Qui ne dit mot, consent !

Aussi disons NON, STOP ► ÇA SUFFIT !

Oui, en France, les banques françaises financent l’extension des colonies juives en Palestine ;

Plus de 200 entreprises liées aux colonies juives de Cisjordanie, selon l’Onu

Alter Info | 31 janvier 2018 | Source ► https://www.lorientlejour.com/article/1097745/plus-de-200-entreprises-liees-aux-colonies-juives-de-cisjordanie-selon-lonu.html

Le Conseil des droits de l’homme des Nations unies, dans un rapport rendu public mercredi, rapporte que 206 entreprises mènent des activités liées aux colonies juives de Cisjordanie.

« La majorité de ces compagnies est domiciliée en Israël ou dans les colonies (143), puis aux États-Unis (22). Les autres sont domiciliées dans 19 pays différents« , précise-t-il.
Le document ne donne pas les noms de ces entreprises.

Le Conseil des droits de l’homme était chargé de localiser les sociétés impliquées dans la construction des colonies ou dans des activités comme la surveillance, les transports et les opérations financières liées à ces implantations en Cisjordanie.

Dans son rapport, il juge « catastrophiques » les violations des droits de l’homme associées à la présence des colonies juives dans les territoires occupés par Israël.

Le gouvernement israélien avait critiqué en mars 2016 la décision du Conseil des droits de l’homme de lancer, à la demande de pays comme le Pakistan, une enquête sur les entreprises liées aux colonies, craignant que ne soit établie une « liste noire » de compagnies susceptibles d’être ensuite boycottées.

~~~~▼~~~~

Cherchez pas, on les a les noms ;

Quatre banques françaises et l’assureur AXA financent la colonisation israélienne (FIDH)

Les quatre premières banques françaises et l’assureur AXA financent la colonisation des Territoires palestiniens par Israël via leurs participations dans des banques et des entreprises israéliennes actives dans les colonies, affirme un rapport de la FIDH publié mercredi.

BNP Paribas, Crédit agricole, Société générale, BPCE et AXA, par leur soutien « persistant » aux banques et entreprises israéliennes impliquées dans les colonies, « contribuent indirectement au maintien et au développement » des colonies, selon l’étude intitulée « Les liaisons dangereuses des banques françaises avec la colonisation israélienne ».
Les cinq grands groupes français gèrent des « participations financières » ou « détiennent des actions » dans des banques israéliennes, qui constituent un « outil essentiel de la politique de colonisation » en « finançant les constructions », selon ce rapport coécrit notamment avec la Ligue des droits de l’Homme (LDH) et le syndicat CGT.
Elles ont les mêmes rapports avec des entreprises israéliennes « qui fournissent des services vitaux au maintien et au développement des colonies », tels que « la construction d’habitations ou d’usines, la connexion aux réseaux téléphoniques et internet ou encore l’aménagement en équipements de surveillance ».
Banques et assurance « cherchent le profit, quel que soit le résultat », a dénoncé Maryse Artiguelong, vice-présidente de la Fédération internationale des droits de l’Homme (FIDH). Il est « triste » de voir qu’elles « se mettent dans une telle illégalité juste pour faire un peu plus d’argent », a-t-elle poursuivi.

Les Nations unies et la grande majorité de la communauté internationale considèrent comme illégales toutes les colonies israéliennes en Cisjordanie occupée et à Jérusalem-Est annexé.

« On veut que les entreprises françaises retirent leur argent des sociétés israéliennes ayant à voir avec les colonies », comme le stipulent des « recommandations » du ministère des Affaires étrangères publiées en 2014, a expliqué Didier Fagart, un membre de l’association France Palestine solidarité, également co-auteure du rapport.

Le rapport pointe également le fait que BNP Paribas, Société générale, LCL (filiale du groupe Crédit agricole) et Natixis (filiale du groupe Banques populaires – Caisse d’épargne) ont accordé 288 millions d’euros sur la période 2004-2020 à l’entreprise publique Israel Electric Corporation (IEC) pour l’extension de deux centrales au gaz, alors que l’IEC approvisionne en électricité les colonies en Cisjordanie. « Les banques françaises ne peuvent pas dire qu’elles ne savaient pas« , a lancé M. Fagart. « Elles doivent prendre les bonnes décisions. » Des fonds de pension néerlandais et luxembourgeois se sont désengagés ces dernières années des cinq banques israéliennes avec lesquelles les banques françaises ont des liens, pour leur implication dans la colonisation. La Danske Bank et la Deutsche Bank Ethical Fund ont mis l’une d’entre elles sur une liste noire, souligne le rapport – Source ► https://www.lorientlejour.com/article/1043479/quatre-banques-francaises-et-lassureur-axa-financent-la-colonisation-israelienne-fidh.html via Alter Info du 29 mars 2017 et que j’ai traitée dans ce billet de blog CES BANQUES FRANÇAISES QUI FINANCENT LA COLONISATION car les mêmes banques et Assureurs financent le DAPL et parce que l’argent n’a pas d’odeur !

4 BANQUES FRANÇAISES FINANCENT LE DAPL !

Les 17 banques finançant le Dakota Access Pipeline dont 4 banques françaises

Il y a donc 4 banques françaises qui sont des investisseurs directs du projet : BNP Paribas, le Crédit Agricole, Natixis et la Société Générale. Les 13 autres banques sont américaines (4), japonaises (3), allemande (1), britannique (1), italienne (1), espagnole (1), canadienne (1), hollandaise (1) – Source : yesmagazine.org relayé par Résistance71.

Ces informations pour tous ceux et celles qui désireraient contacter ces banques, surtout en ce qui nous concerne, les banques françaises, pour leur demander ce qu’elles foutent à soutenir des projets destructeurs de la sorte, leur faire comprendre qu’elles sont à découvert (elles le sont de fait depuis longtemps et dans tous les sens du terme…) et que tout cela ne va pas leur faire une pub qui va dans le sens de leurs intérêts…

Le Dakota Access Pipeline est un tronçon de ce qui était appelé avant le Keystone XL de TransCanada, Enbridge, Chevron et toute la fine équipe habituelle de Big Oil. Obama a fait son cinéma en disant que cela ne se ferait pas afin de leurrer les oppositions (et gagner du temps), mais le projet continue sous une forme saucissonnée dont le DAPL n’est qu’un épisode parmi d’autres. (C’est ça un tronçon)

[NdJBL : Traité en détail le 4 novembre 2016 dans ce billet FINALEMENT KILLARY SE TIRE UNE BALLE…]

Parce qu’aujourd’hui en France le Macron de Rothschild verse des larmes de crocodile concernant l’agression d’un garçon portant une kippa : « c’est toute la République qu’on agresse » ;

Le président français Emmanuel Macron a estimé que « chaque fois qu’un citoyen est agressé en raison de son âge, de son apparence ou de sa confession, c’est toute la République qu’on agresse », après l’agression d’un enfant de huit ans de confession juive dans la banlieue de Paris.

« À chaque fois qu’un citoyen est agressé en raison de son âge, de son apparence ou de sa confession, c’est toute la République qu’on agresse », a écrit M. Macron mardi sur son compte Twitter. « Et c’est toute la République qui se dresse particulièrement aujourd’hui au côté des Français de confession juive pour combattre avec eux et pour eux chacun de ces actes ignobles », a-t-il ajouté dans un second tweet.

Un garçon de huit ans de confession juive qui portait une kippa a été frappé lundi soir par deux jeunes à Sarcelles, en banlieue de Paris, une agression pour laquelle le parquet a indiqué mardi à l’AFP avoir pour le moment « retenu le mobile antisémite ».
L’enfant a été agressé au moment où il se rendait à un cours de soutien scolaire, a précisé le parquet. Source L’Orient Le Jour du 31/01/2018.

Vraiment ? T’es sûr de toi là, Manu ?

A Gaza, quatre enfants tués dans un bombardement israélien sous les yeux des journalistes

Des missiles israéliens ont touché des garçons qui jouaient au football sur une plage. Israël et le Hamas se sont accordés sur une « fenêtre humanitaire » de cinq heures à Gaza.

Est-ce la bavure de trop ? Mercredi 16 juillet, au neuvième jour des bombardements israéliens contre le Hamas dans la bande de Gaza, Israël avait demandé à 100 000 habitants d’évacuer leur domicile. Ces mises en garde n’auront pas suffit à éviter le pire.

Quatre enfants ont été fauchés par un missile sur une plage très fréquentée de Gaza, à quelques centaines de mètres d’hôtels où logent des journalistes occidentaux. Lire l’article dans son intégralité et toute son horreur ►  Le Monde du 17/07/2014

Parce qu’Israël ni personne d’ailleurs, n’a jamais condamné l’assassinat des 4 enfants palestiniens sur la plage de Gaza ► http://www.alnas.fr/actualite/politique/article/gaza-israel-ne-condamnera-personne

Ici, sur ce blog, j’ai rappelé que le Maréchal Hollandouille avait ordonné la pulvérisation de 164 civils Syriens, au moins, en représailles de l’attaque au camion du 14 juillet 2016 à Nice ; Et par un hasard assez terrifiant, on apprend aujourd’hui même que l’attaque du prêtre dans l’église de Rouen à Saint-Étienne-du-Rouvray le 26 juillet 2016 aurait pu être évitée car les assaillants étaient connus, suivis, pistés. Or, François Hollande avait prononcé les mêmes mots : «les catholiques de France et du monde sont meurtris et ce sont tous les Français qui se sentent atteints.» – «Tuer un prêtre, c’est profaner la République, c’est semer l’effroi»…

On peut donc en déduire qu’agresser ou pire, tuer, un seul judéo-chrétien c’est « agresser » ou « profaner » toute la République Française…

Et bien moi, j’affirme ici que ;

« Tuer l’indigène/Aborigène/Autochtone c’est profaner l’Humanité toute entière » ;

« Tuer l’homme qui n’est pas blanc, c’est profaner notre humanité »

Et accepter qu’on tue en représailles, quiconque, c’est se tuer tous !

Ne soyons plus complices et retirons-leur notre consentement, tout de suite, ici et maintenant et d’où nous sommes

Aussi ; SOUTENONS LES APPELS À UN BOYCOTT TOTAL afin que plus aucune personne, en France et dans le Monde, ne soit agressée en raison de son âge, de son apparence ou de sa confession…

JBL1960

17 réflexions sur « Qui ne dit mot, consent ! »

    1. En 1302, le pape Boniface VIII a affirmé péremptoirement posséder tout être vivant, la planète et tout ce qu’elle contient ; il l’a fait au travers d’une bulle (édit) pontifical auto-déclaré. Il affirma être le représentant de “dieu” sur Terre. (NdT : bulle Unam Sanctam, 1302: http://didascale.com/bulle-unam-sanctam-1302-de-boniface-viii/ )

      https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/05/01/terre-volee-par-mohawk-nation-news/

      Raison de plus pour l’ouvrir…

      J'aime

  1. Jo,

    Je vous suis depuis plus d’un an, sans laisser de commentaire. Je ne sais plus si c’est votre site que j’ai découvert en 1er ou celui de R71, dans tous les cas, bien que je ne pensais pas être trop naïve, j’ai pris un électrochoc en lisant certains de vos articles, notamment ceux relatifs aux nations premières, et je vous en remercie humblement.

    J’avais compris depuis plus de 20 ans que la société de consommation est une grosse bouse, et que l’argent est le POISON à éliminer d’urgence, ainsi que les religions que je considère comme l’ancêtre du story telling, tant utilisé jusqu’à la corde par nos marionnettes politiques et capitalistes !

    Avez-vous vu ce film de Yannis Youlountas (2013 – Youtube rpqk24qvoR4) où des personnes s’organisent sur le modèle de l’autonomie, en prenant également comme référence les Zapatistes ?

    Belle soirée,

    J'aime

    1. Bonsoir ;
      C’est surement le site de R71 que vous avez découvert en 1er, n’ayant que 2 ans d’existence et m’étant nourrie des traductions de R71 pendant des années avant de sauter le pas.
      Tout comme vous, c’est la ténacité des Natifs et des Nations premières qui m’aura servie de moteur, de déclencheur même pour très souvent me sentir auprès d’eux, par la pensée, et la force de l’esprit.
      Je vais visionner cette vidéo que vous me recommandez. Alors pas ce soir, car je suis un peu fatiguée par des petits soucis de santé. Ce week-end probablement,
      En tout cas, merci infiniment pour votre commentaire et au plaisir de vous lire.
      Jo

      J'aime

    2. Cette vidéo me disait quelques chose et après vérification, effectivement, car je l’ai vue en relayant « De la servitude moderne » la vidéo de Jean-François Briant.
      C’est pourquoi avec R71 sur ce point nous sommes vraiment en osmose et sur la même ligne à savoir qu’il n’y a pas de solutions au système, qu’il n’y en a jamais eu et surtout qu’il n’y en aura jamais.
      Il nous semble bien plus simple d’ignorer l’État et ses institutions qui ne sont pas la solution mais le problème et de (re)construire la société des sociétés.

      J'aime

  2. En effet, et c’est un groupe de personnes qui a pris la main sur une grande majorité de pays. Cependant, si les gens font l’effort de relever la tête, de se débarasser de tous les mythes, et de la vraie fausse histoire sauce éducnat, pour laquelle on peut appliquer au doigt mouillé avec un risque d’erreur faible la loi de Pareto (80/20 voire 90/10), et surtout étudier avec interêt les lieux de conflits générés par les usa et ses bénis oui-oui, ainsi que les positions de toutes les bases usa (souvent lieux archéologiques remarquables) il sera possible, sans mauvais jeu de mots, d’en tirer le fil d’Ariane !

    J'aime

    1. Tout à fait, c’est absolument ce que je pense, d’autant que tu le dis très bien, il suffit de relever la tête ! C’est ça = Il suffit de passer d’un mode macro, en mode grand angle. De dézoomer en quelque sorte, la vision (politique) est floue le temps du dézoomage puis tout devient clair, comme de l’eau…
      Et toutes nos lectures combinées nous aident à relever la tête et à faire la mise au point !

      J'aime

  3. L’un des points les plus délicats, est de faire comprendre à la génération qui a profité de tout (celle née dans les 5 à 8 ans après 1945) d’arrêter d’être des moutons allant à l’abattoir en chantant, tout en étant près à planter un poignard dans le dos à la personne qui essaie de leur retirer la vue de la grande illusion hollywoodienne !

    Et ceux-là, ils volent en escadrille dans mon secteur… Leur mantra après les élections de 2012 : « il faudra mieux voter en 2017 », leur mantra révisé après l’arrivée du nouvel Isis, pour 2022 « Il faudra mieux voter… » ils tournent en rond comme la souris blanche dans son rate race en refusant de sortir de leur zone de confort !

    Et, cerise sur le gâteau, ils sont hargneux…

    J'aime

  4. Il faut également, apprendre à se protéger de ces zombies, car en plus d’entrâiner d’autres personnes dans leur syphon mortel, ils n’hésitent pas en bons lobotomisés à te faire à l’occasion, avoir des problèmes gratinés avec l’Etat, suite à des dénonciations calomnieuses forgées dans leurs cerveaux pourris en surchauffe.

    J'aime

  5. https://www.politis.fr/articles/2018/06/jerusalem-trois-entreprises-francaises-construisent-le-tramway-de-la-colonisation-38988/

    Jérusalem : trois entreprises françaises construisent le « tramway de la colonisation »

    Huit organisations ont publié hier un rapport sur la réalisation de l’extension des lignes de tramway à Jérusalem. Elles dénoncent une « entreprise de colonisation », épinglant trois entreprises françaises qui y participent, dont deux à capitaux publics majoritaires.

    L’annexion des territoires palestiniens par les colons israéliens progresse rapidement. À Jérusalem-Est, on ne dénombre pas moins de quinze colonies implantées au cœur du territoire palestinien, regroupant 215 000 israéliens, selon les chiffres donnés par le rapport. Cette violation du droit international reste aujourd’hui sans réponses effectives. Alors que la décision américaine de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël par le transfert de son ambassade a déclenché des heurts violents à la frontière de la bande de Gaza, l’État français l’a fermement condamnée. Pourtant, comme le soulignent les signataires, ce dernier est loin d’être neutre et désengagé, apportant son soutien indirectement à l’État d’Israël par ce projet de tramway à Jérusalem.

    Le développement de ce réseau n’est pas une nouveauté. Il s’agit d’un projet qui murit depuis les années 1990, ayant pour finalité de relier Jérusalem-Ouest aux colonies de l’est de la ville. L’aménagement des territoires et l’accessibilité de ces derniers par des transports publics prennent part à la vaste « entreprise de colonisation » de l’État israélien comme le soulignent les organisations, tandis que « les populations palestiniennes sont exclues économiquement, politiquement et socialement ». Et trois entreprises françaises se sont engagées dans le projet.

    Il s’agit notamment de la société Systra, partie des groupes publics SNCF et RATP, et de l’entreprise EGIS Rail (groupe public de la Caisse des dépôts et consignations). Par des contrats passés avec la municipalité et l’État, elles participent à la construction de trois nouvelles lignes et au prolongement de celle existante. Toutes deux sont des entreprises à capitaux publics majoritaires.

    L’autre entreprise est Alstom, « acteur clef de réalisation de la première phase » en 2011. Le projet est illégal, tout comme la participation à ce dernier par ces entreprises françaises. De nombreuses demandes faites par les différentes organisations ces derniers mois, adressées aux entreprises pour qu’elles se conforment aux principes internationaux « en cessant toute activité qui contribue à la colonisation », mais aussi aux ministère des Affaires étrangères et de l’Économie et des Finances, afin d’intervenir auprès des entreprises pour les inciter à se désengager, sont restées « sans effets ».

    Par conséquent, les organisations signataires de ce rapport (AFPS, CFDT, CGT, DIDH, AL-HAQ, LDH, union syndicale Solidaires, Plateforme des ONG françaises pour la Palestine) demandent :

    Aux trois sociétés, Systra, EGIS et Alstom et leurs actionnaires (CDC, RATP, SNCF), « de mettre fin aux contrats passés pour la réalisation du tramway » et de « s’engager publiquement à exclure de leurs opérations tout projet qui contribuerait à la faciliter la colonisation israélienne, directement ou indirectement ».

    À l’État français, responsable de ces violations à trois niveaux, à savoir sur les droits de l’homme à l’international, sur l’obligation de protéger contre les violations de ces droits par des tiers, soit ici des entreprises et à raison de l’existence de liens particuliers entre ces entreprises, dont l’État possède une partie du capital. Elles lui demandent « de prendre les mesures pour que les trois opérateurs publics mettent fin aux contrats signés par les sociétés qu’ils contrôlent » et « prendre toute mesure pour prévenir toute participation ou investissement d’entreprises françaises qui contribuerait à la colonisation israélienne » en prenant en compte les « recommandations » déjà faites aux entreprises dans l’avis de juin 2014.

    Plus généralement, les huit organisations exigent le respect « de ses obligations internationales, non violation de normes impératives par Israël et celles de protéger, respecter et mettre en œuvre les droits de l’homme ». Elles demandent également la mise en œuvre « des principes directeurs des Nations unies relatifs aux entreprises et aux droits de l’homme et de s’assurer que les sociétés sous sa juridiction ne nuisent pas à la pleine réalisation des droits fondamentaux en France et à l’étranger ». De plus, elle appelle à faire respecter la loi « concernant le devoir de vigilance des entreprises mères et donneuses d’ordre ». Enfin, le rapport requiert « le soutien aux Nations unies le processus pour l’élaboration d’un traité international sur les droits humains et les entreprises transnationales et autres ».

    J'aime

Répondre à Roseau Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s