MàJ du 09/04/19 Washington déclare la guerre aux Gardiens de la Révolution Iranienne – Source Almanar + Analyses

LA NOUVELLE CIBLE !

Et il y en a eu pour affirmer que mieux valait Trump que Killary !

Que Trump avait été élu par le peuple, pour le peuple, pour « Make America Great Again » & « America First » …

Candidat puis Président « Anti-système » ; Contre la guerre, l’OTAN, les Daeschois, qui allait drainer le marais, couper la tête du serpent que tous savaient être le régime israélien… J’en passe et des meilleures… Et qu’on allait voir ce qu’on allait voir, que l’État profond allait trembler et… What Else ?

Rien, nada, nothing, nout, niente, niets, nanimo, nichts, ничего, et comme on dit par chez moi = Queutch…

Voilà ; on avait prévenu que c’était des mythos vu que les Zunies n’ont jamais respecté un seul traité, et il y en a plus de 400, tous signés à l’encre du mépris… Occupant 93% de son temps, depuis 1776 à faire la guerre…

Et donc, ceux qui affirment qu’il faut laisser sa chance à Macron, ben venez pas vous plaindre… Parce qu’il a été mis là pour finir le travail, initié par Sarkozy, 1ère Taupe zunienne, que Guimauve 1er a gribouillé, répondant à Duffy, qui n’est pas son ami vouloir  « Make Our Planet Great Again« …

Voilà et donc, le gars va rafler la mise avec à peine 15% de gens qui votent pour ces Dépités EnMarche, même si c’est encore de trop et selon les prédictions de « Nostradattali » après MacDeRoth ce sera la Maréchal Nous Revoilà…

Euh ??? STOP ! Organisons-nous autrement ► L’organisation, principe de la vie sociale par Errico Malatesta via R71

Avant que de se faire éparpiller façon puzzle comme vous pouvez le voir dans le documentaire de John Pilger ci-dessous, parce que c’est ça la guerre, et que le candidat Macron, demi-dieu Jupitérien, placé sur le trône élyséen, avait assuré qu’avec lui, il y aurait la guerre en Syrie ; Kwassa ? En Syrak !

DONC BOYCOTT TOTAL ► AUCUNE SOLUTION DANS L’ÉLECTION ► SI VOTER CHANGEAIT QUELQUE CHOSE ► LA PREUVE PAR MACRON !

Vidéo proposée par Deep Green Resistance France

LA GUERRE INVISIBLE – 2010 – Documentaire de John Pilger

En entier et en VOSTFR

Guerre impérialiste au Moyen-Orient : La déclaration de guerre yankee aux gardiens de la révolution iranienne…

Pour l’empire anglo-americano-christo-sioniste, la destination finale a toujours été Téhéran. Tout ce qui se passe au Moyen-Orient depuis plus de 30 ans a deux raisons d’être fondamentales :

  1. Protéger l’entité sioniste, garde-chiourme de l’empire dans la région et
  2. Briser l’Iran pour s’accaparer ses richesses naturelles

Les dernières manœuvres moyen-orientales impérialistes ne font que confirmer ce plan de longue haleine.

Cela confirme une fois de plus si besoin était, que tout accord avec les Yankees est voué à être trahi à plus ou mins long terme par ceux-ci… C’est inscrit dans leur génome politique !

Lisez ci-dessous ce que disait déjà il y a 12 ans, le SG adjoint du Hezbollah N. Qassem dans son remarquable ouvrage “Hizbullah, the story from within”, livre traduit en français et publié aux éditions Farouq et qui doit être lu par quiconque veut comprendre quoi que ce soit à ce qui se passe au MO depuis 1948 et la Nakba. Incontournable !

~ Résistance 71 ~

URL DE L’ARTICLE R71 ► https://resistance71.wordpress.com/2017/06/18/guerre-imperialiste-au-moyen-orient-la-declaration-de-guerre-yankee-aux-gardiens-de-la-revolution-iranienne/

“L’intense campagne lancée par l’occident et plus spécifiquement les médias américains, pilotés en cela par Israël et les cercles hégémoniques établis contre la relation entre l’Iran et le Hezbollah, n’est qu’une partie de la politique coloniale visant à démanteler les forces de terrains variées existantes par le moyen du diviser pour mieux régner. […] C’est à la lumière de ce fait que nous en venons à comprendre l’importance et la nécessité de la relation entre le Hezbollah et l’Iran, le Hezbollah et la Syrie, le Liban et la Syrie, la résistance palestinienne et la Syrie et la Syrie et l’Iran…”

~ Naïm Qassem, SG adjoint du Hezbollah , 2005 ~

Washington déclare la guerre aux Gardiens de la Révolution Iranienne

Al Manar (avec Press TV) | 17 juin 2017 | URL de l’article en français : http://french.almanar.com.lb/455090

The Countering Iran’s Destabilizing Activities (Loi pour la lutte contre les activités déstabilisatrices de l’Iran en 2017) ou S.722 est le nom du plan élargi que le sénat US vient de voter contre l’Iran. Il s’agit d’un arsenal législatif sans précédent que les sénateurs US ont voté à la majorité des voix (98 voix pour et seulement 2 contre) en violation flagrante de l’accord nucléaire signé le 14 juillet 2015 entre l’Iran et les 5+1.

Contenu du plan

Le paquet de nouvelles sanctions voté contre l’Iran s’ajoute aux mesures déjà existantes, mais il se distingue d’elles dans la mesure où il vise l’une des composantes des forces armées iraniennes à savoir le Corps des Gardiens de la Révolution islamique, au moment où ce dernier est impliqué à fond dans la lutte contre Daech à l’intérieur et hors des frontières nationales.

Mais que dit le plan?

Composé de douze parties, le texte ressuscite en effet les sanctions déjà levées dans le cadre de l’accord nucléaire tout en incitant le président américain à « identifier toute action iranienne susceptible d’être sanctionnée » aussi bien dans le domaine des armements qu’au niveau de la politique régionale ou même en matière de soi-disant droits de l’homme. À regarder de plus près, le sénat déclare la guerre au CGRI et ses capacités balistiques et ses activités de lutte contre le terrorisme takfiriste.

Le plan cible surtout la présence iranienne en Syrie et en Irak où l’Iran combat contre Daech et ses tentacules. Le texte demande à ce que les avions et les bateaux iraniens soient systématiquement inspectés pour empêcher toute assistance armée de l’Iran aux pays en proie à la guerre contre le terrorisme. Mais ce n’est pas tout : pour la première fois depuis la victoire de la Révolution islamique, le CGRI est placé sur la liste des  » organisations terroristes », alors même qu’il combat le terrorisme à l’intérieur et hors des frontières iraniennes.

Une quatrième partie du plan s’en prend aux missiles iraniens et déterre sous une autre forme les sanctions que l’accord nucléaire de 2015 avait partiellement levées. La banque centrale iranienne pourrait ainsi figurer de nouveau sur la liste des sanctions sous prétexte d’aide et d’assistance au programme balistique iranien.

L’accord nucléaire va-t-il survivre au tir de S-722?

Mais est-ce la fin de l’accord nucléaire signé le 14 juillet 2015 entre l’Iran et les 5+1?

De nombreux analystes voient à travers ce plan l’expression de la colère et du désespoir de l’administration américaine de voir l’Iran refuser de négocier  » autre chose que le nucléaire avec les Américains”.

Certaines sources américaines laissent entendre que le président US, un homme d’affaires avant tout, veut par ce plan, pousser Téhéran à négocier.

Mais quelle sera la réaction iranienne?

Les officiels Iraniens se sont refusés pour le moment de réagir. Mais le succès de ce nouveau paquet des sanctions dépend en grande partie de l’Europe. Fortement réticente vis-à-vis de la nouvelle administration américaine, les Européens seront-ils à même de renoncer à des milliards de dollars de contrats signés depuis 2015 avec l’Iran? Et puis la présence iranienne en Syrie, puisqu’elle est au cœur du plan américain, n’a jamais fait l’objet d’une quelconque résolution à l’ONU pour que Trump puisse en faire un levier de pression contre la Chine et la Russie.

Les Américains ont-ils à nouveau choisi un chemin de détour pour faire pression sur l’Iran ?

~~~~▲~~~~

On rappelle juste que la CIA, en 2013, a reconnu avoir organisé le renversement de Mossadegh. Source Libération  ►  «Le coup d’État militaire qui a renversé Mossadegh et son cabinet de Front national a été mené sous la direction de la CIA dans un acte de politique étrangère», est-il écrit dans ces documents. Les États-Unis avaient en effet décidé d’appuyer le Royaume-Uni, placé dans une situation délicate après la nationalisation en 1951 de l’Anglo-Iranian Oil Company, l’ancêtre de BP, par Mohamed Mossadegh. Washington craignait à l’époque que les Soviétiques n’envahissent l’Iran, dans un contexte de guerre froide. «Non seulement le pétrole iranien aurait alors été irrémédiablement perdu pour l’Ouest, mais la chaîne de défense autour de l’Union soviétique, une composante de la politique étrangère américaine, aurait été rompue», justifient les auteurs des rapports.

Tout ce fait au N.O.M. du GAZ, puisque c’est la nouvelle devise de l’Amérique ; IN GAZ WE TRUST

Statistique historique du pays du goulag levant (ex-USA) : Depuis leur création en 1776, ils ont été en guerre 93% du temps…

“Nous sommes un peuple de la guerre. Nous aimons la guerre parce que nous sommes très bons à la faire. En fait, c’est la seule chose que nous savons faire dans ce putain de pays : faire la guerre, on a eu beaucoup de temps de pratique et aussi parce que c’est sûr que nous ne sommes plus capables de construire une machine à laver ou une voiture qui vaille un pet de lapin ; par contre si vous avez plein de bronzés dans votre pays, dites leur de faire gaffe parce qu’on va venir leur foutre des bombes sur la gueule…”

~ George Carlin ~

Source Résistance71 ► https://resistance71.wordpress.com/2015/02/22/statistique-historique-du-pays-du-goulag-levant-ex-usa-depuis-leur-creation-en-1776-ils-ont-ete-en-guerre-93-du-temps/

Rien n’a changé ; Les psychopathes aux manettes psychottent, fomentent…

Trump danse la danse du sabre

Au lieu de roupiller et de Marcher en dormant, ou de dormir en Marchant ;

Faisons tomber l’Empire ; anglo-americano-christo-sioniste, et initions la société des sociétés !

JBL1960

MàJ du 9 avril 2019

Hé comment dire ?…

Non seulement l’analyse d’Al Manar était correcte, mais surtout totalement visionnaire, enfin, comme cela était parfaitement prévisible ;

Guerre impérialiste au Moyen-Orient : Les Yanks mettent les Pasdarans sur liste terroriste… L’Iran inscrit l’armée d’occupation yankee au MO sur sa liste terroriste

Les États-Unis placent les Gardiens de la Révolution Iranienne sur leur liste anti-terroriste et veulent empêcher l’achat du pétrole iranien

Al Manar | 8 avril 2019 | URL Source ► http://french.almanar.com.lb/1315382

Les États-Unis ont haussé d’un cran leur offensive contre la république islamique d’Iran.

Comme l’avait annoncé le New York Times le samedi dernier, ils ont officiellement placé les Gardiens de la Révolution iraniens sur leur liste des organisations « terroristes » étrangères.

Cette mesure « sans précédent », « est une reconnaissance du fait que l’Iran n’est pas seulement un État soutenant le terrorisme, mais que les Gardiens participent activement, financent, et promeuvent le terrorisme », a précisé le président américain Donald Trump qui a annoncé en personne cette décision ce lundi 8 avril.

Est surtout concernée par cette désignation, selon le président américain, la force al-Qods, unité d’élite des Gardiens de la Révolution.

Branche extérieure des Gardiens de la révolution, elle soutient les forces de l’Axe de la résistance au Moyen-Orient, avec le consentement de leur gouvernement. Comme c’est le cas avec les troupes du président syrien Bachar al-Assad ou les forces populaires irakiennes du Hachd al-Chaabi qui ont combattu Daech ainsi que le Hezbollah au Liban.

Lire l’intégralité de l’article sur Résistance 71 car il y a la réponse de l’Iran qui place les troupes américaines sur sa liste des groupes terroristes au même titre que Daesh de la même source ► http://french.almanar.com.lb/1314139

Pour vous permettre de vous faire votre opinion, par vous-mêmes, je vous propose de lire, en complément, ces 2 PDFs, essentiels, à mon sens, et pour ne pas se laisser enfumer par les salades propagandistes dont nous allons immanquablement être inondés via les merdias de base, notamment sur le croquemitaine forcément « terroriste » que serait le Hezbollah, allié de l’Iran et grand vainqueur en Syrie des mercenaires pseudo-djihadistes de Daesh/Al CIAda.

C’est pourquoi Résistance 71 avait estimé que le temps était venu pour aider ceux qui le veulaient encore, à mieux comprendre qui était le Hezbollah et quelles étaient ses relations avec la politique internationale ; De traduire par de larges extraits le livre de son SG adjoint, Naïm Qassem que j’ai réuni dans ce PDF N° 41 de 49 pages

1) HEZBOLLAH SON HISTOIRE DE L’INTERIEUR par Naïm Qassem ; Introduit par ce billet d’analyse ► HEZBOLLAH – son histoire de l’intérieur par Naïm Qassem – Traduit par R71, version PDF par JBL1960

L’essentiel de traduction de « La Bible ‘Déterrée’ » d’I. Finkelstein et Neil A. Silberman en version PDF N° 89 de 25 pages, faisant suite à la décision de Trump de ratifier la souveraineté d’Israël sur le Golan : Il est important de comprendre que la bible telle qu’elle est narrée est une fiction essentiellement écrite au 7ème siècle AEC et que la recherche archéologique n’a jamais fournie aucunes preuves de la mise en esclavage (à l’époque dite « biblique ») d’un peuple « israélite » par les Égyptiens, qu’il n’y a jamais eu « d’exode » d’Égypte, qu’il n’y a jamais eu 40 ans d’errance dans le désert du Sinaï pour les Israélites, qu’il n’y a jamais eu de conquête de Canaan ni de chute des murs de Jéricho au son des trompettes, ni non plus de royaumes fastueux de David et Salomon. La vérité est toute autre…

Tout cela est pure fiction, l’origine d’  « Israël » n’est pas exogène par conquête de Canaan, mais endogène par évolution historico-démographique et les descendants des véritables « israélites » historiques sont dès lors plus que probablement les Palestiniens d’aujourd’hui.

Le sionisme, dans son concept politique colonial de « retour à la terre promise » est fondé sur une falsification parfaitement connue des pères du sionisme moderne et de la fondation de « l’entité sioniste » auto-proclamée « État juif », en quête aujourd’hui d’expansion vers un « Grand Israël » n’existant que dans l’imagination d’idéologues psychopathes prenant leurs désirs pour des réalités et menant la région et le monde vers un chaos planifié de longue date.

2) La Bible ‘Déterrée’ d’Israel Finkelstein & Neil Asher Silberman  traduit de l’anglais par Résistance 71 par de larges extraits et que j’ai également réunifiés au format PDF.

Et pour que l’analyse de la situation soit la plus complète possible, vous pouvez (re)lire celle d’Hassan Nasrallah ► H. Nasrallah démonte les mensonges de l’imbécile Pompeo sur le Golan et le Liban – Source French Al Manar du 27/03/2019.

JBL1960

 

Publicités

8 réflexions sur « MàJ du 09/04/19 Washington déclare la guerre aux Gardiens de la Révolution Iranienne – Source Almanar + Analyses »

Répondre à jo Busta Lally Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s