Avec les vrais chiffres du chômage de Mars 2018 = Pensez Printemps !

Comme dirait notre Zident…

Et dans le même esprit que ceux du mois dernier !

~~~~▼~~~~

Vrais chiffres chômage mars 2018, 93800 chômeurs de plus malgré 300200 radiations ce mois de mars

Par Patdu49 | le mercredi 25 avril 2018 | Source de la DARES Via AGORAVOX

Toujours + de 11 millions de chômeurs et précaires en France.

Radiations des listes A,B,C,(D,E) de Pôle Emploi par motifs, moyenne mensuelle (basée sur 1 trimestre) de Mars 2018 :

–  Défauts d’Actualisation (bugs informatiques + oublis + des découragés non indemnisés) : 213 400.

– Radiations Administratives (les punis) : 43 500.

– Autres Cas (morts, suicidés, emprisonnés, expulsés etc) : 43 300

soit 300 200 radiés des listes ce mois (moyenne mensuelle sur 1 trimestre) pour autres motifs que :

–  Stages parking : 48 400

– Arrêts maladie, maternité, départs en retraite : 47 000

– Reprises d’emploi déclarées : 108 600, ne représentent que 20 % environ des sorties des listes de pôle emploi.

Demandeurs d’emploi par catégories :

  • A : 3 808 100
  • B : 782 900 : travailleurs pauvres moins de 78 heures.
  • C : 1 393 200 : travailleurs pauvres de + de 78 heures.
  • D : 318 300 : les stages parking, occupationnels etc.
  • E : 388 700 : contrats aidés etc.

TOTAL : 6 691 300 soit 93 800 chômeurs de plus, par rapport à février.

1 chômeur inscrit à pôle emploi sur 2 (50,05 % derniers chiffres connus) ne perçoit AUCUNE INDEMNITÉ, ni ARE (allocation retour à l’emploi), ni allocation de solidarité (ASS, AER)

Le + scandaleux, LE CHÔMAGE INVISIBLE, complètement en dehors des statistiques :

Ne sont pas comptés dans ces 6 691 300 demandeurs d’emploi et travailleurs pauvres occasionnels :

997 500 foyers bénéficiaires du RSA, en effet sur 1 820 000 environ de foyers (dernier chiffre connu de décembre 2017), seuls 822 500 sont inscrits à Pôle Emploi, les autres bénéficient d’autres suivis (associations, collectivités locales, etc.) en sachant qu’un foyer bénéficiaire, comporte parfois + d’un demandeur d’emploi en son sein, donc si on parle en nombre d’individus c’est pire.

1 300 000 de foyers bénéficiaires de la prime d’activité (qui remplace le RSA activité qui sont donc sortis des statistiques RSA) environ, sur les 2,67 millions au total (dernier chiffre connu) de bénéficiaires (158€ en moyenne par foyer) , sont en recherche d’emploi stable et non précaire.

+ encore 1 100 000 au bas mot, sur les environs 2 millions de bénéficiaires de l’AAH ou d’une pension d’invalidité, qui ne sont pas inscrits à Pôle emploi, malgré une aptitude et un désir d’accès à un emploi adapté.

+ encore 1 500 000 de SANS-DROITS, qui sont principalement :

–  des jeunes de moins de 25 ans, primo demandeurs d’emploi, qui comme vous le savez n’ont même pas droit au RSA. (quasi unique en Europe), favorisant délits, crimes, trafics, prostitution, esclavagisme moderne, radicalisations etc.

– des sans droits, pour motif, dépassement des plafonds de ressources dans le foyer, exemple, votre conjoint(e) perçoit 700€ d’allocation chômage, ou 810,89€ d’allocation adulte handicapé, vous n’aurez même pas droit au RSA, car vous dépasserez le plafond couple qui est de 687€ par mois, si vous êtes NON SDF.

– des bénéficiaires de pensions de reversions ( veufs, veuves ) de 55 ans et +, qui dépassent les plafonds du RSA ( 473,50€ pour une personne seule ), et qui n’ont pas l’âge pour prendre leur propre retraite ou pour percevoir le minimum vieillesse ( 65 ans ) qui s’appelle aujourd’hui « A-S-P-A » (allocation solidarité aux personnes âgées), qui est récupérable sur le patrimoine, au décès.

– des bénéficiaires de pensions alimentaires qui dépassent les plafonds du RSA (plafonds 2 fois inférieurs aux seuils de pauvreté, une véritable honte)

– des étudiants, boursiers ou non, qui cherchent des petits jobs alimentaires, qui sont donc bien demandeurs d’emploi, en concurrence avec les autres (même si beaucoup sont aussi exploités en stages sous payés, voire gratuits).

– des auto-entrepreneurs, qui ne gagnent rien ou presque, et sont demandeurs d’emploi en parallèle.

– on peut parler également de retraités qui cherchent un emploi car leur retraite ne couvre pas les charges fixes pour survivre ( loyer, énergie, assurances, voiture, téléphone, eau, nourriture, santé (lunettes, dentiste ..) incalculable.

Faites le calcul vous même, on arrive au total, à + de 11 MILLIONS de demandeurs d’emploi en France, et travailleurs pauvres occasionnels.

Sources : Rapports de la DARES : http://dares.travail-emploi.gouv.fr/dares-etudes-et-statistiques/

Rendez-vous le mardi 29 mai 2018, pour avoir les vrais chiffres du chômage de avril 2018.

~~~~▼~~~~

N’importe quel bénévolat vaut mieux que le RSA

Vous la sentez bien venir ?…

La haine contre tous les « SANS »…

Faut-il durcir les sanctions contre les chômeurs qui refusent « deux offres raisonnables d’emploi » ?

51046 votants
 

75% Oui

 

25% Non

Source Le Figaro du 19/03/2018
Rappelons juste, comme le fait à chaque fois Patdu49 que :

1 chômeur inscrit à Pôle Emploi sur 2

ne perçoit AUCUNE indemnité !

«N’importe quel travail vaut mieux que pas de travail du tout» (Bill Clinton, 1998.)

Page 6 du Manifeste contre le travail et ses lois, groupe Krisis, 1999

III. L’Apartheid du néo-État social (Page 4 & 5)

Les fractions anti-néo-libérales du camp du travail, qui englobe toute la société, auront peut-être du mal à se faire à cette perspective, mais ce sont justement elles les plus ferventes adeptes de l’idée qu’un homme sans travail n’est pas un homme.

Nostalgiques, obnubilées par le travail de masse fordiste de l’après-guerre, elles n’ont à l’esprit que de ranimer cette époque révolue de la société de travail. Que l’État se charge une fois de plus de ce que le marché n’est plus à même de garantir ! Les «programmes pour la création d’emplois», le travail obligatoire dans les communes pour les demandeurs d’aides sociales, les subventions régionales, l’endettement public et autres mesures politiques doivent simuler encore et toujours la «normalité» de la société de travail. Cet étatisme du travail, ranimé sans grande conviction, n’a certes pas l’ombre d’une chance, mais il reste le point de repère idéologique de larges couches de la population menacées par la déchéance. Et c’est précisément parce qu’elle est sans espoir que la pratique qui en résulte se révèle tout sauf émancipatrice.

La transformation idéologique du «travail devenu rare » en premier droit du citoyen exclut par le fait même tous ceux qui n’ont pas le bon passeport. La logique de la sélection sociale n’est pas mise en cause,  mais simplement définie d’une autre manière : les critères ethniques et nationalistes sont censés désamorcer la lutte pour la survie individuelle. «Les turbins nationaux aux nationaux», crie la vox populi qui, dans l’amour pervers du travail, retrouve encore une fois le chemin de la Nation. C’est l’option du populisme de droite, et il ne s’en cache pas. Sa critique de la société de concurrence ne vise qu’au nettoyage ethnique des zones de richesse capitaliste qui se réduisent comme peau de chagrin.

Quant au nationalisme modéré, d’obédiences social-démocrate ou écologiste, il veut bien accorder le statut de nationaux aux immigrés de longue date et même en faire des citoyens s’ils ont donné des gages de leur caractère parfaitement inoffensif et de leur absolue servilité.

Il n’est pas question de faire l’éloge de la paresse comme modèle de société, mais juste d’envisager le travail autrement, considérant que c’est un cadavre qui domine la société ; Le cadavre du travail.

Aussi, créons une chaine de diffusion par nos échanges, nos relayages car c’est en se donnant à lire et par nos lectures combinées que nous affutons notre propre réflexion, dans l’espoir et notre capacité, nous la minorité, ceux d’en bas à gauche, de faire de 2018L’Année Zéro d’une prise de conscience politique collective et de créer cette SOCIÉTÉ des SOCIÉTÉS, HORS ÉTAT et ses institutions, CONTRE LE TRAVAIL & SES LOIS ; et dans UN MONDE SANS ARGENT !

JBL1960

Vous pouvez lire, télécharger, imprimer, partager, diffuser sans modération et gratuitement les 56 PDF politiques réunis dans cette page de mon blog ► LES PDF DE JBL1960 et tant qu’on peut et surtout comme vous voulez, c’est vous qui choise !

Source de l’illustration ► Contrôle des chômeurs par Mykolas

 

Publicités