Résumé Sott 05/2017 + Analyses : Accord de Paris, Escroquerie climatique…

Comme chaque mois la vidéo Sott des évènements climatiques extrêmes du mois de Mai 2017 : 1er ouragans tropicaux record depuis 1990 ; Records de pluie partout, Canada, Chine, Floride, ou de neige, ou de froid, ou d’averse de grêle ; Tornades ; Mégas orages et éclairs ; Explosions…

Éruptions volcaniques ; Incendies ; Montées des eaux soudaines, glissements de terrain, tremblements de terre…

Alors Sott a fait le choix d’inclure les passages de météores, météorites et autres bolides. Ainsi que les attaques, rares, d’animaux, les dolines. Comme de montrer les échouages inexpliqués de grands cétacés. Les morts subites et inexpliquées, de masse, d’oiseaux, poissons, d’étoile de mer…

Vidéo Sott Media – Ajoutée le 9 juin 2017

TOUS LES RÉSUMÉS SOTT DEPUIS DÉCEMBRE 2015 + DOSSIERS AD HOC

CATÉGORIE « NON CLASSÉ« 

TRUMP NE SE TROMPE PAS EN RÉPUDIANT L’ESCROQUERIE DE PARIS

Par Robert Bibeau | 7 juin 2017 | Source : Les 7 du Québec

Celui par qui le scandale est exposé.

Trump ne se trompe pas ! Le Président étatsunien a observé que dans la guerre commerciale qui oppose le capital américain au capital européen et chinois, le premier perd la bataille de la productivité sur le front des industries « vertes » où la Chine a pris une avance insurmontable. D’ailleurs, le grand capital chinois ne s’y est pas trompé et le premier ministre pékinois, d’habitude réservé, est monté aux créneaux pour défendre son industrie… pardon, pour défendre le compromis de Paris sur le réchauffement climatique – COP21 – (1). […]

Un écologiste en colère.

C’est ainsi qu’un expert décrit cette entente bidon : « C’est vraiment une imposture, c’est un faux ». C’est en ces termes que James Hansen, l’un des scientifiques américains les plus connus – célèbre notamment pour avoir alerté le Congrès sur le dérèglement climatique dès 1988 – qualifie l’accord de Paris. L’ancien scientifique de la NASA, considéré comme le père de la prise de conscience mondiale sur le changement climatique ne semble pas du tout convaincu par le contenu de l’accord final de la conférence de Paris sur le climat. Pour lui, « il n’y a aucune action, juste des promesses. Tant que les énergies fossiles sont présentées comme les énergies les moins chères, on va continuer à en bruler (…) Les questions relatives à l’objectif que devaient se fixer les États quant à la limite de hausse de température à 1,5°C au lieu 2°C ainsi que les sommes que devrait éventuellement verser les pays riches aux pays pauvres ont été les principaux points de discorde. Le climatologue aurait notamment espéré une taxe sur les émissions de gaz à effet de serre. Selon lui, les promesses faites par les pays riches notamment sont inutiles. » (4) […]

L’hystérie médiatique à propos du réchauffement climatique (un phénomène naturel, cyclique, planétaire, hors de portée de l’intervention humaine) est l’œuvre de cette sous-classe qui y voit un moyen de servir ses maitres en justifiant le transfert de fonds publics vers les capitalistes du « vert », de l’écologie et des anciennes industries (aide à la décontamination, subvention aux automobiles électriques, soutien à la reconversion industrielle, aide aux industriels du charbon pour fermer leurs unités, etc.) […]

Lire l’intégralité de l’article ► http://www.les7duquebec.com/7-au-front/trump-ne-se-trompe-pas-en-repudiant-lescroquerie-de-paris/

Alors, il est tout à fait juste que cet accord sur le climat est une fumisterie totale, et j’ai très souvent démontré l’escroquerie du réchauffement climatique. Et notamment, la criminalisation des dissidents et opposants à la COP21, légitimé notamment en France avec la mise en place de l’état d’urgence suite aux attentats de Paris.

Rappelez-vous ;

Le site fr.sott.net relaye l’excellent article de Jacques Henry – URL vers l’article original : https://jacqueshenry.wordpress.com/2016/02/10/cop21-la-bete-immonde-enfin-devoilee/

Dans son blog, Donna Laframboise, journaliste canadienne réputée pour avoir une langue acerbe, s’en prend à David Suzuki, un écolo activiste très impliqué dans le combat contre le réchauffement du climat et qui ne cache pas ses théories malthusiennes (http://www.davidsuzuki.org/fr/ ). Malgré le fait que cet individu, le Nicolas Hulot du Canada, ait fait partie de l’association canadienne des libertés civiles (https://ccla.org) il milite pour emprisonner toute personne en désaccord avec les conclusions et les directives de la COP21 car il s’agit selon lui d’un délit d’opinion condamnable. Suzuki rejette donc la liberté d’expression et comme j’en ai fait mention dans ce blog, cette histoire de climat nous achemine vers un totalitarisme planétaire si ces décisions de la COP21 sont prises à la lettre.

Comme du temps de Mussolini, d’Hitler, de Staline et de Mao nous risquerons à brève échéance d’être condamnés pour délit d’opinion et parqués dans des goulags jusqu’à ce que mort s’en suive. Et ce d’autant plus que les milieux financiers s’intéressent de très près à la crise climatique car il y a naturellement des profits juteux à la clé sans bourse délier car ce sont les consommateurs et les contribuables qui paieront.

Pendant ce temps-là, dans leur île-continent, les Australiens n’en ont cure. Le nouveau Premier Ministre vient de le réaffirmer : il ne croit pas au réchauffement du climat, El Nino ou pas. Il va mettre à pied plus de 300 scientifiques du CSIRO (Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation) pour avoir participé au montage frauduleux ayant abouti à la théorie du réchauffement climatique et de l’effet de serre ! Les collectes des données météo seront dorénavant automatisées afin d’éviter des truquages intentionnels, autant de pseudo-fonctionnaires qui verront leur emploi perdu.

Certes, il y a quelques opposants à ces décisions mais il faut reconnaître (je risque d’être poursuivi pour délit d’opinion) qu’il s’agit de décisions de bon sens. Depuis la fin de la COP21, il ne se passe pas une semaine sans que l’on découvre des fraudes répétées tant de la NASA que de la NOAA ou encore du CSIRO. On peut le comprendre, les organisations non-gouvernementales infiltrées à l’échelle mondiale dans les sphères politiques décisionnelles ont intérêt à maintenir la peur climatique de concert avec le monde financier quitte à continuer à encourager les manipulations de données éhontées exigées par les pseudo-scientifiques auto-proclamés climatologues de l’IPCC. Inutile de rappeler que l’Inde et la Chine sont fermement opposées à toute décision coercitive au sujet des rejets de CO2. Ces deux pays représentent un tiers de la population de la planète.

Plus encore, Barack Obama, dans le foulée de la COP21, avait mis en oeuvre un plan ambitieux et totalement irréalisable de réduction des émissions de CO2 par les centrales électriques afin de réduire le réchauffement prédit par les spécialistes de l’IPCC. La Cour Suprême des Etats-Unis, saisie par 27 Etats, vient de déclarer ce plan illégal car il constitue un abus de pouvoir illégitime. Les attributions législatives de l’EPA (Environmental Protection Agency) ont été également dénoncées par le même jugement.

Il était temps de remettre de l’ordre dans les esprits …

Issu de ce billet de blog ► Cap Vert de Gris

Et aujourd’hui Nicolas Hulot est Ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire et le Demi-dieu jupitérien qui nous sert de Zident, l’empereur Macronleon, vient de répondre à Trump « Make our planet great again » tout en prévoyant de prolonger l’état d’urgence, pour la 6ème fois et jusqu’au 1er novembre 2017 et au lendemain de l’attentat « manipulé » de Manchester

Alors ne nous Trumpons pas, Donald est là pour extraire tout ce qu’il peut et faire passer son Serpent Noir partout où il pourra, et puisque les « Indiens ne sont pas souverains » rappelez-vous, mais surtout pour respecter son « America First » ;

C’est pas pour rien qu’il a signé le Décret d’achèvement des travaux du DAPL !

Celui que 4 grandes banques françaises + 1 assureur financent, avec vos sous, comme je le dénonce depuis le début. Alors que nous pouvons trancher la tête du Serpent Noir…

Donald ne se Trumpait pas en nommant ministre des affaires étrangères le parrain international du milieu pétrolier, le Texan Rex Tillerson ; PDG en exercice de la première entreprise mondiale de gaz et de pétrole ExxonMobil.

Tisser des théories de la conspiration est une entreprise de l’ombre. Le “T. Rex” Tillerson connaît très bien le leadership qatari depuis ses beaux jours en tant que CEO d’Exxon-Mobil (NdT : nous avons dit et le répétons que le Qatar tel qu’il est, est une création d’Exxon-Mobil / intérêts Rockefeller et que rien ne se passe au Qatar sans l’aval d’Exxon-Mobil, de fait Exxon-Mobil possède le Qatar…) ; tout comme le général “chien fou” Mattis, ancien patron du CENTCOM. Observez-les bien, comment ils vont agir dans la suite des évènements dévoilera au moins quelques couches du théâtre d’ombre qui se déroule actuellement et voyons voir si la complète supercherie a plus de punch qu’un simple désespoir de la maison des Saoud. Comme analysé très judicieusement par Pepe Escobar (traduction R71) dans son dernier article « Danse du sabre de Trump a déclenché la guerre des Wahhabites« .

Voilà ce que veut dire « Make America Great Again » pour Trump, son administration et les Zuniens de papier…

Le climat, la nature y s’en cognent, tous ! Money, money, money !

La nouvelle devise de l’Amérique moderne est : In Gaz We Trust » et rien d’autre…

Alors encore trop peu, il est vrai, nous sommes cependant de plus en plus nombreux à penser que l’avenir de l’humanité passe par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur Terre.

JBL1960

Complément au dossier ; Théorie Russo-Ukrainienne de l’origine abiotique profonde du pétrole, version PDF {N°26} de 68 pages – Dossier R71 – Lire, télécharger, imprimer gratuitement.

Source de l’image ► fr.sott.net

 

 

 

 

La danse du sabre de Trump a déclenché la guerre des Wahhabites par Pepe Escobar – Traduction R71

Pepe Escobar nous avait prévenus !

En février 2016 Pepe Escobar signait, comme souvent, un excellent article source Russia Today – Traduit par Le Saker Francophone : Le Bluff Sultano-Saoudien : totalement Dada !

Dada est un état d’esprit, l’antidote idéal aux manifestations de la Guerre froide 2.0. Il fait tout pour déstabiliser les propos pompeux, dénicher et détruire les symboles, disloquer le langage. Avec la multiplication des allusions à la malédiction qui mènera forcément à la (fausse) Troisième Guerre mondiale, le mieux à faire, c’est de poursuivre sur la voie de l’impertinence et de la fantaisie.  Après tout, la vie n’est-elle pas qu’un grand cabaret (Voltaire) ? Alors bienvenue au cabaret !

Il y a d’abord cette bande de wahhabites exubérants faisant leur entrée au cabaret, avec leurs avions à réaction survolant Incirlik [Base aérienne turque, NdT]. Ils sont prêts à quoi ? À mener des opérations terrestres en Syrie ! C’est ce qu’ils veulent. Ardemment. Mais hélas, il n’y a pas de plan. Écoutez le chef de piste Adel al-Jubeir dans toute sa gloire transgenre, qui parle d’ajouter une composante terrestre ! Mais il faut d’abord que La Voix de ses maîtres lui en donne la permission. Cependant la permission tarde à venir.

Le choix du moment ne dépend pas de nous, geignent les wahhabites. Pour ajouter au suspense et toujours prompts à s’attirer les feux de la rampe, voilà maintenant qu’entrent en scène… les Turcs ! Le meilleur moment pour entrer en Syrie, c’est maintenant, hurlent les hordes pro-AKP d’Ankara à Antalya. Comment pouvons-nous permettre à ces Kurdes miteux des YPG de concocter un État tampon le long de notre frontière,  contrôlé de surcroît par les Yankees et les Russkofs ?

Que j’avais intégralement retranscrit, rajoutant en préambule ce à quoi cette référence au Dadaisme évoquait en moi, par ce billet de blogDa-da-da !

C’est pourquoi son analyse du 7 juin 2017 – Source Information Clearinghouse – Traduit par Résistance71 est à lire et à méditer ;

Impérialisme au Moyen-Orient : Empire, maison des Saoud, Qatar, danse du sabre et diversion… (Pepe Escobar)

… pour lever un coin du voile (sacrilège !?!…) sur ce qui se trame au Moyen-Orient. Inutile de dire que nous sommes plus proche de la version du Pepe Escobar ci-dessous de celle avancée par Meyssan, Quoi qu’il en soit, affaire à suivre.
Deux questions néanmoins: se pourrait-il que la maison Al-Thani se révolte contre ses maîtres d’Exxon-Mobil ? Nous ne le pensons pas mais la question se doit d’être posée. La seconde: verrions-nous une trame organisée par Exxon-Mobil pour se débarrasser des Al-Thani et réintégrer le Qatar dans l’Arabie Saoudite après la réalisation du gazoduc irano-qatari mentionné ci-dessous par le Pepe ?

~ Résistance 71 ~

La danse du sabre de Trump a déclenché la guerre des Wahhabites

Pepe Escobar | 7 juin 2017 | URL de l’article original en anglais ► http://www.informationclearinghouse.info/47202.htm

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Le président américain Donald Trump ne pouvait pas prédire les effets de changement résultant de sa danse du sabre triomphale de Ryad. Ou le pouvait-il ? Le fait est que la maison des Saoud a pété les plombs, en un éclair, poursuivant le Qatar et torpillant de l’intérieur ce glorieux projet arabo-OTANesque, appelons-le  OTANCCG, qui fut célébré en grande pompe.

Un Trump tout excité a tweeté 3 fois son accord pour que Ryad poursuive Doha. Trump et l’OTANCCG avaient identifié Daesh et l’Iran comme “terroristes”. La maison des Saoud en a remis une couche et a dénoncé le Qatar pour être un des top sponsors du terrorisme, ce qui reviendrait à ce que Don Corleone accuse Tony Soprano d’être un mafieux…

C’est alors, que dans un renversement inattendu, Daesh, de manière bien utile, et graphiquement, souligna la stupidité cosmique de toute la farce, mettant en scène, ou du moins affirmant mettre en scène une attaque contre le parlement iranien et le mausolée de l’imam Khomeini à Téhéran.

Lire l’intégralité de l’article sur R71 ► https://resistance71.wordpress.com/2017/06/08/imperialisme-au-moyen-orient-empire-maison-des-saoud-qatar-danse-du-sabre-et-diversion-pepe-escobar/

►◄

Attentats de Téhéran : les assaillants avaient combattu aux côtés de l’EI en Irak et en Syrie

Selon Téhéran, les cinq auteurs du double attentat avaient déjà eu l’intention de « mener des opérations terroristes dans des villes religieuses » iraniennes en 2016.

Source AFP – Pour Le Monde du 08/06/2017 – URL de l’article ► http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2017/06/08/attentats-de-teheran-l-iran-qualifie-de-repugnante-la-reaction-de-la-maison-blanche_5140396_3222.html

►◄

Téhéran : Le double attentat de l’EI a fait 17 morts et 39 blessés – Source Ouest Francehttp://www.ouest-france.fr/monde/iran/teheran-fusillades-dans-l-enceinte-du-parlement-et-au-mausolee-de-khomeini-5045549

►◄

Seules les victimes sont réelles car comme à chaque fois, la manipulation est totale…

On est entré, de plein pied dans le Djihad 3.0 comme a pu l’écrire R71 sur un article de Pepe Escobar… En tout cas, dans le « management par la terreur » et de toute manière on est clairement passé en Gladio 3.0 voire en 3.1 avec Manchester et 3.2 avec le dernier attentat de Londres et l’attaque au marteau sur le parvis de la Cathédrale de Notre Dame de Paris

►◄
Affrontement au Bilderberg 2017 par Thierry Meyssan
Lire l’intégralité de l’article ► http://www.voltairenet.org/article196593.html

Mais pour moi ce genre de phrase, plus bas décrédibilise son analyse : Comme toujours lorsque les joueurs battent leurs cartes, chacun doit se positionner. Le Royaume-Uni défend son Empire, la France sa classe dirigeante et les États-Unis son peuple.

Ici, en tout cas, on n’a jamais cru que Trump était le candidat du peuple, anti-système et contre la guerre…

Trump est là pour servir ses maitres, tout en se faisant de la thune au passage et en faire gagner un max à tous ses potes, déjà plein aux as…

Et il n’en est pas moins dangereux car il est capable de nous éparpiller façon puzzle en appuyant sur le bouton rouge… au lieu de commander un soda…

Tout comme le gamin que les Zélites ont placé à l’Élysée, tel un cheval de Troie

Alors Trump est là pour « redonner sa grandeur à l’Amérique » mais à cette Amérique blanche, messianique et suprématiste ! Aux Zuniens de papier, aux descendants des colons, envahisseurs, exterminateurs dont toute personne indigène est exclue. Et cela n’est absolument pas possible ! C’est cette mentalité là qu’il faut endiguer, ce cycle mortifère, eugéniste, raciste, avec lequel il faut rompre. C’est cela que veut dire, pour moi, faire tomber l’empire…

Alors que de plus en plus nombreux, nous pensons que l’avenir de l’humanité passe par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur Terre.

Je préfère écouter et amplifier les voix anticoloniales autochtones des Amériques au 21ème siècle, et y mêler la mienne…

JBL1960

Source de l’image : Don Trump de GuillaumeTC #CroisonsLes

 

 

 

Voix anticoloniales autochtones des Amériques au 21ème siècle par R71

Je mêle ma voix à celle de Résistance71 ;

Amplifiant, relayant, sans failles, les voix anticoloniales autochtones des Amériques ;

Mêlons nos voix « anticoloniales » à celles des peuples autochtones de tous les continents, haussons la voix même !

Retirons notre consentement, d’un coup sec, pour faire tomber l’empire !

En prononçant, d’une même voix forte, un NON retentissant ;

Fragments de résurgence anticoloniale autochtone dans les Amériques du XXIème siècle (Résistance 71)

“Il me semble que nous en Australie, avons beaucoup de choses honteuses à nous reprocher en ce qui concerne notre histoire et tant que nous ne ferons pas face à cette honte, nous ne pourrons jamais célébrer de manière satisfaisante les deux cents dernières années…”
~ John Dawkins, ministre fédéral de l’éducation, Australie, 1988 ~

“Le crime de colonialisme est toujours présent aujourd’hui, tout comme ses perpétrateurs.”
~ Taiaiake Alfred, Ph.D, professeur de science politique, université de Victoria, Canada ~

“Notre cri de guerre est le suivant : Le pouvoir réside dans le peuple !”
~ Kahentineta Horn, Mohawk Nation News , 2017 ~

Kaia’nere:kowa – La Grande Loi de la Paix ou la Constitution de la Confédération Iroquoise du XIIème siècle – Intégralement traduite par Résistance71 en janvier 2015 – Version PDF {N°21 } de 27 pages réalisée par JBL1960 en mars 2017 que j’ai introduite par ce billet de blog ► INTRODUCTION À LA GRANDE LOI DE LA PAIX Et qui constitue, à notre sens, là encore un TEXTE POLITIQUE FONDATEUR

Je précise que toutes les illustrations m’ont été fournies par R71

Voix anticoloniales autochtones des Amériques au XXIème siècle

Sortir de l’idéologie coloniale par l’alliance naturelle des peuples

Resistance 71 | 7 juin 2017 | URL de l’article ► https://resistance71.wordpress.com/2017/06/07/fragments-de-resurgence-anti-coloniale-autochtone-dans-les-ameriques-du-xxieme-siecle-resistance-71/

Considérant le fait que nous ne vivons absolument pas dans un monde “post-colonial” comme voudrait nous le faire avaler la doxa étatico-coloniale occidentale, ne cherchant qu’à valider son hégémonie culturo-religieuse et à s’exonérer des crimes génocidaires commis à travers le monde au nom d’un impérialisme masqué derrière le “doux” visage de la “civilisation” et aujourd’hui de “l’humanisme”, nous nous sommes, depuis des années, levés contre l’idéologie et la pratique coloniales toujours en action aujourd’hui.

Nous avons cité de nombreux résistants indigènes de tous les continents, mais nous voulons aujourd’hui donner la parole à la résistance et à la résurgence des peuples natifs du XXIème siècle. Nous citerons ici quelques fragments de pensées de  grands penseurs et résistants autochtones anti-coloniaux contemporains du continent des Amériques. Puisse leur pensée faire tache d’huile, nous toucher, et rassembler l’humanité dans ce véritable et seul combat pour regagner notre indépendance et nous émanciper ensemble vers la société des sociétés anti-autoritaires et non coercitives des confédérations d’associations et de communes libres, parce qu’en fin de compte, c’est parce que nous sommes tous des colonisés que nous devrons nous unir et mettre à bas le système oligarchique totalitaire étatico-capitaliste.

Nous avons traduit quelques exergues importantes de déclarations de résistants indigènes des nations Maya du Mexique (Chiapas), Shawnee, Mohawk et Lakota, toutes faites entre 2003 et 2012, au sujet de la manière de comprendre et de sortir du colonialisme et de son carcan sociétal tant pour eux que pour nous. Laissons leur la parole, puisse t’elle aider à inspirer le grand souffle de l’alliance organique dont l’humanité a tant besoin.

“Il y a place pour tout dans la loi naturelle, où est le mal ? Où est le mal dans la Nature ? En vivant de par la loi naturelle, nous recevons pleinement au travers de nos sens, nous développons une pleine et riche appréciation du monde réel autour de nous, pour ce que nous expérimentons dans nos vies quotidiennes ; pour la réalité.”

“Si les gens vivent par et obéissent à la loi naturelle, il n’y a aucun besoin de lois humaines en toute circonstance. La toute première loi humaine signe l’arrêt de mort de la loi naturelle. Une fois qu’une loi humaine a été édictée, l’humain devient uns sorte de dieu. Ainsi tout l’objectif de l’existence humaine tourne à l’échec. La loi naturelle est la loi de la vie ; la loi humaine est la loi de la mort.”

~ Russell Means, Lakota, 2012 ~

Introduction à la Philosophie et la Pensée Amérindiennes, version PDF {N°5} de 19 pages par JBL1960 à partir des traductions par R71 du livre testament [2012) de Russell Means « Si vous avez oublié le nom des nuages vous avez perdu votre chemin ».

“Les villages [des peuples descendants des Mayas] ont compris que les projets que le gouvernement mexicain donnait aux communautés n’étaient jamais décidés par et pour le peuple, le gouvernement ne demandait jamais ce que les gens voulaient vraiment. Le gouvernement ne veut pas s’occuper des besoins des villages, tout ce qu’il désire c’est se maintenir en état de fonctionnement. De là naquit l’idée que nous devions être autonomes, que nous devions imposer notre volonté, que nous serions alors respectés et que nous devions faire quelque chose de façon à ce que le désir et la volonté du peuple soient pris en considération. Le gouvernement nous traite comme si nous ne pouvions pas réfléchir.”

“Nous avons déjà une façon de faire et nous développons une théorie. C’est comme cela que çà s’est passé, après la grande trahison, après que les partis politiques et le gouvernement aient refusé de reconnaître les peuples Indiens originels ; alors nous avons commencé à voir comment faire les choses par et pour nous-mêmes.

Dans la pratique nous avons formé des communes autonomes et après nous avons pensé à faire des associations de communes autonomes qui seraient une sorte de modèle pour des comités/conseils de bon gouvernement… Nous avons eu l’idée et nous l’avons mis en pratique. Nous avons pensé que la théorie peut donner de bonnes idées, mais qu’en pratique, nous pouvons voir s’il y a des problèmes et comment les résoudre lorsqu’ils émergent. Chaque municipalité a des problèmes différents à régler. Il y en a certaines qui progressent plus que d’autres, mais lorsqu’elles se rassemblent et commencent à se parler sur le comment résoudre les problèmes, cela mène à une nouvelle structure, les conseils de bon gouvernement…”

Nous montrons au pays [le Mexique] et au monde que nous sommes capables de développer une vie bien meilleure et qu’on peut le faire sans la participation du mauvais gouvernement [de l’État]. Le progrès dans les domaines de la santé, de l’éducation, de l’échange, tout cela sont des projets que nous menons avec la société civile nationale et internationale, parce qu’ensemble nous construisons ce que nous pensons être le bien pour les gens, pour le peuple. Pourquoi le peuple mexicain et les peuples du monde nous soutiennent-ils ? Nous pensons que c’est parce que nous ne pensons pas à nous. Nous disons simplement que les peuples peuvent planifier et décider le comment de leur économie et de leur politique, de leur mode de gouvernement et que nous travaillons dans la pratique et montrons cette forme de gouvernement par la base des conseils.”

~ Comandante Insurgente Moisés, EZLN, Chiapas, Mexique, 2008 ~

“Le peuple doit travailler pour que les municipalités autonomes soient un succès. Diriger en obéissant, voilà comment l’autorité doit véritablement gouverner. Maintenant nous mettons tout cela en pratique, parce que c’est le rôle qui nous revient.”

~ Compañero zapatiste, Chiapas (Mexique), 2008 ~

LA 6ÈME DÉCLARATION ZAPATISTE DE LA FORÊT DE LACANDON, Chiapas, Mexique, 2005, version PDF {N° 25} de 18 pages – Texte politique fondateur publié par R71 en mai 2015.

“Un guerrier confronte le colonialisme avec la vérité afin de régénérer une authenticité et recréer une vie qui vaut la peine d’être vécue et des principes qui valent la peine de mourir… Je désirerais suggérer comme point de départ, la conceptualisation d’un anarcho-indigénisme… Il y a une connexion philosophique entre le mode de pensée indigène et quelques courants de la pensée anarchiste au sujet de l’esprit de liberté et des idéaux d’une bonne société.”

“Il est impossible à la fois de transformer la société coloniale de l’intérieur des institutions coloniales ou de parvenir à la justice et à une coexistence pacifique sans fondamentalement transformer les institutions de la société coloniale. Pour faire simple, les entreprises coloniales qui opèrent sous le déguisement d’états libéraux démocratiques sont par design et par culture, incapables de relations justes et paisibles avec Onkwehonwe (peuples autochtones). Le changement ne pourra seulement se produire que lorsque les colons seront forcés d’admettre qui ils sont, ce qu’ils ont fait et ce de quoi ils ont hérité ; alors ils seront incapables de fonctionner en tant que coloniaux et commenceront à engager leurs relations avec les autres comme des relations respectueuses des êtres humains.”

La décolonisation est un processus de découverte de la vérité dans un monde créé du mensonge… Dans une réalité colonisée, notre lutte existe contre toutes les formes existantes de pouvoir politique et dans ce combat, nous n’amenons que notre seule véritable arme : le pouvoir de la vérité.”

“Si nous pouvons œuvrer ensemble vers l’accomplissement de ces choses: libération de la domination, libération de la peur, un régime décolonisateur, une éthique de guerrier et une reconnexion avec les cultures indigènes, alors nous nous libérerons de la cage et du carcan du colonialisme et connaîtrons une fois encore ce que cela veut dire d’être Onkwehonwe sur cette terre. Nous serons indépendants, auto-suffisants, respectueux, partageurs, spirituels et flexibles. Nous serons puissants dans la coexistence pacifique avec ceux qui vivent parmi nous et à côté de nous comme nos voisins et amis. C’est tout ce que les êtres humains ont le droit de demander.”

~ Taiaiake Alfred, Mohawk, Canada, 2005 ~

LA GRANDE LOI DU CHANGEMENT, version PDF {N° 22} de 29 pages et UN MANIFESTE INDIGÈNE version PDF {N° 23} de 18 pages par le Pr. Taiaiake Alfred et grâce aux traductions de R71 en 2014 & 2013

“C’est toujours l’objectif des gouvernements canadien et américain de se débarrasser des Indiens ou, faute de quoi, de les empêcher de bénéficier de leurs territoires ancestraux.”

“Au moment des premiers contacts avec les Européens, chrétiens, la très vaste majorité des sociétés natives des Amériques étaient parvenues à la véritable civilisation : elles n’abusaient en rien la terre, elles promouvaient la responsabilité communale, elles pratiquaient l’égalité en tout y  compris celle des genres et elles respectaient la liberté individuelle.”

“Nulle part ailleurs ne saisit-on le contraste entre les traditions indigènes et de domination occidentale que dans leurs approches philosophiques des problèmes fondamentaux que sont le pouvoir et la nature. Dans les philosophies indigènes, le pouvoir découle du respect de la nature et de l’ordre naturel des choses. Dans la philosophie de l’occident dominant, le pouvoir dérive de la coercition et de l’artifice et par effet direct, de l’aliénation de la nature.”

“Créer une relation légitime post-coloniale veut dire abandonner les notions de la supériorité culturelle européenne et d’adopter une position de respect mutuel. L’idée qu’il n’y a qu’une seule façon de voir et de faire les choses n’est plus du tout tenable.”

“Toutes les actions dans cet effort [de changer les relations], non pas seulement les nôtres mais aussi celles de ceux non-natifs qui nous soutiennent, doivent être inspirées par quatre principes: (1) diminuer l’impact des supposés intellectuels du colonialisme ; (2) Agir sur l’impératif moral du changement ; (3) ne pas coopérer avec le colonialisme ; (4) finalement, résister plus avant à l’injustice.

Nous pouvons parvenir à la décolonisation par le travail intense concerté et par des sacrifices fondés sur ces quatre principes énoncés, tout cela de concert avec la restauration d’une culture politique indigène au sein de nos communautés.”

~ Taiaiake Alfred, Mohawk, Canada, 2009 ~

“Voici quelques fondamentaux trouvés dans la sagesse du grand résistant Shawnee Tecumseh, qui mèneront à un changement de paradigme transformateur :

Aimez votre vie, perfectionnez votre vie, embellissez toutes choses dans votre vie,

Recherchez la longévité et mettez son but au service de votre peuple,

Préparez un noble chant de mort

Pour le jour où vous ferez le grand saut

Donnez toujours un mot gentil lorsque vous croisez ou rencontrez un ami

Faites de même pour les étrangers dans des endroits esseulés,

Respectez tout le monde et ne querellez personne

Lorsque vous vous levez le matin,

Remerciez pour la nourriture et pour la joie de vivre,

Si vous ne voyez aucune raison de remercier, la faute vous en revient,

N’abusez rien ni personne,

Car l’abus transforme le sage en imbécile

Et vole l’esprit de ses visions.

Le moyen de sortir de cette noire période dans laquelle nous nous trouvons tous doit impliquer un changement positif de paradigme cognitif hors de la mentalité et de l’attitude de l’empire et de la domination qui ne sont que les effets du modèle de conquête et de celui du “peuple élu sur une terre promise” fournit par l’Ancien Testament biblique et ce incluant la doctrine chrétienne de la découverte et de la domination que l’on trouve dans le rendu de l’affaire Johnson c. M’Intosh (CSEU, 1823).”

“En tant que nations et peuples originels de l’Île de la Grande Tortue, nous devons inviter le monde à marcher à nos côtés sur ce beau chemin de la vie en gardant de manière centrale un des grands enseignements de la loi indigène: respecte la terre comme ta mère, et porte un regard sacré sur tout le vivant.”

~ Steven Newcomb, Shawnee, USA, 2008 ~

Pour lire de larges extraits de traduction du livre de S. Newcomb :

« Païens en Terre Promise, décoder la Doctrine Chrétienne de la Découverte » en version PDF {N° 4} de 45 pages.

Publié initialement en 02 & 03 2015 par R71 qui m’a fourni les illustrations.

Puisse la sagesse de ces paroles nous inspirer tous pour sortir de l’étau colonial qui nous étouffe tous et toutes ; sans oublier que de l’autre côté du miroir, nous attend l’émancipation, l’égalité, la fraternité et donc la liberté, la seule qui se doit de guider nos pas.

Ske:nen (Paix) et fraternité

Résistance 71

◄|►

 

Pour retrouver tous les PDF que j’ai réalisés ;

Soit à partir des traductions de l’anglais au français faites par Résistance71 et souvent de manière inédite, comme avec l’essentiel du Contre-rapport de la Commission Vérité & Réconciliation « Meurtre Par Décret » le tout premier, que j’ai mis à jour avec les derniers billets ad hoc et connexes le 30 mai 2017 ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2016/06/meurtrepardecretversionpdfdu30052017.pdf

Soit en accord avec l’auteur, Kevin Annett, l’intégralité de son livre « Le Bouclier du lanceur d’alerte » en proposant ainsi la lecture, le téléchargement et l’impression gratuits ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2016/11/lebouclierdulanceurdalerte.pdf

Soit de leur propres écrits datant de 2013, comme avec ce :  » Petit précis sur la société, l’état, la désobéissance civile et la commune volontaire autogérée ; solutions au marasme systémique actuel «  et ce texte est toujours d’une grande actualité aujourd’hui parce que rien n’a vraiment été fait pour mettre en place de véritables solutions à la fange oligarchique impérialiste étatique qui continue à piller et génocider le monde en long, en large et en travers ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2017/01/petitprecisr712013.pdf

Mais également mes propres créations, où l’on retrouve R71 en filigrane, et d’autres toujours nommés, sourcés, dans cette page de mon blog dédiée ► LES PDF DE JBL1960

Tout comme R71, je pense, que l’avenir de l’humanité passe par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur Terre.

Aussi tant que je le pourrais, je donnerais de la Voix…

JBL1960

Source de l’image : Citation Tecumseh ► POTDECITATIONS.COM

 

 

L’esclavage n’était pas une pratique fréquente en Égypte – Dr. Ashraf Ezzat

Alors, on s’en doutait un peu ;

Grâce au Dr. Ashraf Ezzat et à Résistance71 qui a traduit par de larges extrait son livre « L’Égypte antique n’a jamais connu ni Pharaons, ni Israélites » ainsi que toute ses publications que j’ai réunifiés dans ce PDF {N°3} de 39 pages ► Traduction de la Bible et Escroquerie historique ; qui traite de ;

L’Égypte antique n’a jamais connu ni Pharaons, ni Israélites

Les racines juives de la culture takfirie

Le Messie Arabe

La résolution de l’UNESCO sur Jérusalem : La vérité cachée

Pourquoi ne trouve-t-on aucune mention des pyramides d’Égypte dans la bible ?

Jérusalem, rien de saint à propos de la ville sainte…

La fuite de la Sainte Famille en Égypte est elle un mythe ?

Il faut noter que le Dr. Ezzat dit que la bible septante est une fraude de traduction. Il cite des passages dans l’hébreu ancien qui ont été (volontairement) mal traduit en grec par les 70 rabbins sous Ptolémée II au IIIème siècle AEC.

Y a-t-il une réfutation sans équivoque de ce qu’il avance ? Pas à notre connaissance.

Ezzat cite de nombreux archéologues et historiens israéliens qui s’accordent à dire que les recherches de terrain n’ont jamais prouvé la véracité historique du récit biblique. Ezzat, de plus, ne va jamais dans son livre jusqu’à dire que l’histoire de la bible est une invention, il ne fait que dire qu’il est maintenant prouvé que la location GÉOGRAPHIQUE de cette histoire n’est pas la bonne, qu’il ne faut pas chercher en Égypte ni en Palestine pour des traces de « l’exode » ou du « palais de Salomon », mais dans le sud de l’Arabie Saoudite et au Yémen.

Autre question intéressante à la lumière de ce que dit Ezzat : La guerre actuelle au Yémen, guerre qui implique Israël aux côtés de l’Arabie Saoudite, est-elle une coïncidence ?…

 L’esclavage n’était pas une pratique fréquente en Égypte (vidéo)

Vidéo ► Ashraf Ezzat  ajoutée le 28 mai 2017

 

Traduction de la transcription anglaise de la vidéo du Dr Ezzat par Résistance 71

Juin 2017

Révéler que le commerce des esclaves n’était pas une tradition commune dans l’Égypte ancienne n’est pas la seule preuve sur laquelle s’appuie l’auteur et chercheur Ashraf Ezzat pour réfuter le fait que l’histoire de l’Exode biblique ait eu lieu en Égypte. Dans son livre “Egypt Knew no Pharaohs nor Israelites” vous trouverez encore plus de trouvailles fondées sur des preuves qui confirment sa thèse.

 

Pensez-vous que la Bible soit absolument infaillible ?

Pensez-vous que les histoires bibliques reflètent la réalité historique ?

Par histoires bibliques, je veux dire celles des Israélites

Et par dessus tout, l’histoire célèbre de Moïse et du Pharaon

Alors qu’elles furent révérées comme une longue lignée de prophéties s’étant réalisées, chacune des histoires des Israélites dépendait de la suivante; et donc si l’une d’elle n’est pas vraie, alors aucune ne l’est.

Depuis des siècles, nous avons été trompés et psychologiquement formatés

Car toutes les histoires des Israélites incluant celles d’Abraham, de Joseph et de Moïse ne se sont jamais passées sur le sol égyptien.

Les Israélites ne furent jamais esclaves en Égypte,

C’est nous plutôt qui avons été esclaves de cette fausse histoire.

Car l’Égypte n’a connu ni Pharaons ni Israélites.

Dans cette vidéo et au travers d’une série d’épisodes à venir, nous allons expliciter quelques points que nous apportons dans notre livre à succès (Egypt Knew No Pharaohs nor Israelites).

Si nous voulons creuser plus avant et aller à la vérité se cachant derrière ces histoires d’Israélites, nous devons d’abord regarder le milieu (socio-culturo-géographique) qui les entoure. Si nous analysons ces histoires bibliques d’Israélites comme des travaux de littérature dramatiques, nous y trouverons  bien des thèmes qui les caractérisent comme le tribalisme par exemple, fortement exhibé par les guerres tribales continuelles et le style de vie nomade qui est lourdement mis en scène, avec l’aspect pastoral et le commerce des esclaves, qui sont des thèmes ne se rapportant pas à l’Égypte antique.

De fait, un des thèmes les plus marquant et important que nous trouvons dans ces histoires d’Israélites est le thème de “l’esclavage”.

Les histoires des patriarches juifs Abraham, Joseph et Moïse, sont toutes des histoires d’esclaves ayant été achetés et vendus.

Le conte de l’Exode est un conte au sujet d’esclaves, beaucoup d’entre eux, qui auraient trimé en captivité pendant des siècles. La Bible parle de 400 ans d’esclavage continu et quelques 600 000 esclaves quittant l’Égypte avec Moïse.

Si nous y incluons les femmes et les enfants et d’autres personnes qui ne furent pas inclus dans les estimations faites du nombre d’esclaves quittant alors l’Égypte, alors le chiffre monte à entre 2 et 3 millions de personnes. Pensez un peu à cela. Si vous mettez quelques 3 millions de personnes en fille indienne serrée, on parle alors d’une file de quelques 900 km de long. Et oui… Cela est ridicule. Ceci constituerait environ la moitié de la population juive de l’Israël moderne.

Ironiquement, lorsqu’on regarde à la population totale de l’Égypte dans la période du Nouveau Royaume (la période où Moïse continuerait de flotter sur le Nil…), 3 millions de personnes est notre meilleure estimation de la population totale de l’Égypte, peut-être 4 millions maximum. Il y a quelque chose qui ne va vraiment pas ici non ? Les esclaves israélites auraient dit au Pharaon ce qu’il devait faire s’ils avaient vraiment été quelques 3 millions et au lieu de fuir cette terre, ils auraient tout aussi bien pu y rester et la conquérir, conquérir l’Égypte ancienne.

Dans notre recherche extensive au sujet de l’esclavage dans le proche-orient antique, nous avons découvert que l’esclavage, où des humains captifs étaient vus et compris comme des commodités pour transactions et pour être échangés, la propriété et l’héritage étaient une culture commune à Babylone, en Assyrie et au Levant mais le commerce des esclaves fut le plus notoire et le plus courant dans l’ancienne Arabie et au Yémen.

C’est pourquoi à la fois la Torah et le Coran sont remplis de tonnes d’histoires au sujet d’esclaves et de leur commerce… Ceci ne devrait pas être une surprise puisque l’esclavage, en tant que pratique courante, est profondément ancré dans la culture et les traditions anciennes arabe (qui ont produit et le judaïsme et l’islam). En fait, lorsqu’on en vient à évoquer l’esclavage et le commerce des esclaves, les Arabes (ceci inclut les tribus israélites), en sont les pionniers mondiaux. Ils commencèrent ce sale commerce bien longtemps avant les Portugais et les Espagnols.

Quant à l’Égypte ancienne, ceci viendra très certainement sous forme de surprise, l’esclavage n’était pas du tout une pratique, tradition courante.

Durant pratiquement tous les quelques 3000 ans de royauté, le commerce des esclaves ne fut pas pratiqué en Égypte antique. Bien sûr il y eut quelques références à un esclavage de maison dans les palaces royaux et princiers, mais je veux dire que cette culture invasive de commercer des captifs humains sur des marchés publics n’était définitivement pas une culture acceptée dans l’Égypte antique.

Je ne vais pas faire référence aux prisonniers de guerre et leur statut assimilé à esclave en captivité dans l’Égypte antique, car le patriarche Joseph n’en était pas un, ni Moïse du reste.

L’esclavage, en tant que culture publique et répandue, fut introduit en Égypte sur le tard, durant les 4ème et 3ème siècles avant notre ère et après la conquête grecque. Bien que ce furent les Grecs puis les Romains qui propagèrent cette culture de l’esclavage au travers de la terre de la vallée du Nil, ce furent en fait les juifs de l’Arabie antique qui amenèrent le commerce des esclaves en premier lieu dans l’Égypte ancienne.

Historiquement, le judaïsme et le commerce des esclaves sont fortement liés car ils apparurent tous deux sur la même terre, celle de l’Arabie et du Yémen antiques.

Mais pourquoi donc le commerce des esclaves ne prospéra t’il pas en Égypte ? J’ai posé cette question au professeur Moustapha El-Abbadi, l’Historien de grande renommée sur l’Égypte gréco-romaine.

L’esclavage, tel que mentionné dans la Bible était très répandu dans l’ancienne Arabie, jusque dans un passé assez récent, celui du XIXème siècle.

Jusqu’à aujourd’hui nous trouvons des traces persistantes de la culture de l’esclavage dans la péninsule arabe et spécifiquement au Yémen (la patrie des anciens Israélites comme clairement expliqué dans notre livre).

L’esclavage en Égypte antique est une des plus grosses déconvenues des archéologues bibliques. Il est devenu quasi notoire maintenant parmi les égyptologues que les pyramides, dont on a longtemps pensé qu’elles furent construites au son du fouet, furent en fait construites par des ouvriers dûment payés.

La culture du commerce des esclaves dans l’histoire de Joseph et de Moïse est si communément établie (comme le commerce du poulet), que cela en est comiquement inconsistant avec ce que l’on sait des anciennes traditions de l’Égypte.

L’Égypte antique connaissait les serviteurs et les ouvriers bon marché (comme nous le montrons avec nos recherches effectuées au musée du Caire), mais on trouve très peu de choses dans les archives concernant les esclaves dans l’Égypte ancienne, à part peut-être les prisonniers de guerre qui plus tard devinrent des serviteurs de maison de la classe supérieure et royale. Plus important encore, les Égyptiens n’avaient aucune familiarité avec les marchés aux esclaves publics, à l’encontre des cultures voisines d’Arabie ou d’Assyrie.

Et si l’Égypte antique n’avait pas de marchés publics aux esclaves, où ils étaient vendus et achetés, alors nous devons nous demander comment Joseph “le patriarche israélite” fut introduit et vendu dans l’Égypte antique comme nous le raconte l’histoire.

Si deux millions d’esclaves de la force laborieuse venaient à soudainement quitter l’Égypte antique, ceci aurait mené immédiatement à une chute brutale du puissant empire égyptien. De plus, une telle chose ne se voit pas dans toutes les archives. La chute de l’empire égyptien fut très graduelle et se produisit sur une période de plusieurs siècles et il fallut des invasions et conquêtes étrangères par les Perses puis plus tard par les Grecs et les Romains pour amener le royaume égyptien à son crépuscule.

Nous devrions mieux savoir de nos jours, que de continuer à croire que l’Égypte antique fut détruite par les soi-disant dix fléaux de dieu et que les anciens Israélites furent mis en esclavage en Égypte. Quoi qu’il en soit, écoutons ce qu’a à dire le professeur Abbadi sur l’histoire de l’Exode, un expert reconnu de l’histoire de l’Égypte antique.

Le roi et l’armée d’Égypte ne furent pas vaincus par Moïse et ses suiveurs esclaves.

En fait, l’Égypte antique n’a pratiquement pas pratiqué l’esclavage.

Plus encore et pour le dire franchement et sans fioriture : l’Exode ne s’est pas passé en Égypte,

Car simplement, l’Égypte n’a connu ni Pharaons ni Israélites.

◄|►

Dr. Ashraf Ezzat

~~~~~~~~~~~

Par un hasard, assez curieux, sachez que ce jour, 7 juin 2017, France 5 a programmé à 20H50 un documentaire – Grande Bretagne (2017) de 50 min Réalisé par Andra Heritage et intitulé « Les Dix Plaies d’Égypte » et présenté ainsi : Dans le livre biblique de l’Exode, une série de fléaux terrifiants aurait frappé l’Égypte à la suite de l’affrontement entre Moïse et le pharaon qui avait réduit le peuple hébreux en esclavage. Dix catastrophes se sont abattues sur le pays : les eaux du Nil transformées en sang, l’invasion de grenouilles, de moustiques puis de mouches, la disparition des troupeaux, l’épidémie de pustules, l’orage de grêle, la prolifération de sauterelles, les ténèbres et enfin la mort des premiers-nés.

Outre la présentation d’un fait supposé et l’affirmation que 10 catastrophes s’en sont suivies. Gageons que cette personne n’a pas lu le livre du Dr. Ezzat, et imaginons pouvoir lui poser des questions, nous qui avons lu l’essentiel du livre et ses publications complètes. Imaginons que nous lui posons cette simple question : « Pourquoi ne trouve-t-on aucune mention des pyramides d’Égypte dans la Bible ? »

Sans doute n’étaient-elles pas assez grandes…

JBL1960

LÉGISLATIVES 2017 ? Abstention politique !

Non mais ça va pas ?

Vous avez bien vu que ce devait être Macron et personne d’autre ?

Aussi lui donner une majorité c’est faire un pas au bord du précipice…

Alors c’est pas faute de vous avoir prévenu de QUI Macron était le N.O.M. d’une part, mais surtout que voter ne servait à rien de rien… Tenez, tout est dans le dossier VOTATION = Piège à « ons » ; La preuve par Macron…

Je vous remets cette vidéo de 10 mn de Nicolas Doisy au micro de François Ruffin (qui a appelé à veauter Macron et est candidat aux législatives dans la 1ère circonscription de la Somme (Amiens-Nord, Abbeville) – Interview de F. Ruffin source OUMMA) et à la caméra de « Les Mutins de Pangée« . Cette vidéo réalisée en mars 2012 et mise en ligne le 19/04/2012 atteste que quel que soit le prochain président sorti des urnes, il fera ce que le marché lui ordonnera de faire, et si c’est casser le Code du Travail, en finir avec le CDI, ben il le fera… Et il l’a fait ! Et MacDeRoth a été mis en place pour finir le boulot…

Nicolas Doisy lui n’est plus Chief Economist au CA de Chevreux (Je précise au passage que le Crédit Agricole fait partie des banques  françaises qui financent la colonisation…). Nan, y travaille chez Amundi. Alors Amundi, ce non me disait quelque chose et pour cause : Amundi le « leader mondial de la gestion des actifs » encore un licenciement chez eux cette fois 450 salariés. Issu de la liste des licenciements mondiaux tenue à jour par Pierre Jovanovic, et intégré dans ce billet de relayage ► La Charette de Noël !

J’ai publié la 1ère liste des licenciements mondiaux sous MacDeRoth et pour la dernière fois le 10 mai 2017 car je répète assez qu’il n’y a pas de solution au sein de ce système et comme nous l’a rappelé Mohawk Nation News par ce billet ► Le vieux Nouvel Ordre Mondial par Mohawk Nation News…

Avec ce nouveau « cri de paix » :

« Le pouvoir réside dans le peuple ! »

Prise de conscience individuelleprise de conscience collectiveboycott et organisation parallèledésobéissance civileréorganisation politico-socialechangement de paradigme.

IGNORONS L’ÉTAT ET SES INSTITUTIONS

Créons les bases solidaires de la Société des sociétés organique ► Réfléchissons et agissons en une praxis commune ► Adaptons le meilleur de l’ANCIEN au monde d’aujourd’hui

Il convient donc de relancer l’appel pour un mouvement abstentionniste politique.

Parce qu’on le sent bien que certains veulent voter, pensant qu’il est possible de réformer le système de l’intérieur et combattre Macron politiquement, comme le prétend Ruffin, par exemple, ou le PRCF Source Agoravox ;

Alerte ! Les 9 ordonnances Macron contre les travailleurs : CDI, indemnités de licenciement, chômage, délégués syndicaux…

Les journalistes du Parisien viennent de publier les 9 ordonnances Macron déjà écrites par son gouvernement pour liquider ce qu’il reste du code du Travail après les euro loi ANI, Loi Macron et Loi Travail. Ce projet de loi en date du 12 mai 2017 comporte 9 ordonnances qui ont pour but de finir le boulot ordonné par le MEDEF et l’Union européenne : CDI, indemnité de licenciement, chômage, délégués syndicaux… il veut détruire ce qui reste du Code du Travail ! [NdJBL : Bah oui ! C’est ça son « projeeetttt » ! » Ordonnances Macron : l’euro dictature patronale En Marche. Pour la stopper ? la résistance populaire dans la rue et aux législatives.

=*=*=

Bah non ! Voter contre Macron c’est toujours voter pour que le système continue, et quand on voit la tambouille électorale justement pour les législatives qui s’est mise en place ► https://tambouille-electorale.fr/

Et le bourrage de crâne est total ► https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2017/06/06/miracle-sur-europe-1-les-francais-sont-pour-la-reforme-du-code-du-travail/

Alors que pour stopper le bouzin, il suffit de dire NON !

Et Robert Bibeau fait le même constat en relayant cet article sur son site :

(Dans L’article qui suit (voir ci-dessous) les militants du Pôle de renaissance communiste de France montrent qu’ils ne comprennent rien ni au mode de production capitaliste, ni à l’économie capitaliste, ni à la politique bourgeoise, ni à la lutte des classes sous le capitalisme.  Le paradoxe est pourtant facile à comprendre, d’une part l’article alerte à propos d’attaques anti-ouvrières mises en marche par l’Équipe Macron et demande aux travailleurs de voter contre l’Équipe Macron qui mène ces attaques contre eux.

De deux choses une seule est certaine :  ou bien les travailleurs sont de sombres crétins que de voter en faveur d’un député qui prépare une série d’attaques contre ses conditions de travail, ses conditions de vie, son salaire, ses éventuelles indemnités chômage, contre sa retraite et qui va précariser encore davantage son emploi.  Ou alors, le travailleur français est bien plus intelligent et conscient socialement que les pamphlétaires du PRCF. Il sait lui que ces élections bourgeoises sont une mascarade où on lui réserve le rôle de pigeon. Et qu’après la parade on le culpabilisera : « Tu as voté pour ces mesures d’austérité, sinon la majorité a approuvé et tu dois plier devant l’Assemblée des élues». Il sait d’expérience ce travailleur que le larbin d’opposition votera pour ces mesures une fois assermenté. Ils sont tous pareils à gauche comme à droite.

Alors, au lieu de participer à ce cirque parlementaire et de l’accréditer par son engagement électoral, le travailleur rejette totalement cette mascarade électorale et son parlement – et il rejette tous ceux qui l’invitent à figurer dans cette démocratie bourgeoise. L’ouvrier s’abstient de participer rejetant à l’avance toutes les mesures – décrets – ordonnances de ce gouvernement et de son Assemblée de députés.

Les élections bidon sont une arnaque manigancée par ceux qui possèdent le pouvoir économique et qui imposent leur pouvoir hégémonique à leurs larbins politiques, même quand ils s’affublent le titre de «renaissance communiste» (sic).

La résistance ne doit pas être populaire, elle doit être prolétarienne et donc se dérouler dans les usines, sur les lieux de travail, et dans les quartiers, mais surtout pas aux élections législatives organisées par la bourgeoisie pour compromettre la classe ouvrière qui rejette cette manipulation impopulaire. On ne vote pas ! Robert Bibeau  ► http://www.les7duquebec.com/7-dailleurs-invites/on-ne-vote-pas-aux-legislatives-francaises/

Alors, pour ma part, justement, je ne suis pas d’accord avec le fait que la résistance ne doit être que prolétarienne. Je pense que l’émancipation du peuple pour et par la révolution sociale et la société des sociétés se fera par et pour le peuple (de manière générale) ou ne sera pas. Mais Robert Bibeau à raison en affirmant que la résistance ne peut se faire en votant aux législatives organisées par la bourgeoisie, voire avec MacDeRoth par l’Oligarchie elle-même !

Et notre capacité à résister, à ignorer l’État et ses institutions, à dire NON, à valeur de test pour les autres pays, notamment d’Amérique Latine, comme on a pu le voir avec l’appel depuis le Venezuela aux anarchistes d’Amérique Latine et au Monde ; Mais également avec le Brésil ;

Résistance politique : Devant le marasme total de l’état, les anarchistes brésiliens pensent et agissent…

« La libération authentique, le processus d’humanisation, n’est pas un autre dépôt cognitif à mettre en l’Homme. La libération est une praxis : la réflexion et l’action d’hommes et de femmes sur leur monde afin de le transformer. »

Paolo Freire, éducateur, pédagogue critique brésilien

Très bonne analyse des compagnons brésiliens sur la situation locale, nous concordons avec leurs avancées. Il est intéressant une fois de plus de noter que quelque soit l’environnement politico-social, la pensée, l’analyse et l’action anarchistes sont concordantes avec une évidence organique primordiale : nous, les peuples, devons nous réapproprier le pouvoir non pas pour le déléguer une énième fois à une clique « avant-gardiste », mais pour le rediluer là où il n’aurait jamais dû sortir de solution : en nous, dans le peuple. Récemment, les femmes mohawks ne nous ont-elles pas suggéré un cri de paix : « Le pouvoir réside dans le peuple ! ».  Jusqu’à quand ignorerons-nous les sages conseils prodigués ?… –  Résistance 71 – Lire l’intégralité de l’article sur R71 ► https://resistance71.wordpress.com/2017/06/06/resistance-politique-devant-le-marasme-total-de-letat-les-anarchistes-bresiliens-pensent-et-agissent/

Et je rajoute en complément de lecture et alors que la gauche étatique mondiale se pose la question du devenir de pays comme le Venezuela entre autres, ce texte de Gaston Leval (1955) sur Bakounine et sa critique de l’état marxiste qui demeure d’une actualité brûlante ; Initialement traduit et publié par R71 en 2 parties, ce texte lumineux et parfaitement éclairant que j’ai réunifié dans un PDF {N°31} de 26 pages ► Bakounine et l’État marxiste – Par Gaston Leval, 1955

►◄

Il faut souligner, comme le fait R71 plus haut, que les Natifs nous adressent des messages, comme le fait la Nation Mohawks ici et , et encore Steven Newcomb, juriste indigène, avec l’article d’hier ► Ni America First, ni make America great again… qui démontrent tous que l’avenir de l’humanité passe par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur Terre.

C’est aussi simple que cela et comme l’a précisé R71 il faudra que s’ouvre une fenêtre d’opportunités à deux éléments simultanés ;

1 – Une conjoncture politico-économique propice : le capitalisme et son système arrivant au bout du bout du banc sans mutation possible et…

2 – Une conscience politique des peuples ne menant pas à l’insurrection, mais au tsunami de la révolution sociale qui emportera tout sur son passage…

Rajoutant même : la crise du capitalisme et de l’impérialisme n’est pas encore au bout du bout du banc et que la conscience politique du peuple est… Nulle… Déduction ?

Les ouvriers et travailleurs des XIXème et XXème siècles jusqu’aux années 50 avaient une conscience politique 10 fois supérieure à aujourd’hui, mais le capitalisme était en plein boum. Si les peuples aujourd’hui se laissent une fois de plus manœuvrer pour qu’une guerre majeure (mondiale non-thermonucléaire*) se produise, alors l’oligarchie mettra de nouveau les compteurs à (quasi) zéro et le capitalisme pourra repartir. Si cela ne se fait pas le plan B est le changement de coquille impérialiste de Bernard cet ermite fourbe. Si nous empêchons les deux, il y aura une accélération de la déliquescence capitaliste, aventure mafieuse qui ne peut plus se survivre à elle même et la fenêtre politico-sociale sera plus que propice, dans cet intervalle il faudra que nous ayons, du moins 10 à 15% d’entre nous, atteint le point de décision ultime afin de mettre en place les associations libres, le chemin émancipateur. S’il y avait en France 8 à 9 millions de personnes décidées et incorruptibles passant à l’acte politique des associations libres, c’est fin de partie pour l’oligarchie avec effet boule de neige [NdeJBL : selon la théorie du 100ème singe ou la solution à 10% vue par Mohawk Nation News] garanti dans toute l’Europe. Idem si cela se produisait dans un autre pays européen.

 *Vu le niveau de psychopathie des psychopathes aux manettes, pour ma part, j’estime que rien n’est moins sûr. Surtout quand on a lu, vu et entendu ces ex soldats US contre la guerre perpétuelle ! Et suite aux dernières déclarations de Macron aussi bien sur les « kwassa-kwassa » que sur la « Task force« .

Et bien on comprend surtout que la solution n’est pas dans l’élection…

Parce que Macron va faire aussi bien, sinon mieux que Trump, en Bien-Zélé qu’il est pour servir le Plan. Et le risque est total maintenant de se voir éparpiller façon puzzle aux quatre coins de l’Univers, comme on disait dans mon jeune temps, que les moins de 50 ans ne peuvent pas connaître…

Rappelez-vous qu’hier a eu lieu une attaque au marteau par un terroriste sur le parvis de la cathédrale de Notre Dame (photo des gens confinés à l’intérieur de la cathédrale et obligés de montrer pattes blanches) ► http://www.ouest-france.fr/ile-de-france/paris-75000/policier-agresse-au-marteau-sur-le-parvis-de-notre-dame-de-paris-ce-que-l-sait-5043377  Après Manchester 3.1, London 3.0 on est entré de plein pied dans le Djihad 3.0… Justifiant ainsi la prolongation ad vitam æternam de l’état d’urgence et bien que cela démontre qu’il ne sert absolument à rien…

Combien de morts inutiles ici comme ailleurs, car qui parle du quotidien des irakiens, des syriens, des afghans… ?

http://www.la-croix.com/Monde/Moyen-Orient/EN-DIRECT-Plusieurs-morts-plusieurs-blesses-attentats-Teheran-2017-06-07-1200853091

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-moyen-orient/attentat-a-kaboul-le-bilan-grimpe-a-plus-de-150-morts_1914925.html

Ce ne sera que lorsque nous les occidentaux, reconnaitrons les criminels de guerre parmi les nôtres et que nous arrêterons de nier la vérité que le sang commencera à sécher…

JBL1960

Source de l’image ► fr.sott.nett

 

 

 

 

 

Ni America First, ni make America great again…

Voilà pourquoi le rêve américain de Trump :

« America First » ou pire « America great again »

Ne doit pas se réaliser et tel un capteur de rêves (Dreamcatcher) nous devons agir et envoyer ces rêves ce fracasser sur la Pierre du milieu… Comme celle de Sioux Stanging Rock, par exemple…

L’ineptie de l’affirmation d’un monde post-colonial… Les fondements religieux racistes chrétiens au cœur du système légal impérialiste… (Steven Newcomb)

Tout comme R71, je recommande de lire : « Païens en terre promise, décoder la doctrine chrétienne de la découverte » (S. Newcomb, 2008, largement traduit par Résistance 71, et dont j’ai réalisé la version PDF {N°4} de 45 pages, pour retrouver tous les PDF de mon blog ► LES PDF DE JBL1960 de Meurtre Par Décret {N°1}, à Michel Bakounine {N°31})

Comment la Cour Suprême des États-Unis maintient secrètement l’affirmation chrétienne de suprématie

Steven Newcomb  | 1er juin 2017  | URL de l’article original ► https://indiancountrymedianetwork.com/news/opinions/us-supreme-court-covertly-maintains-christian-claim-supremacy/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

URL de l’article R71 ► https://resistance71.wordpress.com/2017/06/05/lineptie-dun-monde-post-colonial-les-fondements-religieux-racistes-chretiens-au-coeur-du-systeme-legal-imperialiste-steven-newcomb/

En 1901, la Cour Suprême des États-Unis (CSEU) a publié son rendu de l’affaire Barker contre Harvey, affaire impliquant le peuple Cupeño de la Californie du sud. Ce peuple résistait son éviction des sources chaudes d’Aqua Cliente dans la zone du Ranch Warner. Pour leur défense, les Cupeño affirmèrent un droit “d’occupation permanente” des sols. La CSEU a rejeté cet argument disant que si les Indiens avaient eu des demandes fondées sur une action préalable du gouvernement mexicain, les Cupeños avaient abandonné ces requêtes en ne les présentant pas lors de la commission fédérale de 1851 afin d’être considérées. Parce que les Cupeños n’ont pas soumis une demande avec cette commission, la CS a dit qu’ils ne pouvaient pas résister avec succès “à toute action du gouvernement afin de disposer de la propriété.” Oublions le fait que les Cupeños ne furent probablement jamais avertis de cette nécessité d’amener leurs demandes devant la commission des requêtes de 1851 ; oublions aussi que dans le même temps, les commissaires aux traités américains créaient des documents officiels de traités avec les leaders natifs de Californie pendant cette même période de 1851-52, bien que ces traités ne furent jamais ratifiés [par le congrès]. Donc quelle aurait dû être la bonne marche d’action à emprunter pour les peuples autochtones ? Pourparlers de traités ou le processus de la commission des requêtes ? S’ils devaient suivre les deux processus, alors pourquoi le gouvernement des États-Unis ne leur en a t’il rien dit à cette époque ?

La CS a reconnu que les Indiens Cupeños ne pouvaient que demander un “droit d’occupation” et non pas le titre de propriété de la terre. La CS a aussi dit qu’il pouvait être disputé que le peuple natif ne réclamait pas de terres en Californie sur la base de “tout droit ou titre de propriété dérivés du gouvernement espagnol ou mexicain.” Quoi qu’il en soit, la CS mit en garde que l’argument des Cupeños d’”occupation permanente des sols” sur la terre pourrait bien avoir un “effet à longue portée”.

La CS dit que les sources d’eau chaude d’Aqua Cliente et les terres environnantes seraient “embarrassées” avec un droit indien “d’occupation permanente” et que cela pourrait empêcher définitivement les États-Unis de déclarer ces terres comme “faisant partie du domaine public” et “sujettes à un assujettissement total” de la part du gouvernement des États-Unis. La CS discuta de la différence entre un scenario dans lequel les Cupeños auraient acquis un droit “d’occupation temporaire des sols” contre un scenario  où ils auraient un “droit permanent d’occupation des sols”.

La CS a dit que désigner une “occupation permanente des sols” pour les Cupeños reviendrait à leur donner une sorte “droit de propriété privée”  c’est à dire une forme de propriété qui précéderait le titre de propriété du gouvernement des Etats-Unis et qui serait supérieur à celui-ci. Si le peuple Cupeño était reconnu comme possédant un droit d’occupation permanent des sols, ceci “limiterait nécessairement le pouvoir des États-Unis de disposer de la terre ou de l’attribuer à des tierces parties de leur choix.” Ceci fut de manière évidente une préoccupation majeure pour la CSEU.

La CS a de plus déclaré qu’un quémandeur se rendant devant la commission de 1851 aurait eu peu de raisons de présenter sa demande de territoire à la commission dans un effort de sécuriser cette demande, “si le seul résultat eut été de transférer au quémandeur le titre brut, embarrassé par un droit permanent indien d’occupation des sols.”

En rejetant la requête des Cupeños pour un “droit d’occupation permanente”, la CS maintenant la théorie que les Cupeños n’avaient qu’un “droit d’occupation temporaire” des sols, c’est à dire révocable, arrivant à expiration. L’utilisation par le tribunal du mot “temporaire” correspond à ce que le juge Joseph Story avait dit dans ses “Commentaires sur la Constitution des États-Unis” de 1836, lorsqu’il y dit des peuples autochtones que “le territoire sur lequel ils erraient et qu’ils utilisaient pour leurs objectifs temporaires et fugitifs, était, en regard des chrétiens, estampillé comme n’étant habité que par “des animaux brutaux.”

Dans l’affaire Byrne contre Alas (1888), la CS de Californie a cité le rapport de Jones sur le titre des Indiens suite aux systèmes légaux espagnol et mexicain. Ce rapport disait que la couronne d’Espagne n’avait pas reconnu un quelconque droit au sol de ces “tribus sauvages et errantes”. Un défaut de reconnaissance mentale de la part de la couronne d’Espagne eut pour résultat un non droit au titre pour les nations originelles de l’endroit, que les États-Unis étaient obligés de reconnaître ou de respecter. Dit différemment, ce n’est que si les gouvernements espagnol et mexicain avaient mentalement reconnu les nations autochtones originelles comme ayant un droit fondamental au sol, que les États-Unis auraient été obligés, en tant que successeurs de la couronne espagnole et du gouvernement mexicain, de reconnaître que les nations indiennes avaient un droit à la terre.

Il y a une forme de raisonnement derrière l’idée d’un droit “d’occupation temporaire” des sols pour le peuple indien. Une fois que les Etats-Unis déclarent  avoir pris militairement et politiquement la zone géographiquement dénommée “la Californie” par le biais du traité de Guadalupe Hidalgo (NdT: qui mit fin à la guerre entre les USA et le Mexique et vit les USA s’emparer de près de 50% du territoire mexicain, lui-même usurpé aux natifs de l’endroit..) et une fois déclarée l’existence de “l’état de Californie” et admis dans l’union des autres états, les gouvernements de Californie et fédéral ne se considéraient plus obligés de faire que ce que les gouvernement espagnol et mexicain avaient fait avant eux. En 1885, le juriste Frederick Hall publia son livre “Les lois du Mexique”, fondés sur ses recherches dans les archives mexicaines à Mexico City. La section 1 de son livre commence ainsi:

  • Don du pape — Ayant pour objectifs d’´éradiquer la paganisme et de faire avancer la religion catholique, le pape Alexandre VI a émis une bulle en 1493, donnant à la couronne de Castille et Léon le très vaste domaine découvert ou à découvrir entre les poles nord et sud, ou tout ce qui n’était pas considéré être en possession de puissances chrétiennes.
  • D’après les règles de la chrétienté, les terres vues par l’Espagne comme étant en possession de quelque “puissance chrétienne” méritait une reconnaissance formelle. Les terres en possession de nations non-chrétiennes, comme par exemple celles des Indiens Cupeños, ne se devaient pas d’être reconnues pour quoi que ce soit en vertu des lois et règles de la chrétienté. Les terres qui étaient “en regard des chrétiens”, habitées par de brutes animaux (pour utiliser le phrasé du juge Joseph Story), n’étaient pas considérées être la propriété de quelque forme de pouvoir en relation avec la terre et l’eau que le monde chrétien fut obligé de reconnaître. Les nations chrétiennes n’avaient aucun devoir de reconnaître les nations non-chrétiennes. Ainsi, les terres non-chrétiennes étaient considérées vides de la domination chrétienne (un droit de propriété et de domination) et étaient donc en cela “ouvertes” à l’établissement de la domination chrétienne (christian dominion), qui était la destinée décidée par le “dieu” chrétien. Les non-chrétiens, a dit Joseph Story, étaient “destinés à se soumettre au génie supérieur de l’Europe”, une idée que le juge de la CS John Marshall exprima également dans son rendu de l’affaire Johnson contre M’Intosh de 1823. Jusqu’à aujourd’hui même, les nations natives comme les Cupeños et bien d’autres, sont toujours, et sur cette base religieuse, forcées de fonctionner au sein des contraintes imposées par ces idées et arguments préconçus chrétiens, en Californie et ailleurs.

◄|►

Cet article de Newcomb, est dans le parfait prolongement du dernier qui nous expliquait pourquoi le juge Marshall en 1823 dans l’affaire : Johnson vs McIntosh un monument de papier de la suprématie blanche  à légitimer par le droit, l’ordre « Divin » énoncé par les bulles papales, dont les extraits sont iciExtrait de la bulle Romanus Pontifex, 1455d’envahir, de rechercher, de capturer, de vaincre et de subjuguer tous Sarazins et païens que ce soient et tout autre ennemi du Christ où qu’il soit […] et prédisposant dans le bulle Inter Caetera de 1493 : Nous, [pape Alexandre VI], de notre plein accord, pas à votre requête ni la requête de quiconque d’autre à votre égard, mais de par notre seule largesse et certaine connaissance et de par la plénitude de notre pouvoir apostolique, par l’autorité de Dieu tout puissant qui nous est transmise par Pierre et le vicaire de Jésus Christ, que nous détenons sur terre, déclarons par la présente, que toutes îles trouvées par vos envoyés et vos capitaines, vous soient attribuées à vous vos héritiers et successeurs, rois de Castille et de Léon, pour toujours, avec l’ensemble des dominions/colonies, villes, camps, places et villages et tous droits, juridictions et appartenances de toutes îles et territoires trouvés ou à trouver, découverts ou à découvrir vers l’Ouest et le Sud, en traçant et en établissant une ligne allant du pôle arctique, ci-après nommé le Nord au pôle sud ci-après nommé le Sud, sans se soucier si les terres ou les îles découvertes ou à découvrir se situent en direction de l’Inde ou vers quelque autre quartier ; la ligne se situant à cent lieues à l’Ouest et au sud des îles des Açores et du Cap Vert. Avec cette précaution néanmoins qu’aucune de ces îles et de ces terres trouvées ou à trouver, découvertes ou à découvrir, au-delà de cette ligne vers l’Ouest et le Sud, ne soient déjà en possession d’un roi ou d’un prince chrétien au jour de la naissance du Christ notre seigneur de l’an précédent cette années de grâce 1493…

Qui peut vouloir retrouver l’Amérique des premiers colons ?

Des grands espaces à conquérir ? Et qui ont été déclarés « Terra Nullius »…

De nombreux auteurs affirment qu’ils sont nostalgiques de l’Amérique de leur jeunesse et qu’ils voudraient la retrouver, intacte, identique à leur souvenir… Revenir à l’époque de la conquête de l’Ouest, celle où le Capitaine Richard Pratt, fondateur de l’école pensionnat pour Indiens Carlisle, 1892 pouvait affirmer qu’il fallait « Tuer l’indien pour sauver l’homme« …

Lorsque Phil Butler affirme « Nucléarisez qui vous voulez mais rendez nous nos vies… »

Ou John Derbyshire : Ce bombardement était, l’administration l’a clairement expliqué, en représailles contre l’attaque chimique ; une attaque qui n’a tué aucun Américain et n’a nui à aucun intérêt américain. Je suppose donc que nous pouvons dire adieu à « America First ». Source UNZ REVIEW via Le Saker Francophonehttp://lesakerfrancophone.fr/leffondrement-du-trumpisme  Et en complément de ce billet de Mohawk Nation News, .

Et bien c’est précisément cette Amérique là avec laquelle il convient de rompre, il faut la couper de ses racines génocidaires, eugénistes, racistes et suprématistes…

Vouloir une « America great again » c’est réaffirmer la doctrine chrétienne de la découverte, c’est redire au monde, que les Natifs, les Nations premières, les indigènes/autochtones/aborigènes sont toujours « Res Nullus » et qu’ils ne feront jamais partie de l’Histoire de leurs terres…

Et ça c’est absolument impossible, alors qu’il nous faut un nouveau paradigme en lien avec tous les peuples de la Terre.

Et ne doutez pas que lorsque la Nouvelle Voix de Son Maitre, E. Macron, réplique à Duffy, qui n’est pas son ami ; La réponse était en français, puis en anglais. La réaction d’Emmanuel Macron à la décision de Donald Trump de se retirer de l’accord de Paris en parodiant le slogan de campagne Make America Great Again en Make Our Planet Great Again (« redonnons sa grandeur à notre planète ») a fait le tour du monde. Source BFMTV ► http://www.bfmtv.com/politique/make-our-planet-great-again-le-coup-de-com-bien-maitrise-de-macron-1178403.html  N’ayez aucun doute, que cela augure d’un Plan dont les indigènes/autochtones/aborigènes, mais aussi toute personne désignée ennemi/dissident/opposant au pouvoir politique en place seront totalement exclus et par tous moyens pour « redonner sa grandeur à notre planète »…

Pour beaucoup d’entre nous, toujours plus nombreux ; L’avenir de l’humanité passe par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur Terre.

JBL1960

Source de l’image ► https://nospensees.fr/legende-capteurs-de-reves/

ULTIMATUM : par le Conseil des Femmes Kahnawake à la Canadian Pacific Railway

Après avoir lancé un « nouveau cri de guerre » :

« Le pouvoir réside dans le Peuple ! » ► Ici :

Le Conseil des Femmes Kahnawake adresse un ultimatum à la Canadian Pacific Railway

Résistance au colonialisme : Le conseil des femmes de la nation Mohawk met en demeure les chemins de fer canadiens

(Mohawk Nation News)

URL de l’article R71 ► https://resistance71.wordpress.com/2017/06/04/resistance-au-colonialisme-le-conseil-des-femmes-de-la-nation-mohawk-met-en-demeure-les-chemins-de-fer-canadiens-mohawk-nation-news/

Le conseil des femmes de Kahnawake émet un ultimatum

Mohawk Nation News | 2 juin 2017 | URL de l’article original ► http://mohawknationnews.com/blog/2017/06/02/kahnawake-women-issue-ultimatim/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Le kohtihon’tia:kwenio, conseil des femmes de la nation mohawk, a envoyé un ultimatum de cessation immédiate de toute activité aujourd’hui à 1:30, par courrier postal avec accusé de réception à la Canadian Pacific Railway, sise au 7550 Ogden Dale Road S.E., Calgary AB T2C 4X9, 1-888-333-6370 – 1-800-716-9132

“URGENT !  Le 2 juin 2017″ –   [traduction de la missive]

Seh:kon. Les femmes kanien’ke:haka (mohawk) ont le devoir de perpétrer et de faire respecter les instructions originelles de survie et de coexistence avec toute la création (nature) en tant que frères et sœurs sur notre terre-mère.

Wampum 44 : La lignée de descendance  du peuple sera celle de la femme. Les femmes seront considérées comme progénitrices de la nation. Elles possèderont la terre et le sol. Les hommes et les femmes devront suivre le statut de leurs mères. {Wampum 44, page 15 de Kaianerekowa – La Grande Loi de la Paix ou la Constitution de la Confédération Iroquoise du XIIème siècle. Entièrement traduit par Résistance71 et réunifiée dans une PDF (N°21) de 27 pages ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2017/02/pdfgrandeloidelapaix.pdf}*

Te-wa-ta-wi, la souveraineté veut dire que nous nous occupons de nous-mêmes, nous gouvernons l’île de la Grande Tortue. La compagnie des chemins de fer du pacifique du Canada, une entreprise privée, répand des poisons qui sont mortels pour toute vie, le long des voies ferrées de Kahnawake, elle viole la loi de la terre et votre statut de l’amirauté qui prétend avoir force de loi sur Onowaregeh (Île de la Grande Tortue)

Vos actions violent également toutes les accords et déclarations de l’ONU que le Canada a signés [loi sur la décolonisation de 1961, la loi sur le génocide de 1947, la déclaration des droits des peuples indigènes DDPI de 2016 et bien d’autres….]

Si vous continuez sur ce chemin illégal de destruction, nous rechercherons la liste complète de vos actionnaires pour les punir des crimes de leur corporation/entreprise. Toutes leurs familles paieront pour leur complicité. Au nom de notre mère la Terre, nous demandons que vous cessiez immédiatement de nous gazer avec des produits chimiques toxiques pour continuer le génocide sur quel qu’endroit de la nature que ce soit, incluant la terre que traverse vos rails de chemin de fer sur Kahnawake (NdT : territoire mohawk au sud de Montréal)

Si vous en veniez à violer notre injonction, PLUS AUCUN TRAIN ne pourra traverser Kanahwake à tout jamais. Il y aura un blocus permanent sur vos rails. Nous chercherons rétribution devant le Tribunal Arbitral International, comme étant la seule entité valide capable de recevoir notre plainte et d’abriter de tels débats.

L’accord que vous avez passé avec l’entité entrepreneuriale coloniale frauduleuse et soumise connue sous le vocable de “Conseil Mohawk de Kahnawake” ou CMK est illégal en tout point. Ce conseil n’a jamais amené l’affaire devant le peuple mohawk en accord avec notre mode d’action. Agissez donc en conséquence.”

Clan de l’ours _____

Clan de la tortue _____

Clan du loup______

Ainsi s’exprime notre pensée.

◄|►

*Bien entendu, il n’est pas question de prôner une application Per se {de La Grande Loi de la Paix} à nos sociétés qui sont culturellement et structurellement différentes de la société iroquoise, mais nous devrions l’étudier et adapter ce qui est adaptable notamment dans le domaine de l’horizontalité de la prise de décision politique et du schéma de la chefferie sans pouvoir.

Lorsque MacDeRoth lance : « Le kwassa-kwassa amène du Comorien » !

Article + Vidéo ► http://mai68.org/spip2/spip.php?article368
Par Bruno Guigue Source Agoravoxhttp://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/quand-macron-ricane-des-naufrages-193794
On se dit que La Voix de Son Maitre a bien parlé, comme l’a fait avant lui Jules Ferry en 1885 en affirmant que : « Les races supérieures ont un droit vis à vis des races inférieures ».
Et tant d’autres avant lui, qui affirmèrent que « L’homme qui n’est pas blanc, est inférieur » car il faut se rappeler, que dès octobre 1492, il fut simplement implicitement compris qu’aucune personne indigène traditionnelle ou nation ne devaient être autorisées à survivre en dehors de la chrétienté et de sa nation « blanche »…
Et donc on comprend que RIEN, absolument rien n’a changé ; La preuve…

◄►

« Le pouvoir réside dans le peuple ! »

Prise de conscience individuelleprise de conscience collectiveboycott et organisation parallèledésobéissance civileréorganisation politico-socialechangement de paradigme.

IGNORONS L’ÉTAT ET SES INSTITUTIONS

Créons les bases solidaires de la Société des sociétés organique ► Réfléchissons et agissons en une praxis commune ► Adaptons le meilleur de l’ANCIEN au monde d’aujourd’hui

L’émancipation du peuple pour et par la révolution sociale et la société des sociétés se fera par et pour le peuple (de manière générale) ou ne sera pas…

Et comme le précisait R71 sur son blog, pour cela, il faudra que s’ouvre une fenêtre d’opportunités à deux éléments simultanés ;

1 – Une conjoncture politico-économique propice : le capitalisme et son système arrivant au bout du bout du banc sans mutation possible et…

2 – Une conscience politique des peuples ne menant pas à l’insurrection, mais au tsunami de la révolution sociale qui emportera tout sur son passage…

R71 précisant bien que la crise du capitalisme et de l’impérialisme n’est pas encore au bout du bout du banc et que la conscience politique du peuple est… Nulle… Déduction ?

Les ouvriers et travailleurs des XIXème et XXème siècles jusqu’aux années 50 avaient une conscience politique 10 fois supérieure à aujourd’hui, mais le capitalisme était en plein boum. Si les peuples aujourd’hui se laissent une fois de plus manœuvrer pour qu’une guerre majeure (mondiale non-thermonucléaire*) se produise, alors l’oligarchie mettra de nouveau les compteurs à (quasi) zéro et le capitalisme pourra repartir. Si cela ne se fait pas le plan B est le changement de coquille impérialiste de Bernard cet ermite fourbe. Si nous empêchons les deux, il y aura une accélération de la déliquescence capitaliste, aventure mafieuse qui ne peut plus se survivre à elle même et la fenêtre politico-sociale sera plus que propice, dans cet intervalle il faudra que nous ayons, du moins 10 à 15% d’entre nous, atteint le point de décision ultime afin de mettre en place les associations libres, le chemin émancipateur. S’il y avait en France 8 à 9 millions de personnes décidées et incorruptibles passant à l’acte politique des associations libres, c’est fin de partie pour l’oligarchie avec effet boule de neige [NdeJBL : selon la théorie du 100ème singe ou la solution à 10% vue par Mohawk Nation News] garanti dans toute l’Europe. Idem si cela se produisait dans un autre pays européen.

 *Vu le niveau de psychopathie des psychopathes aux manettes, pour ma part, j’estime que rien n’est moins sûr. Surtout quand on a lu, vu et entendu ces ex soldats US contre la guerre perpétuelle !

Pour beaucoup d’entre nous, toujours plus nombreux ; L’avenir de l’humanité passe par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur Terre.

JBL1960

Source de l’image ► Pinterest

Le vieux Nouvel Ordre Mondial par Mohawk Nation News…

…Nouveau cri de guerre :

Le pouvoir réside dans le Peuple !

Tous les billets de Mohawk Nation News traduit par R71 sur ce blogICI

Résistance au colonialisme : le vieux nouvel ordre mondial hégémonique colonial de la City de Londres

« Le plus gros problème de l’honnêteté historique n’est pas le mensonge direct ; c’est l’omission ou la dépréciation de données importantes. La définition du mot « importantes », bien entendu, dépend des valeurs de chacun. »
~ Howard Zinn ~

Voici comme le juriste Peter d’Errico ouvre sa préface du livre de Steven Newcomb  : « Païens en terre promise, décoder la doctrine chrétienne de la découverte », que nous avons en grande partie traduit en français, voir la version PDF ici :

« L’influence formatrice des doctrines chrétiennes sur la loi des États-Unis a été émise clairement et sans ambiguïté. Des dogmes religieux du XVème siècle consignés dans des bulles pontificales, furent déployés comme fondation même de la loi sur la propriété, sur la nation et sont directement impliqués dans la loi et politique fédérales indiennes depuis le début du XIXème siècle. Des décisions de justice ont lié la loi et le système légal américains au monde de la chrétienté et de l’impérialisme chrétien. Ce processus ne fut pas masqué ni mystérieux, ce ne fut pas une conspiration parmi des juges et des prêtres. Ce fut le résultat de la longue planification de la prise en compte de tout un continent. Ce fut la théorie qui guida les pratiques coloniales. Ceci représente l’histoire racontée dans « Païens en terre promise ».  »

Lutter contrer l’empire actuel c’est lutter contre tous les empires, le pouvoir pyramidal, la coercition, l’État qui les représentent et les organisent au profit d’une clique de privilégiés parasites. Nous l’avons dit à maintes reprises et le dirons sans cesse: l’avenir de l’humanité demeure dans les peuples occidentaux s’émancipant de l’idéologie coloniale qui les emprisonne tout autant, et qui se tiendront la main dans la main avec leurs frères autochtones des cinq continents, opprimés et asservis, pour enfin mettre en place la société des sociétés, retrouvant les tenants du communisme primordial humain, adapté simplement à notre niveau technologique.

Il n’y a pas de solutions au sein du système, à bas l’illusion démocratique représentée par l’élection, à bas l’État, à bas l’économie, à bas l’argent et tout le cirque du fétichisme de la marchandise en mouvement !

~ Résistance 71 ~

URL de l’article R71 ► https://resistance71.wordpress.com/2017/06/03/resistance-au-colonialisme-le-vieux-nouvel-ordre-mondial-hegemonique-colonial-de-la-city-de-londres/

Le vieux nouvel ordre mondial

Mohawk Nation News | 29 mai 2017 | URL de l’article original ► http://mohawknationnews.com/blog/2017/05/29/old-new-world-order/

 ~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

L’école de journalisme Ryerson de Toronto fut fondée par un véritable salopard du nom d’Eggerton Ryerson. Il faisait partie de la Famille Compacte et du Château Clique qui ont créé la version actuelle de la colonie appelée “Canada”.

Ryerson a aidé à la création des pensionnats pour Indiens, ces camps de la mort faits pour totalement nous exterminer. Des camps de “prisonniers de guerre” appelés “réserves” furent mis en place et c’est là que nous étions supposés tous mourir. Maintenant des oléoducs et des agents chimiques toxiques recouvrent nos terres de poison et les écoles enseignent comment nous assassiner.

Des documents viennent juste d’être publiés confirmant que des mercenaires furent envoyés pour assassiner les protecteurs de l’eau à Standing Rock pour le DAPL Des universitaires préparent des études sur le comment nous voler et vendre nos ressources sans risque. La république de la guerre américaine a envoyé son bourreau, appelé un président, pour faire peur et soumettre nos peuples. Il crache son venin du pouvoir et menace d’écraser tout le monde.

Trudeau, le premier ministre canadien, fait ce qu’on lui dit de faire, parce que son père formalisa la vente de nos fonds résultant de nos ressources, aux banquiers internationaux en 1974. Sa famille est devenue riche par le mensonge, le vol et le meurtre. Justin Trudeau est inféodé à ces mêmes banquiers.

Le premier ministre Trudeau se tient aux côtés du caïd que le bouscule, le frappe, lui fait peur, le menace et l’embarrasse devant le monde entier. Tous les premiers ministres canadiens actuels et passés prennent leurs ordres de ces mêmes actionnaires qui possèdent frauduleusement les deux entreprises coloniales que sont le Canada et les États-Unis.

Les avocats du barreau prêtent serment aux banquiers au travers du Temple du Barreau de la City de Londres… (NdT: c’est du reste au portail de ce temple que le souverain britannique rencontre à pied le Lord Mayor (lord maire) de la City qui l’invite à y pénétrer, derrière lui… La symbolique de la soumission dans ce rite est époustouflant de vérité et montre bien qui est le suzerain et qui est le vassal..)

Il y a deux grandes affaires qui sont sous enquête au Canada et que la Famille Compacte et du Château Clique veulent garder sous le boisseau. La première est celles des assassinats de nos enfants par le gouvernement dans les pensionnats pour Indiens. (NdT : lire à ce sujet notre traduction de l’essentiel du Contre-rapport de la CVR de 2016 : “Meurtre par décret, le crime de génocide au Canada”* publié par le Tribunal International pour les Disparus du Canada) Ils admettent leur culpabilité mais ne veulent pas se punir eux-mêmes. La seconde affaire est le refus du gouvernement d’enquêter sur lui-même au sujet des femmes et enfants autochtones disparus et assassinés.

Les traîtres indiens, municipaux, provinciaux, fédéraux, seront purgés. Nous nous libérerons de ces monstres. Les alliés indiens fidèles au système pensent que leurs maîtres les sauveront, alors qu’ils entendent les hurlements des victimes innocentes. Nous n’aurons pas à les exécuter. Ils se sont déjà totalement enterrés dans leur propre immondice. Ils devront tous faire face à la justice pour leurs crimes.

Les États-Unis et le Canada sont les deux sociétés les plus corrompues au monde. Ils torturent toujours nos enfants afin de faire avec nous ce que bon leur semble. Ils savent que personnes n’aiment plus nos enfants que nous mêmes. Notre cri de guerre est le suivant : “Le pouvoir réside dans le peuple !”…

=*=*=

Lire notre dossier sur la « City de Londres »

*NdJBL : J’ai réalisé une nouvelle version le 30 mai 2017 du PDF {N°1} MEURTRE PAR DÉCRET, dont voici le lien ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2016/06/meurtrepardecretversionpdfdu30052017.pdf  Que vous pouvez retrouver dans ma page dédiée à tous les PDF, MPD est le N° 1, il y en a 31, en suivant ce lien ► https://jbl1960blog.wordpress.com/les-pdf-de-jbl1960/  Et dans ce dossier de Blog : Meurtre Par Décret, que je tiens régulièrement à jour, vous trouverez tous les billets en lien avec les Peuples premiers, la résistance au colonialisme et plus encore…

À lire absolument en complément, la traduction, par R71, par de larges extraits du livre de Steven Newcomb  » Pagans in the Promised Land, Decoding the Doctrine of Christian Discovery  » que j’ai réunifié dans un PDF {N°4} de 45 pages « Païens en Terre Promise, décoder la Doctrine Chrétienne de la Découverte« , et introduit par ce billet de blog, à tiroirs, très complet ► Tous des Païens en Terre promise

En total accord avec Résistance71, notamment quand ils affirment ; « Il n’y a pas de solution au sein du système ». Et on l’a vu avec la mascarade de l’élection présidentielle qui a mis en place un pur produit de merchandising estampillé « Rothschild » dont la réunion annuelle de prises de décisions se tient actuellement à Chantilly, USA ► Bilderberger 2017 à la crème Chantilly… Et comme avec chaque élection, et les Législatives qui se profilent en attestent et illustrent parfaitement le fait que « si voter changeait quelque chose, ils l’auraient rendus illégal » ► Emma Goldman.

« Le pouvoir réside dans le peuple ! »

Prise de conscience individuelleprise de conscience collectiveboycott et organisation parallèledésobéissance civileréorganisation politico-socialechangement de paradigme.

IGNORONS L’ÉTAT ET SES INSTITUTIONS

Créons les bases solidaires de la Société des sociétés organique ► Réfléchissons et agissons en une praxis commune ► Adaptons le meilleur de l’ANCIEN au monde d’aujourd’hui

L’émancipation du peuple pour et par la révolution sociale et la société des sociétés se fera par et pour le peuple (de manière générale) ou ne sera pas…

Et comme le précisait R71 sur son blog, pour cela, il faudra que s’ouvre une fenêtre d’opportunités à deux éléments simultanés ;

1 – Une conjoncture politico-économique propice : le capitalisme et son système arrivant au bout du bout du banc sans mutation possible et…

2 – Une conscience politique des peuples ne menant pas à l’insurrection, mais au tsunami de la révolution sociale qui emportera tout sur son passage…

R71 précisant bien que la crise du capitalisme et de l’impérialisme n’est pas encore au bout du bout du banc et que la conscience politique du peuple est… Nulle… Déduction ?

Les ouvriers et travailleurs des XIXème et XXème siècles jusqu’aux années 50 avaient une conscience politique 10 fois supérieure à aujourd’hui, mais le capitalisme était en plein boum. Si les peuples aujourd’hui se laissent une fois de plus manœuvrer pour qu’une guerre majeure (mondiale non-thermonucléaire*) se produise, alors l’oligarchie mettra de nouveau les compteurs à (quasi) zéro et le capitalisme pourra repartir. Si cela ne se fait pas le plan B est le changement de coquille impérialiste de Bernard cet ermite fourbe. Si nous empêchons les deux, il y aura une accélération de la déliquescence capitaliste, aventure mafieuse qui ne peut plus se survivre à elle même et la fenêtre politico-sociale sera plus que propice, dans cet intervalle il faudra que nous ayons, du moins 10 à 15% d’entre nous, atteint le point de décision ultime afin de mettre en place les associations libres, le chemin émancipateur. S’il y avait en France 8 à 9 millions de personnes décidées et incorruptibles passant à l’acte politique des associations libres, c’est fin de partie pour l’oligarchie avec effet boule de neige [NdeJBL : selon la théorie du 100ème singe ou la solution à 10% vue par Mohawk Nation News] garanti dans toute l’Europe. Idem si cela se produisait dans un autre pays européen.

 *Vu le niveau de psychopathie des psychopathes aux manettes, pour ma part, j’estime que rien n’est moins sûr. Surtout quand on a lu, vu et entendu ces ex soldats US contre la guerre perpétuelle !

Pour beaucoup d’entre nous, toujours plus nombreux ; L’avenir de l’humanité passe par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur Terre.

JBL1960

L’illustration de mon billet est issue de l’article original de MNN et qui précise ceci :
« Quand nous ferons tomber ces monuments de l’esclavage ».

 

 

 

Bilderberger 2017 à la crème Chantilly…

Enfin presque ;

On prend les mêmes et on recommence ?

Alors pas tout à fait puisque Rockefeller 101 ans est mort ► Les morts ne sont vraiment morts…

Suivi de près par Zbig ► Zbig après Rockefeller, reste :

Kissinger lui a son rond de serviette à ses initiales probablement, jusqu’à sa mort et à 94 ans, ses jours sont comptés, mais même à cet âge là, ça peut faire des dégâts encore…

Je veux rappeler ici que lorsqu’on pose la question à Jean-François Kahn il fait mine de ne rien connaitre du Groupe Bilderberg, et Yves Calvi, lui, fait mine de ne même pas savoir le prononcer ; Bilder… Quoi ?

Vous connaissez ça vous ?

Nan…

Demandez donc à François Lenglet ! François qui ? Le chef du service économique de France 2 (service public !)

~~~~~▼~~~~~

Source Réseau Voltaire via Résistance71

Bilderberg 2017 : les invités français… et autres…

Bilderberg 2017 Chantilly USA les invités français… et autres

Résistance 71 | 2 juin 2017 | Source : Réseau Voltaire  via R71 ► https://resistance71.wordpress.com/2017/06/02/bilderberg-2017-les-invites-francais-et-autres/

Cette année, la liste des participants a tardé à être publiée. La réunion secrète de l’élite du Nouvel Ordre Mondial se tient cette année et pour la 4ème fois à Chantilly dans l’état de Virginie aux États-Unis du 1er au 4 juin.

Les élections française étant terminée et leur larbin de remplacement (Macron de chez Rothschild) étant en place, il y a peu de Français cette année à la réunion, Ils sont au nombre de six :

  • Henri de Castries : ex-patron du groupe d’assurance AXA et président de l’Institut Montaigne
  • Nicolas Baverez : éditorialiste au Figaro et au magazine Le Point
  • Thomas Buberl : président du groupe AXA
  • Christine Lagarde : Ancienne ministre française de l’Économie, directrice du Fonds monétaire international
  • François Lenglet : chef du service économique de France 2 (service public !)
  • Benoît Puga : ancien chef d’état-major particulier de présidents de la république française (Sarkozy et Hollande)
  • Bruno Tertrais : directeur adjoint de la fondation pour la recherche stratégique

Invités intéressants :

Voir la liste sur l’article du Réseau Voltaire, mais à noter que seront présents:

  • Tiankai Cui : ambassadeur de Chine à Washington (quand on vous dit que la Chine fait partie du Nouvel Ordre Mondial… pas d’invités russes chaque année…)
  • Niall Ferguson : historien britannique de la colonisation et chercheur au Hoover Institute de l’université de Standford en Californie. ( même pédigré et même lieu de recherche qu’un autre célèbre historien britannique que nos lecteurs connaissent bien : Antony Sutton, qui lui n’a jamais été invité au Bilderberg ou s’il le fut pour le faire rentrer dans le rang, refusa l’invitation… Gageons que les recherches de ces deux historiens ne débouchent pas sur les mêmes conclusions… Ferguson, historien de la colonisation, tiens donc… une feuille de route à suivre ?…)
  • Pas mal de banquiers de tous les pays occidentaux et de journalistes et responsables de chaînes et éditorialistes

~~~~~▲~~~~~

Pour mémoire, AXA fait partie des assureurs français qui financent la colonisation ► Ces banques et assureurs qui financent la colonisation

Il faut noter la présente de ;

Werner Baumann, Président des Laboratoires pharmaceutiques BAYER AG et rappeler le mariage de Monsanto & Bayer = MoBay ► Pour faire taire la dissidence sur la toile et partout dans le Monde

Klaus Kenfeld : Ancien président d’Alcoa, de Siemens et d’Arconic

David Rubenstein : Co-fondateur et président du Carlyle Group

Pour le Canada, y se sont pas emmerdés, y zont carrément envoyer leur ministre des Finances ► Morneau, Bill en exercice !!!

Bon rigolez pas, je vous rappelle juste qu’en France c’est Bruno Le Maire le Ministre de l’Économie et le Gérard Darmanin, Ministre de l’Action et des comptes publics…

Pour finir il faut souligner la présence, pour les États-Unis de ;

Kravis, Henry R. Coprésident de KKR et trésorier de Daesh ?!?

Et on peut lire le dernier article de Pepe Escobar du Source  Sputnik NewsEntelkia.fr via LSF ;

Daech et la puanteur de la mort en Occident

Quand Daech ajoute des victimes à sa tragique litanie d’attaques par des « loups solitaires » et/ou des « réseaux » – à Manchester, Paris, Londres, Nice, Berlin – l’Occident fulmine contre ces « perdants maléfiques » (copyright Donald Trump). Lire l’intégralité de l’article ► http://lesakerfrancophone.fr/daech-et-la-puanteur-de-la-mort-en-occident

En complément, sur ce blog ► MANCHESTER 3.1 Et Manchester 3.0…

Alors, je suis pas certaine que cette année René La Taupe de Pepe Escobar ait été convié à manger de la crème… Chantilly !

JBL1960

Source de l’image ► http://www.nouvelordremondial.cc/2017/05/31/la-liste-officielle-des-participants-et-lagenda-de-la-conference-bilderberg-2017-a-chantilly-aux-usa/