Les 5 types de boulots de m*rde inutiles (David Graeber) traduction R71 et un hors catégorie proposé par mézigue…

Rions un peu, tant qu’on peut…

Encore !

Alors entendons-nous bien, il s’agit d’Emplois de m*rde, dans une société de me*de ;

Pour autant, le top du top dans cette société de me*de et hors classement, toutes catégories confondues ; Les Banksters, et pour ma part, leur Grand Maitre  était/est/sera La Banque Rothschild de la City de Londres ; Au cœur de l’Empire.

Le changement commence avec nous ! Et au moment où nous ne permettons plus que nous soyons utilisés comme outils pour les objectifs et les fins de gens puissants, alors vient le moment où le monde commence à changer et nous sommes en ce moment même dans ce processus !… Une des choses les plus fortes et utiles que vous puissiez faire, est que lorsque l’opportunité vous ait présentée, n’ayez jamais peur de gueuler et de partager un avis, une opinion qui va à contre-courant ► Pour éteindre LA LUMIÈRE DU N.O.M. !

▼▼▼

Société et déliquescence… Les 5 catégories de boulots de merde inutiles (David Graeber)

Les cinq types de boulots de merde inutiles (David Graeber)

Résistance 71 | 1er juillet 2018

Dans un entretien avec le Real News Network (voir la vidéo ci-dessous, en anglais), l’anthropologue politique David Graeber a ironiquement et cyniquement identifié les 5 catégories de “boulots de merde inutiles” de notre société moderne déliquescente suite à une étude approfondie du sujet.

Les voici :

1 – Les fayot(e)s : Ces boulots n’existent que comme faire-valoir, pour faire briller en général un cadre de l’exécutif d’une entreprise (ou administration). Un exécutif est jugé par le nombre de ses subordonnés. Pour donner plus de crédibilité à cette caste de l’exécutif, une pléiade de millions de ces boulots inutiles est créée.

2 – Les pousseurs(euses) : n’existent que parce les autres entreprises en ont. Graeber compare avec les armées qui n’existent que parce que les autres en ont.

3 – Les rafistoleurs (euses) : Existent pour fixer des problèmes qui à la base n’ont aucun lieu d’être. Graeber utilise la comparaison suivante: Imaginez avoir une fuite à votre toiture. Vous payez quelqu’un pour vider les seaux toutes les demies-heures lorsqu’il pleut plutôt que de faire arranger votre toit. Ces boulots n’existent que pour fixer des problèmes dus à une mauvaise organisation, ce qui avec une certaine efficacité ne devrait pas se produire. C’est de la gestion après coup de l’incompétence avérée. Il y a des millions de boulots de ce type.

4 – Les cocheurs (euses) de cases : Ces boulots existent pour dire et rapporter le fait que ce qui devait être fait a été fait. Il y en a énormément dans les gouvernements et les administrations, mais aussi de plus en plus dans les entreprises. Inhérent à une bureaucratie rampante.

5 – Les maîtres(ses) de cérémonie : Boulots qui existent pour superviser des gens qui n’ont pas besoin d’être supervisée. Cette catégorie représente la vaste majorité des activités de ce qu’on appelle le “mid-management”, toute cette myriade de “petits chefs” intermédiaires, dont la fonction est aussi de pourvoir à la création de nouveaux boulots inutiles…

David Graeber a étudié ces secteurs d’activité, il s’est entretenu avec des centaines d’employés de ces diverses fonctions et continuent de compiler les données de ce qu’il appelle en anglais les “Bullshit Jobs” et qu’il associe à la bureaucratisation effrénée de notre société moderne dans une “soviétisation” de la gestion économique des affaires, dans une soviétisation bureaucratique du capitalisme. Nous sommes de plein pied dans une société de la gestion de l’inutile. Il n’y a aucun doute que l’humain peut mieux faire, il l’a déjà fait et peut le refaire pourvu qu’il se débarrasse de toute cette fange qui obscurcit sa vision des choses.

▲▲▲

LECTURES COMPLÉMENTAIRES indispensable pour, ensemble, éteindre la lumière du N.O.M. ; Impulser la poussée primordiale, vaincre cette foutue inertie de départ et enclencher un nouveau paradigme en lien avec les peuples autochtones de tous les continents afin d’instaurer la société des sociétés ;

Fragments anthropologiques pour changer l’histoire de l’Humanité avec David Graeber, version PDF N° 57 de 59 pages

Manifeste contre le travail et ses Lois, version PDF N° 51 de 35 pages, du Groupe Krisis, publié initialement le 31 décembre 1999

Que faire ? La marche vers la tyrannie globale, comment s’en sortir ? Que faire ? version PDF N° 42 de 18 pages, par Résistance 71, juin 2010 et sur proposition de JBL1960

1977 – 2017 HOMMAGE À PIERRE CLASTRES en version PDF N° 33 de 54 pages

Pierre Clastres préfaçant Sahlins PDF N°  de 21 pages de la préface par Pierre Clastres de la traduction en français du livre de Marshall Sahlins :  “ Âge de pierre, âge d’abondance L’économie des sociétés primitives ”  (Éditions Gallimard, 1976, 1ère édition en anglais, 1972) publiée en 2 parties par Résistance71

Le Prince de l’Évolution, version PDF N° 12 de 24 pages ; Pierre Kropotkine vu par le Dr. Lee Alan Dugatkin

L’entraide, un facteur de l’évolution, nouvelle version PDF N° 52 de 179 pages et une des œuvres phares de Pierre Kropotkine  (1842-1921) – qui était un scientifique et un des grands théoriciens visionnaire du mouvement anarchiste. Il est considéré comme un des « pères » de la sociobiologie, surtout pour sa critique fondée et constructive des dogmes pseudo-scientifiques du darwinisme-social colportés par des gens comme Herbert Spencer et Thomas Huxley – cet auteur étant du domaine public 

▼▼

Libérons-nous de la folie colonisatrice d’un Occident génocidaire ;

ICI et MAINTENANT et d’OÙ NOUS SOMMES…

JBL1960

Publicités