Résumé SOTT 04/2018 + rappel de la Théorie Russo-Ukrainienne de l’origine abiotique profonde du pétrole

Comme chaque mois le résumé des événements climatiques extrêmes sur la planète ;

Mise en ligne par SOTT MEDIA le 11 mai 2018

Tous les résumés SOTT depuis décembre 2015 en catégorie NON CLASSÉ

Et oui,  de la neige un 30 avril, ne te découvre pas d’un fil, n’est pas chose impossible, rare, mais on l’avait déjà vu !

Ce 8 mai des chasse-neige ont dû intervenir à Lyon ! Source fr.SOTT.net

C’est pourquoi et de manière argumentée, on peut raisonnablement, invalider la théorie, car ce n’est qu’une théorie, dit du Réchauffement Climatique Anthropique ICI ou et qui prend l’eau ICI ;

▼▼▼

Et suite à la décision de Trump de sortir de l’accord sur le nucléaire avec l’Iran ce qui a immédiatement alimenté les tensions et la hausse des prix comme prévu, je vous propose de lire, relire ou découvrir ;

Escroquerie scientifique et totalitarisme : le cas de l’origine du pétrole

Résistance 71 a republié le PDF N° 26 de 68 pages que j’ai réalisé de leurs traductions datant de 2011 des articles du membre de l’académie des sciences de Moscou, J.F Kenney concernant la théorie russo-ukrainienne de l’origine abiotique profonde du pétrole et de fait de tout hydrocarbure plus lourd que le méthane.

Une fois de plus une guerre se trame au Moyen-Orient, guerre qui visera à détruire l’Iran pour s’accaparer ses ressources énergétiques, cette guerre a pour origine un conflit larvé qui fait pourtant rage depuis des années dans la région : la guerre du gaz et aussi du pétrole, guerre pour son appropriation mais aussi son transport.

Pour mieux comprendre l’absurdité de toute cette affaire criminelle de pillage en règle pour le profit du plus petit nombre, il convient de s’attacher à sa racine : que sont pétrole et gaz naturel ? Y a t’il une raison quelconque pour que l’humanité en manque et en rapport à cela, les fluctuations du prix de ces produits sont-elles normales ou artificiellement induites ?

Réponses ci-dessous pour ceux qui le découvriraient… Préparez-vous à un choc. Nous vous demandons de bien lire notre article d’introduction qui explique en détail le fait que nous ne sommes en aucun cas « pro pétrole » et « payés par le lobby pétrolier » et questionnons la problématique de son remplacement, nous envisageons aussi le fait que tout n’est pas si simple dans la mesure où le pétrole n’est pas seulement une source énergétique, en fait il est PARTOUT dans nos vies, sous forme de produits dérivés, est-ce bien ? Bien sûr que non. Cela pollue t’il ? Bien sûr que oui. Commençons donc par la science derrière le produit pour y découvrir la supercherie et de là, lâcher-prise de cette  saloperie qui nous pourrit la vie.

En dédicace des articles qu’il publie sur son site internet, l’ingénieur Kenney (Ph.D) nous dit ceci :

« Ces articles sont dédiés en première instance à la mémoire de Nikolaï Alexandrovitch Koudriatsev, qui a le premier énoncé en 1951 ce qui est devenu la théorie moderne russo-ukrainienne des origines abiotiques profondes du pétrole et des hydrocarbures. Après Koudriatsev, tout le reste a suivi.
Ces articles sont aussi dédiés plus généralement au nombre de géologues, de géochimistes, de géophysiciens et d’ingénieurs pétroliers de l’ancienne URSS, qui, durant le dernier demi-siècle, ont développé la science pétrolière moderne. Ce faisant, ils ont sorti leur nation de ce qu’elle était en 1946, une nation pauvre en matière de production énergétique pétrolière pour l’amener à la plus grande nation productrice et exportatrice de ces produits dans le monde d’aujourd’hui.
Ces articles sont aussi spécifiquement dédiés à feu l’académicien des sciences Emmanuil Bogdanovitch Chekaliouk, le plus grand statisticien thermodynamiste qui ait jamais tourné son formidable intellect vers le problème de la genèse pétrolière et gazière. Durant l’été 1976, des profondeurs de la guerre froide entre l’Est et l’Ouest et au prix d’un danger incommensurable, l’académicien Chekaliouk a choisi de répondre, au travers d’un gouffre hostile, à une lettre non sollicitée d’un PDG américain d’une petite entreprise pétrolière basée à Houston au Texas. Depuis et pour maintenant près de 15 années, l’académicien Chekaliouk a été mon professeur, mon mentor, mon collaborateur et mon ami.

~ J.F. Kenney (http://www.gasresources.net ) ~

Qui est présenté comme suit ;

PDF de 68 pages ;

Commentaires Page 2 ;

6 parties de la page 3 à 49 ;

2 additifs du Dr. J.F. Kenney page 49 à 68.

Dossier « pétrole abiotique » (version PDF) :

LA THÉORIE RUSSO-UKRAINIENNE DE L’ORIGINE ABIOTIQUE PROFONDE DU PÉTROLE

Théorie russo-ukrainienne de l’origine abiotique profonde du pétrole : Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le pétrole (abiotique)…

Biotique ou abiotique : La vraie-fausse crise pétrolière ou la pseudoscience au service du contrôle énergétique par scarcité induite

“Dans un monde de mensonge universel, dire la vérité est un acte révolutionnaire.”

— George Orwell –

 “La suggestion que le pétrole puisse être dérivé d’une sorte de transformation de poisson compressé ou de détritus biologique est certainement la notion la plus idiote qui a été entretenue par un nombre substantiel de personnes pendant un laps de temps étendu.”

— Fred Hoyle (1982) –

 “Il n’y a jamais eu d’observations faites d’une génération spontanée de pétrole naturel (pétrole brut) à partir de matière biologique à basse pression dans quelque laboratoire que ce soit, où que ce soit, jamais.”

— J.F. Kenney —

Vous pouvez retrouver tous les autres PDF à lire, télécharger, imprimer, partager, diffuser gratuitement dans cette page de mon blog ► LES PDFs RÉALISÉS PAR JBL1960 tant qu’on peut et comme on veut !

JBL1960

 

Il y a longtemps que les psychopathes aux manettes veulent faire reset !

Les Zélites mondiales veulent la guerre !

Comme d’hab quoi ! Enfin presque…

▼▼▼

L’Arabie saoudite cherchera à se doter de l’arme nucléaire si l’Iran le fait

Le ministre des Affaires étrangères saoudien a assuré sur CNN que Riyad chercherait à se doter de l’arme nucléaire si l’Iran s’engageait dans cette voie.

L’Arabie saoudite développera son propre arsenal nucléaire si l’Iran s’y emploie de son côté, a prévenu mercredi le ministre des Affaires étrangères Adel al-Jubeir, tandis que les tensions augmentent dans la région.

Interrogé sur la chaîne américaine CNN sur l’éventualité que Ryad « construise sa propre bombe » si Téhéran utilisait le retrait américain de l’accord de 2015 pour reprendre son programme nucléaire, Adel al-Jubeir a déclaré: « Si l’Iran se dote d’une capacité nucléaire, nous ferons tout notre possible pour faire de même ».

L’Arabie saoudite affirme depuis longtemps qu’elle s’alignerait sur tout développement de l’armement nucléaire iranien mais cette déclaration du ministre saoudien des Affaires étrangères intervient au lendemain de la décision américaine de se retirer de l’accord iranien de 2015 par lequel Téhéran a accepté de brider son programme nucléaire en s’engageant à ne jamais chercher à obtenir la bombe atomique.

Ryad, qui n’a jamais caché ses réserves vis-à-vis de l’accord passé en 2015 entre l’Iran et six puissances mondiales, a immédiatement applaudi l’annonce faite par le président Donald Trump, son grand allié ► Source BFMTV du 09/05/18

▲▲▲

Sauf que l’Arabie Saoudite a déjà la bombe atomique et a déjà expliqué qu’elle pouvait s’en servir quand elle le voudrait !

Giulietto Chiesa sur le site ilfattoquotidiano.fr analyse l’information qui nous est transmis par la maison des Saoud comme un scud dans nos têtes ; Comme quoi ils ont la bombe atomique depuis 2 ans, c’est le Pakistan qui lui a fournie et bien sûr avec l’aval des É-U. Intégré dès le 21/12/2015 ICI et en rappel le 18/11/2017

Et donc elle peut si elle veut !

Guerre impérialiste au Moyen-Orient : conflit Iran-Israël voulu par l’oligarchie ?…

Des cibles israélienne frappées dans le Golan, Israël accuse l’Iran et dit ne pas chercher l’escalade

Al Manar | 10 mai 2018 | Source ► https://french.almanar.com.lb/885850

Des dizaines de missiles en provenance de la Syrie se sont abattus, dans la nuit de mercredi à jeudi, sur plusieurs positions militaires israéliennes dans le Golan syrien occupé.

L’armée d’occupation israélienne a directement accusé les Gardiens de la révolution iranienne d’être derrière cette attaque. À en croire le porte-parole de l’armée d’occupation, une vingtaine de missiles été tirées par des hommes de la brigade iranienne al-Qods ont visé les premières lignes de l’armée israélienne sur le Golan. Le lieutenant-colonel Jonathan Conricus a prétendu que le système antimissile Dôme de fer en a intercepté plusieurs.

Or, le quotidien israélienne Haaretz a reconnu que le Dôme de fer n’a fonctionné que partiellement et que « certains des missiles iraniens » ont traversé le « bouclier antimissile israélien ».

Dans ce contexte, la chaine libanaise Al Mayadeen, citant des sources militaires concordantes, a affirmé que plus de 50 missiles ont atteint plusieurs positions de l’armée d’occupation.

Et de préciser : ‘dix sites militaires israéliens ont été visés au nombre desquels figurent le site ultra-secret du renseignement des unités de protection des frontières’.

Citant des témoins, Al Mayadeen a fait état d’énormes incendies après la chute des missiles et un mouvement intensif des ambulances.

L’armée d’occupation a imposé un black out total sur les dégâts et les pertes israéliennes, recommandant des médias israéliens de n’évoquer qu’une vingtaine de missiles pour éviter de semer la panique parmi les Israéliens.

La première salve de tirs de missiles a eu lieu vers minuit heure locale contre les positions israéliennes déclenchant les sirènes d’alertes.  Le conseil local du Golan occupé, organe désignée par l’armée de l’occupation, a lancé la consigne d’évacuation et a demandé aux colons de gagner les abris.

Raids contre Damas, ‘Israël’ ne cherche pas l’escalade

L’incapacité des missiles Patriot israéliens à intercepter ces missiles a poussé l’aviation sioniste à lancer des raids contre la banlieue de Damas.

Vers 04h30 (Heure locale), des avions de combat israéliens ont lancé une série de raids aériens contre la capitale syrienne, et sa banlieue. Des détonations ont été entendues non loin du siège de la Garde présidentielle et du centre de recherche militaire Jamaria. La DCA syrienne a été pleinement active à l’heure où l’information tombait sur le télex.

Selon le ministère russe de la Défense, les raids israéliens ont été menés par 28 avions israéliens F-15 et F-16 qui ont tiré environ 60 missiles, dont plus de la moitié ont été abattus par la DCA de l’armée syrienne. Le moment de l’interception a été enregistré par des caméras.

Une source des forces alliées de Damas a indiqué à l’AFP que les frappes israéliennes ont touché « un régiment de l’armée de l’air près de la ville de Doumeir (à une cinquantaine de kilomètres au nord-est de Damas, ndlr) et la brigade 38 dans les environs de Deraa ».

« Les systèmes de défense anti-aériens ont réussi à abattre des missiles qui visaient l’aéroport de Damas », a ajouté cette même source.

De son côté, le porte parole de l’armée d’occupation a confirmé les raids contre la Syrie, tout en insistant que l’entité sioniste « ne cherche pas l’escalade » militaire.

Selon lui, le chef de la brigade al-Qods, « Qassem Soleimani, a ordonné et dirigé en personne l’attaque aux missiles contre les positions de l’armée israélienne ».

Et d’ajouter : « Israël a informé la Russie avant ses raids menés jeudi contre des cibles en Syrie ».

Le ministre israélien de la guerre, Avigdor Lieberman, a également déclaré qu’ ‘Israël ne veut pas une escalade’ tout en espérant que ‘cet épisode soit clos’, a rapporté AlMayadeen.

Citant des sources bien informées, la chaine libanaise d’informations a affirmé qu’Israël a informé les Casques bleus de la FNUOD qu’il n’aspire pas à une escalade ou à une guerre avec l’Iran.

Les abris ouverts dans la Galilée

Et puis à 5h30 heure locale, de nouvelles explosions ont été entendue, cette fois-ci, dans la colonie de Metula, au Nord de l’entité sioniste, a pour sa part rapporté la chaine d’informations iranienne francophone PressTV. Et d’ajouter : les colons ont été sommés de quitter la colonie : les refuges à « Tiberiade » et « Kiryat Shmona » dans la Galilée ont été ouverts.

Mardi soir, les forces d’occupation ont été mises en état d’alerte pour se préparer à une éventuelle riposte qui pourrait être lancée à partir de la Syrie. Deux missiles israéliens ont été interceptés mardi soir par la défense antiaérienne syrienne au-dessus de la ville d’al-Kiswah, située au sud de Damas.

Paris appelle à la « désescalade » entre ‘Israël’ et l’Iran

En réaction, le chef de l’État français Emmanuel Macron a appelé à la « désescalade » entre ‘Israël’ et l’Iran, a indiqué jeudi la présidence française.

« Il appelle à la désescalade », a indiqué la présidence et « il s’entretiendra à ce sujet avec la chancelière » allemande Angela Merkel, qu’il rencontre dans la journée à Aix-la-Chapelle en Allemagne à l’occasion de la remise d’un prix européen.

Dans une interview publiée le week-end dernier dans l’hebdomadaire allemand Der Spiegel, le président français avait mis en garde contre le risque de guerre en pareil cas.

Si les États-Unis se retirent de l’accord « cela signifie que nous ouvririons la boîte de Pandore, il pourrait y avoir une guerre », avait dit M. Macron.

Moscou appelle à la retenue

La Russie, a quant à elle, appelé à « la retenue », a déclaré jeudi le vice-ministre russe des Affaires étrangères Mikhaïl Bogdanov, faisant part de sa « préoccupation ».

« Nous avons établi des contacts avec chaque partie, nous les appelons toutes à la retenue », a indiqué aux agences de presse russes le haut diplomate, ajoutant : « bien sûr, cela suscite pour tout le monde de la préoccupation ».

Ces frappes interviennent au lendemain d’une rencontre à Moscou entre le président russe Vladimir Poutine et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

▲▲▲

Et on comprend bien qu’elle le veut !

Et elle n’est pas la seule ;

Chacun est à son poste, Donnie « Mains d’Enfant » Trump a allumé la mèche histoire de faire croire qu’il est bien le maitre du Nouveau Monde et May a soufflé sur les braises histoire de ne pas faire retomber la tension. Démontrant par la même que c’est bien la City de Londres qui pilote le gouvernement zunien et pas l’inverse.

Le Baby MacDeRoth lui gouverne à vue en zig et en zag !

Vlad, quant à lui, à la réponse à ses interrogations de décembre 2015 : Dans une interview tirée du documentaire « Ordre mondial » diffusé ce dimanche par la chaîne de télévision Rossia 1, le président russe a expliqué ce qui devrait animer les pays sur le grand échiquier des relations internationales, a dévoilé les principes essentiels de la politique russe et s’est prononcé sur l’éventualité d’une guerre mondiale ► Sputnik news France ;

Sur une guerre éventuelle

En répondant à la question du journaliste sur la probabilité d’une guerre, Vladimir Poutine a exprimé son souhait de ne pas voir de guerre mondiale éclater, car ce serait une catastrophe d’une ampleur planétaire.

« J’espère qu’il n’existe plus sur terre d’hommes assez fous pour oser utiliser des armes nucléaires », a déclaré le président.

Néanmoins, selon M. Poutine, « étant l’une des principales puissances nucléaires, la Russie se réserve le droit d’améliorer son armement stratégique, celui-ci étant compris comme un moyen de dissuasion. La triade nucléaire est au cœur de notre politique de sûreté nucléaire. Nous n’avons jamais brandi et ne brandiront jamais cette massue, mais elle occupe une place appropriée et joue un rôle non négligeable dans notre doctrine militaire ». Pour lire l’article et mon analyse du 20/12/2015AU N.O.M. DE VLAD

Et pour ceux qui veulent voir en Poutine le seul capable de sauver le Système, car c’est bien là le problème, si Vlad avait voulu mettre fin à l’Empire anglo-américano-christo-sioniste, il pouvait le faire, depuis le début ;

Si la Russie veut véritablement se débarrasser de l’empire, la solution est juste là à portée de main… Il suffit d’épauler légalement la Confédération Iroquoise (et les autres nations amérindiennes) avec laquelle elle est alliée depuis 1710, à faire annuler les possessions de terres frauduleuses de l’empire tant au pays du goulag levant qu’au Canada… Ceci représente un angle d’attaque inédit et intéressant.  Attendons la suite… Disait Résistance 71 en octobre 2016 que j’analysais dans ce billet de Blog ► OCCUPANTS ILLÉGAUX

Et là encore, on a vu !

Absolument rien venir…

Vlad n’est pas contre un Nouvel Ordre Mondial, la preuve, il plaide même pour un nouvel Ordre Mondial Démocratique, dont j’ai toujours pensé qu’il se verrait bien prendre la gouvernance. Alors et ce n’est plus à démontré, il n’est pas fissuré comme les représentants de la Nation Exceptionnelle et Indispensable et fait preuve d’un sang froid salutaire et salvateur en ces temps de trumperies universelles…

Mais il propose de passer d’une réalité à une autre, d’un empire à un autre, dont l’oligarchie régnante serait in fine toujours aux manettes, même si elles ne veulent pas l’admettre qu’actuellement elles ne commandent, ni ne contrôlent, plus grand-chose…

Ce qui n’en est pas moins dangereux, pour nous les peuples.

C’est pourquoi nous estimons que le temps de la décolonisation est venu et que notre salut viendra de NOUS TOUS, les peuples qui briseront les chaines du colonialisme, ensemble !

Quant à l’avenir de l’humanité il passe lui et immanquablement par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur Terre.

JBL1960

L’illustration de ce billet est empruntée à Sputnik