Blackwater/Academi sous-traite la torture en Arabie Saoudite…

TERMINATOR & ROBOCOP 3.0…

Armée mercenaire de l’empire : Blackwater/Academi sous-traite la torture en Arabie Saoudite…

Nous l’avions dit depuis longtemps : L’avenir de l’empire est la généralisation de l’utilisation des mercenaires à la solde des banksters dans le monde, non seulement pour guerroyer, mais pour la mise en place de toute opération de “police” et de “contre-insurrection”. Le but de l’empire est de mener une “bataille d’Alger” (1957) à l’échelle planétaire contre toute dissidence, bien sûr qualifiée au préalable de “terroriste”, tout comme la Gestapo et les autorités d’occupation nazies  qualifiaient la résistance française ou russe de “Terroristen !” ça commence par la sous-traitance des radars de contrôle de vitesse par des entreprises privées (déjà un fait en France et ailleurs) et pas à pas, les mercenaires envahissent nos vies. Cela se produira (si on les laisse faire), car c’est la logique interne du système en décomposition totale qui ne peut plus générer que violence et répression forcenée face à l’éveil grandissant des masses, système qui ne pourra très bientôt plus compter sur ses forces répressives militaires et policières qui à terme rejoindront les peuples. Là aussi le « grand remplacement » est en marche : mercenaires, drones et robots sont l’avenir immédiat de la répression et de l’oppression oligarchique, ce qui se passe « ailleurs » n’est que le brouillon de ce qui vient chez nous… Regardez le clip vidéo sous notre traduction, cela arrive à grand pas !

Qu’on ne dise pas qu’on était pas prévenu. Blackwater dans les commissariats et autres donjons secrets français, c’est pour demain.

~ Résistance 71 ~

Que fait Blackwater / Academi en Arabie Saoudite ? Le directeur d’un émir est mort sous la torture

Al Manar | 22 décembre 2017 | Source ► http://french.almanar.com.lb/707485

La mort sous la torture du directeur de l’ancien émir de la région de Ryad continue à faire couler de l’encre. Des sources saoudiennes confidentielles, citées par AlQuds al-Arabi, ont révélé que « le général Ali al-Qahtani, qui faisait partie de la Garde Royale, a été soumis à des tortures physiques et psychologiques depuis son arrestation le 4 novembre dernier », dans le cadre de la campagne d’arrestations menée par les autorités saoudiennes contre un certain nombre de princes et d’hommes d’affaires sous prétexte de lutte contre la corruption.

Et d’expliquer : « le général Ali al-Qahtani avait été soumis à des séances de torture jusqu’à sa mort, dans la matinée du 12 décembre, suite à un choc électrique. La famille du défunt a eu du mal à reconnaître ses traits après avoir reçu son corps ».

Des ONG internationales affirment que les autorités saoudiennes leur interdisent de visiter ou d’entrer en contact avec les familles des détenus, notamment après la publication de plusieurs reportages faisant état de tortures pratiquées à l’encontre des personnalités arrêtées.

Des princes torturés par des agents américains

Le prince héritier saoudien, Mohammad ben Salmane, s’est livré à une purge sans précédent au sein des clans adverses avec pour objectif de se doter des sommes nécessaires pour acheter le soutien de Washington.

Au moins onze princes et des centaines d’hommes d’affaires et d’officiels gouvernementaux accusés de corruption ont été mis sous les verrous.

Le Daily Mail a publié sur sa page électronique le témoignage d’une source anonyme affirmant que les princes et les milliardaires saoudiens arrêtés à l’occasion d’un violent coup de filet, début novembre, sont torturés par des agents de sécurité privés américains. Ces derniers auraient été engagés par le prince Mohammed Ben Salmane en personne, rapporte PressTV.

Le prince héritier aurait saisi des actifs et plus de cent quatre-vingt-quatorze milliards de dollars sur les comptes bancaires des personnalités arrêtées. En instaurant la peur et la répression, le prince Mohammed Ben Salmane aurait la volonté de mettre à jour un présumé réseau d’officiels étrangers ayant soudoyé les princes saoudiens.

Blackwater, aujourd’hui connu sous le nom d’Académi,  dont la présence en Arabie saoudite a été attestée par des réseaux sociaux arabes, fournirait les mercenaires pour diriger les interrogatoires et les séances de tortures.

Le prince héritier participerait aux interrogatoires les plus importants et aurait sollicité ces mercenaires venus d’Abu Dhabi, les estimant plus fiables que les forces de sécurité régulières qui côtoyaient depuis longtemps les personnes arrêtées.

= = =

Source Press TV : Les mercenaires américains torturent en Arabie Saoudite. Blackwater/Academi fait le sale boulot du prince hériter Mohamed Ben Salman :

http://www.presstv.com/DetailFr/2017/12/22/546408/Blackwater-Arabie-saoudite

Le premier groupe de mercenaires de la compagnie militaire privée américaine DynCorp est arrivé dans le sud du Yémen pour prêter main-forte à l’offensive menée par l’Arabie saoudite.

Comme l’a rapporté hier l’agence de presse yéménite Khabaragency, des soldats ont été expédiés au Yémen au titre d’un contrat de 3 milliards de dollars signé entre les Émirats arabes unis (EAU) et la société DynCorp. Un fonctionnaire du ministère de la Défense du Yémen, cité par Khabaragency, a expliqué que la mission des mercenaires américains consistait à appuyer l’armée des EAU, un des principaux alliés du régime saoudien dans cette guerre qui l’oppose à l’armée yéménite et au mouvement populaire Ansarolá.

INFO ILFATTOQUOTIDIANO MARS 2016 ► TERMINATOR 2016

~~~~▼~~~~

L’empire anglo-américano-christo-sioniste dont la seule et vraie nature est la guerre perpétuelle a ouvert les paris au Moyen-Orient via Trump le nouveau con(servateur) avec sa nouvelle déclaration de Balfour 2.0

Reste que depuis plus d’un an, on s’est posé la question ici comme à la lumière de ce que dit le Dr. Ashraf Ezzat : La guerre actuelle au Yémen, guerre qui implique Israël aux côtés de l’Arabie Saoudite, est-elle une coïncidence ?…

Le Dr. Ezzat dit que la bible septante est une fraude de traduction. Il cite des passages dans l’hébreu ancien qui ont été (volontairement) mal traduit en grec par les 70 rabbins sous Ptolémée II au IIIème siècle AEC.

Y a-t-il une réfutation sans équivoque de ce qu’il avance ? Pas à notre connaissance.

Ezzat cite de nombreux archéologues et historiens israéliens qui s’accordent à dire que les recherches de terrain n’ont jamais prouvé la véracité historique du récit biblique. Ezzat, [son livre phare, l’Égypte antique n’a jamais connu ni Pharaons ni Israélites, date de 2011!] de plus, ne va jamais dans son livre jusqu’à dire que l’histoire de la bible est une invention, il ne fait que dire qu’il est maintenant prouvé que la location GÉOGRAPHIQUE de cette histoire n’est pas la bonne, qu’il ne faut pas chercher en Égypte ni en Palestine pour des traces de « l’exode » ou du « palais de Salomon », mais dans le sud de l’Arabie Saoudite et au Yémen ► Traduction de la bible et Escroquerie historique, version PDF de 64 pages que j’ai présenté comme suit ;

Présentation par JBL1960 des raisons de ce PDF – Page 2

Histoire, science, mensonge et falsification…

 La tradition orale contre la tradition écrite… Vérité contre mensonge ?

Présentation R71 : Page 3

L’Égypte antique n’a jamais connu ni Pharaons, ni Israélites – Page 5

Les racines juives de la culture takfirie – Page 10

Le Messie Arabe – Page 15

La résolution de l’UNESCO sur Jérusalem : La vérité cachée – Page 21

Pourquoi ne trouve-t-on aucune mention des pyramides d’Égypte dans la bible ? Page 25

Jérusalem, rien de saint à propos de la ville sainte… Page 28

La fuite de la Sainte Famille en Égypte est elle un mythe ? – 21/02/2017 – Page 36

L’esclavage n’était pas une pratique fréquente en Égypte – 7 juin 2017 – Page 40

L’histoire biblique de Joseph coule comme le Titanic – 22 juin 2017 – Page 43

L’histoire de Joseph est un ancien conte populaire arabe – Sept 2017 – Page 47

Dans quelle langue Dieu a-t-il écrit les 10 Commandements – Sept 2017 – Page 51

Pourquoi les Égyptiens ne se convertirent pas en masse après les 10 plaies bibliques ? Nov 2017 – Page 55

La conversion à l’Islam de Muhammad Ali était-elle une décision fondée ? Page 57

M. Trump, Jérusalem n’est pas la capitale de l’Israël biblique – 08/12/2017 – Page 61

Il n’est pas question pour moi de dire aux croyants de tous poils qu’ils doivent abandonner leur croyance et adopter notre vision des choses, parce que ça c’est leur truc et depuis toujours.

Non, nous proposons tout simplement plutôt que d’attendre pour voir comment Trump (ou Killary ! ou qui que ce soit d’autre !) pourrait nous éparpiller façon puzzle aux quatre coins de l’univers de remplacer l’antagonisme à l’œuvre depuis des millénaires qui, appliqué à différents niveaux de la société empêche l’humanité d’embrasser sa tendance naturelle à la complémentarité, facteur d’unification de la diversité dans un grand Tout socio-politique organique : La société des sociétés ! Et TOUS ENSEMBLE !…

JBL1960

Illustration de ce billet issue de Macron obéit au Plan Trump/Ben Salmane

 

 

Publicités