L’occupation militaire du Canada dénoncée par Mohawk Nation News

Les mots ont un sens…

Mohawk Nation News en mars 2017 écrivait ceci :

Le président américain Trump se positionne pour une guerre avec la Chine au sujet de la Corée du Nord. Il a dit de manière implicite : “Nous devons 1700 milliards de dollars à la Chine et nous ne paierons rien de cela. Nous sommes plus puissants qu’eux et nous allons les forcer à faire ce que nous voulons en rapport avec la Corée du Nord. Ils feront ce qu’on leur dit de faire ou on va les atomiser.” Lorsque les chrétiens européens devenus américains sont venus sur l’Île de la Grande Tortue, ils ont passé un accord avec nos ancêtres pour avoir une relation d’égal à égal et pour vivre sur cette terre en paix perpétuelle, pour toujours avec nous, en suivant les règles de Guswentha, le Wampum Deux Rangées. Ils ont fini par établir un fond fiduciaire pour ong’we:honweh (peuples natifs), qui a une valeur actuelle de plus de 900 000 milliards de dollars. L’entreprise coloniale USA Inc. (NdT ainsi que Canada Inc.) nous a tout volé, argent et ressources et a renié de longue date l’accord passé avec nous. Ce faisant, ils ont massacré quelques 100 millions d’entre nous.
Les États-Unis ont renié tous les accords passés avec nous. Ils nous doivent absolument tout ce qu’ils ont fait et achevé sur Ono’ware:geh (l’Île de la Grande Tortue). Ils nous doivent plus d’argent qu’il n’en existe dans le monde. Dans ce processus, ils désirent persévérer dans la guerre et la destruction de la planète. Pour lire l’intégralité de l’article ► La posture guerrière de Trump

À la tribune de l’ONU qu’a fait Trump ?

Une déclaration de guerre et la promesse de les atomiser : « Les propos tenus par le président des États-Unis ne sont pas glorieux pour la nation américaine »,  a indiqué l’ayatollah Khamenei, lors d’un discours devant l’Assemblée des experts jeudi. Le guide suprême de la République islamique d’Iran a qualifié jeudi de « langage de cowboy et de gangster » la violente diatribe du président américain Donald Trump contre Téhéran à la tribune de l’ONU.

« L’élite de ce pays devrait avoir honte d’avoir un tel président ». « Le discours insensé et extrêmement menaçant, insolent et confus du président des États-Unis avec son langage de cowboy et de gangster s’explique par (la) haine » et l' »incompétence (des responsables du gouvernement américain, qui) n’ont pas de cervelle », a déclaré l’ayatollah Ali Khamenei, selon son site internet. Lire l’intégralité de l’article sur Europe1 ► http://www.europe1.fr/international/trump-a-lonu-un-discours-de-gangster-estime-le-guide-iranien-3442271 [NdJBL : j’ai choisi cette info particulièrement pour les mots utilisés, cowboy & gangster]

Résistance au colonialisme : Mettre fin à l’occupation militaire du sous-continent nord-américain (Mohawk Nation News)

L’occupation militaire du Canada

Mohawk Nation News | 16 septembre 2017 | URL de l’article original en anglais ► http://mohawknationnews.com/blog/2017/09/16/military-occupation-of-canada/

Traduit de l’anglais par Résistance 71 | URL de l’article ► https://resistance71.wordpress.com/2017/09/21/resistance-au-colonialisme-mettre-fin-a-loccupation-militaire-du-sous-contient-nord-americain-mohawk-nation-news/

Nous avons un droit de nous défendre, nous et notre patrie. Il n’y a absolument aucune justification pour abattre nos arbres, inonder nos terres et nous en retirer, nous et toutes nos relations de la terre. C’est un massacre d’humains et de toute vie. Nous refusons de bouger de terres convoitées par de veules entreprises commerciales, malfaisantes et mortifères. Les occupants ravageant la terre vont la quitter.

L’aile droite politique du Canada envoie ses politiciens pour justifier de notre retrait et de la transformation de l’Île de la Grande Tortue en cimetière. Ils défient onkwe’onweh, le véritable peuple naturel endémique à cette terre avec un tissu de mensonges.

Ils ne veulent pas que quiconque questionne l’occupation illégale à laquelle ils se livrent, le fait que nous ayons un droit sur notre terre, nos ressources et de protéger toute vie naturelle sur l’Île de la Grande Tortue.

On trompe le monde au sujet de la réalité des blessures et des morts nous concernant, nous et notre terre-mère, infligées par l’occupation entrepreneuriale coloniale illégale.

On nous présente comme un peuple idiot et l’occupant comme le bon œuvrant pour le bien. Hé, ils nous ont quasiment exterminé, violé et pillé notre mère. Le Canada refuse d’enquêter et de traduire ces criminels devant la justice*.

Les tombes et les montagnes de nos os se trouvent sous leurs villes, sous ou derrière leurs pensionnats pour Indiens.  Le Canada doit expliquer où sont les morts, les disparus et les assassinés parmi nos enfants et nos peuples.

La véritable réponse est qu’ils admettent nous avoir assassiné nous et nos enfants, mais qu’ils ne s’accuseront jamais eux-mêmes. Ils admettent leurs atrocités. Ils pensent être immunisés contre le karma universel, ils ne le sont pas.

Nos langues disent et expliquent les histoires véritables, La langue anglaise est la langue forcée sur nous pour que l’entreprise puisse tout contrôler. Notre lien avec la terre est au travers de nos langues et de leur fréquence. On nous force à penser sur nous-mêmes et sur le monde dans un patois mondialiste, un jargon artificiel, inventé par ceux qui nous contrôlent. Nos esprits sont colonisés au travers des mensonges répétés sans cesse dans le système éducatif de l’État et son système de communication.

Des mensonges écrits pleuvent constamment sur nous.

Sur R71 en complément de lecture ; Lire notre dossier sur la “sémantique coloniale” et notre analyse de mai 2013 : “Nous sommes tous colonisés!”

 ▼

*Contre-rapport de la Commission Vérité & Réconciliation : MURDER BY DECREE – Le crime du Génocide au Canada, essentiel de traduction par R71 en français, version PDF réalisée par mes soins, MEURTRE PAR DÉCRET, 58 pages.

MEURTRE PAR DÉCRET ► Pensionnats pour Indiens au Canada de 1840 à 1996

MEURTRE PAR DÉCRET ► Pensionnats pour Indiens aux USA de 1820 à 1980

MÉMORANDUM sur la continuité du génocide au Canada ► Appel International par le TICEE du 1er septembre 2017

Dans l’article original de MNN, ce lien ► http://www.cbc.ca/news/canada/north/dennis-patterson-lynn-beyak-reaction-1.4292815

Car la Sénatrice Lynn Beyak persiste et signe : Une information en provenance d’Ottawa en date du 8 mars 2017 :  La sénatrice canadienne Lynn Beyak défend le système des pensionnats pour Indiens et affirme “qu’ils n’ont pas voulu faire de mal à quiconque”… Lire ce billet du 04/04/2017 très complet sur l’affaire ► Lettre ouverte à Lynn Beyak par Kevin Annett.

Et ce mois-ci, Lynn Beyak a écrit dans une lettre ouverte que : les Natifs et Nations Premières devraient renoncer à leurs droits autochtones et s’intégrer dans la Société Canadienne en échangeant leur cartes de statut pour la citoyenneté canadienne.

►|◄

Ainsi on comprend très bien pourquoi le mot de « Conquête » est considéré comme acceptable et pas celui de « Domination » comme l’a analysé Steven Newcomb ici ► Pourquoi le mot de « CONQUÊTE » est-il considéré comme acceptable et pas celui de « DOMINATION » ? Steven Newcomb par R71 + mon grain de sel…

Parce que les mots ont un sens ;

Nous continuerons de relayer et amplifier les voix autochtones anticoloniales, car de plus en plus nombreux nous pensons que l’avenir de l’humanité passe par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales se tenant debout et main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur Terre… Mère comme disent les Natifs.

JBL1960

 

 

 

Publicités

9 réflexions sur “ L’occupation militaire du Canada dénoncée par Mohawk Nation News ”

  1. Comme me le fait remarquer Résistance71 : Le Canada est membre du NAFTA (accords de libre-échange entre les yankees, la canada et le mexique), donc par le CETA, toute la merde OGM va arriver en Europe et en France. Une fois le CETA en place, il n’y aura plus de raison pour l’UE de refuser le TAFTA… le CETA c’est le cheval de Troie et bien entendu, les peuples n’ont rien à dire, tout est décidé à huis-clos dans les bourlingue des commissaires politiques de l’UE !
    L’agriculture canadienne est à 95% OGM, hormonée et polluée par la merde chimique yankee, tout ça va déferler sur l’Europe, les Yanks gagnent en jouant par la bande. Y aura quelques manifs de gens concernés et tout sera entériné. L’empire génocidaire pousse toujours…
    http://www.liberation.fr/debats/2017/09/21/ceta-le-gouvernement-sacrifie-la-sante-et-le-climat-aux-interets-commerciaux_1597870
    C’est désormais officiel : l’accord de commerce et d’investissement entre l’Union européenne (UE) et le Canada (Ceta) représente un danger pour le climat et la santé. La commission d’évaluation mise en place avant l’été par le gouvernement et chargée d’examiner les risques sanitaires et environnementaux liés au Ceta confirme les craintes exprimées depuis de long mois par des ONG, des syndicats, des associations de consommateurs, des agriculteurs, des PME, des magistrats et des élus locaux. Rien qu’en France, plus de 800 collectivités locales ont ainsi adopté des délibérations pour exprimer leurs inquiétudes suscitées par des accords de commerce transatlantiques en préparation, dont l’impact sans précédent se fera sentir jusque dans nos collectivités locales. Elles étaient réunies avec d’autres villes européennes, en février à Grenoble à l’occasion du deuxième contre-sommet des villes hors Ceta.
    =*=
    Je pense qu’ils s’en cognent, grave de notre avis, non ?
    Demandez donc aux Nations premières…
    JBL

    J'aime

    1. https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/02/24/maj-210917-bison-fute-arrive-dans-nos-assiettes/
       » La ferme France brûle dans tous les élevages »
      Pourtant, en ouvrant les débats, Gérard Bailly, sénateur du Jura (Les Républicains) et président du groupe d’études de l’élevage, est loin d’être convaincu des vertus et du bien-fondé du traité à venir dans sa partie agricole : « La ferme France brûle dans tous les élevages », a-t-il commencé, solennel. Il faut dire que, traité ou pas, l’agriculture hexagonale se porte mal. Entre le cours du lait qui s’effondre, le marché du porc breton qui a explosé cet été et des négociations commerciales tendues avec la grande distribution, les signaux sont au rouge et les agriculteurs à bout de nerf. Mais ce n’est rien, prévient le sénateur, par rapport à ce qui les attend avec l’accord transatlantique :
      Cet accord mettrait les éleveurs dans une plus grande difficulté encore.

      J'aime

  2. La vision de Pepe Escobar du discours de Trump à l’ONU, source Entelkia qui m’a été soumis par Paco et Krugor de Framasphere ;

    http://www.entelekheia.fr/demasque-doctrine-de-trump-promet-carnage-nouvel-axe-mal/
    Ce n’était pas un « discours profondément philosophique ». Et pas, non plus, une démonstration de « réalisme fondé sur des principes » – comme l’a dit la Maison-Blanche. Le discours du président Trump à l’ONU a été un « carnage américain », pour emprunter une phrase au rédacteur de discours nativiste Stephen Miller.
    Il faut se laisser le temps de bien réaliser l’énormité de ce qui s’est passé. Lentement. Le président des USA, face à la bureaucratie hypertrophiée qui passe pour « la communauté internationale », a menacé « d’effacer de la carte » l’intégralité de la République populaire démocratique de Corée (25 millions d’habitants). Et tant pis pour les millions de dommages collatéraux sud-coréens qui y resteraient.
    =*=
    Et donc ce n’est pas une découverte ici, comme le fait que Trump a toujours eu une posture guerrière !
    JBL

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s