Elle attend donc, impatiemment que la mission lui soit offerte.

      Zupiter n’a pas encore son rôle uploadé pour proposer le poste de ministre…c’était pas prévu au programme…ses marionnetistes doivent faire écrire le programme en urgence…et ça peut coûter un pognon de dingue ce genre de sortie de route… Bordel !

      J'aime

    1. Tiens, rions un peu tant qu’on peut, encore…

      Voici le testament de Nicolas Hulot

      Par Pierre-Henri de Menthon le 30.08.2018 à 17h34 Abonnés

      Nicolas Hulot, avant de démissionner, a livré une longue interview au magazine WE Demain. Sous forme de testament prospectif. Extraits.

      En 2040 aura eu lieu l’effondrement, sauf si…

      « 2040 sera le moment de vérité pour savoir si l’on a basculé, ou pas, du bon côté. Et cela se détermine maintenant. La fenêtre de tir est très courte, mais on a tous les instruments sur la table. Il y a deux scénarios : soit l’effondrement a eu lieu parce qu’on ne s’est pas mis en situation de changer de modèle, d’adapter nos démocraties aux enjeux de long terme, de mutualiser les moyens au niveau mondial… Soit on a un modèle économique, marchand et culturel qui fait que la transition que je suis censé animer pour mon pays a réussi. Si on ne croyait pas à cette hypothèse, on ne dépenserait pas, les uns et les autres, autant d’énergie. Mais mon seul objectif c’est de créer, dans trois ou quatre domaines, les conditions d’une transition irréversible. Le monde de 2040 ou 2050, c’est un monde où l’économie sociale et solidaire ► https://www.challenges.fr/politique/voici-le-testament-de-nicolas-hulot_609621

      C’est réservé auzabonnés, sauf que j’ai pu le lire en entier sur mon téléphone et c’est pas piqué des hannetons !

      Par exemple = Le monde de 2040 ou 2050, c’est un monde où l’économie sociale et solidaire, l’économie circulaire, les énergies renouvelables, l’agro-économie, la nature en ville seront devenus la norme. Il n’y a pas d’autre monde envisageables.

      BEURK !
      Alors heureusement pour nous, on envisage les choses tout autrement… Sans eux déjà !

      Jo

      J'aime

      1. Ouais…je viens de recevoir un gentil mail du fisc m’annonçant que j’avais ma TF venue se pelotonner dans mon espace…

        Cuvée 2018, t’es une salope de fainéante lépreuse à qui l’Etat distribue le RSA, donc pour te punir de refuser un travail d’esclave humiliée tu dois PAYER PLEIN POT la taxe foncière…

        Envoyons toute ces pourritures dans les enfers vite fait !

        J'aime

  5. Revenons sur ce commentaire d’un mec à l’écharpe rouge…aussi odieux qu’un autre vieux mec à l’écharpe rouge…

    https://www.delitdimages.org/macron-ne-craint-pas-le-vote-des-retraites-car-en-2022-beaucoup-seront-mortsvideo/

    Les chiffres communiqués de l’Insee, chaque année via sa pyramide des âges.

    2016 – France métropolitaine uniquement (les autres valeurs ne sont pas publiques, en tout cas pas en accès libre)

    2018 – France et Mayotte incluse.

    Population totale

    2016 – France métropolitaine : 64 513 242
    2018 – France + Mayotte – 67 186 638

    Personnes de 70 ans et +

    2016 —– 8 425 584 (dont 1 986 160 de 85 ans et +)
    2018 —– 9 193 415 (dont 2 140 466 de 85 ans et +)

    L’écrêtement s’est fait sur les 100 ans et +, de 3795.

    Personnes de moins de 16 ans

    2016 —- 12 614 844
    2018 —- 13 064 043

    Personnes de 16 à 25 ans

    2016 —- 7 489 067
    2018 —- 7 862 210

    Personnes de 26 à 45 ans (plus ou moins la vie active actuelle)

    2016 —- 16 258 861
    2018 —- 16 591 259

    Personnes de 46 à 62 ans (celles qui doivent travailler selon PE)

    2016 —- 14 319 137
    2018 —- 14 922 049

    Cerise sur le gâteau, les règles pour comptabiliser les personnes…

    Le RNIPP ou fichier central établi à partir des fichiers d’état civil des communes est compilé en centralisé par l’Insee, d’une part ; le recensement effectué chaque année et dont la définition de la population légale est gérée par près de 500 lois, et la population légale selon le Ministère de l’Intérieur n’est pas celle vue par l’Insee…

    Pour l’Insee, toute personne qui se trouve sur le territoire français à minuit le 1er jour du recensement, est une population légale…

    Et, pour nos chers élus, la population légale du recensement est celle qui sert de base au calcul de la DGF (Dotation Générale de Financement) qui bien qu’elle soit revue à la baisse depuis 3 ans, avantage grandement des maires qui ont des camps de migrants gigantesques, et qui couinent uniquement devant la caméra !

    J'aime

    1. L’homme à l’écharpe rouge, qu’on a bien envie d’écharper d’ailleurs, qui squatte à vie les plateaux télé comme Cdansl’air, est un habitué des phrases assassines qui expriment tout haut ce que les zélites pensent tout bas…

      C’est le grand copain à Carlita Sarkozy…

      Aimé par 1 personne

      1. As tu entendu l’interview de Besançenot ?

        Le début commence bien , mais après c’est une ratatouille de village mondial à la sauce bolchevique… bon, il n’aborde pas le goulag, mais il doit y penser très fort.

        Barbier, c’est aussi le mec qui proposait de supprimer des jours de congés…

        J'aime

      2. Barbier a absolument tout dit, dès qu’il y a un truc dégueu pour préparer les esprits = c’est lui qui s’y colle, et qui palpe bien sûr, y travaille pas gratis, quoiqu’il a bien l’air d’aimer ça…

        En 2022, si on arrive ensemble, on aura parcouru 40 ans avec mon vieux pou de mari…

        J'aime

      3. Bonne nuit Jo !

        Fais de beaux rêves.

        PS : le vieux pou, est si je peux me permettre un vieux poul (masculin de poule en vieux français)…

        J'aime

  6. EPR technologie non maîtrisée programme « une portée de 6 petits » pour 2025…

    Le Point, lui si discret sur Jupiter et son aéropage de old-age politique :

    http://www.lepoint.fr/economie/six-nouveaux-epr-une-vraie-fausse-surprise-30-08-2018-2247091_28.php

    Alors, qu’en est-il de nos besoins réels en électricité :

    – la centralisation des productions distribuées par une infrastructure nationale est une abérration complète, tant du point de vue du coût, de la destruction de l’environnement, de la perte de puissance en ligne, et du danger des lignes haute et très haute tension ;

    – la conception de toujours plus de gadgets électriques devrait être arrêtée : qu’ils soient alimentés par secteur (prise électrique) ou par pile/batterie…cela inclus aussi bien les petits gadgets que d’imaginer avoir tous les véhicules électriques équipés d’énormes batteries.

    – la RT2020 en gestation comporte une autre idée saugrenue : tous les nouveaux bâtiments devront être à énergie positive, c’est à dire en produire plus qu’ils n’en consommeront ==> que se passera t’il le jour où les anciens bâtiments seront tous rénovés sur cette base ? On exportera le surplus auprès des petits hommes verts ???

    – en rationalisant nos besoins, donc en supprimant les appareils qui consomment le plus, en ne s’équipant pas de gadgets uniquement pour suivre la mode, en isolant les bâtiments, et en ne prenant pas la voiture pour aller chercher une baguette de pain à 300 mètres de chez soi, il est possible de diminuer considérablement sa consommation voire de devenir autonome en production électrique.

    J'aime

      1. Il existe beaucoup de choses que l’on peut faire si l’on n’est pas enfermé dans les cages de la smart-grid.

        – pré-chauffage de l’eau à 35 ° (un panneau arrière peint en noir, un tuyau de cuivre recuit que l’on pose en serpentin, une vitre devant)

        – un four solaire – plusieurs modèles, tout est détaillé sur internet, les paraboles avec film alu, les caissons en verre.. temps de cuisson, 50 % de plus qu’en conventionnel.

        – etc…

        J'aime

    1. RT qui reprend Médiapart, c’est croquignolet non ? Pas nouveau, mais croquignolet…

      Comme Ben La La & Macron = trop chou ces 2 là…

      Comme disait Coluche, c’est mon cul ma chemise…

      J'aime

    1. Certes, mais l’histoire de ce mot, te renvoie poul qui est devenu le coq… j’avais cherché il y a fort longtemps, car ce terme m’intringuait….

      T’as quelque chose contre les coqs ?

      J'aime

  7. Un petit peu de trempoline pour profiter ensuite du week-end :

    – 5.1 en Grèce ce matin à 7:12 – 242 kms Nord Ouest d’Athènes

    La Bosnie souhaitait revoir sa frontière avec le Kosovo….alors les usa serviables comme pas 2, s’en sont probablement chargé…

    HAARP ou nuke, that is the question ?

    J'aime

      1. A la grande louche aujourd’hui…

        Santorin peut aussi nous rejouer une petite symphonie…

        Sur le continent, plusieurs vieux volcans frissonnent depuis ces derniers mois dans les pays de l’Est.

        J'aime

    1. Je précise au cas où l’article disparaîtrait au fond des limbes, qu’est évoqué le nom du remplaçant de Hulot : Cohn-Bendit.

      Toujours plus dans le pire…

      J'aime

      1. Cependant que le vautour-Royal tient la corde, tout en ayant l’air de pas y toucher !
        Faut entendre les justifications des politologues à l’intérêt (triple selon eux) d’une telle prise !

        Il y a une chasse en cours près de chez moi, une battue au sanglier probablement, le signal vient d’être lancé par une corne de brume, et j’entends les chiens.
        Je devais mettre du courrier à la boite aux lettres, et ben j’ai les j’tons figures-toi !

        Même habillés en saumon je risque de me faire tirer comme une dinde, surtout quizon droit au silencieux, grâce à Macronibus…

        Par Toutatis qu’attendons-nous ?

        J'aime

  8. Pour Nyssen qui est sur une pente glissante, Lang prend la relève ?

    Vu que Jupiter le gaulois est allergique aux réformes utiles au peuple, et qu’il a une nette préférence pour sélectionner des plus de 60 ans…

    Pour Penicaud qui échauffe les esprits, il pourrait proposer à Gattaz, même depuis son vignoble, il pourrait gérer cela… Pour détruire le droit du travail, un temps partiel suffit.

    J'aime

      1. NAN, aucun mainstream français…Vont pas se tirer une balle dans le pied pour les subventions…

        Par contre, dans ma région, 2 personnes qui passent sous le train entre hier et cet apm… la version couteau revisitée ???

        J'aime

  9. http://www.lefigaro.fr/politique/2018/08/31/01002-20180831ARTFIG00342-remaniement-l-executif-teste-l-hypothese-cohn-bendit.php

    Proposition de gouvernement pour Macron :

    – Premier Ministre : Macron himself

    – Ministre de la Santé : Attali – et sa recette magique de l’euthanasie (L’avenir de la Vie – 1981 + L’homme nomade – 2005) ;

    – Ministre de l’Education Nationale et de l’Enseignement Supérieur : Mélenchon ;

    – Ministre de l’Intérieur, des Cultes, de la Justice : Bayrou ;

    – Ministre de la Guerre : BHL ;

    – Ministre de la Culture et de la Ville : Lang ;

    – Ministre de l’Economie et de la Technologie : Giscard d’Estaing ;

    – Ministre de l’Ecologie, et de l’Agriculture : Cohn-Bendit

    CA AURAIT DE LA GUEULE !

    Et, peut-être que quelques zombies comateux sortiraient de leur torpeur !

    Nous devons mettre à terre définitivement ce système satanique, qui nous tue à petit feu, comme le homard que l’on met à cuire vivant dans l’eau !

    J'aime

    1. Alors je recommande toujours de relire les comptes-rendus d’audience du procès Hermant, notamment sur la mise à nu du réseau des armes retrouvées en possession de Coulibaly et des Frères Pét, heu Kouachi.
      Il y a le PDF réalisé par le Greffier Noir là ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/06/12/attentats-terroristes-manipules-en-france-ebook-pdf-des-attentats-du-7-9-janvier-2015-par-le-greffier-noir/

      Faut pas pousser mémé dans les orties…

      J'aime

      1. Moi ? Non, je connais le schmilblick….

        Ces liens sont pour INFORMER les zombies comateux !

        J'aime

  10. Nicolas Hulot affirme avoir été menacé par Monsanto qui dément

    Nicolas Hulot accuse Monsanto qui aurait, selon lui, cherché à nuire à sa réputation dès sa nomination dans le gouvernement d’Edouard Philippe. L’ancien ministre évoque une «officine belge». Monsanto s’en défend et juge ces propos «diffamatoires».

    Interrogé par le Journal du dimanche dans l’édition du 3 février, Nicolas Hulot est revenu sur le procès opposant l’agriculteur Paul François au géant de l’agrochimie Monsanto, le 6 février. Cet agriculteur avait été gravement intoxiqué en 2003 après avoir utilisé un pesticide désormais interdit, le Lasso.

    Il a remporté la première instance et l’appel de ce procès intenté à Monsanto. Nicolas Hulot dit à son endroit : «Il ne réclame pas vengeance mais justice pour lui et sa profession. S’il perdait ce nouveau procès, ce serait évidemment une humiliation pour toutes les victimes.» L’ancien ministre de la Transition écologique dénonce «l’indulgence dont bénéficie Monsanto» et précise : «Toutes les portes lui sont ouvertes dans la plupart des institutions. […] Ce lobbying musclé est intense. [Ces agissements] se font sous le regard de la plupart des décideurs mondiaux. Leur silence et leur indifférence valent presque complicité.»

    Nicolas Hulot assure même que peu de temps après avoir été nommé ministre dans le gouvernement d’Edouard Philippe, il a lui-même été la cible de menaces : «Quelques mois après que j’ai été nommé ministre, une personne de ma connaissance, haut placée dans une entreprise travaillant dans le domaine de l’environnement et qui pourra confirmer ce que je révèle ici, est venue me voir avec ce message menaçant : Monsanto avait demandé à une officine belge de s’occuper de ma réputation.»

    L’hebdomadaire dominical dit avoir sollicité le groupe Monsanto qui se serait défendu en démentant catégoriquement les affirmations qu’il juge «très graves et diffamatoires». Source Russia Today du 5 février 2019 ► http://www.alterinfo.net/notes/Nicolas-Hulot-affirme-avoir-ete-menace-par-Monsanto-qui-dement_b30435455.html

    J'aime

    1. Paul François, l’agriculteur charentais face à Monsanto

      Le second procès en appel opposant la société Monsanto à l’agriculteur Paul François s’ouvre mercredi 6 février devant la cour d’appel de Lyon.

      Intoxiqué en 2004, le plaignant revient sur son marathon judiciaire, sa maladie et son combat en faveur des victimes de pesticides.

      Il sort en trombe du métro, vérifie au téléphone que « tout roule » sur l’exploitation, échange un texto avec un parlementaire et se pose, essoufflé, dans un café parisien. Paul François a tout du manager contemporain : pressé, connecté, efficace. Voilà pour l’apparence. En réalité, il lui faut – les jours où il est « d’attaque » – compenser les « jours sans », ces journées passées à contenir ses vertiges, à batailler contre l’amnésie qui guette, à attendre qu’un médecin lui injecte de puissants anti-inflammatoires – seul antidote à ses insoutenables maux de tête.

      « Le pire, c’est lorsque je perds le contact avec l’extérieur », soupire l’agriculteur de 55 ans, sortant tout juste d’un IRM pour suivre au plus près ses lésions cérébrales. Ces jours-ci, une question l’obsède : « Quel sera mon état le jour de l’audience ? » Nous y sommes.
      Monsanto condamné, une première mondiale

      Le céréalier charentais affronte mercredi 6 février en justice, et pour la quatrième fois, le géant des pesticides Monsanto (groupe Bayer). Il a attaqué la multinationale une première fois en 2007, trois ans après avoir été très gravement intoxiqué avec l’herbicide « Lasso ».

      Après avoir fait condamner à deux reprises le géant des phytosanitaires, une première mondiale, l’agriculteur lui fait à nouveau face après une décision de la Cour de cassation (lire ci-dessous). En quatorze ans de combat judiciaire, la société n’a pas modifié sa défense d’une virgule : un, le « Lasso » a été utilisé avec succès pendant quarante ans en France ; deux, il n’existe pas de lien de cause à effet entre l’herbicide et l’état de santé de Paul François. Un argumentaire qui, jusqu’ici, n’a convaincu ni la justice ni les autorités sanitaires, qui ont retiré le produit des ventes en 2007.

      Pour cet ultime round judiciaire, Paul François croit en ses chances. Et plus encore après la condamnation de Monsanto, cet été, par la justice américaine dans le contentieux l’opposant à Dewayne Johnson – un jardinier exposé, lui, au glyphosate. « Nos avocats ont échangé et certains de nos arguments ont été reconnus par le juge américain », se félicite le Français. La comparaison entre les deux dossiers s’arrête là : « J’admire Dewayne. Moi, je n’aurais jamais eu le courage de combattre Monsanto en étant en phase terminale de cancer. »
      « La justice ira plus vite que le politique »

      Le céréalier s’est lancé un autre défi ces dernières années, plus modeste : passer son exploitation au bio. Le déclic ? Une flèche décochée par l’une de ses filles : « Tu te bats contre Monsanto, mais tu continues la chimie… » Piqué, l’intéressé s’interroge : « Pour moi, le bio c’était le retour au cheval ! », sourit-il.

      Il dresse aujourd’hui un tout autre constat : « Produire bio suppose, au contraire, d’être très à la pointe techniquement pour tenir ses rendements. » Il assure en vivre décemment tout en se gardant bien de jouer les donneurs de leçon. « Si, dans le secteur céréalier, on peut compenser ses pertes de volumes grâce à un prix de vente plus élevé, ce n’est pas forcément le cas dans l’arboriculture ou la viticulture. Là, on fait face à de vraies impasses techniques. C’est complexe. »

      Une complexité qui ne l’empêche pas d’appeler à davantage de volontarisme politique. Le débat parlementaire autour du glyphosate – dont l’interdiction ne figure pas dans la loi – l’a « terriblement déçu ». Convaincu que « la justice ira plus vite que le politique », il n’exclut pas que certains, plus jeunes que lui, poursuivent les autorités pour « pour non-assistance à personne en danger ».
      Un combat mené en mémoire de sa femme

      Pour sa part, il concentre ses forces sur la création d’un Fonds d’indemnisation des victimes de pesticides – une structure abondée par les fabricants et destinée à soutenir les agriculteurs malades. Le dispositif devrait figurer dans le prochain projet de loi de financement de la sécurité sociale.

      Pour l’heure, seule l’audience du jour l’accapare. Il faudra l’affronter sans le soutien de Sylvie, son épouse décédée à l’automne d’une rupture d’anévrisme. « Entre mes opérations, mes comas, mes septicémies à répétition, c’est elle qui s’était entraînée à annoncer ma mort à nos filles. Et finalement… », glisse-t-il, sans finir sa phrase.

      Il y a quinze ans, son épouse lui avait déconseillé de poursuivre Monsanto. « Hors de portée ! », martelait-elle. C’est pourtant elle, ensuite, qui n’a cessé de le remotiver lorsqu’il était tenté de laisser tomber. « C’est aussi en sa mémoire que je continue aujourd’hui. »

      Source LaCroix de ce jour, 6 février 2019, qui enfonce le clou ► https://www.la-croix.com/France/Justice/Paul-Francois-lagriculteur-charentais-face-Monsanto-2019-02-06-1201000547

      J'aime

Répondre à jo Busta Lally Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s