Comment nos esprits furent volés ! de Mohawk Nation News

Redevenons co-créateur et co-rédacteur d’une nouvelle réalité ;

 

Dans l’esprit Zapatiste qui nous rappelle que l’Homme nait de la diversité !

~~~~▼~~~~

Résistance au colonialisme occidental : retrouver l’esprit des peuples…

« La société est aussi vieille que l’Homme, elle est le tout premier fait. […] Nous possédons la réalité du vivant, l’esprit communal individuel en nous et nous devons le laisser émerger créativement. […] ainsi, la confiance et la mutualité ont dégénéré en capital. L’intérêt commun a été remplacé par l’État. »
« La vaste majorité des humains est déconnectée de la terre et de ses produits, de la terre et de ses moyens de production, de travail. Ils vivent dans la pauvreté et l’insécurité… Là où il n’y a aucun esprit (social) et aucune compulsion interne, il y a forcément une force externe, une réglementation, un État. Là où il y a un esprit (Geist), il y a société. La forme dénuée d’esprit engendre l’État. L’État est le remplacement de l’esprit. [..] L’esprit est une compréhension de l’entièreté dans un universel vivant. L’esprit est une unité de choses séparées, de concepts et d’humains. L’esprit est une activité constructrice… »

~ Gustav Landauer ~

Comment nos esprits furent volés

Mohawk Nation News | 21 février 2018 | URL de l’article original en anglais ► http://mohawknationnews.com/blog/2018/02/21/how-our-minds-were-stolen/

Traduit de l’anglais par Résistance 71 ► https://resistance71.wordpress.com/2018/02/24/resistance-au-colonialisme-occidental-retrouver-lesprit-des-peuples/

Lorsque nos esprits sont forcés dans les systèmes de lavage de cerveaux de la machine entrepreneuriale colonialiste par les Églises, les Écoles, les institutions militaires et gouvernementales, le but est de détruire notre connexion avec la Nature/création.

Comment avons-nous perdu notre esprit et comment le regagner ?

Notre langage nous a été extirpé. Notre langage nous guide tetsikwahnikonra. Le lavage de cerveaux colonial a été inventé pour nous empêcher d’utiliser notre esprit afin de décrire les détails complets de notre monde, comment vivre nos vies et comment nous définir.

Notre langage nous montre ce qui est réel, comment fonctionne la nature, la lune, les étoiles, le soleil et tout autre chose continuent d’exister et comment nous en faisons partie. La nature/création nous donne des outils mentaux onikonra pour prendre des décisions en utilisant notre raison pour disséquer tashatorehton, tous les sujets qui nous affectent. Nous prenons des décisions avec notre esprit et non pas avec nos tripes.

Nous ne prenons pas les choses pour ce qu’elles paraissent être, car cela crée des décisions incomplètes. Nous apprenons de milliers de générations d’esprits onkwehonwe et non pas de mots humains fondés sur des fables non prouvées (NdT : comme la bible par exemple et tout autre texte religieux…) La pensée onkwehonwe est naturellement scientifique, utilisant les deux parties de notre cerveau. Nos parents, nos familles, nos clans et peuple seriwakwenies nous guident pour l’apprentissage.

Nous nous concentrons sur ce que le langage nous dit effectivement, et non pas sur les fausses compréhensions changées par des mots issus d’une langue étrangère esclave. Nous l’utilisons pour ce à quoi elle a été créée, pour nous aider à avoir une véritable compréhension au sujet de tous les aspects de la vie. Nous essayons de comprendre plusieurs aspects en toutes choses. Nous réfléchissons sur ces choses qui nous rendent heureux ou non.

Ainsi, nous en arrivons à nous comprendre nous-mêmes. Tout dans la création est positif, la météo, la pluie, le soleil, la neige et les éléments naturels. En anglais (ou tout autre langage occidental) tout est haineux, ce qui fait partie de notre expérience du lavage de cerveau.

Pour que de bonnes choses se produisent, nous devons être responsables ! Les colonisateurs ont essayé d’extirper notre volonté d’entraide. On nous a dit d’ “attendre les experts” de ceci ou cela et de payer pour ce service. C’est ça la loi entrepreneuriale !

Une adjudication après l’autre n’est en rien respectueux ni égalitaire. Les conseils de bandes et de tribus peuvent vendre leur droit de naissance s’ils le veulent mais pas le notre. La terre, la rivière, les ressources, tout nous appartient. On ne peut pas les laisser donner tout cela en échange de privilèges imbéciles que les immigrants ont érodés.

Les conseils de bandes (Canada) et de tribus (USA) et leur clique de suiveurs sont des automates entraînés à la falsification et conditionnés à la fausse spiritualité, payés pour faire le sale boulot du gouvernement colonial.

Pour retrouver nos vies, nous devons nous focaliser sur qui nous sommes.

Nous sommes la seule espèce qui doit payer pour pouvoir vivre sur cette planète ! Voilà le PRIX DE LA MORT de MNN du 19 février 2018
Steven Newcomb, qui est issu de la culture native amérindienne (Shawnee, Lenape) a écrit ceci en juin 2017 : Nous, nations originelles pré-américaines de ce continent, avons le pouvoir de la transformation. C’est un pouvoir appelé vocabulaire. Les mots sont la chose la plus simple avec lesquels nous faisons et façonnons la réalité. Comment emploierons-nous donc notre pouvoir des mots ? Développons d’abord un contexte afin de répondre à cette question. Pour lire l’intégralité de l’article, Source ICTMN, traduit par R71 et en analyse dans Les Mots, la Réalité et l’Empire américain dans l’ère Trump
Aussi bien avec Steven Newcomb que Peter d’Errico, issu lui de la culture colonialiste, nous avons pu comprendre le système légal de l’oppression coloniale pour mieux le démonter. Nous avons compris comment l’esprit de l’homme blanc avait volé l’esprit des natifs indigènes/autochtones/aborigènes…

Hé ! Les colons de papier = La fête est finie !

Nous sommes en mesure, tous ensemble, d’effondrer le COLONIALISME ► Maître-pilier de l’Empire pour un changement de paradigme politique & social ► Déterminer l’E.R.R.E.U.R. et comment la corriger ;

Ainsi nous voyons notre mission actuelle comme corriger l’ERREUR commise depuis bien trop longtemps :

  • Éducation : Diffuser l’information, participer activement à la résurgence de la vérité historique des évènements passés proches et lointains afin de déverrouiller les esprits
  • Réfutation : Refuser le dogme du consensus du statu quo oligarchique et savoir que l’humain peut bien mieux faire s’il utilise le potentiel énorme de son intelligence à des fins collectives et non se laisser enchaîner pour le bénéfice du petit nombre
  • Remplacement : Réfléchir au comment nous, les peuples, pourrions assumer de manière juste, équitable, responsable et pacifique, la gouvernance non coercitive de notre société humaine sur cette planète et abandonner de manière définitive et sans retour, l’ineptie criminelle capitaliste (privé ou d’état) préservé par son garde-chiourme attitré : l’État
  • Évolution : Mettre en place un système de gouvernance non coercitif à géométrie variable selon les cultures et traditions en place, sans discrimination, de manière équilibrée et juste et dont l’objectif serait essentiellement le développement d’un mode de vie harmonieux entre toutes les cultures, de manière libre et non coercitive et en harmonie également avec la nécessité de préserver notre écosystème planétaire dans son entièreté
  • Unification : Unir la race humaine sur la base du bonheur et de développement commun, abandonnant le voie du pouvoir fractionné coercitif pour une gouvernance non-coercitive, participative, non centralisée et donc libre
  • Réconciliation : Véritable pilier de soutien entre les peuples, qui verra la libération des peuples du monde de la doctrine colonialiste euro-centrique et l’ensemble des peuples s’autogouverner en adoptant et adaptant les modes de gouvernance de sociétés traditionnelles à pouvoir non coercitif ; ceci rendant les conflits impossibles par concept. Ceci ne pourra s’effectuer après qu’une véritable restitution des territoires volés ait été faite aux peuples autochtones.

Vous pouvez retrouver, dans ce PDF N° 38 de 21 pages comment faire pour faire chuter l’empire, ou le colonialisme, à la vitesse de la chute libre ► Déterminer l’E.R.R.E.U.R.

Parce que l’idée première et l’objectif sur lequel nous devons nous concentrer, c’est de connecter les énergies, les électrons libres pour donner l’exemple d’associations toutes aussi libres par delà l’espace et le temps…

Devenons toutes et tous des lanceurs d’alertes, des chercheurs de vérité ► Crackons les codes, faisons péter les verrous, et déconstruisons la pyramide du pouvoir pierre par pierre !

Union ► Réflexion ► Action ► Associations libres confédérées

AUX CROYANTS DE TOUS POILS ;

NOUVEAU PARADIGME SANS DIEUX NI MAITRES SANS ARMES NI HAINE NI VIOLENCE

Remplaçons l’antagonisme à l’œuvre depuis des millénaires qui, appliqué à différents niveaux de la société empêche l’humanité d’embrasser sa tendance naturelle à la complémentarité, facteur d’unification de la diversité dans un grand Tout socio-politique organique : La société des sociétés.

JBL1960

LECTURES CONNEXES ;

De la chute d’un pape en février 2013 à l’Opération Rachat d’avril 2018 par Kevin « Tueur de pape » Annett

Meurtre Par Décret dans les Pensionnats pour Indiens de 1840 à 1996 au Canada ;

Meurtre Par Décret dans les Pensionnats pour Indiens de 1820 à 1980 aux USA.


5 réflexions sur « Comment nos esprits furent volés ! de Mohawk Nation News »

    1. Merci mon Grumeau !
      J’ai été jeter un œil, vite fait, et suis tombée sur un autre œil bleu, qui ressemble à celui que j’ai choisi pour illustrer ce billet…
      Belle synchronicité, comme toujours…
      J’ai un gros PDF en cours (c’est pas une insulte, hein ?) et je viens d’en finir un…
      A+ Jo

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s