Robert Bibeau en Livres et en Articles et réflexions de la fourmi JBL1960…

En livres ;

QUESTION NATIONALE ET RÉVOLUTION PROLÉTARIENNE SOUS L’IMPÉRIALISME MODERNEÉditions L’Harmattan

ROBERT BIBEAU

En cette époque impérialiste moderne il faut redéfinir la politique prolétarienne sur la question nationale  afin de la replacer dans une perspective de lutte de classes. La gauche a oublié que le prolétariat n’a pas de patrie et que les luttes de libération nationale bourgeoises n’entraîneront jamais le combat révolutionnaire des prolétaires pour renverser le mode de production capitaliste et pour ériger le mode de production prolétarien-communiste. Afin de démontrer cette thèse l’auteur présente et commente six textes d’auteurs marxistes sur la question.  142 pages • 15,5 €  •  EAN : 9782343114743.
                                        VOIR LA FICHE DE CE LIVRE CHEZ L’ÉDITEUR 

L’Auteur

Robert Bibeau fut militant marxiste au cours des années 1970-80, puis militant syndical  dans les années 1990-2000.  Il est aujourd’hui éditeur du webmagazine international  http://www.les7duquebec.com. Robert Bibeau est l’auteur des volumes : Comment informatiser l’école, (1996), CNDP, Paris.  Le «projet» de Fatima (2012), L’Harmattan, Paris. Manifeste du parti ouvrier (2014), Publibook, Paris. Et Narcissisme, névrose d’une époque (2015), Publibook, Paris.

Table des matières

Sommaire
Préface
Chapitre 1 : Question nationale et révolution prolétarienne
Chapitre 2 : Ferguson, Minneapolis, Dallas, même combat
Chapitre 3 : Les marxistes et la question nationale
Chapitre 4 : Nationalisme et socialisme
Chapitre 5 : Marxisme, nationalisme et luttes nationales aujourd’hui
Chapitre 6 : Léninisme ou marxisme ? L’impérialisme et la question nationale
NOTES

En articles ;

Sur son site ► http://www.les7duquebec.com/

Celui d’hier concernant son livre, présenté plus hauthttp://www.les7duquebec.com/7-de-garde-2/marxisme-mondialisme-et-nationalisme-ou-se-trouve-la-contradiction-principale/

=*=*=*=*=*=*=*=*=*=

RÉFLEXIONS DE JBL1960 ;

Alors pour ma part, moi qui ne suis qu’un grain de sable, une fourmi, ma réflexion, mon cheminement de pensée tend plutôt vers l’anarcho-indigénisme tel que s’en est le plus approché, à mon sens, Gustav Laundauer ► en version PDF N° 10, dans L’Appel au socialisme : pour la société des société, 1911 version PDF {N°9] réalisée à partir de la réédition de 1919 ; Et comme l’enseigne, par exemple, le Professeur Taiaiake Alfred aujourd’hui à travers ses livres, ses conférences, ses publications et son enseignement à l’Université de Victoria notamment avec « La Grande Loi du Changement » : Résistance au fléau de l’HumanitéSolution anti-coloniales pour une décolonisation de l’empire, version PDF {N° 22}. Car pour moi, L’éveil (de nos consciences) c’est réaliser et abattre le plus grand fléau de l’humanité : Le Colonialisme et ce par quoi il arrive : l’État !

Très sensible aux idées et à la méthodologie de Gustav Landauer et de Pierre Kropotkine, deux penseurs et militants qui ont grandement fait avancer l’Idée pour que l’Anarchie, la société organique organisée, égalitaire, anti-autoritaire, spirituelle et émancipée soit enfin le phare de la liberté humaine et donne à l’humanité la paix élusive à laquelle elle aspire tant.

Si Landauer, a su me toucher, tout particulièrement, il en est de même avec Pierre Kropotkine, Pierre-Joseph Proudhon, ainsi que Michel Bakounine comme dernièrement avec cet exemple de Charte confédérale qui est l’exemple parfait d’une alternative immédiate à mettre en œuvre pour  nous gérer sans État ni institutions coercitives obsolètes et qui constitue, à mon sens, un texte politique fondateur ; Charte confédérale par Michel Bakounine, version PDF {N°30}.

Comme nous le donne à lire aujourd’hui même Résistance71 et alors que la gauche étatique mondiale se pose la question du devenir de pays comme le Venezuela entre autres, ce texte de Gaston Leval (1955) sur Bakounine et sa critique de l’état marxiste demeure d’une actualité brûlante. A lire et diffuser sans aucune modération ; Bakounine et l’état marxiste lire l’intégralité de la 1ère partie sur R71 ► https://resistance71.wordpress.com/2017/05/20/resistance-politique-bakounine-et-letat-marxiste-1ere-partie-gaston-leval/

Mais c’est en échangeant nos idées, nos mots, nos réflexions, nous rejoignant sur des idées forces, comme il y a peu sur la nécessité d’un mouvement abstentionniste politique (ICI) que l’émancipation du peuple pour le peuple (de manière générale) pour et par la révolution sociale et la société des sociétés se fera ou pas…

Et comme le précisait R71 sur son blog, pour cela, il faudra que s’ouvre une fenêtre d’opportunité à deux éléments simultanés ;

1 – Une conjoncture politico-économique propice : le capitalisme et son système arrivant au bout du bout du banc sans mutation possible et…

2 – Une conscience politique des peuples ne menant pas à l’insurrection, mais au tsunami de la révolution sociale qui emportera tout sur son passage…

R71 précisant bien que la crise du capitalisme et de l’impérialisme n’est pas encore au bout du bout du banc et que la conscience politique du peuple est… Nulle… Déduction ?

Les ouvriers et travailleurs des XIXème et XXème siècles jusqu’aux années 50 avaient une conscience politique 10 fois supérieure à aujourd’hui, mais le capitalisme était en plein boum. Si les peuples aujourd’hui se laissent une fois de plus manœuvrer pour qu’une guerre majeure (mondiale non-thermonucléaire*) se produise, alors l’oligarchie mettra de nouveau les compteurs à (quasi) zéro et le capitalisme pourra repartir. Si cela ne se fait pas le plan B est le changement de coquille impérialiste de Bernard cet ermite fourbe. Si nous empêchons les deux, il y aura une accélération de la déliquescence capitaliste, aventure mafieuse qui ne peut plus se survivre à elle même et la fenêtre politico-sociale sera plus que propice, dans cet intervalle il faudra que nous ayons, du moins 10 à 15% d’entre nous, atteint le point de décision ultime afin de mettre en place les associations libres, le chemin émancipateur. S’il y avait en France 8 à 9 millions de personnes décidées et incorruptibles passant à l’acte politique des associations libres, c’est fin de partie pour l’oligarchie avec effet boule de neige [NdeJBL : selon la théorie du 100ème singe ou la solution à 10% vue par Mohawk Nation News] garanti dans toute l’Europe. Idem si cela se produisait dans un autre pays européen.

R71 conclu en rappelant cette phrase de Lao Tseu, Tao Te King, LVII :

C’est pourquoi le sage dit : ‘Je pratique le non-agir et le peuple se convertit de lui-même… Je me dégage de tous désirs et le peuple revient de lui-même à la simplicité.’

*Rien n’est moins sûr, le propre des psychopathes aux manettes c’est bien de psychotter et au vue de la situation mondiale, quand on voit Trump démarrer sa 1ère visite officielle par Ryad, puis Jérusalem, Bethléem, Rome, Bruxelles… Et en France on est pas en reste avec la nouvelle Voix de Son Maitre ► TOP PRIORITÉ par G. DUFF de VeteransToday du 19/05/2017 via R71

Voilà bien ma seule ambition, ma seule motivation, prendre la tangente, tous ensemble enfin le plus possible, côte à côte, personne devant, personne derrière et surtout personne au-dessus, et par conséquent : personne en-dessous… Épaules contre épaules, coudes à coudes, côtes à côtes…

Car de plus en plus nombreux, nous pensons que l’avenir de l’humanité passe par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur Terre.

Fourmis (dotées de raison) nous sommes ;

Fourmis nous demeurerons.

La fourmi ; JBL1960

Source le l’image ► INREES « La conscience collective des fourmis »