LA MORALE ANARCHISTE par Pierre KROPOTKINE 1889

Semons les graines du futur !

Et parce que DEMAIN se plante aujourd’hui…

Résistance71 a publié en deux parties le texte sublime, profond et bouleversant de Pierre Kropotkine « La Morale Anarchiste » de 1889.

Que j’ai réunifiées dans un PDF de 24 pages que voiciLa Morale Anarchiste, Pierre Kropotkine, 1889

Lien directhttps://jbl1960blog.files.wordpress.com/2017/03/pdfpkropotkinelamoraleanarchiste1889.pdf

Résistance71 ; PREMIÈRE PARTIEhttps://resistance71.wordpress.com/2017/03/16/la-morale-anarchiste-1ere-partie-pierre-kropotkine/

Résistance71 ; DEUXIÈME PARTIEhttps://resistance71.wordpress.com/2017/03/19/la-morale-anarchiste-2eme-partie-pierre-kropotkine/

Voici la conclusion de ce texte ;

Cette morale n’ordonnera rien. Elle refusera absolument de modeler l’individu selon une idée abstraite, comme elle refusera de le mutiler par la religion, la loi et le gouvernement. Elle laissera la liberté pleine et entière à l’individu. Elle deviendra une simple constatation de faits, une science.

Et cette science dira aux hommes : si tu ne sens pas en toi la force, si les forces sont justes, ce qu’il faut pour maintenir une vie grisâtre, monotone, sans fortes impressions, sans grandes jouissances, mais aussi sans grande souffrance, eh bien, tiens-t’en aux simples principes de l’équité égalitaire. Dans des relations égalitaires, tu trouveras, à tout prendre, la plus grande somme de bonheur possible, étant données tes forces médiocres.

Mais si tu sens en toi la force de la jeunesse, si tu veux vivre, si tu veux jouir de la vie entière, pleine, débordante — c’est-à-dire connaître la plus grande jouissance qu’un être vivant puisse désirer — sois fort, sois grand, sois énergique dans tout ce que tu feras.

Sème la vie autour de toi. Remarque que tromper, mentir, intriguer, ruser, c’est t’avilir, te rapetisser, te reconnaître faible d’avance, faire comme l’esclave du harem qui se sent inférieur à son maître. Fais-le si cela te plaît, mais alors sache d’avance que l’humanité te considérera petit, mesquin, faible, et te traitera en conséquence. Ne voyant pas ta force, elle te traitera comme un être qui mérite la compassion — de la compassion seulement. Ne t’en prends pas à l’humanité, si toi-même tu paralyses ainsi ta force d’action.

Sois fort, au contraire. Et une fois que tu auras vu une iniquité et que tu l’auras comprise, — une iniquité dans la vie, un mensonge dans, la science, ou une souffrance imposée par un autre — révolte-toi contre l’iniquité, le mensonge et l’injustice. Lutte ! La lutte c’est la vie d’autant plus intense que la lutte sera plus vive. Et alors tu auras vécu, et pour quelques heures de cette vie tu ne donneras pas des années de végétation dans la pourriture du marais.

Lutte pour permettre à tous de vivre de cette vie riche et débordante, et sois sûr que tu retrouveras dans cette lutte des joies si grande que tu n’en trouverais pas de pareilles dans aucune autre activité. C’est tout ce que peut te dire la science de la morale. À toi de choisir.

Voilà pourquoi ici ou nous vous disons ; Choisissons-nous !

Parce qu’on a toujours le choix d’être du bon côté de l’histoire…

Nul besoin d’armes, de haine ou de violence…

Juste par la force de nos idées, et de nos mots, comme de nos écrits…

Je suis persuadée que nous sommes tous «INTER-RELIÉS» et que de cette «INTERCONNEXION» jaillira, telle une étincelle capable d’embraser tous les empires ;

UNION ► RÉFLEXION ► ACTION ► ASSOCIATIONS LIBRES CONFÉDÉRÉES ► SOCIÉTÉ DES SOCIÉTÉS

L’avenir de l’humanité passe par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continent pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur Terre.

Et cela est corroboré notamment dans ce billet ► La France amnésique au passé règlementé par Jean-Paul Demoule Fin et version PDF

Comme dans le dernier qui traite de l’actualité brûlante de ce monde en surfusion ► De nuisance à menace ; Le prix de la Vérité par Paul Craig Roberts

Pierre Kropotkine a une place particulière sur ce blog, et vous le retrouverez largement dans mes petits billets, ou en version PDF dans la page de mon blog dédiée ► https://jbl1960blog.wordpress.com/les-pdf-de-jbl1960/

JBL1960

Source de l’image ► Pinterest

 

De nuisance à menace ; Le prix de la Vérité par Paul Craig Roberts

PCR ouvre un œil ;

C’est un bon début !

Dans le prolongement de sa dernière publication, entièrement retranscrite iciLa “gauche” étatique occidentale complice de l’empire par Paul Craig Roberts

Analysée en incise par Résistance71 et en préambule et en conclusion, par mézigue.

D’ailleurs, en toute fin, je donne mon sentiment car PCR n’a manifestement pas lu l’article de Phil Butler « L’empire de la médiocrité et la fin du monde » sur le Saker Francophone , ou bien il ne s’en souvient plus, qui déjà précisait ceci ; Quiconque assume la charge à la Maison Blanche en ce moment de l’Histoire sera averti. Ramenez-nous à la normale, redonnez-nous notre télévision par câble, peu importe le coût, nucléarisez qui vous voulez, mais rendez-nous seulement nos vies ! Lire l’intégralité du billetChoisir entre la Peste et le Choléra

Ce qui laisse peu de doute, mais nous l’avions parfaitement compris, sur le bon peuple américain qui veut rester Exceptionnel et Indispensable et qui n’a nullement l’intention de ne plus se considérer comme supérieur (tu m’étonnes !) comme le lui suggérait Mike Prysner dans cette vidéo en lien !

~~~~▼~~~~

Merdia et pressetituée : degré zéro du crétinisme propagandiste marchand atteint avec succès…

De nuisance à menace : le prix de la vérité

Paul Craig Roberts | 16 mars 2017 | URL de l’article original : http://www.paulcraigroberts.org/2017/03/16/nuisance-threat-high-cost-truth-paul-craig-roberts/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

URL de l’article R71 ► https://resistance71.wordpress.com/2017/03/18/merdia-et-pressetituee-degre-zero-du-cretinisme-propagandiste-marchand-atteint-avec-succes/

Je suis convaincu que les États-Unis et probablement tout le monde occidental, c’est à dire l’empire américain, sont maintenant entrés dans une ère dans laquelle le respect de la vérité n’existe ni dans les institutions publiques, ni dans les institutions privées. Nous avons pu observer cet avènement depuis déjà un certain temps. Pensez par exemple au 3 août 2002, une époque récente en ce qui nous concerne, mais une période hors de la conscience politique de tous ceux plus jeunes que 33 ans aujourd’hui. A l’été 2002, le monde a été préparé par la propagande américaine à l’invasion de l’Irak. Le 3 août de cette année là, la prestigieuse publication britannique de “The Economist” résuma la pensée consensuelle de l’opinion dominante en deux phrases lapidaires : “Les choix honnêtes sont d’abandonner et d’accepter ou alors de retirer Mr Hussein du pouvoir en Irak avant qu’il n’ait sa bombe atomique. Aussi douloureux que cela nous soit, notre vote va à la guerre.

Comme Lewis Lapham, moi-même et bien d’autres demandions à l’époque: quelle bombe ? La seule preuve de l’existence d’une bombe était fabriquée et tout le monde savait qu’elle l’était. Les inspecteurs du nucléaire de l’ONU avaient conclu que les fameuses armes de destruction massive irakiennes étaient une création de la propagande américaine. Le président George W. Bush reconnut éventuellement que l’Irak n’avait pas de telles armes. Le ministre des AE Colin Powell a dit que les mensonges qui lui furent imposés par déception par le régime Bush pour dire devant l’ONU que Saddam Hussein possédait des armes de destruction massive, furent une tâche indélébile sur sa carrière. (NdT : sauf que Powell n’a pas été trompé, il savait pertinemment ce qu’il faisait…)

Bien qu’il fut connu que l’invasion de l’Irak en 2003 par les États-Unis avait entièrement été fondée sur des mensonges, les troupes américaines n’en furent pas évacuées pour autant et ce jusqu’en 2011 et qu’elles furent retirées ou pas, elles sont bel et bien de retour maintenant. Rien de ces faits avérés n’eut d’impact sur la bonne opinion que Washington et les médias ont d’eux-mêmes.

Enhardis, Washington et sa horde pressetituée ont menti au sujet de la Libye et ont détruit ce pays prospère. Ils ont menti au sujet de l’utilisation par Assad d’armes chimiques pour “gazer son propre peuple” et auraient détruit aussi la Syrie si la Russie ne s’était pas interposée.

Bloqués par la Russie, Obama, Hillary et Victoria Nuland se sont retournés contre elle, d’abord en renversant le gouvernement démocratiquement élu d’Ukraine et lorsque le peuple de Crimée vota massivement et pratiquement à l’unanimité pour son rattachement à la Russie, le régime Obama et ses putes des médias ont fabriqué une “invasion russe de l’Ukraine”.

Cette fausse accusation, répétée inlassablement jusqu’à aujourd’hui par la pressetituée occidentale, est devenue la justification pour des sanctions économiques contre la Russie que Washington a fait imposer par ses vassaux européens et ce entièrement à leurs dépends, ce qui montrent parfaitement le niveau crasse de couardise des gouvernements impliqués. Si Washington leur ordonne “sautez !”, le premier ministre britannique, le chancelier allemand et le président français demandent en chœur : “de quelle hauteur ?…”

Une des raisons pour laquelle Donald Trump a été élu président fut son implication à normaliser les relations avec la Russie et à reconsidérer la prolongation de l’OTAN, un quart de siècle après que son objectif de départ eut cessé d’exister après l’effondrement de l’URSS. L’implication de Trump constitua une menace directe au pouvoir et aux sources de profit du complexe militaro-industriel et de la sécurité américain, dont les 1000 milliards de dollars de budget annuel demandent l’existence justificative d’une menace majeure que seule la Russie peut fournir.

En conséquence, la Russie et son président ont été diabolisés. La propagande américaine et ses mensonges éhontés, a semé la peur de la Russie et de Poutine au travers de l’empire américain. Le réponse de l’empire à ceux qui confrontent cette propagande avec des faits et la vérité est de les dénoncer comme des “agents russes” ou des “dupes de Poutine”. La haine de la Russie qui a été inculquée par les nouveaux cons et la pressetituée a eu pour résultat de voir le sénateur républicain McCain, représentant l’Arizona (à la grande honte des Arizoniens), étiqueter lors d’une session sénatoriale le sénateur Rand Paul du Kentucky, comme quelqu’un qui “travaille maintenant pour Vladimir Poutine”, parce qu’il objectait qu’un tout petit pays comme le Monténégro devinsse un membre de l’OTAN.

http://news.antiwar.com/2017/03/15/sen-john-mccain-rand-paul-is-working-for-vladimir-putin/

Lorsque mon site internet a été inclus dans la liste de plus de 200 sites soi-disant “agents ou dupes des Russes” par un groupe secret appelé “PropOrNot”, j’ai questionné l’origine du financement d’une telle entreprise aussi bien camouflée qu’une opération de blanchiment d’argent offshore. J’en ai fait une blague qui a beaucoup amusé les Russes.

Comme personne ne sait ce qu’est PropOrNot, le site n’a aucune crédibilité. Alors les forces va t’en guerre ont monté l’affaire de plusieurs crans avec l’affaire de la bibliothèque de l’université d’Harvard. Sur ce site internet, quelqu’un a posté ce qui est essentiellement la liste de PropOrNot. Harvard ne dit rien de cette liste ni n’explique pourquoi quiconque devrait la croire. Cette liste est attribuée à une assistante professeur en média et communication du nom de Melissa Zindars, enseignant dans une institution qui n’est pas citée. C’est une liste, dit-elle, qu’elle utilise dans ses classes pour enseigner aux élèves comment ils peuvent éviter les “mensonges et fausses nouvelles”. En d’autres termes, la liste est un reflet de sa propre ignorance et de ses préjugés.

Comme l’a observé un lecteur, Melissa ne fait que montrer son propre endoctrinement par les médias pressetitués, les médias de masse américains, putes de la CIA: “Je lis, regarde, écoute très largement des sources d’information des médias de masse (New York Times, Washington Post, Boston Globe, Wall Street Journal, Forbes) et aussi de The Atlantic de la NPR et d’autres sources locales et alternatives ayant une perspective différente (Truth Out).”

Donc, nous avons le monde occidental informé par la bibliothèque de l’université de Harvard de qui il peut prendre ses informations sûres, le tout sur la base des préjugés d’une sombre inconnue. Ceux qu’on peut lire et écouter en toute sécurité sont les médias pressetitués qui mentent à tour de bras et qui servent la cause de la guerre et de l’état policier.

Quand on est le témoin d’un tel niveau de corruption de ce qui prétend être la meilleure université des États-Unis et qui est au sommet de 24 années de rien d’autres que des mensonges en provenance des trois derniers présidents ayant fait deux tours en fonction et qui entre eux ont massacré et disloqué des millions de personnes dans bien des pays et qui ne sont aucunement tenus pour responsables des millions de vies détruites, on ne peut cesser de réellement comprendre que pour les États-Unis et ses états vassaux corrompus, la vérité est quelque chose qui doit être évitée à tout prix.

Lorsque Trump s’est effondré sous la pression et a viré son conseiller à la sécurité, le Général Flynn, il donna sans le vouloir un certain crédit à l’accusation de dire que quiconque cherche à normaliser les relations avec la Russie est un “agent russe et qu’être un “agent russe” veut dire que vous êtes coupable de trahison et méritez d’être destitué si vous êtes le président des États-Unis.

La conséquence du départ de Flynn a été de permettre aux forces russophobes de définir comme trahison le simple désir d’une détente avec la Russie. Si ceci avait été imposé aux présidents américains durant la première guerre froide, la vie sur la planète terre n’existerait probablement plus aujourd’hui.

Ce qui fait peur au sujet des États-Unis et de l’Europe n’est pas simplement la naïveté et l’insouciance d’un grand pourcentage de leurs populations ; ce qui fait peur est la volonté des médias, des hauts-fonctionnaires, des militaires et des membres des organisations professionnelles de mentir pour préserver leur carrière. Essayez de trouver un quelconque remord parmi tous ces menteurs au sujet du fait que leurs mensonges exposent l’humanité a l’annihilation thermonucléaire. On ne le trouve nulle part. Ils n’en ont rien à cirer. Laissez moi ma Mercedes et ma maison pour une autre année.

Le Saker, être particulièrement observateur, dit que la révolution colorée menée par les nouveaux cons, le parti démocrate, la pressetituée, la gôche libérale bobo/progressiste et par quelques républicains contre le président Trump ne fait que “délégitimer le processus démocratique complet qui mena Trump au pouvoir et sur lequel les États-Unis ont construit leur société.” La conséquence de cela, poursuit le Saker, est que “l’illusion de la démocratie et du pouvoir du peuple” a été détruite à la fois intra muros et à l’étranger. L’image propagandiste de la “démocratie américaine” a perdu sa crédibilité. Alors que la fausse image s’effondre, ainsi s’effondre aussi le pouvoir qui fut fondé sur l’autorité construite par la propagande.

Le Saker demande : “Faisons nous face à une horreur sans fin ou à une fin horrible ?”

Comme l’a dit George Orwell il y a quelques décennies : “Dans une époque de mensonge universel, dire la vérité est un acte révolutionnaire.

C’est comme çà que le voient les criminels qui nous dirigent et c’est aussi la façon dont ces putes des médias le voient. Si vous dites la vérité en Amérique (NdT : et en France et partout dans l’empire du crime occidental), vous êtes le pourvoyeur de fausses nouvelles et possiblement un traître. (NdT : pourquoi Roberts ne dit-il pas ici que ce sont toutes ces ordures du pouvoir et facilitant le pouvoir qui sont les traîtres à leurs peuples et que nous les tiendront pour responsables de leurs crimes…)

Aussi longtemps que vous soutiendrez ce site, je continuerai à faire face aux conséquences évidentes que cela implique. Et qui sait… peut-être que Néo va pointer le bout de son nez ?

~~~~▲~~~~

Je suis convaincu que les États-Unis et probablement tout le monde occidental, c’est à dire l’empire américain, sont maintenant entrés dans une ère dans laquelle le respect de la vérité n’existe ni dans les institutions publiques, ni dans les institutions privées.

Alors à mon sens, l’un des problèmes majeurs de PCR, mais il n’est pas le seul attention, c’est de considérer tout le monde occidental comme étant l’Empire américain comme le centre de l’Univers… Cela me rappelle Madeleine Albright qui a écrit un livre ; Dieu, l’Amérique et le reste du monde… Bon ça tombe mal, car cet Empire, notre objectif c’est de le faire tomber, alors contrairement à vous, sans armes, ni haine ni violence hein ? Ça c’est votre truc, depuis toujours… Hein Phil ? D’ailleurs, c’était déjà l’objet d’une conférence du Pr. Taiaiake Alfred, à Melbourne en Australie, fin 2015 et traité par ce billet du 15 mars 2015 ► LE GRAND DÉSAPPRENTISSAGE par Taiaiake ALFRED {Ph. D}

La Nation Mohawk nous avait déjà invité à nous débrancher de la Matrix, juste après le Brexit, tenez, c’est là ► Débranchons-nous de la Matrix !

Le pendant de votre PropOrNot, en France, c’est le Décodex du journal Le Monde qui détermine, selon eux, qui est un site sérieux ou pas… Vous pensez si ça nous fait peur, mais surtout si c’est valable. L’express aussi a publié une liste des sites, et blogs d’infaux…

Une des raisons pour laquelle Donald Trump a été élu président fut son implication à normaliser les relations avec la Russie et à reconsidérer la prolongation de l’OTAN […]

Dites-vous ? Mais vous avez voulu le croire et rien d’autre puisque que vous avez appelé à voter Trump, qui lui ne voulait qu’une chose ; Accéder au pouvoir ; Tout comme Killary !

http://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201702/07/01-5067291-trump-redit-son-engagement-vis-a-vis-de-lotan.php

http://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201703/17/01-5079659-merkel-trump-premier-contact-delicat-et-divergences-flagrantes.php

http://www.lecho.be/dossier/electionsusa/Trump-sabre-dans-les-budgets-de-la-diplomatie-et-de-l-environnement/9873573?ckc=1&ts=1489857782

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2017/03/16/97002-20170316FILWWW00018-budget-trump-moins-pour-la-diplomatie-et-l-environnement.php

« L’Amérique d’abord » : La hausse spectaculaire de 54 milliards de dollars prévue pour la défense (près de 10%) s’accompagnera d’une baisse marquée des ressources de la plupart des autres ministères et agences fédérales.

Et pour finir, parce qu’on sait lire, nous les Superflus du reste du monde ; http://www.20minutes.fr/monde/2023207-20170301-trump-signe-loi-reautorisant-certains-malades-mentaux-acheter-armes

Comme me le fait remarquer Résistance71 qui vous traduit et à l’instant ; Vous observez et analysez « de l’intérieur », et d’une position somme toute « privilégiée », mais dépendante du système. Vous êtes un critique, mais un critique qui accepte. On ne peut pas être neutre dans un train en marche disait le grand historien Howard Zinn. Relater les choses avec le plus de justesse possible est bien et honorable, mais que faire pour en sortir ? On ne peut plus rester neutre vis à vis du système criminel qui bouffe nos vies, il faut l’abattre et reconstruire, pour et par les peuples. Que proposez-vous ? rien… ou plutôt si, on sent une pointe « réformiste », la sempiternelle volonté de « changer de l’intérieur », de « mettre les bonnes personnes » pour rendre le système plus « vertueux »…

On trouve cela assez pathétique, depuis le temps, que vous ne compreniez pas (ou feignez de ne pas comprendre) qu’il n’y a pas de solutions au sein du système et c’est en cela que des gens comme vous, mais d’autres comme Escobar (Pepe hein pas Pablo…), Pilger, Thierry Meyssan, nous énervez, un chouïa, car depuis le temps que vous tous critiquez intelligemment le monde, il devient irresponsable de toujours le valider par défaut…

J’ai déjà donné mon sentiment sur l’article de The Saker et la mise à jour, en complément de Résistance71 et de Robert Bibeau du site Les 7 du Québec dans ce billet le 15 février dernier ► VOTE OU ENCORE ?

Et plus encore, sur la traduction par R71 de votre article dans lequel vous posiez la question « Que faire ? » ; ICI. Parce qu’il devient évident, pour beaucoup, que la Solution ne VIENDRA PAS de l’élection, n’est-ce pas M. Chouard ?

Que faire ? Et bien retirons notre consentement, disons NON et n’allons plus voter…

Parce que la seule question qui vaille aujourd’hui à mon sens, ce n’est pas pour qui voter, non, mais pourquoi voter ? POUR QUOI FAIRE ?

LA SOLUTION NE VIENDRA PAS DE L’ÉLECTION

Aussi, n’allons plus voter et organisons-nous pour ;

Ignorer le Système ► Créer les bases solidaires de la Société des sociétés organique ► Réfléchir et agir en une praxis commune ► Adapter l’ANCIEN au NEUF

Adapter l’ANCIEN au NEUF ne voulant pas dire réformer l’ancien système pour en faire un nouveau ou un tout neuf ! Mais étudier la Grande Loi de La Paix de la Confédération Iroquoise, par exemple et entre autres, et adapter ce qui est adaptable notamment dans le domaine de l’horizontalité de la prise de décision politique et du schéma de la chefferie sans pouvoir ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/02/28/kaianerekowa-grande-loi-de-la-paix-de-la-confederation-iroquoise-xiieme-siecle-version-pdf/

Et puisque nous sommes en France et grâce au Pr Jean-Paul Demoule « On a retrouvé l’histoire de France » ;

Faisons autrement et prenons la Tangente car Zénon a pris de l’avance…

JBL1960

Source de l’image ► Fake News ► #CroisonsLes@GuillaumeTC ► http://croisonsles.tumblr.com/image/157502823682

 

 

 

 

 

 

 

 

La France amnésique au passé règlementé par Jean-Paul Demoule Fin et version PDF

La 1ère partie est là ► La France pays au passé amnésique et règlementé par Jean-Paul Demoule

La 2ème partie ici ► La France pays au passé amnésique et règlementé par Jean Paul Demoule (Suite)

Et pour tordre définitivement le cou à un mythe, un de plus, sur le « Nos ancêtres les gaulois » si cher aux Biens-Zélés de tous poils !

De fait, l’histoire officielle de la France, celle que nos élites politiques et intellectuelles veulent mettre en avant a dû s’accommoder de trois grandes défaites successives :

La première est celle des Gaulois face aux Romains. Nos ‘ancêtres les Gaulois’ sont avant tout des vaincus, qui plus est, décrits par leur vainqueur comme des barbares. […]  A ce titre, il est effarant de constater que ce qu’on nous répète à longueur de bouquin d’histoire scolaire insipide au sujet de “nos ancêtres les Gaulois”, ne couvre en fait que la toute fin d’une civilisation qui a essaimé en Europe du Danube à l’Irlande pendant plus de 800 ans !.. […] C’est sur la combinaison des deux doctrines qu’est fondée l’histoire officielle de la France, occultant à dessein la véritable originalité et efficacité tant politique qu’économique de “nos ancêtres les Gaulois”. Extraits de la 3ème partie de « On a retrouvé l’histoire de France » du Pr. Demoule.

 

Politique de l’histoire : La France amnésique au passé réglementé ou comment retrouver l’histoire de France ~ 3ème partie ~

“Après 70 ans d’excavations et de fouilles extensives sur la terre d’Israël, les archéologues ont trouvé que les actions du patriarche sont des histoires de légende ; nous n’avons pas séjourné en Egypte, ni fait un exode, nous n’avons pas conquis la terre. Il n’y a pas non plus de mention de l’empire de David et de Salomon. Ceux qui s’y intéressent savent tout cela depuis des années, mais Israël est un peuple têtu et ne veut pas en entendre parler.”

~ Professeur Ze’ev Herzog, chef du département d’archéologie et d’études de l’ancien Proche-Orient à l’université de Tel-Aviv, dans un entretien avec le magazine Ha’aretz le 29 octobre 1999~

Vous pouvez pour comprendre cette affirmation lire le PDF de 39 pages regroupant les travaux de recherche, publications et extraits du livre « L’Égypte n’a jamais connu ni Pharaons, ni Israélites » du Dr. Ashraf Ezzathttps://jbl1960blog.files.wordpress.com/2017/02/pdfdraedec2016addendum02171.pdf  Et incluant sa dernière publication « La fuite de la sainte famille en Égypte est-elle un mythe ? » expliquée dans ce billet de blog ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/02/21/addendum-au-pdf-des-extraits-du-livre-publications-du-dr-a-ezzat/

“Que les historiens ‘hautement acclamés’ respectent les lois d’airain qui conditionnent la ‘liberté de leur atelier’ : qu’ils dialoguent moins avec les prélats, les ministres, les ‘hommes d’affaires’ qu’avec les archives, accessibles à tous, dans le ‘silence’ et vérifiables par tous, et leurs stylos ou leurs ordinateurs ; que, libérés de la tutelle de l’argent ‘extérieur’ des missions privées ou publiques, ils réclament des financements universitaires pour générer des recherches dont ils auront l’initiative, la maîtrise et les instruments archivistes. Dégagés du soupçon de complaisance ou de dépendance à l’égard des puissants, ils n’en seront que meilleurs experts de la ‘société’ dite “civile’. Quant aux jeunes chercheurs, il est urgent que, soustraits à la norme des desiderata des bailleurs de fonds et ainsi mis en mesure de tenir la tête droite, ils puissent aider l’histoire contemporaine française à retrouver la voie de l’indépendance.”

~ Annie Lacroix-Riz, professeure émérite d’histoire contemporaine, Université de Paris VII, “L’histoire contemporaine sous influence”, 2004 ~

Et en complément de lecture qui démontre combien Annie Lacroix-Riz a totalement raison  ; Société contre l’État : Société Celtique et Gauloise ; Introduction « au Défi Celtique » par Alain Guillerm, version PDF  PDF de 34 pages réalisé par JBL1960 à partir de la compilation et l’analyse de Résistance71.

La France pays au passé amnésique et réglementé

Présentation, extraits et analyse du livre de Jean-Paul Demoule*:

“On a retrouvé l’histoire de France”, Robert Laffont, 2012 et Folio “Histoire”, 2013

 par Résistance 71 |  Février 2017 | URL de l’article sur R71 ► https://resistance71.wordpress.com/2017/03/17/politique-de-lhistoire-la-france-amnesique-au-passe-reglemente-ou-comment-retrouver-lhistoire-de-france-3eme-partie/

Les archéologues ne sont pas seulement là pour fouiller le sol. Ils ont la belle et forte responsabilité d’expliquer à tous les résultats de leurs recherches et de chercher un sens et des clefs aux trajectoires des sociétés passées, à la façon dont elles ont pu vivre et s’organiser. Ils ont aussi la charge de dénoncer les manipulations de l’histoire. […] Cette communauté de ‘citoyens français’, en tant que nation, n’a cependant que deux siècles d’existence. Elle date de la révolution française et du romantisme, un espace-temps presque infime en regard des civilisations et des sociétés qui se sont succédé sur notre territoire depuis 1 500 000 ans, c’est à dire quelques 60 000 générations. […] Certes nous sommes français, mais nous sommes aussi européens. Ces 1500 millénaires de notre histoire ne sont pas séparables de notre continent tout entier. […] C’est le libre choix collectif qui fait qu’une communauté se fait ou se dissout, comme nous en avons vu de nombreuses s’effondrer au fil de l’histoire, surtout lorsque le pacte social était rompu et que le profit du travail collectif était trop inégalement réparti.

Nous n’avons pas besoin de mythes, nous avons besoin de savoir pourquoi nous vivons ensemble ; nous avons besoin de comprendre l’histoire du sol sur lequel nous vivons et, quels que soient les lieux où ont vécu naguère nos propres ancêtres biologiques, de connaître les impasses qui ont conduit à la catastrophe certaines des sociétés passées.

Que j’ai réunifiées dans un PDF de 21 pages qui contient de nombreuses illustrations, fournies par Résistance71 ;

La France amnésique au passé réglementé ou comment retrouver l’histoire de France, version PDF  des 3 parties publiées par R71 du livre de Jean-Paul Demoule.

Lien directhttps://jbl1960blog.files.wordpress.com/2017/03/pdfjeanpauldemoule.pdf

Vous pouvez retrouver toutes les versions PDF que j’ai réalisées en suivant ce lien ► https://jbl1960blog.wordpress.com/les-pdf-de-jbl1960/

Du même auteur, et sur proposition de Résistance71 ► Barbares & Civilisations, et dans mon style.

Révolution-nous d’abord, et ça commence dans la tête (comme l’explique Howard Zinn par le menu, ICI !) et ne répond pas à une pulsion instinctive animale qui est la plus souvent meurtrière, mais bien en étudiant et réfléchissant avec des lectures comme celles-ci !

Je l’ai déjà dit bien souvent, si nous sommes des Sans-dents, pour autant nous ne sommes pas sans cervelles…Nous avons donc, en France, une occasion assez inédite puisqu’au lieu de voter et d’en contester le résultat après dans la rue, et donc de se foutre sur la gueule ; De réfléchir avant et d’organiser le boycott de cette élection pour ; Ignorer le Système ► Créer les bases solidaires de la Société des sociétés organique ► Réfléchir et agir en une praxis commune ► Adapter l’ANCIEN au NEUF

Je suis persuadée que nous sommes tous «INTER-RELIÉS» et que de cette «INTERCONNEXION» jaillira, telle une étincelle capable d’embraser tous les empires ;

UNION ► RÉFLEXION ► ACTION ► ASSOCIATIONS LIBRES CONFÉDÉRÉES ► SOCIÉTÉ DES SOCIÉTÉS

L’avenir de l’humanité passe par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continent pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur Terre.

Et comme je l’explique dans mon tout dernier billet de blog ► La “gauche” étatique occidentale complice de l’empire par Paul Craig Roberts

JBL1960

L’illustration de ce billet est issue du PDF ; Forêt Primordiale d’Europe…

La « gauche » étatique occidentale complice de l’empire par Paul Craig Roberts

Ben comme d’hab, on a envie de dire !

Paul Craig Roberts pose de très bonnes questions !

Sauf qu’il ne veut pas entendre les réponses, ou feint de ne pas les entendre, voire de les comprendre !

La question du titre est la fameuse question de V.I. Lénine. Sa réponse fut de créer une “avant-garde” révolutionnaire afin de disséminer les idées révolutionnaires parmi les ouvriers, la classe économique que Marx avait déclarée être la classe devant accéder au pouvoir politique. Finalement, la démocratie, frustrée par les intérêts de la classe supérieure dans sa manifestation la plus précoce, deviendrait enfin réalité. Les travailleurs gouverneraient.

Paul Craig Roberts, pose la question « Que faire ? » le 3 mars dernier entièrement retranscrit dans ce billet + Préambule de Résistance71 de la traduction de PCR + mon analyse tout autour ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/03/04/les-nouveaux-nouveaux-cons-cons/

~~~~▼~~~~

Analyse politique : la « gauche » étatique occidentale complice de l’empire (Paul Craig Roberts)

URL de l’article R71 ► https://resistance71.wordpress.com/2017/03/16/analyse-politique-la-gauche-etatique-occidentale-complice-de-lempire-paul-craig-roberts/

Les révolutions sont sanglantes… tout comme ne rien faire

Paul Craig Roberts | 14 mars 2017 | URL de l’article original : http://www.paulcraigroberts.org/2017/03/14/revolutions-bloody-nothing-paul-craig-roberts/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Graeme MacQueen, un professeur d’université au Canada, fait remarquer l’incapacité de la gauche américaine à être imaginative en regard des rapports de la commission Warren (NdT : sur l’assassinat de JFK) et de la commission sur le 11 septembre. Une tripotée d’individus et de publications, vus comme étant de gauche, ont prouvé être des agents actifs de l’état conspirateur contre la véritable dissidence.

Lien vers l’article de Graeme (en anglais): https://truthandshadows.wordpress.com/2017/03/14/911-and-american-left/#more-4073

Les États-Unis n’ont plus de “gauche” (NdT : la gauche radicale a été annihilée sous le règne du tsar du contrôle étatique yankee : Edgard J. Hoover, grand patron tout puissant du FBI qui fut à la tête du bureau de 1935 à … 1972…), l’Europe non plus, encore moins la Grèce, pays dont le gouvernement soi-disant de “gauche” a accepté que les créditeurs de la Grèce puissent piller son peuple et les biens publics au profit du 1%. Le parti travailliste britannique est aussi à droite que son homologue conservateur et le parti socialiste français est bien plus de droite et en acceptance de ses seigneurs américains que ne le fut la droite, surtout celle du général Charles De Gaulle.

En Allemagne, l’électorat a mis en place comme chancelier une marionnette américaine qui représente Washington et non pas le peuple allemand. Et elle va continuer de représenter Washington, même si cela signifie la guerre avec la Russie.

La gauche, qui fut autrefois une force politique (NdT : dans le contexte du consensus du statu quo oligarchique bien entendu, c’est à dire la perpétuation du cirque étatico-capitaliste de la domination et de l’exploitation, qu’à terme Roberts soutient sans se rendre compte que toute réforme est vaine et irresponsable. Il faut sortir de cercle vicieux et prendre la tangente qui mène à la société des sociétés) qui tenta de rendre les gouvernements responsables, a fusionné avec l’empire américain. La “gauche” américaine a maintenant rejoint le complexe militaro-industriel pour enterrer le projet de détente avec la Russie, par exemple :

http://www.counterpunch.org/2017/03/14/trump-and-russia-the-shortest-reset-ever/

La “gauche” américaine s’est jointe aux nouveaux cons(ervateurs), aux médias de la pressetituée et au complexe militaro-industriel dans un accord commun, disant que quiconque favorise de meilleures relations avec la Russie est un agent russe ou un dupe de Vladimir Poutine et que si vous en savez assez pour douter des rapports de la commission Warren et de celle sur le 11 septembre, vous êtes un frapadingue et devez être mis sur la liste de l’université de Harvard des pourvoyeurs de “fake news”. Quiconque n’est pas d’accord avec la ligne éditoriale de l’establishment est étiqueté “fake news” et ceci bien sûr dans une “démocratie de la libre parole et de la libre pensée”. L’Amérique est devenue une sombre mascarade !!…

En d’autres termes, la “gauche” a accepté la ligne néo-conservatrice affirmant que ceux qui se font les avocats de la paix avec la Russie, autre que celle imposée par les termes des États-Unis, sont des traîtres à la nation, ceci incluant le président. (NdT : qui par ailleurs a monté d’un ton la rhétorique belliqueuse envers l’Iran, et envoie des troupes au sol en Syrie, est-ce bien surprenant ?… En adoucissant la rhétorique anti-russe, il a acheté l’aval de la Russie pour envoyer des troupes au sol dans le nord de la Syrie… Les Russes sont-ils dupes ?…) L’université de Harvard vient de sortir son type de liste des sites internet jugés suspects pour l’establishment (NdT : un “déconneurex” sauce yankee). Tous ceux qui sont en faveur de relations normales avec la Russie sont sur cette liste.

Nous avons atteint le point où, même pour une institution comme Harvard, aucune dissidence à la haine de la Russie n’est possible, admise. Ceci ne laisse que la guerre comme seule option.

Êtes-vous prêts à mourir pour le complexe militaro-industriel et son énorme budget ? (NdT : et afin de le perpétrer…)

Parce que c’est tout ce pourquoi vous mourrez.

~~~~▲~~~~

Ben non ! Mais c’est pas la première fois qu’on vous le dit, ni qu’on l’écrit même !

Vous voyez que vous ne pouvez pas le réformer votre Système de l’intérieur !

Non seulement on ne veut pas se foutre sur la gueule, nous le peuple, parce qu’on sait bien qu’on se fera réprimer dans le sang.

Mais encore moins faire la guerre et mourir pour le complexe militaro-industriel !

Vous devriez regarder la vidéo de Mike Prysner {ancien vétéran de guerre US} qui appelle, depuis 2008, le peuple Américain à se réveiller, à dire NON ; À refuser la guerre perpétuelle et même à cesser de ce considérer comme des êtres supérieurs ► 1 SOLDAT CONTRE LA GUERRE !  Ce billet contient également l’analyse d’Ysengrimus  « L’armée, ennemie de la société civile » qui démontre qu’on est assez nombreux à le dire que la solution n’est pas dans l’élection, d’une part, mais encore moins dans la violence, dans les armes, dans la haine… Vous pouvez, comme ils vous le propose, vous tourner vers les Natifs, que votre président continue de considérer comme des Invisibles, ou des immigrants ! Prisonniers en leur propre Terre ► LE GRAND DÉSAPPRENTISSAGE par Taiaiake ALFRED {Ph. D}

En préfaçant le PDF de l’Appel au socialisme : pour la Société des sociétés de Gustav Landauer de 1911 j’ai expliqué que Gustav Landauer nous fait passer, dans une dimension politico-spirituelle non égalée à mon sens chez les anarchistes. Et si Kropotkine a quelques élans, il demeure moins enflammé. Et l’évènement déclencheur c’est qu’à chaque fois que j’entends les pouvoirs politiques se réclamer du Socialisme ; Que ce soit F. Hollande, Macron, Valls où qui que ce soit d’autres en France, mais plus encore en Amérique ; Telle Killary, Sanders et tout démocrate qui sont considérés comme ardents partisans du « socialisme » et bien ça ce n’est juste pas possible pour moi.  J’espère donc ainsi rétablir non pas une vérité mais une évidence. Le socialisme dont parle Landauer, n’a rien à voir, ni de près ni de loin avec celui dont se gargarise nos gouvernants actuels. Manuel Valls vient d’affirmer ceci : « Ma candidature est une révolte » et il nous démontre là, combien il est ignorant de l’idée même de la révolte. Car en dehors de l’anarchie, il n’y a pas de révolutionhttps://jbl1960blog.files.wordpress.com/2016/12/appelausocialismeglandauer1911.pdf

Et cette révolution commence dans la tête (comme l’explique Howard Zinn par le menu, ICI !) et ne répond pas à une pulsion instinctive animale qui est la plus souvent meurtrière… Je l’ai déjà dit bien souvent, si nous sommes des Sans-dents, pour autant nous ne sommes pas sans cervelles…Nous avons donc, en France, une occasion assez inédite puisqu’au lieu de voter et d’en contester le résultat après dans la rue, et donc de se foutre sur la gueule ; De réfléchir avant et d’organiser le boycott de cette élection pour ; Ignorer le Système ► Créer les bases solidaires de la Société des sociétés organique ► Réfléchir et agir en une praxis commune ► Adapter l’ANCIEN au NEUF

Je suis persuadée que nous sommes tous «INTER-RELIÉS» et que de cette «INTERCONNEXION» jaillira, telle une étincelle capable d’embraser tous les empires ;

UNION ► RÉFLEXION ► ACTION ► ASSOCIATIONS LIBRES CONFÉDÉRÉES ► SOCIÉTÉ DES SOCIÉTÉS

L’avenir de l’humanité passe par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continent pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur Terre.

JBL1960

 

 

LE GRAND DÉSAPPRENTISSAGE par Taiaiake ALFRED {Ph. D}

Taiaiake Alfred (Ph.D)

Professeur de Sciences Politiques (chaire de gouvernance indigène) à l’université de Victoria, Colombie Britannique, Canada. Le professeur Alfred est membre de la nation Mohawk (Kahnawake, clan de l’ours)

Du même Auteur, qui nous explique dans le détail que ;

L’État est un artifice de rationalité euro-américaine, c’est mécanique, bureaucratique et en fait assez simple. […]

Les non-colonisés possèdent un pouvoir qui est au-delà de la poigne et hors d’atteinte des autorités coloniales. Ils demeurent enracinés dans leur authenticité malgré les assauts physiques et autres activités coloniales, qui ne peuvent pas en fait être maintenues sur le long terme sans la coopération explicite et le consentement des gens. […]

Mais surtout que nous devons, tous, côte à côte, RÉSISTER au fléau de l’humanité le Colonialisme et ce par quoi il arrive : l’État en nous donnant de véritables ; Solutions anti-coloniales pour une décolonisation de l’empire. ► Résistance au fléau de l’Humanité, par le Pr. T. ALFRED

Incluant le PDF de 29 pages à partir du livre du Pr. T. ALFRED ► La Grande Loi du Changement

Car je poursuis le même objectif, ici et maintenant et d’où je suis quelque part en France ; FAIRE TOMBER L’EMPIRE

~~~~▼~~~~

Résistance au colonialisme : Résurgence de l’esprit des peuples dans la connexion avec la terre… (Taiaiake Alfred)

A quelqu’un qui lui demandait ce qu’il pensait de la culture occidentale, Gandhi répondit : “C’est une bonne idée !”

~ Résistance 71 ~

“Je parle de millions d’hommes à qui on a inculqué savamment la peur, le complexe d’infériorité, le tremblement, l’agenouillement, le désespoir et le larbinisme…”
~ Aimé Césaire ~

“Pour l’Africain en particulier, la société blanche a brisé son ancien monde sans lui en donner un nouveau. Elle a détruit ses bases tribales traditionnelles de son existence et barre la route de l’avenir après avoir fermé la route du passé.”
~ Frantz Fanon ~

“La terre et l’esprit [Geist] sont donc la solution du socialisme… Les socialistes ne peuvent en aucune manière éviter le combat contre la propriété foncière. La lutte pour le socialisme est une lutte pour la terre ; la question sociale est une question agraire !” ~ Gustav Landauer ~

URL DE L’ARTICLE R71 ► https://resistance71.wordpress.com/2017/03/15/resistance-au-colonialisme-resurgence-de-lesprit-des-peuples-dans-la-connexion-avec-la-terre-taiaiake-alfred/

Le grand désapprentissage

 Taiaiake Alfred (Ph.D)

Professeur de Sciences Politiques (chaire de gouvernance indigène) à l’université de Victoria, Colombie Britannique, Canada. Le professeur Alfred est membre de la nation Mohawk (Kahnawake, clan de l’ours)

Février 2017 | Source : https://taiaiake.net/2017/02/28/the-great-unlearning/

Transcription d’une conférence donnée à l’université de Melbourne, Australie fin 2015

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Depuis le départ, les nouveaux venus de ce continent ont pensé que les peuples originels étaient un problème, le “problème indien”. Notre présence problématique est profondément ancrée dans le conscient collectif des colons et l’ancienne attitude est une utilisation constante dans la littérature et la connaissance universitaire. Vous savez aussi sans aucun doute que nous sommes de véritables échecs ambulants quant à l’adaptation de la réalité naturelle au développement d’une société moderne, n’est-ce pas ?
Mais récemment, quelques Canadiens ont commencé à questionner la place du “problème indien” au centre de l’identité et de l’agenda du pays. Je pense que c’est le bon côté qu’a généré l’affaire du changement climatique, tout le monde n’est plus convaincu que le progrès soit une bonne chose et certains en sont même arrivés à remettre en cause l’idée même de culture occidentale et du capitalisme.

Il y a un doute de plus en plus grand sur le fait que des pays comme le Canada représentent le summum de la civilisation humaine et qu’il pourrait bien y avoir de sérieux inconvénients et problèmes sur la façon dont ces sociétés se sont construites.

Une des prises de conscience qui vient de penser au travers de l’histoire de manière différente et de penser aux problèmes qui détricotent nos sociétés, est que les gens commencent à reconnaître qu’il y a une forme de responsabilité à transformer les institutions gouvernantes et les relations fondamentales dans la société. Dans un sens, les gens commencent à réaliser les effets de la contamination industrielle sur leurs vies, partout. Bientôt les gens vont comprendre que le Canada n’a pas de problème indien, mais un problème colonisateur et que la route vers un meilleur futur n’est pas nécessairement de focaliser l’effort sur redéfinir et de retirer les peuples natifs de la terre de façon à ce que les corporations puissent exploiter les “ressources” pour l’enrichissement exclusif de la population des colons. Ils commencent à voir que les racines du pays, en tant qu’entreprise coloniale et colonisante, ont créé une structure des relations entre tous les gens et entre les gens et la terre de ce pays, qui est au bout du compte destructrice de tout le monde et de tout ce qui y est impliqué.

Le problème colon est le fait que le Canada est construit sur la présupposition d’une re-colonisation perpétuelle du peuple et de la terre qui permet à la société dominante de jouir de privilèges et d’une prospérité qui seraient les héritages d’une conquête. Donc quel est le problème fondamental de justice et d’injustice au Canada ? Vu depuis cet angle, ce n’est certainement pas nous qui avons échoué à suivre. Ce n’est même pas un problème de justice sociale demandant un droit et une reconnaissance pour nous élever au même statut de bien-être que la société de base des colons.

La justice sociale comme concept et objectif n’est pas suffisant, parce que si nous ne nous concentrons que sur cela, nous ne faisons que regarder et analyser les symptômes, si nous ne faisons pas face au problème fondamental, qui est celui de la DÉPOSSESSION, de l’occupation continuelle de nos terres, de la séparation du peuple d’avec la terre ce qui nous enlève l’essence fondamentale de ce que et qui nous sommes, nous avons un gros moteur générant la discorde sociale, culturelle et physique et pas seulement au sein de ceux qui se perçoivent comme victimes, mais aussi parmi ceux qui pensent être les bénéficiaires de la dépossession. Ce moteur est chaud et ronronnant, il produit la dispute sociale, des troubles de la santé, une destruction environnementale, qui ne s’est jamais produite à cette vitesse dans le passé.

Il y a une connexion basique entre la dépossession et l’abus perpétré sur les peuples indigènes ainsi que sur la structure et le fonctionnement adéquat de l’économie canadienne. De où nous nous plaçons aujourd’hui, au milieu d’un problème colon, arranger l’économie, s’occuper des problèmes environnementaux

et s’occuper de la terre, tout cela requiert la mise en place d’une relation juste avec les nations des peuples originels et demande la manifestation d’un respect pour la vision du monde qui se trouve à la racine de leurs cultures.

Bricoler ou réformer des institutions déjà existantes et les relations engendrées est absolument inutile. Ce dont nous avons besoin est un véritable virage à 180 degrés de la mentalité de conquête vers un état d’esprit qui place l’être humain dans des relations réelles et durables l’un envers l’autre et l’environnement. C’est un changement psychologique, c’est un chemin hors du sentier battu, bien qu’il y ait déjà des éclaireurs qui se sont engagés dans le recadrage de l’idéal de ce pays par les relations et pour qui une éthique environnementale indigène offre une alternative de pensée et d’être sur la terre. Mais qu’est-ce qu’une éthique environnementale indigène ?

Pour nous, tout est relié à la terre, aux territoires ancestraux. En langue mohawk, nous disons : “Konnoronkwa Iekeni’stenha ohontsa”, c’est à dire: “J’aime ma mère la terre.” Être indigène veut dire avoir ce type de relation intime avec la terre, ce sens de relation profonde et de responsabilité envers la terre ; cela veut dire vivre cette relation, posséder cette connexion, remplir votre responsabilité, en prendre la substance d’amour, prendre la connaissance sacrale et la restituer, aimer et protéger votre mère.

Voilà pourquoi la colonisation, qui est fondée sur le déni de notre capacité de vivre l’éthique d’une relation universelle de responsabilité, est si destructrice et démoralisante.

La déconnexion d’avec la terre est bien plus que juste une privation économique.

La déconnexion d’avec la terre est bien plus que juste l’injustice politique de l’aliénation territoriale.

Déconnectés de la terre, nous ne pouvons plus être indigènes. Pour être indigène, vous devez vivre et remplir la responsabilité qui incombe des instructions originelles et honorer votre famille, vous-même, les autres, ainsi que les autres nations des arbres, des animaux terrestres, aquatiques, des eaux, des vents etc… Lorsqu’on parle à tout cela, c’est exister dans un monde paisible en tant qu’être humain de cette terre. Vivre cette éthique environnementale est absolument essentiel pour la liberté, la santé, le bonheur et la justice, pour que tout ceci se réalise dans la vie de la personne indigène.

Qu’en est-il donc de la réconciliation ? Nous demanderons certains, ne sommes-nous pas dans une ère nouvelle de respect pour les peuples originels ? Le premier ministre du Canada a parlé devant la chambre commune (NdT: l’assemblée nationale canadienne) et a lu une excuse publique aux victimes des abus et des crimes des pensionnats pour Indiens. Ce fut une grande erreur, c’était mal et totalement inacceptable que nous enlevions ces enfants de leurs familles et d’avoir autorisé qu’ils soient abusés, bafoués dans ces écoles, nous n’aurions jamais dû laisser ces enfants être abusés et violentés de la sorte, a t’il dit. Mais ce ne fut pas le point de départ d’une véritable réconciliation. En tournant la page de l’histoire en admettant ce qui est arrivé à ces enfants dans ces pensionnats, il n’a néanmoins pas adressé ni parlé des dégâts multi-générationnels que tout ceci a provoqué chez les nations indigènes.

Est-ce le mal occasionné par ces pensionnats à une grand-mère qui a souffert de tant d’abus dans ce système, qu’elle ne fut pas autorisée à parler sa langue et grandît en haïssant son “indiennité”, qui après ce traumatisme, s’en alla à Brooklyn et se fit passer pour irlandaise ?… (ceci est une histoire vécue dans ma famille…). Est-ce là tout le drame , tout le mal ?… Bien que cela en fasse partie, mais vous devriez avoir une vue bien étriquée (harpérienne) pour dire qu’il n’y a pas non plus eu de dégâts collatéraux pour les enfants et petits-enfants de cette personne qui ne purent pas parler le mohawk et que de fait toute sa progéniture vit à Brooklyn, New York et non pas à Kahnawake, territoire mohawk, là où elle est née, elle et tous ses ancêtres.

Quelle fut la véritable intention des pensionnats pour Indiens ? Le but était de briser la connexion des peuples natifs avec leur terre. Ils furent mis en place pour arracher les enfants de leurs familles, de leur terre et de leurs cultures, de façon à ce que la génération suivante ne soit plus présente sur la terre et ainsi n’aurait plus la capacité de prendre la connaissance de la culture, de la langue et ainsi ne serait plus capable de défendre la terre politiquement, culturellement et physiquement des intentions des gens qui viendraient avec la volonté d’utiliser et d’exploiter cette terre. (NdT : n’oublions pas que le Canada tout comme les USA sont des entreprises commerciales coloniales de la “couronne”, c’est à dire de la City de Londres, de sa banque d’Angleterre / Vatican, gérée par les Rothschild…)

Voilà ce que fut l’objectif des pensionnats pour Indiens. (NdT : lire à ce sujet la version PDF en français de notre traduction de “Meurtre par décret, le crime de génocide au Canada”, le contre-rapport de la Commission Vérité et Réconciliation publié par le TICEE)* Après ces pensionnats (NdT: le tout dernier a fermé ses portes au Canada en 1996…), il n’y eut pratiquement plus personne pour défendre ni spirituellement ni physiquement la terre. Ainsi la réconciliation est en fait une recolonisation parce qu’il s’agit avant tout de consolider les gains de territoires acquis par les crimes de la génération précédente de colons (NdT: il en va de même aux États-Unis, au Mexique, et en fait en Israël avec les Palestiniens…) et cela n’a rien à voir avec la transformation ni même un quelconque changement. Je pense que les bonnes cibles sont les institutions puissantes du gouvernement canadien d’un côté et de l’autre notre peuple.

Nous devons définir pour et par nous-mêmes ce qu’est ce mouvement et ce mouvement se doit d’être un mouvement de retour à la terre. Je ne veux pas passer pour un complet romantique et utopiste ici en disant “retour à la terre” en terme de “quittons les villes et retournons à la campagne”, Ceci n’est même plus possible dans la vaste majorité des cas sur nos territoires tant la destruction est bien entamée, la perte drastique de l’environnement, des animaux etc. Ce dont je parle est le besoin de retrouver la capacité d’avoir une relation avec notre terre qui peut nous entretenir spirituellement, culturellement et économiquement en partenariat avec la société qui est venue ici et qui avait promis de faire cela au départ.

Il y a quelque chose qu’on appelle Guswentha dans ma langue (mohawk), ce qui est une ceinture wampum représentant deux rangées (Wampum Deux Rangées). Guswentha est un puissant et très intelligible symbole au Canada et aux États-Unis. Parce qu’il représente en des termes très simples, très clairs, la marche à suivre et il est le plus vieil accord officiel entre des nations de nouveaux-venus et les nations indigènes. Cet accord est toujours en existence. Mais il représente très très clairement la vision des peuples natifs alors qu’ils le remettent en avant pour redefinir la relation hors du sentier de la colonisation vers celui de la dé-colonisation.

Je vais juste vous en parler.

Le wampum deux rangées est vraiment très simple dans son principe. C’est une ceinture faite de nacre colorée de petits coquillages tissée de façon à reconnaître le fait que nous partageons une existence. Un langage métaphorique est utilisé, celui d’une rivière, de la rivière du temps qui passe, nous voyageons sur la rivière en même temps. Rien que là, vous avez déjà une concession de la part du peuple natif de la nouvelle réalité. Des gens disent que la vision des traditionalistes est si radicale qu’on ne peut pas la concevoir, la visualiser. Que voulez-vous de nous ? demandent-ils, que nous retournions en Europe? Vous voulez que nous fassions ceci ou cela ? Et bien non, en fait, la conception indigène est en fait le partage de l’existence, la fondation est la coexistence. Une coexistence pacifique, qui fut en fait ce qui prévalut au début et qui permit à ces sociétés de se développer au Canada et aux États-Unis. Ces deux pays furent construits sur la base de l’acceptation de la coexistence entre les nations (NdT : traité de la Grande Paix de Montréal en 1701 où les Français acceptèrent Guswentha que les Anglais acceptèrent aussi quelques semaines plus tard. Ce furent les Hollandais en 1613 qui l’inaugurèrent), ce qui fut honoré au début. Honnêteté, paix et amitié, trois perles de nacre entre chaque. Si votre intention est amicale, si vous avez un comportement paisible et pacifique et si vos paroles sont honnêtes en tout temps, alors le canoë indigène et le navire étranger navigueront sur la rivière ensemble, côte à côte. Notre autonomie et notre indépendance à tous deux seront respectées et nous aurons alors ce que symbolise cette ceinture blanche: la paix.

Paix et prospérité, ensemble. Si cela est respecté pour toujours, alors nous voyagerons côte à côte. A aucun moment les lignes de trajectoires ne s’incurvent pour qu’aujourd’hui l’existence du canoë soit sous l’existence du vaisseau occidental. Ceci est devenu une très grande injustice. A aucun moment ceci fut fait pour devenir un Wampum Une Rangée, où la souveraineté de l’état canadien surclasse la souveraineté de la nation Mohawk par exemple ou de toute autre nation que ce soit. Ceci est vraiment très, très clair et très simple ; respect de l’autonomie, ouais, observez notre inter-dépendance et reconnaître que nous nous appuyons l’un sur l’autre.

Si nous voulons être heureux, prospère dans notre pays, nous devons vivre selon le principe de relation de nation à nation et ceci est appelé le Wampum Deux Rangées. Voilà ce pour quoi les peuples natifs se battent. Ceci est l’expression même de la culture Haudenausonee (iroquoise). J’ai l’honneur d’enseigner dans un territoire qui est très loin du mien. C’est la région de ce pays de ma femme en Colombie Britannique. Je voyage beaucoup, tout comme vous. Je parle à bien des gens natifs, et bien que la manifestation physique puisse différer selon les endroit et les termes culturels, le principe par essence demeure le même.

Les indigènes ne se sont pas rendus lorsqu’ils ont vu bien des hommes blancs arriver. Contrairement à ce que les gens pensent, les nouveaux-venus furent chaleureusement accueillis dans notre région du monde. Ils furent bien intégrés et ont leur donna un siège, on leur fit dire que maintenant, ils pouvaient partager ce que nous avions. Mais si vous voulez le faire, vous devez suivre ces principes valables pour tous. Malheureusement, les faits prouvent que dans notre coin du monde, les Européens ont suivi ces règles jusqu’à ce qu’ils n’en aient plus besoin. Au moment où la démographie a basculé en leur faveur et que le rapport militaire bascule également alors les Européens ont jeté Guswentha sur le sol, l’ont piétiné et ont déclaré que dorénavant, nous n’avions plus le Wampun Deux Rangés mais la loi fédérale sur les Indiens (Indian Act) et qu’est-ce que vous pouvez y faire ?…

Voilà la dure réalité de l’histoire et comment ce que nous avions d’accords qui aidèrent à la création de ce pays nouveau appelé Canada, fut jeté aux orties. Donc quand nous parlons d’une nouvelle lutte appelée l’Indigenous Nationhood Movement, nous parlons de reconnecter avec cette ceinture originale qui ne devrait pas être vue comme quelque chose de radical par un peuple dont les ancêtres firent un pacte en suivant explicitement cette ceinture wampum.

Ceci n’est absolument pas radical, c’est en fait une restauration et une résurgence d’une voie originale d’être, pas seulement pour les natifs indigènes mais aussi pour les colons, pour la société s’établissant ici. Voilà ce que fait le mouvement Indigenous Nationhood Movement, il prend l’énergie d’idle No More, il prend la frustration de la jeune génération, il la réforme, la développe et l’articule.

Nous appelons cela la Résurgence Indigène et nous essayons de la développer en un mouvement politique appelé Indigenous Nationhood Movement mais en fait c’est un mouvement très ancien. C’est le plus vieux mouvement de ce continent, parce que la nation indigène c’est le Wampum Deux Rangées. Si je parlais au Canada, je dirai : ici, tout le monde est une personne du traité. Les traités ne sont pas seulement pour les indigènes, si nous avons des traités, c’est que nous les avons fait avec d’autres gens, d’autres peuples, ce qui veut dire le Canada et aussi les nations qui vinrent après.

Voilà donc la vision de la décolonisation qui se joue en ce moment même au Canada. Je sens bien qu’il y a des parallèles et des similarités avec ce qu’il s’est passé ici en Australie et j’espère lier une longue relation de partenariat avec mes amis et le peuple d’ici comme je l’ai déjà fait. Que nous continuions de partager, d’apprendre et de développer notre solidarité, pas seulement avec mes frères et sœurs indigènes, mais aussi avec le peuple non-indigène d’ici parce que je vous laisserai sur une pensée finale qui a toujours été un engagement de notre peuple.

Et c’est que la philosophie et les idées de nos nations indigènes du point de vue de notre perspective ne sont pas seulement des choses qui vont nous sauver de la colonisation, mais elles sont aussi des nécessités pour sauver le monde des impulsions et des impératifs du développement capitaliste qui se passent dans un cadre dénué d’éthique et sans principes qui parlent de durabilité mettant une limite à l’idée d’exploitation et de croissance. Ceci a toujours fait partie de l’équation, comme être durable dans un environnement. Sans bloquer les réalités, sans nier que des changements se produisent et que le temps passe et que nous devons travailler ensemble pour développer un cadre relationnel, non seulement les uns avec les autres qui soit durable mais avec les autres nations d’animaux, de plantes et la terre qui nous supporte pour que nous puissions tous avoir la paix (skennen) et que nous puissions avoir une réalité que nous serions fiers de passer à tous nos enfants, natifs et non-natifs de ce pays.

~~~~

“Vous dites être le père et que je suis votre fils. Nous disons, nous ne serons pas comme père et fils, mais plutôt comme des frères. Cette ceinture Wampum confirme nos paroles. Ces deux rangées vont symboliser nos deux vies ou nos deux vaisseaux, descendant la rivière ensemble. L’un est un canoë d’écorce de bouleau et représente Onkwe’hon:we, leurs lois, leurs coutumes et leurs façons de vivre ; l’autre, un navire représentant le peuple blanc avec leurs lois, leurs coutumes et leurs façons de vivre. Nous voyagerons ensemble sur la rivière, côte à côte, mais chacun dans son embarcation. Aucun de nous ne fera des lois obligatoires ou n’interfèrera dans les affaires intérieures de l’autre. Aucun de nous n’essaiera de diriger l’embarcation de l’autre.”

“Aussi longtemps que le soleil brillera sur cette terre sera le temps de durée de NOTRE accord, aussi longtemps que l’eau coulera et aussi longtemps que l’herbe demeurera verte à certaines périodes de l’année. Maintenant nous avons symbolisé cet accord qui nous liera pour toujours aussi longtemps que notre terre-mère est toujours en mouvement.”

Traité Wampum Deux Rangées entre le peuple Rotinoshonni (iroquois) et le peuple hollandais de 1613

~~~~▲~~~~

*En complément de lecture sur ce sujet, sur mon blog le dossier MEURTRE PAR DÉCRET, qui regroupe tous les liens traitant des pensionnats pour indiens au Canada, des solutions anti-coloniales pour nous permettre de nous « décoloniser » déjà dans nos têtes afin d’enclencher un nouveau paradigme en lien avec tous les Natifs. Et que je tiens régulièrement à jour avec les nouvelles publications.

L’avenir de l’Humanité passe par les peuples occidentaux, émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur Terre.

Je suis persuadée que nous sommes tous «INTER-RELIÉS» et que de cette «INTERCONNEXION» jaillira, telle une étincelle capable d’embraser tous les empires ;

UNION ► RÉFLEXION ► ACTION ► ASSOCIATIONS LIBRES CONFÉDÉRÉES ► SOCIÉTÉ DES SOCIÉTÉS

Toutes ces lectures, ces PDF, ces analyses, nous permettront, à n’en plus douter, d’écrire la suite de l’Histoire à l’encre du réel. Comme pour ma part, j’ai commencé de le faire très précisément par ce billet de blog, en juillet dernier ► Le FUTUR est proche réaffirmant avec celui du 13 février dernier que ce NOUVEAU PARADIGME devait être, à mon sens, et autant que possible sans dieux, ni maitres, mais surtout SANS ARMES, ni haine, ni violence, et en lien avec tous les Natifs de la Terre…

Parce que nous sommes tous INTER RELIÉS comme le signifie l’expression Lakota (Sioux) Mitakuye Oyasin

Et pour que tous nos feux, nos petites flammes intérieures, si chères à Zénon ; soient CONNECTÉS ; selon le mot Mohawk/Kanienkeha ; Kahwatsire ! https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/02/28/kaianerekowa-grande-loi-de-la-paix-de-la-confederation-iroquoise-xiieme-siecle-version-pdf/

L’avenir de l’humanité passe par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur terre.

Ainsi Landauer ne pense pas que l’on puisse faire disparaître l’État dans un grand “Bang !” révolutionnaire, mais que l’État ne pourra disparaître qu’absorbé par la société ayant retrouvé l’esprit originel (Geist) et le changement d’attitude des individus librement associés.
Extrait de l’Appel au socialisme pour la Société des sociétés de Gustav Landauer

JBL1960

L’Abécédaire de Louise Michel – MàJ du 27 février 2019

Résultat de recherche d'images pour "images louise michel le pouvoir est maudit"

Le pouvoir est maudit !

C’est pour cela que je suis anarchiste.

Louise Michel

◄|►

Initialement publié par la Revue Ballast, le 8 mars 2017 et relayé par Résistance71 le 14 mars 2017

Version PDF N° 16 de 7 pages par JBL1960L’Abécédaire de Louise Michel

Le texte de la Défense de Louise Michel, prononcée le 22 juin 1883*, devant la Cour d’Assise de la Seine :

Il y a quelque chose de plus important, dans ce procès, que l’enlèvement de quelques morceaux de pain. II s’agit d’une idée qu’on poursuit, il s’agit des théories anarchistes qu’on veut à tout prix condamner.

On insiste sur la fameuse brochure : « A l’armée ! » à laquelle le ministère public semble s’être appliqué à faire une publicité à laquelle on ne s’attendait guère.
 On a agi autrement durement envers nous en 1871. 
J’ai vu les généraux fusilleurs ; j’ai vu M. de Gallifet faire tuer, sans jugement, deux négociants de Montmartre qui n’avaient jamais été partisans de la Commune ; j’ai vu massacrer des prisonniers, parce qu’ils osaient se
 plaindre. On a tué les femmes et les enfants ; on a traqué les fédérés comme des bêtes fauves ; j’ai vu des coins de rue remplis de cadavres. Ne vous étonnez pas si vos poursuites nous émeuvent peu.

Retrouver l’intégralité de la Séfense de Louise Michel dans ce billet en analyse ► ESSAYONS car il est temps !

Extraits de l’Abécédaire de Louise Michel :

Ni Dieu ni maître : « Toujours ceux qui s’attaquèrent aux dieux et aux rois furent brisés dans la lutte ; pourtant les dieux sont tombés, les rois tombent, et bientôt se vérifieront les paroles de Blanqui : “Ni Dieu ni maître !” » (« L’Ère nouvelle », 1887)

Et parfaitement d’actualité ;

Suffrage universel : « Peut-on encore parler du suffrage universel sans rire ? Tous sont obligés de reconnaître que c’est une mauvaise arme ; que du reste le pouvoir en tient le manche, ce qui ne laisse guère aux bons électeurs que le choix des moyens pour être tonquinés ou endormis. » (« Prise de possession », 1890)

Et encore ;

Urnes : « Il y avait longtemps que les urnes s’engorgeaient et se dégorgeaient périodiquement sans qu’il fut possible de prouver d’une façon aussi incontestable que ces bouts de papier chargés disait-on de la volonté populaire et qu’on prétendait porter la foudre, ne portent rien du tout. La volonté du peuple ! Avec cela qu’on s’en soucie de la volonté du peuple ! Si elle gêne, on ne la suit pas. » (« Prise de possession », 1890)

Preuve que tout est bidon dans l’élection, depuis toujours ► BARNUM2017 : Tout est bidon dans l’élection…

Définitivement ; pour que plus rien ne rentre dans les urnes

Pour un nouveau paradigme, sans dieux ni maitres et autant que possible, sans armes, ni haine, ni violence ► Changement de paradigme ; Sans dieux, ni maitres

JBL1960

MàJ du 27 février 2019

3 FEMMES ANARCHISTES (Louise Michel, Emma Goldman, Voltairine de Cleyre), version PDF ;

ORIGINE & CRITIQUE DE L’ÉTAT AVEC

Par Jo(jo) la Gilet Jaune

 

 

 

Les Tontons Flingueurs du Lundi…

Ou les Zozos ! Au choix !

Ou les deux après tout…

Et ils comptent faire quoi les candidats apprentis sorciers pour faire disparaitre le chômage ?

Rien, c’est pas prévu dans leurs programmes de Président d’abord ! La dernière liste en rappel ICI et les derniers vrais chiffres du chômage !

Mon billet d’hier détaillant candidat par candidat, les raisons pour STOPPER le bouzin, parce que vous le voyez bien que le changement, c’est pas pour maintenant ! BARNUM2017 : Tout est bidon dans l’élection…

Je pique le dessin du dénommé Dieu, pour l’illustration de ce billet, qui officie sur Quotidien.com dont l’énoooorme liste des licenciements mondiaux est issue de la Revue de Presse Internationale de Pierre Jovanovic.

~~~~▼~~~~

LA MONSTRUEUSE LISTE DES LICENCIEMENTS QUI A PERMIS A WALL STREET DE DÉPASSER LES 20.000 POINTS !  du 13 au 17 mars 2017 : Cher lecteurs. J’ai passé 2 jours à mettre au point cette liste qui vous montre à quel point Wall Street se nourrit sur le dos des chômeurs. Certes, c’est un fait établi depuis 1997, mais là on voit que le but des multinationales est de diviser leur masse salariale par deux, voire par trois soit pour survivre, soit pour pour dégager un maximum de bénéfices (voir par exemple Wendys, le vendeur de hamburgers qui imite MacDonald en remplaçant ses salariés par des bornes, soit pour les deux. Et ce ne sont pas les seuls Américains qui sont à l’œuvre, ne l’oubliez pas, la SNCF et la RATP les ont devancés depuis très très longtemps dans le remplacement des salariés par des automates.

Cette semaine, vous le verrez, les industries agro-alimentaire et celle du tourisme licencient elles aussi massivement (je pense à TUI par exemple, mais vous en avez d’autres). La périphérie de la masse des citoyens s’appauvrissant de plus en plus, eh bien ils limitent leurs achats de pain et de viande. Quant à partir en voyage, alors là…

Mais, le clown Dozo sur BFM-WC vous a expliqué il y a encore 5 jours que la reprise est là !!!

Cette liste regroupe 2 semaines, et elle vous donne l’avenir, puisque (pour ceux qui prennent cette liste en cours de route) 1.000 chômeurs déclenchent le licenciement de 1.000 autres personnes entre minimum 3 mois et maximum 24. Et ainsi de suite. Ce que vous voyez est le résultat de la liste que vous aviez vue ici en 2015… Et vous le constatez : il n’y a pas eu UN SEUL RÉPIT !!!!

  • ABB : Trasfor Suisse la société traverse une crise grave, 20 salariés direct chez Helvetia Emploi merci à Mr Scudier
  • ABC le géant des médias jette à la rue 200 journalistes et admins !!!! merci à Evelyne
  • AIG l’assureur pourri a licencié 10.000 salariés en 2016 merci à Myriam
  • Albuquerque Cab Company ferme après 40 ans ayant été massacré par Uber !!!! 40 chauffeurs de taxi jetés à la rue merci à Mme Lefumeux
  • Alitalia c’est le 3e plus gros licenciement de la compagnie aérienne italienne : 2.000 pilotes, hôtesses et personnel au sol merci à Mr Delage
  • Allia France (suite) les deux usines de la société Allia fabricant de sanitaire et propriété du groupe suisse Geberit risquent de fermer et 256 salariés seront licenciés, merci à Mr Dufrenoy
  • Allphones est en liquidation, 69 personnes chez John Emploi merci à Mme lefumeux
  • Axeon Specialty Products supprime 115 emplois dans sa raffinerie de Paulsboro merci à Mme Lefumeux
  • Bakkavor UK va fermer son usine d’ingrédients Welcome Foods à Nottingham 300 personnes chez John Emploi merci à Myriam
  • Baltimore (ville) supprimer 1000 personnes dans le domaine de l’éducation pour tenter de réduire le déficit budgétaire merci à Myriam
  • Banque Neuflize OBC (suite et précisions) elle emploie 1.050 salariés et va se débarrasser de 245 personnes en les poussant à la porte de la retraite avec un chèque merci à Cédric
  • Banque Populaire – Caisse d’Epargne les deux banques sauvées de la faillite avec notre argent par Sarkozy en 2008 sont toujours aussi mal en point, du coup 400 agences seront fermées et 3.600 postes ne seront pas remplacés… Les banques essaient de rester sous la ligne pour ne pas se prendre les médias dans la figure… merci à tous mes lecteurs
  • Barclays Bank UK le Ne licenciement chez eux, cette fois 180 banquiers à Cardiff merci à Jean-Paul
  • BCBG Max Azria ENORME : la marque chic BCBG a été brutalement mise en faillite avec un découvert proche de 1 milliard de dollars « The company, known for party dresses worn by celebrities including Selena Gomez and Drew Barrymore, became the latest casualty of the struggling US retail sector. It listed assets in the range of $100 million to $500 million and liabilities in the range of $500 million to $1 billion. The fashion house, which ironically was on the verge of bankruptcy during the peak of the financial crisis in February 2009 – and survived – yet was unable to do so the second time around, when allegedly the economy is in a full blown recovery, received a DIP loan commitment of up to $45 million, which will be used for working capital and to ensure normal operations during the Chapter 11 process, the company said in a statement. » merci à Mr Ballerand
  • Beka France qui produit des pièces en béton réfractaire à Briey (54) depuis 1978 va fermer l’usine française et virer tous ses 24 salariés merci à Mme Landry
  • Bleacher Report a licencié 50 journalistes merci à Myriam
  • Boeing j’en suis au 20e licenciement : 1.800 ingénieurs de plus merci à Mme Rodriguez et Marjorie
  • Boots va fermer 220 de ses 320 labo photos et 400 personnes seront virées merci à Mme Lefumeux
  • BPVI Banca – Veneto Banca les deux banques étant en faillite, elles ont… fusionné ce qui lui a permis de jeter à la rue 1.200 salariés merci à Mr Delage
  • BroadBand Interactive le 3e licenciement au moins, cette fois 129 techniciens !!!! merci à DJC
  • Buckhorn ferme son usine et vire 100 ouvriers ! merci à DJC
  • Budgens UK chaîne d’épicerie anglaise qui ferme 34 magasins et licencie 815 salariés !!! Merci à Marine
  • C & A France ferme son magasin de Bouluzac, une vingtaine de salariés chez Pôle Emploi merci à mon lecteur
  • Calais (conséquences) le boulanger de La Baguettine Blvd gambetta a fermé ses portes + « Valérie Gloriant a été contrainte de fermer son restaurant « Au Pied du phare » Blvd des Alliés. Pour elle, la situation migratoire et l’image qu’elle donne de Calais est l’unique responsable de la faillite de son restaurant. La commerçante demande à la municipalité un dédommagement financier » … ce sera intéressant de voir comment la justice va répondre, merci à Mr Dufrenoy
  • Camaïeu France avec 1.000 boutiques dans le monde dont 600 en France a une dette de 800 millions des licenciements massifs à prévoir merci à N1r
  • Canada Bread les Canadiens au chômage ne pouvant plus acheter du pain comme d’habitude, Canada Bread ferme deux usines de fabrication de pains!!!! 56 salariés chez Caribou Emploi merci à Mr Fauvelet
  • Canada Cancer Society par manque de dons et baisses de toutes sortes, 300 personnes ont été licenciées merci à Mme Lefumeux
  • Canada secteur pétrolier « ces deux dernières années, 80% des compagnies pétrolières ont supprimé du personnel et 9% ont licencié plus de 50% de leurs employés. Dans l’Alberta 30.000 personnes ont été directement touchées par ces licenciements » merci à Myriam
  • Carrelage du Duché à Montaren, 23 salariés sur le carreau (LoL, désolé, mais bon…). Aucun de ces salariés n’a reçu sa paye de janvier merci à Jerp
  • Casino St Vincent Val d’Aoste en Italie a brutalement fermé ses portes et 264 salariés ont été licenciés… Les clients ne se bousculent pas au portillon merci à Mr Delage
  • Centrica cette fois c’est le méga licenciement : 1.500 salariés !!!! merci à Mme lefumeux
  • Charter Communications jette à la rue 129 salariés en Floride merci à DJC
  • Chine (industrie) environ 500.000 emplois de mineurs dans le charbon et dans le reste de l’industrie seront supprimés cette année en raison de la faible demande du reste du monde merci à AntHey
  • Chine (militaire) l’État obligé de virer 300.000 militaires tous grades, en raison de la baisse des rentrées fiscales, autant de gens qui ne visiteront pas Paris ou Bruxelles pendant un temps merci aux lecteurs
  • Christie’s la célèbre salle d’enchères qui vend des toiles de maître ferme une salle de vente à Londres et va virer 250 salariés un peu partout !!!!!!!!!! merci à Olivia
  • CLSA Finance 90 financiers jetés à la rue merci à Yves
  • Condé Nast, l’éditeur (entre autres) de Vogue a viré 100 journalistes et admins la pub ne rentre plus merci à Evelyne
  • Condor Airlines LoL 100 polites hôtesses et POS licenciés merci à mon lecteur
  • Corizon qui fournissait des services de santé dans les prisons de l’Indiana, va licencier 700 personnes dans l’Indiana merci à Mme Lefumeux
  • Crown Resort a licencié 200 personnes à son casino de Perth en Australie merci à mme Lefumeux
  • Crozet Business ferme et licencie tout son personnel soit 134 personnes merci à Myriam
  • CSX a licencié brutalement 1.000 cadres !!!!! merci à @Stalingrad_Poor
  • CVS Health Pharmacy jette à la rue 99 pharmaciens ! Merci à DJC
  • Damen Shiprepair Conversion supprime 150 emplois aux Pays Bas merci à Mme Lefumeux
  • Deutsche Bank UK vire 150 financiers de plus dans son dept Fixed Income merci à Myriam
  • Digicel a viré 25% de son personnel soit 1.500 personnes merci à Mme Lefumeux
  • DNB Bank Norvège la plus grande banque de Norvège licencie, elle aussi. C’est une première pour moi. 100 salariés dans le département SME et 100 dans les agences… merci à Ingrid
  • E.ON Allemagne électricité, a perdu 12,5 milliards d’euros en 2016 du coup il va jeter à la rue 1.500 salariés environ !!! merci à Mr Schmidtt
  • EchoStar a jeté à la rue 100 ingénieurs et admins, merci à Myriam
  • Ecosse l’État vire 400 policiers en raison de la baisse des rentrées des impôts et des taxes merci à Myriam
  • Eden Detention Center 270 salariés jetés à la rue merci à DJC
  • Family Christian Stores la plus grande chaîne de livres chrétiens va fermer ses 240 magasins, et licencier 3.000 personnes dans tous les USA merci à Mme Lefumeux
  • Federal Cartridge a jeté à la rue 110 salariés en raison de la baisse des ventes merci à DJC
  • Fidelity Investments encore un licenciement, cette fois Fidelity taille dans son dept Forex 98 salariés merci à Kimberley
  • Ford UK encore un licenciement : cette fois 1.000 ouvriers et ingénieurs en Angleterre TOUT VA BIEN !!!!!! merci à Mr Rohrbacher
  • Forex Capital Markets a de plus en plus de soucis : 56 salariés licenciés, ça sent mauvais merci à Jerp
  • Frankie and Benny UK les propriétaires de la chaine de restaurants italiens jettent à la rue 100 salariés merci à Myriam
  • Freeport McMoRan délocalise en Indonésie et se sépare de 20.000 intérimaires merci aux lecteurs
  • FreightCar America licencie 168 personnes merci à Myriam
  • Gap USA supprime 216 emplois dans son QG de San Francisco merci à Myriam
  • Gem Diamonds licencie 250 mineurs à Ghaghoo Mine merci à Myriam
  • GM le Ne licenciement, cette fois 1.100 ouvriers de son usine de Lansing Plant merci à John
  • Golf de Compiègne le célèbre de golf de Compiègne a cessé son activité et le club est en liquidation, merci à Mr Dufrenoy
  • Gregg Bakeries encore un licenciement, cette fois 600 boulangers merci à Myriam
  • Groupe Bell Canada j’en suis au 4e licenciement avec eux, même si ce n’est pas précisé, c’est un minimum de 40 journalistes merci à Mr Fauvelet
  • GSTX Cargo Services 296 salariés virés parce que l’usine définitivement, merci à Myriam
  • Headley Brothers licencie 80 personnes soit 42% du personnel merci à Myriam
  • Hennepin County Medical Center vire 131 médecins, infirmiers et admins merci à Myriam
  • HHGregg vente de matériel électronique, va fermer 88 de ses magasins et licencier 1.500 employés sur 5.000 !!!! merci à Mme Lefumeux
  • HomeShop18 chaîne de téléachat a licencié 200 salariés en raison de la baisse dramatique des ventes merci à Mme lefumeux
  • HPE UK licencie 70 à 100 personnes à Simplivity merci à Mme Lefumeux
  • Hyundai Heavy Industries les actionnaires ont accepté le plan de restructuration qui supprime… 5.000 emplois !!! merci à Mme Lefumeux
  • ILVA Italia à Taranto (sud Italie) plus grosse aciérie d’Europe, a mis 3.300 au chômage technique pour 12 mois. merci à Mr Delage
  • Independent Commission Against Corruption service anti-corruption du pays de Galles va licencier 5 fonctionnaires merci à Myriam
  • ING Bank France se prépare à virer 50 salariés de ses 3 sites qui sont en grève merci aux lecteurs
  • Inteva Products Michigan Auto Parts 193 ouvriers au chômage pendant 6 mois merci à DJC
  • Iowa (Etat) Le gouverneur de l’Iowa a supprimé 2.100 emplois de fonctionnaires en 6 ans merci à Mme lefumeux
  • Irlande du Nord le payspourrait perdre 800 emplois dans la construction et 700 dans l’industrie merci à Myriam
  • J.C. Penney la grande chaîne américaine ferme 140 boutiques de plus, ce qui fait au moins 4.000 salariés de plus à la rue merci à MoneyMorning
  • Jean Caby France faute d’argent, le chantier de l’usine Jean-Caby est à l’arrêt, les prestataires non payés merci à mon lecteur
  • John Lewis le DARTY anglo-saxon licencie à nouveau: cette fois 800 salariés !!! merci à Cédric
  • Johnson Tiles UK va licencier 90 couvreurs merci à Myriam
  • Juniper Networks le 2e ou 3 licenciement : 700 cadres et spécialistes réseaux ont été remerciés en mars 2017 merci à @Mr__Killuminati
  • Kraft Heinz Foods licencie 380 ouvriers de sa célèbre usine de Campbell merci à DJC
  • La Maison Legrand « L’établissement que les Valenciennois appellent encore et toujours Desrameaux – du nom de celui qui a fait la réputation de cette pâtisserie – doit définitivement fermé, sur décision du tribunal de commerce » merci à Mr Dufrenoy
  • La Poste Danemark 4.000 facteurs licenciés et le courrier ne sera plus distribué qu’une seule fois par semaine merci à Tommy
  • Larsen and Toubro a licencié 14.000 personnes en Inde merci à Mme Lefumeux
  • Las Cruces Public Schools vont devoir supprimer 175 emplois mais les licenciements pourraient atteindre 350 merci à Myriam
  • Liberty Mutual se débarrasse de ses 360 informaticiens et admin réseaux !!!! merci à DJC
  • Littoral Enduits France grève du personnel « Les salariés m’ont fait remonter que l’entreprise ne respectait pas la convention collective. Il y a également des problèmes avec l’outil de travail, les fiches de paie. Et pour couronner le tout, ils soupçonnent des embauches de salariés étrangers. Ils parlent de Polonais et de Roumains. » merci à Willy
  • Liverpool (Ville) le conseil municipal de Liverpool s’est mis d’accord sur le licenciement de 105 fonctionnaires merci à Mme lefumeux
  • Marbles The Brain Store chaîne de 37 magasins de jouets jette à la rue 40 salariés et s’est mise en faillite si un accord n’est pas trouvé avec les créanciers merci à DJC
  • Marriott Hotels moins de clients, moins de chambres, 56 cadres virés dans le QG de Marriott merci à DJC
  • MDwise licencie 79 personnes merci à Myriam
  • Mexico Permex le géant de l’énergie mexicain a viré 10.000 salariés merci à Myriam
  • Milwaukee Public Museum les gens n’ont plus d’argent pour y aller, 15 gardiens et admins virés par l’Etat merci à Myriam
  • Mim France des habits pas chers, avec 366 boutiques en France est mal en point et est à vendre… Là aussi, des licenciements sont à prévoir merci à N1r
  • Morgan Stanley UK la banque déménage à Dublin : 300 salariés confrontés entre démissionner ou tout quitter pour Dublin merci à Biuk Finance
  • Mr Bricolage France le grand magasin de Saint Quentin va fermer au 1er avril… Un de plus, merci à Mr Dufrenoy
  • Nasty Gal ferme son centre du Kentucky et licencie 70 personnes merci à Myriam
  • Newfoundland (Etat) cette province canadienne a viré 287fonctionnaires en raison de la baisse des taxes merci à Mr Fanette
  • North Shore Medical Center jette à la rue 200 médecins, infirmiers et admins merci à DJC
  • Pages Jaunes France est en grandes difficultés nouveaux licenciements à prévoir. L’article de Martine Orange : « Depuis que l’ancienne filiale de France Télécom a été rachetée, elle a reversé 5 milliards d’euros à ses actionnaires-créanciers. Mais c’est encore insuffisant, semble-t-il, pour les fonds. Après avoir épuisé toutes les réserves financières de l’entreprise, ils ont engagé une machination pour ruiner les actionnaires minoritaires. En attendant de s’attaquer aux salariés » merci à mon lecteur
  • Pan African Resources va licencier 80% de ses mineurs de sa mine d’or d’Evander soit 2000 personnes grâce au bidonnage des cours de l’or merci à Mr Fortin
  • Patties Foods la firme australienne a licencié une centaine de ses salariés en raison de la baisse des ventes merci à Myriam
  • Pepsi-Cola jette à la rue 20% de tous ses salariés soit 100 personnes à Philadelphie en raison de la nouvelle taxe de 20% (!!!!) sur les boissons sucrées qui ont plombé les ventes merci à mon lecteur
  • PermianLide ferme carrément son usine et jette à la rue 70 salariés merci à DJC
  • Perrigo fabrique de médicaments et vitamines a jeté à la rue 750 salariés d’un coup !!!!! merci à (oubli de P.J.)
  • Pfizer le géant pharmaceutique américain, ferme son centre australien d’Adelaide et licencie 89 personnes merci à Mme Lefumeux
  • Poste Hollandaise va licencier 2.000 salariés d’un coup merci à Mr Ricard
  • Promod France avec ses 997 boutiques n’est pas en bonne santé non plus et le groupe envoie chez Pôle Emploi 133 salariés postes d’ici à 2017 dans le Nord, où se situe son siège. « Le groupe, qui compte 6 000 salariés dans le monde, assure qu’il mettra « en place un plan de départs volontaires » et s’engagera « à faciliter le reclassement en interne ou en externe ». L’entreprise compte par ailleurs « se concentrer sur les points de vente profitables » en fermant « environ 180 magasins non rentables à l’international» merci à N1r
  • Provident Financial UK jette à la rue 2.000 vendeurs  et ne renouvelle pas 4.500 indépendants !!!!! merci à John
  • Radio Shack la vieille chaîne de 100 ans ferme 200 boutiques (400 salariés jetés à la rue au moins) et envisage de fermer les 1300 autres (soit 2600 salariés) merci à @Katayama
  • Recycled Paper Greetings le recyclage ne paie plus, 64 salariés jetés à la rue merci à Mme Lefumeux
  • Remington Arms l’armurier a viré 120 ouvriers merci à DJC
  • Rexnord délocalise son usine d’Indianapolis à Monterrey, Mexique, et licencie tous ses 350 employés !!! merci aux lecteurs
  • Rio Tinto le Ne licenciement chez eux 100 employés de sa fonderie d’aluminium Boyne à Gladstone et 500 mineurs de plus cette année en Australie merci à Myriam
  • Sainsbury UK vire ses 400 contrôleurs de prix !!!! merci à Zébulou
  • Saint Louis University licencie 250 personnes merci à Myriam
  • Salon de coiffure Tchip et Esthétic Center à Sarreguemines a fermé soudainement: 10 salariés licencié et ils n’ont pas été payés depuis 2 mois merci à Mr Rohrbacher
  • San Diego Unified School District 1400 postes de profs à plein temps et suppléants supprimés !!!! merci à DJC
  • Santa Ana Unified Board supprime 287 emplois de profes et admins merci à Mme Lefumeux
  • Siemens Danemark (Suisse) après avoir viré 150 salariés voici 3 semaines, Siemens en a rajouté 430 DE PLUS et a fermé son usinne d’éoliennes merci à Tommy
  • Skorpion Nambia jette à la rue va supprimer 278 mineurs en raison de la baisse de la demande pour le zinc merci à Myriam
  • Slow a décidé de licencier 2.400 gérants de ses boutiques merci à Dividend Master
  • SNCF centre de Landy grève pour protester contre 40 licenciements merci à @RevPermanente
  • SNCF la société a licencié en douce 1.800 salariés en 2016 !!! merci à mon lecteur
  • SolarCity en 2016 la firme a viré 3.000 salariés !!! merci à Myriam
  • Soldes (France) les soldes ont été une catastrophe : les Français ont dépensé 197 euros pour ces soldes d’hiver, soit un recul des ventes de 6,8% merci à notre lecteur Inventif
  • Staples le géant de la fourniture de bureaux ferme 70 magasins de plus, soit 700 personnes jetées à la rue merci à @DetroitBizNews
  • Suisse (magasins) « Dans le canton de Vaud, les chaînes de magasins Coop et Migros ont de plus en plus d’appareils permettant au consommateur de scanner lui-même ses articles de de payer Ensuite aux caisses en présentant cet appareil. Tout est automatisé. Il y a normalement un ou une agente pour gérer 6 machines. » merci à Mme Teal
  • Tati France a été mis en vente… attention, le nouvel acheteur va forcément tailler dans le vif merci à Marylin
  • Teleperformance USA ferme son centre texan et jette à la rue presque 300 salariés !!!! merci à Mr Wilson
  • Telstra en 6 mois, la compagnie australienne a viré 1.100 salariés !!!!!!!!!!!!!!!!!! merci à Mme Lefumeux
  • Tesco UK le géant anglais va remplacer 1.700 directeurs adjoints par 3.200 employés bien moins payés merci à Myriam
  • The Andersons (suite) ferme la moitié de ses boutiques de plus et 4.000 salariés prendront la porte merci à Kimberley
  • The Warehouse va supprimer 130 emplois à Auckland merci à Myriam
  • TheStreet le site d’infos de Jim Cramer, animateur vedette de CNBC, qui n’avait jamais vu la crise arriver, a licencié la moitié de ses collaborateurs merci à Annie
  • Toledo North Assembly l’usine a mis 3.000 ouvriers au chômage technique pour une longue période merci à Myriam
  • Toys are Us le géant de la vente de jouets à licencié brutalement 250 cadres dans son QG !!!!! merci à Zebulou
  • Tru Serv ferme à Winnipeg, 218 personnes perdent leur emploi merci à Myriam
  • TUI France l’agent de voyages de Lyon va donner un aller-simple chez Pôle Emploi Vacances et 220 salariés seront licenciés Les négociations avec les syndicats viennent de débuter, mais la direction a annoncé que 322 départs volontaires seraient engagés sur un total de 1.304 postes (TUI France évoque déjà la possibilité de créer en parallèle 94 postes). Un terme de  » départs volontaires  » que les représentants des salariés contestent. Quant au reste du plan, il demeure flou, sauf sur les propositions à 1/2 mois de salaire par année d’ancienneté que refusent déjà les syndicats. merci à notre lecteur Jean-Claude Junkie
  • Tulip Food Company vire 110 salariés parce que les gens n’achètent plus à manger merci à Mme Lefumeux
  • Ulster Bank va fermer 10 de ses succursales (voire 15) et devrait licencier 130 employés merci à Myriam
  • Unicredit Bank la banque italienne ferme son bureau au Luxembourg et jette 162 banquiers à la rue merci à RacoonLibre
  • United Airlines faite le ménage dans son QG : 300 cadres jetés à la rue, merci à DJC
  • United Natural Foods licencie un peu moins de 100 personnes parce que les gens n’achètent plus à manger merci à Mme Lefumeux
  • US Smokeless Tobacco 246 salariés qui iront fumer devant John Emploi merci à Myriam
  • Vie Active France les salariés en grève contre les licenciements merci à mon lecteur
  • Walkers fermer son usine à Peterlee et licencie 380 personnes, merci à Myriam
  • Warren Distributing Beers System le distributeur de bières se sépare de 128 livreurs en raison de la baisse des ventes merci à DJC
  • Webloyalty Suisse a viré 77 salariés merci à Burton A. Macklin
  • Wendy’s la célèbre chaîne américaine de hamburgers (bien meilleurs que MacDo ou BurgerKing) a décidé de virer son personnel et de le remplacer par des kiosques de commandes automatiques et cela dans 1.000 de ses restaurants. Ce qui se traduit par au moins 4.000 personnes perdant leur petit emploi merci à Kimberley
  • Whole Foods Market la chaîne ferme 9 magasins et vire environ 60 salariés + 93 salariés à Austin merci à DJC
  • Will Foods à Buffalo va fermer et supprimer 71 emplois parce que les gens n’achètent plus à manger merci à Mme Lefumeux
  • Wilson Trucking à Fishersville a viré 100 ouvriers merci à DJC
  • Windstream encore un licenciement chez eux : 50 salariés de plus jetés à la rue merci à DJC
  • XPO Logistics licencie 204 personnes à St Louis County il n’y a plus de marchandises à transporter merci à Myriam
  • Yara France le groupe norvégien ferme son usine de Pardies dans les Pyrénées et envoie 250 personnes iront chez Pôle Emploi merci à mon lecteurs
  • Zayo Group qui a racheté Electric Light Wave supprime 200 emplois soit 20% du personnel merci à Mme Lefumeux

~~~~▲~~~~

Voici, via Olivier Demeulenaere un tableau des derniers nouveaux soutiens au Macron de Rothschild et je vous préviens, ça pique et ça tache ► https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2017/03/12/soutiens-macron-en-marche-arriere-toute/  En fait c’est RETOUR VERS LE FUTUR TO BE CONTINUED… Ou Un Jour sans Fin… Le cauchemar quoi…

François Fillon fait un nouveau Stand-Up ► http://www.20minutes.fr/elections/2029487-20170313-presidentielle-fillon-devoile-principales-mesures-economiques

LES RÉPUBLICAINS Il affirme qu’il est le seul candidat à l’élection présidentielle à « incarner une vraie rupture » pour redresser l’économie… Comment lui dire, comment lui faire comprendre, parce que le gars y voit pas où est le problèmehttp://www.20minutes.fr/politique/2029423-20170312-presidentielle-ami-offert-costumes-fevrier-alors-defend-francois-fillon Oui mais pour 48 500 € quand même François, dont 35 000 € en liquide… Et alors ?

ÉTONNANT NON ?

NON

Allez, pour que plus  RIEN ne rentre dans les URNES

JBL1960

Pour ceux qui voudraient se changer les idées, en redécouvrant la vrai histoire de France ► La France pays au passé amnésique et règlementé par Jean Paul Demoule (Suite)

Comme les vrais amis du peuple ► BARNUM2017 : Petit rappel sur la Révolution Française par les “amis du peuple”

 

BARNUM2017 : Tout est bidon dans l’élection…

Démonstration que tout est bidon dans l’élection ;

Et quelque soit le morceau choisi !

Aussi bien dans le Macron ;

Et pour bien le comprendre, je vous conseille les lectures suivantes car si les analyses sont assez longues, on ne peut en faire l’impasse. Je donne un extrait ou plusieurs extraits probants et les liens pour lire l’intégralité de l’article ;

Et sur ce blog, c’est la suite de logique, dans la catégorie VOTATION, des derniers ;

BARNUM2017 ; On ne vote plusLes vrais amis du peuple Révolution française – L’exemple du Confédéralisme Démocratique Kurde

Barnum et fumisterie électorale franchouillarde : Macron pur produit de la NED, des think tanks yankees et employé par Rothschild…

… ou le degré zéro du larbinisme de conflit d’intérêt, du crétinisme et de la manipulation oligarchique. Voter pour ce pitre ou tout autre guignol de ce paysage politique obsolète n’est plus seulement de l’irresponsabilité, mais de la complicité de crimes passés, présents et à venir !

Boycott du vote ! Boycott des institutions ! Union politique dans les associations libres !

Il n’y a pas de solutions au sein du système !

~ Résistance 71 ~

Macron est-il un instrument de la CIA ?

CETTE QUESTION SERA-T-ELLE AU CENTRE 
DE LA PROCHAINE RÉVÉLATION DE JULIAN ASSANGE ?

Networkpointzero | 11 mars 2017 | URL de l’article en français ► http://www.comite-valmy.org/spip.php?article8355

Avertissement : Cette publication est longue. Ne ratez pas sa lecture car elle vous explique comment Macron a pu arriver, en une dizaine d’années, dans les plus hautes sphères de la République, comment sa stratégie politique d’alliance gauche-droite et son programme économique néolibéral ont été décidés ailleurs qu’en France. Cet article est le fruit de recherches et d’analyses. Il fait référence à des travaux universitaires dont vous trouverez les indications en bas de page . Il est quasiment impossible d’écrire aujourd’hui sur la CIA sans se faire traiter de complotiste. Cela arrange beaucoup de gens et particulièrement ceux qui sont visés. Cet article n’est en aucun cas complotiste ou confusioniste. Tout est vérifiable, point par point, y compris la mise en synergie des éléments. Bonne lecture.

Propos liminaires

Quand on parle d’ingérence russe dans la campagne électorale française et qu’elle vise particulièrement Emmanuel Macron, on peut faire le postulat (pour les grincheux, ce n’est qu’un postulat !) que les cyber attaques russes sont une réalité. Dès lors, il faut se poser la question de savoir pourquoi la Russie s’intéresse à un personnage qui vient d’arriver sous les projecteurs dans le paysage politique français. Les russes sauraient ils qui est Macron depuis longtemps ? Ont-ils suivi son ascension ?

Le questionnement est renforcé quand au début du mois de février 2017, Julian Assange, le patron de WikiLeaks confie au quotidien russe Izvestia : “ Nous possédons des informations intéressantes concernant l’un des candidats à la présidence française, Emmanuel Macron. Les données proviennent de la correspondance privée de l’ex secrétaire d’État américain, Hillary Clinton”. Et comme si Assange tenait à nous donner des indices, quelques jours plus tard, il nous informe qu’en 2012 la CIA avait demandé à la NSA (centrale d’écoute et de tri du renseignement) de suivre de près la campagne présidentielle française et ses différents protagonistes.

Assange veut il nous faire comprendre que Macron a été ciblé en 2012 par la CIA comme un candidat à promouvoir et à soutenir pour les élections présidentielles de 2017 ?

Lire la suite soit sur l’article source, ou sur R71 ► https://resistance71.wordpress.com/2017/03/12/barnum-et-fumisterie-electorale-franchouillarde-macron-pur-produit-de-la-ned-des-think-tanks-yankees-et-employe-par-rothschild/

◄►

Georges Stanechy publie également une fine analyse le 11 mars, sur son blog « À contre-courant » qui va tout aussi loin puisqu’il réaffirme que pour les « patrons » : « Tout est bon dans le Macron » Macron : Le Masque de l’Hyperviolence Oligarchique…

 » Il se produit ici ce singulier phénomène connu sous le nom de « verbalisme », où la sonorité des mots suffit à donner l’illusion de la pensée ; L’influence que les orateurs exercent sur les foules est particulièrement caractéristique sous ce rapport, et il n’y a pas besoin de l’étudier de très près pour se rendre compte qu’il s’agit bien là d’un procédé de suggestion tout à fait comparable à ceux des hypnotiseurs. »   René Guénon (1)
 « Macron par-çi … Macron par-là … »
A en croire nos médias, associés à leurs « sondeurs d’opinion », le futur président de notre république serait connu.
Ce serait leur propre créature, qui n’existait pas il y a peu de temps avant le tintamarre de leur propagande, tel le lancement en fanfare du dernier dentifrice conçu dans les « cuisines marketing » de la grande consommation : Macron !…

Incessant bourrage de crâne… Bénéficiant du soutien inconditionnel et massif de notre IMD (Industrie Médiatique de la Désinformation), les autres candidats à l’élection présidentielle éprouvant de la peine à se faire entendre (2) ; et, même, pour certains à se faire connaître…En quelques mois, cet inconnu serait ainsi devenu la « personnalité préférée » des français : auprès de 58% des français, nous claironnent-on dans les oreilles dès le petit-déjeuner !… A ce rythme, les médias vont bientôt inverser les chiffres et affirmer que c’est 85 %…Miraculeuse et subite incarnation d’un « Homme d’État » !… Sans parcours, ni parti politique. Si ce n’est créé de toutes pièces en quelques semaines, sans adhérent régulièrement inscrit et à jour de ses cotisations… (3) Encore moins : sans « programme présidentiel ». Il n’a été annoncé que le 2 mars dernier. (4)

Sans parcours professionnel, non plus, démontrant une longue pratique des collectivités dans la gestion de la pénurie, une expérience des évènements pétris d’adversité et d’incertitude dans le conflit des urgences et des priorités. Rien.

Lire l’intégralité de l’article ► http://stanechy.over-blog.com/2017/02/macron-le-masque.html
Stanechy grâce à son analyse m’avait déjà permis de titrer : Mais quelle bande de « ons » dès fin janvier 2017…Mais pour ma part depuis le tout début, je n’ignore pas de qui Macron de Rothschild est le N.O.M. dont la devise est « Député ne daigne, Maire ne puis, Macron suis ! » Bigre… Et tout est !

Que dans le Fillon ;

Le Saker Francophone nous tire l’œil sur l’article du 10 mars paru initialement sur ARRÊT SUR INFO  par l’Observatoire des journalistes et de l’information médiatique.

AFFAIRE FILLON ; Quand le parti des médias pratique un hold-up démocratique
Après le Brexit, la victoire de Donald Trump et l’élection surprise de Francois Fillon aux primaires de la droite, les médias occidentaux paniquent et révèlent d’une manière toujours plus flagrante leur fonction de purs propagandistes du système libéral-libertaire, quitte à interférer comme jamais dans le processus démocratique, tentant par des leviers tout à fait indifférents au débat d’idées, de propulser Macron d’un côté et de détruire Fillon de l’autre.Nous l’avions étudié dans un dossier spécial de l’OJIM : l’élection de François Fillon, à l’automne dernier, aux primaires de la droite, représentait un nouveau camouflet à l’encontre de médias français qui avaient dans leur majorité fait campagne pour Alain Juppé depuis qu’ils avaient pris la mesure de la faillite irrémédiable du PS. Nous ne pouvions imaginer, alors, que ces médias dominants ne s’avoueraient pas vaincus pour autant, mais qu’ils mettraient tout en œuvre pour faire élire quoi qu’il en soit Alain Juppé, que celui-ci s’appelle Alain Juppé ou… Emmanuel Macron. Ces élections présidentielles de 2017, plus rocambolesques et absurdes que jamais, où aucun débat d’idées ou véritable confrontation de programmes n’ont encore pu avoir lieu à peine deux mois avant le scrutin, dans la décomposition des partis de gouvernement et de l’agora présumée du débat public, fait néanmoins émerger pour la première fois la cohérence sous-jacente de tout un système sous la bannière d’une même idéologie à l’emprise transversale, l’idéologie libérale-libertaire. Si le système démocratique moderne est fondé sur la règle, édictée par Montesquieu, de la séparation des pouvoirs : judiciaire, législatif et exécutif, auquel on peut adjoindre le quatrième pouvoir – médiatique, la dérive progressive de nos démocraties occidentales a finalement vu s’organiser, de manière sans doute plus ou moins volontaire, une collusion inédite pour un nouveau genre, subtil, travesti, sophistiqué, de tyrannie, où tous les pouvoirs, s’ils ne sont fondus ensemble, s’articulent néanmoins ensemble, autour d’un programme à la fois unique et indiscutable.
UN TOTALITARISME SOFT

L’exécutif, depuis au moins une vingtaine d’années, comme l’a éloquemment démontré le philosophe Jean-Claude Michéa, n’est jamais issu que d’une alternance de façade qui n’oscille qu’entre la mise en œuvre des deux pans du même programme. Soit la droite est aux affaires, et elle piétine les intérêts de la nation pour se consacrer exclusivement à des réformes libérales. Soit la gauche est aux affaires, et elle fait oublier son abandon du peuple et des questions sociales en faisant progresser en grandes pompes le libéralisme des mœurs (ce fut la loi Taubira du « Mariage pour tous » lors du dernier quinquennat), qui est le revers inéluctable d’un libéralisme économique qu’elle soutient de la même manière que la droite (loi Macron). À côté de cet exécutif dont la légitimité plébiscitaire est donc devenue tout à fait illusoire, le législatif a été mis sous tutelle des instances de Bruxelles, et donc d’une technocratie non élue qui ne vise qu’à mettre en œuvre de manière homogène et sur tout le continent le même programme libéral-libertaire. L’indépendance du judiciaire, après un scandale comme celui du « Mur des cons », dans les bureaux du syndicat de la Magistrature, ne peut que paraître tout à fait improbable. Sa conformité à l’idéologie libérale-libertaire régnante est telle qu’on peut, dans les couloirs, se lâcher contre ses opposants avec la virulence la plus décomplexée, sans risquer de heurter qui que ce soit de la maison. Cette idéologie est celle, encore, qui est divulguée avec une force de frappe inégalée par les médias dominants, le quatrième pouvoir ayant acquis une puissance tout à fait inédite à notre époque, et alors que son rôle est passé d’une action critique à une action essentiellement prescriptive (« voilà ce qu’il est de bon ton de penser sur tel ou tel sujet »).

Lire l’intégralité de l’article sur LSF ► http://lesakerfrancophone.fr/affaire-fillon-quand-le-parti-des-medias-pratique-un-hold-up-democratique

Et j’ai pour ma part assez souvent décortiqué le programme de François le Pieu qui démontre surtout que tout est bidon chez ce gaulliste de surcroit chrétien ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/01/05/gaulliste-et-de-surcroit-chretien-je-suis/

J’ai souvent dénoncé le Fion mais toujours sur le fond, parce qu’il se débrouille très bien pour s’enfoncer tout seul, même si on l’a un peu aidé quand même, sur le plan des « affaires » et la dernière en date et quand même pas piquée des vers ► Présidentielle : François Fillon se serait fait offrir pour 48.500 euros de vêtements PRÉSIDENTIELLESelon le « JDD », le candidat LR se serait fait offrir pour 48.500 euros de vêtements depuis 2012, dont 35.500 réglés en liquide… Mais y voit pas où est le problème le gars, tenez c’est une info 20 minutes, reprise par Marianne également.

Et pour finir avec ce dernier billet très complet  ► FILLON SEUL AU MONDE ! Ou pas…

Comme dans le Hamon…

HamonBeauChâteau ♫ Ma tanti’re lire lire ♪

Présidentielle : finalement, le revenu « universel » de Benoît Hamon ne sera pas versé à tous les jeunes – Contrairement au projet initial, le revenu universel imaginé par Benoît Hamon serait versé aux 18-25 ans sous conditions de ressources. Source FranceTVinfo ► http://www.francetvinfo.fr/elections/presidentielle/presidentielle-finalement-le-revenu-universel-de-benoit-hamon-ne-sera-pas-verse-a-tous-les-jeunes_2089985.html

Même le journal La Croix enfonce le clou ► http://www.la-croix.com/France/Politique/Benoit-Hamon-revoit-baisse-revenu-universel-2017-03-10-1200830932

Voter, c’est se soumettre…

.. A la loi de la minorité dominante et non pas comme on veut nous le faire croire à l’avis majoritaire, qui de surcroit est également un leurre puisque cela ne fait qu’instaurer une dictature de la majorité, tout en délégant les pouvoirs a une clique d’aristocrates qui font ce qu’ils veulent du pouvoir. Et qu’on ne vienne plus parler des « contre-pouvoirs » qui n’existe que dans l’imagination des « démocrates » indécrottables et des propagandistes de tout poil…

Le système électoral est historiquement la marque de l’oligarchie(*). Ce que l’on appelle république n’est qu’un compromis entre la monarchie et les poussées démocratiques qui se sont exercées au fil du temps. Le citoyen n’est considéré par la caste politique arrogante et méprisante que comme un électeur et un contribuable. La délégation de pouvoir est une ineptie totale qui ne fait que conforter sans contrôle, la minorité exploitrice dans son rôle de seigneur et la vaste majorité exploitée, dans son rôle de serf, que le globalisme va rendre a une nouvelle forme d’esclavagisme.

Depuis bien longtemps, le politique assumé par nos partis fantoches et obsolètes, a été détourné et acheté par la haute finance. Tout politicien sortant du moule de l’asservissement aux intérêts particuliers des oligarques est broyé à terme par les diktats de ceux qui détiennent la finance et l’influence politique, ce sont les mêmes du reste. Il suffit de voir comment les politicards rampent devant le FMI , la banque mondiale, la BCE ou les PDG des grandes institutions financières, pour réellement se rendre compte à qui appartient réellement le pouvoir décisionnaire…

Quand on voit cette classe politique arrogante, de droite comme de gauche, qui bafoue la souveraineté du vote populaire en référendum sur le traité européen, contourne sa décision souveraine, car n’étant pas dans la ligne des intérêts particuliers des ordures de la finance qui les commandent, pour remettre la France dans le « droit chemin oligarchique » et a l’encontre de la décision du peuple… C’est explicitement dire au peuple :

« Nous nous foutons royalement de vous et de vos décisions, et nous ferons ce qui est le mieux pour nous et nos protecteurs, avec ou sans vous… »

Et vous voulez encore aller voter après un coup pareil ?… Après avoir été bafoué, humilié, il y a encore des citoyens prêts à aller perdre leur temps à placer un papelard dans une urne ?… Non sens total!

Élire est une illusion entretenue, cela donne l’illusion de « participer » à la vie politique du pays… Foutaise… La politique participative de tous et sur tout est la seule réponse, le peuple fédéré, gère la société lui-même, sans délégation de pouvoir, qui n’a absolument pas lieu d’être.

Une chose est claire depuis bien longtemps et il serait grand temps que les citoyens s’en rendent compte une bonne fois pour toute:

L’oligarchie dirigeante n’œuvre que pour ses propres intérêts… Son propre maintien au pouvoir, et sa propre jouissance des privilèges inhérents, que viennent simplement régulièrement légitimer les « consultations électorales », qui ne sont qu’une mascarade de légalisation du système par une fraction du peuple… en cela voter c’est acquiescer a se faire voler, piller, trousser, houspiller, virer, taxer (voler pardon, je l’avais déjà dit…).

Dans ce cirque Barnum du politico-social a la sauce propagandiste, les politicards de tout poil ne sont que des hommes sandwiches qui vendent leur salade, promus eux-mêmes par des stratégies commerciales comme on vend un paquet de lessive. Le citoyen, dans la masse de l’opinion publique n’est qu’un consommateur qu’on matraque à grand coup de slogans et de propagande… La volonté générale n’est que pâture au clientélisme, le citoyen engoncé dans son rôle de chair a urnes et a impôts, qu’on sort pour le dépoussiérer et lui redonner l’illusion participatrice une fois de temps en temps au court des grands messes païennes électorales des dieux de la finance. L’éducation et l’information ne sont que propagande, le débat et la délibération réels confisqués et totalement biaisés par une presse vendue et achetée par le conglomérat utile à l’élite des cartels du show-business médiatique.

Les élus ne représentent pas le peuple, ils représentent les intérêts particuliers de ceux qui les ont commandités en première instance… Le peuple ne fait que légitimer la supercherie!

Voter est une perte de temps… Le système est une mascarade !…

Le cirque Barnum du désir de puissance et de profit absolu…

Cherchez à qui cela profite… Et boycottez cette ineptie… Le pouvoir au peuple et rien qu’au peuple…

Anarchix – mars 2010

Et ça n’a pas pris une ride… Normal, le bouzin a continué après Nicolas le Mauvais, avec François le Petit et il continuera avec MLP, qui a au moins le mérite d’afficher à peu près clairement la couleur ; Bleu Marine, comme mes yeux oui, mais la comparaison s’arrête là. Car pour la « Maréchal nous voilà » c’est, comme avec Daffy (et son America First) qui pourrait être son ami ; « La France aux français ; On est chez nous ; Les français d’abord » ; Re Bigre ! Ou qui que ce soit d’autre !

Ou dans la Marine Le Pen qui poursuivra le bouzin…

Même et surtout parce qu’elle affirme sans rire ceci ► Marine Le Pen : «Avec moi, celui qui déballera ses cartons à l’Élysée, ce sera le peuple» Par Marc de Boni   | Publié le 11/03/2017 à 18:35 Source Le Figaro ► http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/2017/03/11/35003-20170311ARTFIG00126-marine-le-pen-avec-moi-celui-qui-deballera-ses-cartons-a-l-elysee-ce-sera-le-peuple.php

Mais également ceci ► Marine Le Pen affirme qu’elle n’est pas la « candidate du Front national » (et ce n’est pas anodin) – Une déclaration qui intervient en pleine négociation avec plusieurs personnalités politiques de droite. 12/03/2017 12:42  | Actualisé il y a 43 minutes. L’intégralité de l’article ► http://www.huffingtonpost.fr/2017/03/12/marine-le-pen-affirme-quelle-nest-pas-la-candidate-du-front-n/

Et certains d’imaginer un débat télévisé entre Macron & Marine ► http://www.lepoint.fr/presidentielle/presidentielle-bientot-un-debat-emmanuel-macron-marine-le-pen-12-03-2017-2111264_3121.php

Dans le Jean-Luc Mélenchon, idem ;

JLM est un de ces jacobins bien plus proche de Robespierre que de Roux et Varlet et des sections communales. Pour conserver le pouvoir et les privilèges des fonctions d’État, JLM écraser encore les sections, du moins, essaiera-t-il… Et comme nous l’avons vu en détail avec le PDF « Les amis du peuple de la véritable révolution : Marat, Varlet, Roux, Kropotkine et la France des sections communales » ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2017/03/pdfrevolutionfrancaise1.pdf

Et le François Asselineau, itou ;

Aussi honnête et sincère qu’il se prétende, il n’en reste pas moins que sortir de l’UE et de l’OTAN c’est rester dans le Système, et le penser réformable de l’intérieur. Ce que je ne crois pas possible et je ne suis pas la seule d’ailleurs. FA est un énarque ancien Inspecteur Général des Finances extrait de sa fiche Wikipedia : Il mène une carrière de haut fonctionnaire qui le conduit notamment à exercer dans différents cabinets ministériels sous les gouvernements de droite des années 1990 et à occuper entre 2004 et 2006 le poste de délégué général à l’intelligence économique au ministère de l’Économie et des Finances. En parallèle, il est cadre du RPF puis du RIF et siège au conseil de Paris de 2001 à 2008, élu sur la liste de Jean Tibéri. Il fonde en 2007 l’Union populaire républicaine (UPR), qui propose la sortie de l’Union européenne, de la zone euro et de l’OTAN. Il est décrit comme souverainiste, antiaméricain et conspirationniste. L’UPR se présente comme en dehors du clivage droite-gauche et ses listes sont classées par le ministère de l’Intérieur parmi les « divers » lors des élections européennes de 2014 et des régionales de 2015. François Asselineau est quant à lui couramment situé à droite, voire à l’extrême droite.

Asselineau n’est nullement un « conspirationniste » comme il est dépeint par la Bien-pensance surtout depuis qu’il a obtenu plus de 500 parrainages  pour participer au Barnum2017 comme ici, ou , entre autres. Parce que c’est réducteur, et totalement faux mais surtout que ça ne veut rien dire !

Mais pour autant, élu avec les règles du système, même en sortant de l’UE, et en abandonnant l’Euro, il continuera le bouzin…

Et n’en déplaise à ses fans grâce auxquels d’ailleurs, sur différentes sites ICI ou ; Et là aussi ; Asselineau n’est nullement un inconnu pour nous. Sites sur lesquels en bonne intelligence on débat de tout, sur tout et que l’on vote ou pas, et que l’on vote FA ou que l’on tende vers une réflexion anarcho-indigénisme, comme disait Chouard, son nouveau meilleur ami ; N’exclure personne et se parler, car nous aurons besoin de nous tous…

On peut lire également la question posée ce jour par Bruno Guigue « Voter le 23 avril pour quoi faire ? » Source Agoravox ► http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/voter-le-23-avril-pour-quoi-faire-190622

◄|►

Parce que oui appeler à ne PLUS VOTER n’est pas suffisant, et ce n’est pas ce que je dis. JAMAIS. S’il n’y a pas de solutions au sein du système, dire NON c’est lui porter un premier coup d’arrêt, c’est affirmer que plus rien ne se fera en notre nom. Mais dans le même temps, il est nécessaire de semer les graines du futur et de mettre en œuvre les associations libres et volontaires localement, en France, ici et maintenant… Nous pouvons initier un mouvement de fond, pour ceux qui veulent, en refusant de participer au cirque électoral, et en s’organisant, nous la minorité, puisque la majorité n’est pas à convaincre et heureusement car elle mougeonne, la majorité… Organisons-nous en associations libres œuvrant solidairement et lorsqu’une société organique parallèle fonctionnera, la masse suivra, comme elle suit le système institutionnalisé aujourd’hui, puisque cette masse va toujours dans le sens du meilleur courant, comme un banc de poissons…

Nous avons besoin de convaincre 10 à 15% de la population mondiale, masse critique suffisante et point de basculement vers le pouvoir de dire NON et on obtient une population en capacité d’exercer la désobéissance civile et c’est fin de partie pour l’oligarchie !

Ignorer le Système ► Créer les bases solidaires de la Société des sociétés organique ► Réfléchir et agir en une praxis commune ► Adapter l’ANCIEN au NEUF

Je suis persuadée que nous sommes tous «INTER-RELIÉS» et que de cette «INTERCONNEXION» jaillira, telle une étincelle capable d’embraser tous les empires ;

UNION ► RÉFLEXION ► ACTION ► ASSOCIATIONS LIBRES CONFÉDÉRÉES ► SOCIÉTÉ DES SOCIÉTÉS

Toutes ces lectures, ces PDF, ces analyses, nous permettront, à n’en plus douter, d’écrire la suite de l’Histoire à l’encre du réel. Comme pour ma part, j’ai commencé de le faire très précisément par ce billet de blog, en juillet dernier ► Le FUTUR est proche réaffirmant avec celui du 13 février dernier que ce NOUVEAU PARADIGME devait être, à mon sens, et autant que possible sans dieux, ni maitres, mais surtout SANS ARMES, ni haine, ni violence, et en lien avec tous les Natifs de la Terre…

Parce que nous sommes tous INTER RELIÉS comme le signifie l’expression Lakota (Sioux) Mitakuye Oyasin

Et pour que tous nos feux, nos petites flammes intérieures, si chères à Zénon ; soient CONNECTÉS ; selon le mot Mohawk/Kanienkeha ; Kahwatsire !

L’avenir de l’humanité passe par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur terre.

Ainsi Landauer ne pense pas que l’on puisse faire disparaître l’État dans un grand “Bang !” révolutionnaire, mais que l’État ne pourra disparaître qu’absorbé par la société ayant retrouvé l’esprit originel (Geist) et le changement d’attitude des individus librement associés.
Sur un dessin de  Jean-Jacques Loup  une citation de Coluche « La dictature c’est ferme ta gueule, la démocratie c’est cause toujours » Source ► http://www.informaction.info/image-gouvernance-citation-de-coluche-2
 

BARNUM2017 ; Si on étudiait le Confédéralisme Démocratique et l’exemple du Rojava Kurde, plutôt ?

Il n’est pas question d’en proposer une application Per se là non plus ;

Mais d’étudier ce qui fonctionne et adapter ce qui est adaptable notamment dans le domaine de l’horizontalité de la prise de décision politique et du schéma de la chefferie sans pouvoir. Notons les avancées mêmes timides dans ce sens avec les AMAP ou Saillans dans la Drôme.

Au lieu de la mascarade politique proposée… Intéressez-vous au Confédéralisme Démocratique : l’exemple du Rojava kurde

… parce qu’il n’y a pas de solutions au sein du système ! qu’il n’y en a jamais eu et n’y en aura jamais ! Boycott du vote qui n’est que la validation pseudo-citoyenne du consensus du statu quo oligarchique. Notre rapport à l’État est un rapport de soumission inutile. Changeons notre attitude ! Union pour une résurgence de la nature sociale profonde et universelle humaine, celle de la société des sociétés

~ Résistance 71 ~

“Il est souvent dit que l’État-nation se préoccupe de la destinée des gens du commun. Ceci est faux. Il est plutôt le gouverneur national du système capitaliste mondial, un vassal de la modernité capitaliste qui est plus intriqué dans les structures dominantes du capital que nous ne tendons à le dire généralement: c’est une colonie du capital et ce indépendamment du nationalisme avec lequel il se présente, il sert de la même manière les processus capitalistes d’exploitation. Il n’y a aucune autre explication pour la redistribution des plus horribles des guerres menées par la modernité capitaliste. Ainsi donc, par là-même, l’état-nation n’est pas avec les peuples, il est au contraire un ennemi des peuples !”

~ Abbdullah Öcalan ~

À lire ou télécharger la version PDF de 18 pages que j’ai réalisée à la demande de Résistance71  du Confédéralisme Démocratique, Abdullah Öcalan, 2011

URL de l’article ► https://resistance71.wordpress.com/2017/03/11/au-lieu-de-la-mascarade-politique-proposee-interessez-vous-au-confederalisme-democratique-lexemple-du-rojava-kurde/

Le confédéralisme démocratique du Rojava

 Entretien avec l’historien Raphaël Lebrujah |  Octobre 2016 | URL source ► http://lagueuleouverte.info/Le-confederalisme-democratique-du-Rojava

 Dans le Kurdistan syrien, un peuple enclavé, isolé, mais éduqué et responsable construit une nouvelle société tout en luttant efficacement contre DAECH. Une pratique concrète d’écologie sociale.

Au Kurdistan syrien(1), trois provinces forment une région appelée Rojava ; il s’y déroule aujourd’hui une expérience sociale originale et passionnante. Occultée, dans son contenu, hormis son aspect « vitrine » (des femmes font la guerre en première ligne), par la plupart des médias grand public , cette expérience n’a pas eu d’équivalent dans le monde depuis le Chiapas (au Mexique à partir de 1994), voire pour de très courtes périodes pendant la Guerre d’Espagne ou la Commune de Paris. Cette expérience unique de « municipalisme libertaire » a été théorisée par Murray Bookchin (2), elle est portée, depuis 2012, par le projet politique mis en place par le PYD (Parti d’union démocratique). Ce projet est fondé sur celui du PKK, plus particulièrement de son leader historique et charismatique, toujours emprisonné, Abdullah Öcalan. 
Notre rencontre avec Raphael Lebrujah, jeune historien revenu de ce pays, une fin d’après-midi de mi-septembre , près de la Place de la République, non loin de l’endroit où se tenait « Nuit debout », incendie de printemps quasi réduit en cendres maintenant, nous précise l’historique et nous fait vivre cette actualité, non sans rapport justement avec ce qui aurait pu/pourrait se jouer à « Nuit debout » : la mise en place d’une société parallèle sans État.

La Gueule Ouverte : Bonjour Raphaël, avant tout, peux-tu nous dire comment un parti marxiste-léniniste, comme le PKK, façon Staline (c’est en tout cas sous ce jour qu’il était présenté jusqu’ici et encore parfois) a pu devenir communaliste, selon la théorie de Bookchin ?

C’est toute une histoire, ça ne s’est pas fait en un jour ! Fondé en 1978, le PKK était, à la base, un parti marxiste léniniste classique. Mais dès ses prémisses, depuis 1972, ses animateurs n’étaient pas des léninistes « puristes » car ils accordaient une grande importance à la liberté individuelle, malgré une propension à tuer leurs propres opposants de l’ »aile gauche » trotskiste du parti – on est léniniste ou on ne l’est pas ! Tiers-mondiste, soutenu d’abord par plusieurs États dont l’URSS, la Grèce et l’Arménie puis par la Syrie et le Liban où des militants du PKK auront des camps d’entraînement dès 1978, avant de se battre du côté des Palestiniens au Liban en 1984, le PKK a fini par étendre la guérilla en Turquie. Il est vite déclaré « groupe terroriste » par la communauté internationale, ce qui va l’isoler. 
Née sur les ruines de l’Empire Ottoman en 1923, la Turquie est très centraliste et jacobine. Ses fondateurs, liés à la Franc-Maçonnerie du Grand Orient de France, puissante sous la IIIe République, suivaient le même principe simple « une langue, une nation, un peuple, un État », un principe qui avait guidé la nation française sur la voie de l’intégration plus ou moins forcée des minorités de la métropole comme par exemple la bretonne ou l’occitane… Mais la Turquie est bien plus polyethnique que la France- il y a 70 ethnies- et elle n’a jamais pu résoudre le problème kurde qu’elle s’est mise en tête, dès le début, de traiter par la répression, et donc ce fut réprimer ce parti, très populaire chez les Kurdes, le PKK. L’obsession assimilatrice de l’État turc dirigé alors par une junte militaire qui bloque toute solution politique, échoue continuellement et le PKK se met en guerre, estimant que les Kurdes sont colonisés. Cependant très vite, le PKK va se trouver dans une impasse militaire et dans un grand isolement politique et international. 
Les années 90 sont très dures pour les Kurdes : après les gazages en 1988 de villages par le régime de Damas – l’opération Anfal avait fait 200 000 morts- arrive la chute de l’URSS et le soutien de l’OTAN accru à la Turquie qui, pour soumettre la population kurde va implanter des supplétifs kurdes, les « gardes de villages », servant dans les régions très rurales du Kurdistan à combattre le PKK. La répression est terrible, le PKK et les Kurdes sont très isolés, des villages kurdes sont soumis, d’autres rasés – d’où des exodes massifs de population. Les Turcs ont voulu exterminer la culture kurde en parquant les Kurdes dans des villes, dans des espaces urbains très concentrés. Ils l’ont très mal vécu. 
Dans la même période, Öcalan est emprisonné en 1998, suite à une incroyable souricière montée au Kenya, où Öcalan était à ce moment-là, par la CIA, le Mossad et l’Armée turque réunis… il est condamné à mort, mais la possibilité d’une adhésion de la Turquie à l’Union Européenne lui sauve la tête : il est simplement emprisonné et il continue son activité politique en prison. On peut s’étonner qu’il n’ait pas été liquidé discrètement mais il semble que, pour le pouvoir d’Ankara, la détention d’Öcalan soit aussi un moyen de pression sur les Kurdes.
Parallèlement, dans le PKK, dès 1992, avec le soutien d’Öcalan, la question des femmes est en train de mûrir, la place de la femme va devenir autonome. Elles fondent leur propre organisation armée et en 1995, elles deviennent indépendantes dans le parti. On parle d’un « parti dans le parti ». La principale instigatrice en est Sakine Cansiz, qui a été assassinée à Paris en 2013. Les femmes vont, par exemple, pouvoir décider de leurs propres opérations militaires sans l’aval des hommes. Öcalan lui-même veut que les hommes fassent les tâches ménagères pour que les femmes puissent se former. Ils-elles ont une idée pour les hommes : « il faut tuer l’homme en nous. » 
Elles-ils finissent par créer une « science des femmes » qui est la Jineolojî, en 2011, un savoir par les femmes pour les femmes. Il y a des côtés essentialistes, en s’inspirant d’auteures féministes radicales, mais pas seulement : on veut aussi retourner à une vie « naturelle », la dimension écologique y est prégnante.

La Gueule Ouverte : Comment cela se passe-t-il, concrètement, la mise en place de ce régime, le « confédéralisme démocratique », ainsi appelé par Öcalan, et le type de société en cours de réalisation au Rojava, la région autonome kurde du nord de la Syrie ? Le Rojava – rappelons-le – est en guerre contre Daech mais en paix avec le régime de Bachar El Assad.

L’abandon du léninisme par le PKK, à partir de 1995, et l’élaboration, sous l’impulsion d’Öcalan (3), qui lit en prison Murray Bookchin (et surtout correspond avec lui, par son avocat), du Confédéralisme démocratique est sans précédent dans l’histoire du mouvement social.

Note de Résistance 71 : Ceci n’est pas tout à fait exact, en effet toute la formation politique et sociale clandestine de 1983 à 1994 qui a mené à l’éclosion et l’avènement du mouvement (néo)zapatiste du Chiapas au Mexique, a aussi dû abandonner le marxisme-léninisme de base pour totalement s’adapter aux conditions indigènes des peuples de descendance Maya de la région. Cette mesure fut tout à l’honneur des théoriciens venus aider les populations locales dont le sub Marcos faisait déjà partie. C’est par l’ajustement de leur modèle politique rigide vers une gouvernance d’assemblée totalement décentralisée que le Chiapas zapatiste est devenu un succès et un modèle social.[*]
Ainsi l’EZLN est passé très très rapidement d’un fond marxiste-maoïste (le modèle politique initial ayant été plus proche de celui du “Sentier Lumineux” péruvien) à un modèle anarcho-indigéniste sans aucune structure centralisée et où le pouvoir est redilué dans le peuple via les assemblées de bon gouvernement dans les Caracoles. Ceci correspond de fait au mode de gouvernance ancestral des populations autochtones. Le 1er janvier 1994 a vu les zapatistes sortir de l’ombre et rester dans la lumière de la gouvernance populaire depuis. Cela fait maintenant 23 ans que la région autonome zapatiste du Chiapas montre l’exemple au monde au gré de ses succès et réalisations politico-sociales.
Le Rojava syrien est aujourd’hui, depuis 2012 et les évènements en Syrie, un autre espoir d’avènement du confédéralisme démocratique. Nous le disons et le répétons, le changement de paradigme politico-social est une question de volonté dans notre changement d’attitude envers les institutions qui nous gouvernent. Il suffit de dire NON ! d’abord individuellement, puis très rapidement collectivement au gré de la résurgence du communisme primordial qui est partie intégrante de la nature humaine. La société étatique et son apogée capitaliste est une perversion de la nature humaine, son cancer arrivé en phase terminale.

Le PKK abandonne dès lors le centralisme et l’idée de prendre le pouvoir. 
Se mettent en place au Rojava des comités de base, des comités de quartiers, des comités municipaux, pour chaque commune et des comités de cantons. Il y a quatre niveaux et cette démocratie est décentralisée au maximum. L’idée est que plus on règle un problème au niveau local, avec les compétences locales, mieux cela se passe. C’est bien le principe de subsidiarité, celui de la « compétence suffisante ». Il n’y a pas d’instance supérieure : il n’y a plus d’État. Mais il y a des échanges commerciaux entre les communes du Rojava, même pendant la guerre. C’est que le Rojava existe et ce qui compte, avant la religion, pour les Kurdes, c’est bien l’identité kurde, une appartenance commune qui rassemble au-delà de considérations ethniques ou religieuses très diverses, foisonnantes même au Rojava. Cette identité s’actualise pour les Kurdes de cette région dans ce projet politique et une nouvelle façon de vivre. Et cette identité intègre, par la force des choses, des non-Kurdes car les Kurdes eux-mêmes peuvent être minoritaires dans certains villages. C’est bien cette autonomie – et non pas indépendance d’un État kurde- qui permet cette ouverture aux non-Kurdes.
Il peut y avoir des conseils en dehors de ces conseils, par exemple des conseils de femmes qui vont s’organiser quand il y a une oppression sexiste. Le conseil sera alors non mixte, avec des personnes concernées. De même, des conseils de chrétiens, s’il y a une oppression de chrétiens… des conseils de jeunes aussi. Chacun a le droit de créer sa « commune », il existe même un « conseil du cinéma » !
 Un principe très fort est qu’aucune politique n’a de légitimité démocratique si elle n’a été proposée, discutée et décidée directement par le peuple, et non par de quelconques représentants ou substituts. Ce sont les personnes concernées qui décident. C’est seulement l’administration de ces directives politiques qui peut être confiée à des conseils, des commissions ou des collectifs d’individus qualifiés, éventuellement élus, qui exécutent le mandat populaire sous contrôle public et en rendant des comptes aux assemblées qui prennent les décisions… Et si ces élus n’exécutent pas le contrat, ils peuvent être révoqués, bien évidemment, c’est tout à fait le contraire de la démocratie « représentative » qui est, pour le tout-venant occidental : « la démocratie » – car il n’en connait pas d’autre. C’est tout à fait l’idée de Bookchin, mise en pratique, et le PKK devient en quelque sorte libertaire. Mais tout s’est mis en place progressivement, d’abord par l’éducation des militants qui vont lire énormément, tout en intégrant de nouveaux auteurs à leur corpus idéologique, Bookchin en premier lieu mais également Bakounine, Rosa Luxembourg, révolutionnaire très populaire, une figure martyre – entre parenthèses il y a tout un culte des femmes « martyres », dont la combattante kurde Zilan, morte en 1996 – et, ils lisent aussi, ce qui est plus surprenant, Noam Chomsky et des structuralistes comme Michel Foucault. Le travail intellectuel, et aussi la musique – et les chants collectifs, c’est quelque chose que de les voir chanter en groupes ! – sont très investis par les Kurdes : chaque association a une « commission culture ».
Ces principes se traduisent par des résultats tout à fait impressionnants en terme d’organisation sociale. Et les combattants, ce sont, pour moi, des « moines-soldats » : ils se battent et ils étudient !

La Gueule Ouverte : c’est important, cette question des femmes, tu parlais d’un culte des martyres. Rosa Luxembourg, en effet, fut une femme politique remarquable, parce qu’elle proposait un point de vue dissident marqué par sa position de femme – rappelons qu’elle a été de celles/ceux qui ont proposé une approche marxiste-conseilliste, très horizontale et égalitaire, en opposition au léninisme -. Malgré le cliché qui intéresse nombre de journalistes, celui des « femmes combattantes », il y a un point nodal ici : la combinaison entre la lutte philosophico-sociale pour l’égalité entre femmes et hommes, à partir de la place « traditionnelle » des femmes autour de la vie et des ses différentes expressions (procréation, éducation, cuisine, ménage…) et la guerre militaire contre Daech ? Et dans ce cadre, il y aurait donc accord entre hommes et femmes ?

Le mouvement d’émancipation des femmes dans le PKK se voit comme quelque chose de collaboratif : elles doivent lutter contre les oppressions des hommes mais aussi dans l’esprit de les éduquer à ne pas être des oppresseurs. A mon avis, c’est différent d’un féminisme occidental que j’appelle « oppositionnel » c’est à dire un féminisme qui dénonce à juste titre les causes des oppressions mais les mecs, chez nous, ne sont pas formés à ça. C’est un problème que je constate. Alors qu’au PKK, il y a une collaboration entre les sexes. 
Donc devenu d’inspiration libertaire, le PKK est contre la formation d’un État-nation car Öcalan a pris acte de l’échec de toutes les guerres de décolonisation sur la base de l’indépendance nationale. Ceci dans la mesure où, arrivés au pouvoir, les libérateurs d’hier se font vite oppresseurs d’ethnies minoritaires. On l’a vu dans le cas de l’Algérie indépendante, cela peut être parlant pour les Français très liés à cette colonisation : on a vu que les Berbères ont vite été réprimés dès 1962 par le FLN arrivé au pouvoir. Mais c’est le cas de toutes les expériences de libération nationale. 
Il y a aussi une autocritique très vive de Öcalan, à partir de 1995 avec cet abandon total du léninisme, cette critique très forte qu’ils avaient fait de la violence envers leurs propres opposants et il critique cette idée de prendre le pouvoir, malgré, et c’est paradoxal, cette tentation qui pourrait être la leur car le PKK est bien une organisation armée. 
Ce qui est le plus étonnant c’est bien que, maintenant, au Rojava, la violence est toujours la dernière solution, et qu’elle est,autant que possible, évitée. Le PYD est très respectueux des droits fondamentaux, et même des droits de minorités très réactionnaires, bourgeoises, de minorités voulant le retour du patriarcat, et opposées au régime et à la collectivisation. Ils ont par exemple le droit, et ils le prennent, d’organiser des manifestations contre le régime. Et même, la collectivisation n’est pas une collectivisation au sens habituel du terme. Il s’agit d’une collectivisation où l’argent ne va pas être centralisé : il va bien rester au niveau de la Commune. Et des compromis sont faits avec les petits propriétaires qui vont participer à la gestion de la Commune : impliqués, ils n’ont pas l’impression d’être spoliés mais bien de participer. Il y a une volonté de discuter avec tous les acteurs, y compris ceux qui ne sont pas du tout d’accord avec vous, pour faire fonctionner la société : on pourrait dire qu’on y pratique une « culture du dissensus ». Cette volonté de discuter se concrétise aussi dans la guerre menée contre DAECH – l’État Islamique est soutenu soit dit en passant par la Turquie ! – et dans les capacités qu’ont les Kurdes à créer et nouer des alliances locales avec des tribus qui s’allient d’habitude avec les Islamistes, à réaliser même des renversements d’alliance. Et paradoxalement, l’enclavement du Rojava et la dure guerre en cours contre DAECH n’a pas porté le régime à se durcir contre ses opposants : la peine de mort y est toujours abolie et l’emprisonnement maximal est de 20 ans. On aurait pu craindre tout autre chose, pensez donc aux dérives passées par exemple dans l’URSS isolée d’après la Révolution de 1917, mais ce n’est pas le seul cas !… Isolé, en guerre, le Rojava a renforcé ses pratiques libertaires. Les Kurdes ne pratiquent pas d’exécutions sommaires, ne torturent pas leurs prisonniers et ne commettent pas d’exactions. Les combattant-e-s peuvent même dans certains cas, refuser des ordres et déposer leur commandant s’il ne satisfait pas à certaines exigences.

***
Voilà qui est bien enthousiasmant ! Mais nous, Alain, Christian et Patrick, les trois compères de « La gueule ouverte » qui échangeons, ce soir-là, avec Raphaël Lebrujah, nous méfions de l’illusion lyrique. Il y a, tout intuitivement, une contradiction, au moins apparente, entre les pratiques libertaires et les pratiques de guerre qui exigent une discipline drastique, nous semble-t-il, encore que nous n’en soyons pas des spécialistes, c’est le moins que l’on puisse dire. Il faudrait aller y voir de plus près.
Le Rojava, c’est loin et c’est intéressant, passionnant même : une utopie en marche ? En écoutant Raphaël, beaucoup de questions se posent à nous. Nous entendons bien plus qu’un « son de cloche », c’est un avis sans doute éclairé (4) mais il nous faudrait vraiment voir cela de plus près, par nous-mêmes. Sur la question de la peine de mort, par exemple : que faire si des comités locaux décident de transgresser la loi commune ? Plus globalement et fondamentalement, jusqu’où va l’autonomie des conseils ? En regardant chez nous, en France et en Europe, des expériences de ce type sont, à moindre échelle, déjà en place ici et il est sans doute plus efficace d’aller voir et d’agir à quelques pas de chez nous, par exemple à Notre-Dame-des-Landes.
…

Comment s’inspirer de ce modèle pour créer des zones d’autonomie en France ou en Europe, dans des conditions hors d’une guerre « chaude » ? La question se pose à nous, elle est posée à Raphaël et nous devisons dans ce sens. Pour nous tous, c’est une question majeure.

Il y a des différences structurelles évidentes : le Rojava est une région agricole, et une région pauvre, même si elle est considérée comme le « grenier » de la Syrie. Le gros de la classe moyenne a quitté le Rojava. Mais le Rojava n’est pas une région misérable, on y mange à sa faim. Peu centralisée et peu technologique, elle a tout d’une région possiblement « résiliente ». Il n’en va pas de même en France, pays moderne, citadin, avec une agriculture industrielle, un pays où les habitants ne connaissent que la démocratie représentative. Il faudrait de considérables changements dans les représentations sociales autour de la démocratie et plus encore dans les pratiques quotidiennes pour que la grande majorité des gens aillent jusqu’à prendre leur destin en main. Le semi-échec de « Nuit debout » le montre. Outre la population qui a participé quotidiennement aux commissions de « Nuit debout », ce mouvement est resté jusqu’ici minoritaire dans le pays et le feu n’a pas pris, même si des « Nuit Debout » sont nées dans nombre de villes françaises et européennes. Peut-être en irait-il ainsi de tout pays connecté à la mégamachine mondialiste, avec une classe moyenne importante et dans lequel le système de protection sociale fonctionne encore relativement ? Par contre, la région autonome du Rojava est tout autre, et isolée, coupée du monde, sous embargo. Mais le pire n’est pas sûr, les changements radicaux sont toujours le fait de minorités, selon la sociologue fameuse Margareth Mead. 
En France, ce modèle de fonctionnement social s’actualise d’ailleurs, ou s’en rapproche au moins par bien des aspects, dans divers lieux, qui se veulent permanents, si l’on examine l’autogestion des ZAD (zones à défendre), comme Notre-Dame-des Landes ou d’autres lieux construits en sociétés parallèles. Des lieux menacés, dans leur pérennité, par le pouvoir en place qui les supporte s’il ne peut les faire évacuer. On y trouve naturellement une population dont le projet est bien de vivre indépendamment du pouvoir en place et de l’État français, de construire une société sans reproduire des structures de pouvoir, sans doute de vivre d’une manière à la fois nouvelle et ancienne, à inventer au quotidien. Dans une proximité avec le Rojava, cette population se distancie des circuits et des réseaux habituels et se déconnecte volontairement du broyeur libéral. 
L’idée et le slogan « Zad partout » s’apparentent bien à un projet de « communalisme », un projet qui se forge dans des expériences concrètes. Il s’agit peut-être du seul véritable projet politique alternatif aujourd’hui.

Notes et références :

(1) le Kurdistan est à cheval sur 4 états : la Turquie, l’Irak, la Syrie et l’Iran

(2) Murray Bookchin (1921-2006) (bibliographie trouvée sur wikipédia) : 
Murray Bookchin (trad. Helen Arnold et Daniel Blanchard), Pour une société écologique  : Recueil de textes et préface inédite de l’auteur, Paris, Christian Bourgois ed, 1976 (ISBN 2267000350).
Murray Bookchin, Une société à refaire : vers une écologie de la liberté, Montréal, Éditions Écosociéte, 2011 (réimpr. 1992) (ISBN 9782923165561).
Murray Bookchin, Sociobiologie ou écologie sociale, Lyon, Atelier de création libertaire, 1999 (réimpr. 1993) (ISBN 9782905691682, lire en ligne).
Murray Bookchin et Dave Foreman, Quelle écologie radicale ? : écologie sociale et écologie profonde en débat, Lyon, Atelier de création libertaire/Silence, 1994 (ISBN 9782905691279, lire en ligne).
Murray Bookchin, Pour un municipalisme libertaire, Lyon, Ed. Atelier de création libertaire, 1er janvier 2003 (ISBN 9782905691880 et 2905691883, lire en ligne).
Murray Bookchin (préf. Hervé Kempf), Qu’est-ce que l’écologie sociale, Lyon, Éditions Atelier de création libertaire, 2012 (réimpr. 2003) (1re éd. 1989) (ISBN 9782351040584, lire en ligne).
Au-delà de la rareté – L’anarchisme dans une société d’abondance, textes pionniers 1965-70, présentation Vincent Gerber, Écosociété, 2016, 280 p., (ISBN 9782897192396), texte intégral.

(3) Abdullah Ocalan : Le confédéralisme démocratique (2011) – dont le PDF est d’accès libre de droits sur internet. Ici : http://www.freedom-for-ocalan.com/francais/Abdullah-Ocalan-Confederalisme-democratique.pdf

(4) Raphaël Lebrujah : blog sur médiapart. https://blogs.mediapart.fr/laterreur/blog?page=4

[*] Version PDF de 18 pages du texte intégral de la 6ème Déclaration Zapatiste de la Forêt de Lacandon, Chiapas, Mexique, 2005

Retrouvez tous les PDF dans cette page de mon blogLES PDF DE JBL1960

A un intervenant qui posait la question suivante à R71 sur l’implantation des bases US au Nord-Est de la Syrie ► https://fr.sputniknews.com/international/201701241029759456-syrie-forces-democratiques-base-militaire-americaine/

Oui et on l’a déjà dit ici : si les Kurdes du Rojava jouent la main yankee, ils sont cuits. Ils n’auraient du laisser PERSONNE entrer chez eux… C’est compliqué pour eux parce qu’ils veulent de l’aide, mais les Yanks n’ont aucun intérêt bien entendu, tout comme l’État syrien à voir une grande zone autonome autogérée s’installer et donner un « mauvais exemple » de bonne gouvernance au monde. La trahison des Yanks est au coin de la rue, les Kurdes à terme vont morfler de leur choix.

J’ai pour ma part expliqué dans ce billet « L’État à abattre » les déstabilisations constantes et pressions afin de discréditer les Kurdes syriens qui s’essayait au Confédéralisme Démocratique et dans ce dernier billet ; La répression sanglante dont ils ont fait l’objet. Pour autant, nous sommes bien d’accord, les gouvernements Zuniens n’ont jamais respecté un seul traité, et il y en a plus de 400, envers les Natifs et Nations premières. La Paix, tout comme Israël n’est pas leur priorité, et n’a jamais été leur priorité, et ne sera jamais leur priorité, nous en avons encore une fois la preuve sous Trump notamment avec SIOUX STANDING ROCK. Cette résistance cristallisant des siècles de conflits intérieurs !

À lire pour comprendre qu’une solution pacifique existe, hors du système en ignorant l’état et les institutions ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/02/28/kaianerekowa-grande-loi-de-la-paix-de-la-confederation-iroquoise-xiieme-siecle-version-pdf/

JBL1960

La France pays au passé amnésique et règlementé par Jean Paul Demoule (Suite)

Toujours plus haut dans les étoiles ;

Pour lire la PREMIÈRE PARTIELa France pays au passé amnésique et règlementé par Jean-Paul Demoule

Du même auteur, Jean-Paul Demoule, sur ce blog, et déjà grâce à Résistance 71, et introduit dans mon style ► Barbares & Civilisations

Politique de l’histoire : La France amnésique au passé réglementé ou comment retrouver l’histoire de France ~ 2ème partie : l’affaire Clovis ~

“L’État est une société d’assurance mutuelle entre le propriétaire terrien, le général militaire, le juge, le prêtre et plus tard, le capitaliste, afin de soutenir l’autorité de l’un l’autre sur le peuple et pour exploiter la pauvreté des masses tout en s’enrichissant eux-mêmes.
Telle fut l’origine de l’État, telle fut son histoire et telle est son essence actuelle.”

~ Pierre Kropotkine ~

“Les Romains eux, ont liquidé les Celtes morceau par morceau, en leur inculquant de force une culture étatique entièrement contraire à la leur… Ce génocide culturel [ethnocide] des Celtes marque encore notre présent en ce qu’il est l’élan refoulé de notre passé. Le massacre de la civilisation celtique en Europe est comparable en bien des points au massacre des Indiens des Amériques quinze siècles plus tard.”

~ Alain Guillerm, CNRS, 1986 ~

URL de l’article ► https://resistance71.wordpress.com/2017/03/10/politique-de-lhistoire-la-france-amnesique-au-passe-reglemente-ou-comment-retrouver-lhistoire-de-france-2eme-partie-laffaire-clovis/


 La France pays au passé amnésique et réglementé

Présentation, extraits et analyse du livre de Jean-Paul Demoule*:

“On a retrouvé l’histoire de France”, Robert Laffont, 2012 et Folio “Histoire”, 2013

 par Résistance 71  |   Février 2017

 1ère partie

2ème partie

3ème partie

(*) Archéologue, professeur emeritus d’archéologie à l’université de Paris I-Sorbonne. Ancien président de l’Institut Nationale de Recherches Archéologiques Préventives (INRAP) de sa création en 2002 à 2008.

Alors, les Romains sont-ils nos civilisateurs ?

Demoule donne des exemples de citations de livres d’histoire scolaire de la IIIème république, citons-en un pour donner le ton:

En somme, nos ancêtres gaulois étaient des sauvages aussi peu avancés que le sont à l’heure actuelle, beaucoup de nègres en Afrique. […] Aujourd’hui, quand les soldats français ou anglais se battent contre des nègres africains, ils finissent toujours par les vaincre, car ils ont sur eux l’avantage d’avoir de meilleures armes. De même les soldats romains qui envahirent la Gaule devaient finir par battre les Gaulois, car ils étaient beaucoup mieux armés.” (Gustave Hervé et Gaston Clemendot, “Histoire de France, cours élémentaire et moyen”, 1904)

Impressionnant non ? Demoule poursuit en citant un extrait de l’arrêté ministériel du 15 août 2008 sur les programmes d’histoire au primaire et au secondaire et explique:

“Moralité : les petits Français n’entendrons jamais parler des Gaulois au collège, ni après d’ailleurs. L’histoire officielle commence bien avec la Gaule romanisée…

Pourquoi donc ? A notre sens, la réponse est une hydre à plusieurs têtes dont deux principales seraient celles-ci:

  • Parce qu’il vaut mieux ne pas trop insister sur le fait que les Celtes (dont font partie les Gaulois) et leur culture se sont étendus en Europe du Danube à l’Irlande entre environ l’an 800 et la conquête romaine du 1er siècle avant notre ère. Ces sociétés ont eu un mode de vie longtemps sans centralisation et n’ont connu des institutions étatiques ou assimilées que sur la fin de leur indépendance.
  • Parce qu’aujourd’hui nos sociétés dont la France, sont toujours fondées en leurs institutions étatiques sur le droit romain, que celui-ci fut la base, avec le droit canon chrétien, du système légal en Europe et dans ses colonies à partir du XVème siècle jusqu’à aujourd’hui.

Ce qui fait dire à Demoule :

Les traces romaines sont aussi lisibles dans notre culture, qui utilise le droit romain, bien différent de la common law (droit coutumier) dans les pays anglo-saxons et qui est une des raisons de nos fréquentes difficultés de compréhension mutuelle. Notre tradition étatique, certes revivifiée par la monarchie absolue, possède en partie des racines romaines, que le christianisme, religion obligée de tout l’empire romain vers le IVème siècle de notre ère et à la structure fortement centralisée, n’a fait que renforcer. L’État est ressenti par nous comme une nécessité pour le meilleur et pour le pire, alors que dans la tradition anglo-saxonne, il n’est jamais complètement légitime.

[…] “La colonisation européenne du monde s’est accompagnée de sa christianisation, au moins pour l’Afrique, les Amériques, l’Océanie et une partie de l’Asie du Sud-Est: pour nous, la domination politique et économique est inséparable de la domination idéologique et religieuse. Et l’Islam n’a pas agi autrement. Tel n’était pourtant pas le mode de fonctionnement de l’impérialisme romain. Certes les collèges de druides, en tant que forme possible de résistance, furent rapidement interdits ; mais la défaite d’un peuple ne signifiait pas du tout qu’il devait renoncer à ses croyances et que ses dieux n’existaient pas. César pensait par exemple, que les dieux étaient partout les mêmes, mais que les différents peuples les adoraient sous différents noms. […] En définitive, les Romains ne réclamaient vraiment qu’une chose en matière de religion : qu’un culte soit rendu à l’empereur divinisé.

Puis les Romains changèrent et finirent par adopter avec l’empereur Constantin, le christianisme comme religion officielle.

De toutes les religions orientales, le monothéisme chrétien, avec son dieu (mâle) unique, s’en vint coïncider plus particulièrement avec l’idéologie impériale officielle, l’empereur était lui-même un dieu… La convergence entre les deux idéologies, l’impériale et la monothéiste était flagrante et l’habile empereur Constantin, qui d’après la légende se convertit lors de la bataille dite ‘du pont Milvius’ qui l’opposait à un de ses rivaux, le comprit fort bien. Il fit du christianisme sa religion, l’autorisa officiellement en 313 dans l’empire et établit alors une forme de théocratie. Moins de 70 ans plus tard, l’empereur Théodose, le dernier à régner sur tout l’empire, l’imposa comme religion unique à l’exclusion de toutes les autres, dès lors violemment persécutées. Car l’originalité si l’on peut dire, des 3 monothéismes modernes par rapport aux polythéismes antérieurs, c’est qu’ils entendent chacun détenir la seule vérité à imposer à tous par la violence au besoin, dans une vision précisément impériale, sinon totalitaire.

[…] Étrange coïncidence que cette forte affinité entre l’idée impériale, avec son pouvoir absolu et les religions monothéistes promettant, sous l’égide d’un dieu unique, le bonheur futur en échange de l’obéissance présente !…On est bien loin de l’imagerie traditionnelle des chrétiens isolés et minoritaires, mourant dans le martyre pour leur foi. Comme l’a écrit en 1902 le théologien excommunié et professeur au Collège de France Albert Loisy : ‘Le christ a annoncé le royaume, mais c’est l’église qui est venue.’ Autrement dit, l’annonce d’un monde meilleur imminent, omniprésent dans les évangiles, a rapidement fait place à un système de pouvoir institutionnel d’une grande efficacité, fondé sur la promesse d’un bonheur limité à l’au-delà et d’une bien lointaine résurrection. Ainsi la conquête romaine de la Gaule, ou plutôt des Gaules, fut un moment décisif de notre histoire… Elle nous a laissé des héritages fondamentaux, depuis notre langue jusqu’à notre calendrier, depuis le christianisme à la viticulture.

[…] L’archéologie préventive de ces dernières années en a complètement bouleversé la vision. Ce ne sont pas des Gaulois hauts en couleur mais barbares, vivant dans des huttes au milieu des forêts qui auraient été ‘civilisés’ par leurs vainqueurs ; ce sont des sociétés prospères, à l’économie et aux techniques inventives et dynamiques, possédant villes et battant monnaie, qui furent intégrées avec succès dans un empire naissant, qu’elles fécondèrent d’autant. Nous allons voir de même, grâce à l’archéologie, que le début du Moyen-Age n’a pas vu non plus la mise à bas de la brillante civilisation antique par des hordes barbares assoiffées de sang…

A partir du chapitre 5, Jean-Paul Demoule adresse la période du moyen-âge, spécifiquement ce moment considéré par l’histoire “orthodoxe” de l’état français comme “fondateur” de ce qui est appelé “l’identité nationale” : la conversion au christianisme et le baptême de Clovis, roi des Francs, petit-fils du roi Mérovée, point de départ de la dynastie des Mérovingiens et des “rois fainéants.

Résumons l’affaire Clovis : On nous dit que durant la bataille de Zülpich (Tolbiac) en Allemagne menée contre les Alamans, Clovis invoque le dieu de Clotilde, princesse burgonde qui deviendra sa femme. Demoule poursuit :

Clotilde et son dieu civilisèrent ainsi le fier chef franc, souverain de l’une de ces peuplades barbares, qui, au temps des invasions du même nom, mirent à bas l’empire romain. Il venait, à la bataille de Soissons (celle du fameux vase), de prendre le contrôle d’une des dernières régions restées romaines et de libérer ainsi la Gaule du joug romain. Mais tandis que ses semblables ravageaient le reste de l’Empire et terrorisaient les habitants, Clovis par cette conversion au christianisme devenait le fondateur d’une France monarchique et chrétienne, qui succédait à une Gaule romaine païenne.” Ceci mis à part quand même le “don de Constantin” et l’imposition par le dernier empereur Théodose du christianisme comme religion officielle de l’Empire, persécutant les autres.

Ceci est la trame officielle du mythe fondateur de la France.

Que nous en dit la recherche historique :

Pourtant rien dans ce grand récit fondateur qui ne soit faux, inexact, incertain ou, au mieux, indécidable. La date même de 496 est discutée par les historiens. 498 étant la plus probable. […] Reims n’est pas certain comme lieu du sacre et n’est nulle part mentionné dans les chroniques anciennes, mais déduit de ce que Rémi y était évêque. […] La fameuse bataille n’a pas forcément eu lieu à Tolbiac, car il y en eut plusieurs contre les Alamans et Grégoire de Tours en mentionne au moins deux bien distinctes. La fameuse colombe [qui apporta la sainte ampoule d’huile à sacrement des rois, ampoule qui fut détruite à la révolution] merveilleuse n’apparaît pas avant le récit d’Hincmar au IXème siècle, les écrouelles ne seront pas guéries avant Robert le Pieux au XIème siècle, l’identification de l’ampoule du baptême et celle du sacre des rois ne date que du XIIème siècle et de Louis VI dit Le Gros, les fleurs de Lys ne deviennent un emblème royal qu’avec Louis VIII au XIIIème siècle…

Mais la plus grosse disparité historique porte sur la signification même de l’évènement Clovis puisque nous dit Demoule :

Le contresens le plus grave est sur sa signification historique. En 496 (ou 498), la Gaule était officiellement chrétienne depuis un siècle déjà. Comme nous l’avons vu, le christianisme, modeste hérésie juive en ses débuts, se répandit en effet rapidement, malgré quelques persécutions, dans une bonne partie des élites urbaines de l’Empire romain, avant d’être imposé par l’empereur Théodose en 380 comme seule religion. C’est que cette idée d’un dieu unique correspondait tout à fait à celle d’un empire possiblement universel. Le plus ancien monothéisme connu est celui de la religion d’Aton en Égypte au XIVème siècle avant notre ère, au moment où cet empire atteignait sa plus grande extension ; et il fut suivi du zoroastrisme de l’empire perse, le plus grand empire de l’antiquité, dont on admet l’influence sur le judaïsme, pendant la captivité des élites juives à Babylone. […] Le culte des saints et des reliques sont autant de pratiques païennes qui rendaient le christianisme plus aisé à assimiler, tandis que l’on christianisait les divinités et les lieux de culte traditionnels. […] Ainsi la conversion de Clovis n’avait rien d’une rencontre mystique, voire d’un geste d’amour envers Clotilde: c’était un geste éminemment politique, sinon opportuniste, d’un chef de guerre (par ailleurs polygame) soucieux d’assimilation au sein d’un empire très prestigieux… […] Le prince Vladimir souverain de la Russie de Kiev, ne ferait pas autrement par sa conversion en l’an 988, tout comme à la même époque, en 966, le roi de Pologne Mieszko 1er.

Si on peut relever tant d’imperfections et d’erreurs dans le narratif, dévoilées pas à pas par l’archéologie préventive, qu’en est-il donc de la chute de l’empire romain ? Peut-on se fier au narratif des invasions barbares mettant à bas un empire déclinant ? Voici ce que nous en dit Demoule :

En fait, c’est toute notre conception de la ‘chute’ de l’empire romain qui a été remise en cause ces dernières années par les fouilles archéologiques et la relecture des textes historiques. Les peuples dits ‘barbares’ n’ont pas déferlé soudainement sur un empire riche et paisible, le mettant à bas d’un coup. Ces peuples étrangers étaient en fait fascinés par l’empire et désiraient s’y intégrer. L’Empire, pragmatique, conclut donc des traités avec eux, leur conférant des territoires, avec le titre de ‘fédérés’ (du latin “fœdus, “traité”). Ainsi les Wisigoths furent installés en Aquitaine par un traité de 418 (leur roi Athaulf épousa la fille de l’empereur Théodose , Galla Placidia, dont on peut visiter le mausolée à Ravenne), les Burgondes dans la région de Genève en 453 et les Francs Saliens juste avant dans le nord de la France et la Belgique. L’armée romaine contenait de forts contingents de barbares fédérés y compris des Huns ; et la fameuse bataille de Champs Catalauniques en 451, considérée comme le choc emblématique de la civilisation romaine contre les forces du Mal, les Huns d’Attila, le ‘fléau de dieu’ (en fait un prince romanisé et très cultivé), opposait en réalité deux coalitions de peuples pour la plupart germaniques… L’archéologie montre bien que les invasions barbares n’ont rien eu d’un “choc des civilisations”. […] Clovis lui-même portait le titre de ‘consul romain’, qui lui avait été conféré par l’empereur de Byzance, toujours souverain théorique de tout l’empire, et Charlemagne, encore trois siècles plus tard, se ferait représenter en empereur romain. Même l’empire autrichien se réclamerait à son tour de cet héritage par son nom de ‘saint empire romain germanique’, jusqu’au début du XIXème siècle.

[…] C’est donc par anachronisme que nous nous représentons les peuples barbares comme autant de nations homogènes, au sens moderne du terme, qui auraient déferlé sur l’empire. Il s’agissait en fait de rassemblements temporaires de populations sous des commandements militaires provisoires, qui ne se transformèrent en dynasties héréditaires que tardivement et qui cherchaient à s’assimiler ; si bien qu’il n’y eut jamais de ‘chute’ de l’empire romain, mais une lente transformation sous des modes et à des rythmes différents selon les régions.

[…] Ainsi les Wisigoths, sans doute le peuple le plus prestigieux du temps, venus des bords de la Mer Noire via les Balkans et installés en 418 en Aquitaine par traité, pratiquaient ils l’arianisme, une hérésie qui réfutait la divinité du christ. La capitale de leur royaume était à Toulouse et leur impressionnant palais du Vème siècle a été découvert et fouillé à la fin des années 1980. Pourtant la municipalité l’a fait détruire, sans égard pour l’un des épisodes les plus marquants de l’histoire de la ville.

[…] Mais force est de constater que ces évènements n’ont laissé que fort peu de traces matérielles de destructions massives. L’empire romain lui-même ne s’était construit que dans la violence, contre des populations conquises et le plus souvent entre factions rivalisant pour le pouvoir et l’histoire de l’Europe serait faite ensuite de guerres permanentes, jusqu’à au moins la fin du XXème siècle.

Ainsi la vision catastrophiste et misérabiliste des premiers siècles du Moyen-Age repose ainsi sur des non-dits honteux de notre histoire officielle. Premier non-dit: les Francs sont des Germains ! Cette évidence était douloureuse à clamer lorsque se sont mis en place les manuels scolaires de la IIIème république, ceux de l’école pour la première fois dispensée à tous les enfants de France, alors même que le pays venait d’être vaincu par les Allemands et amputé de l’Alsace-Lorraine. Pire encore ils ont laissé leur nom à notre pays (Frankreich en allemand veut dire “empire des Francs”).

[…] Deux remèdes contradictoires ont été essayés contre cette intenable ascendance germanique. D’une part on a jeté l’opprobe sur la période: c’était celle des “rois fainéants”, qui se traînaient de place en place allongés dans leur lourd char à bœufs et ne cessaient de règler dans la cruauté et l’ignominie leurs sanglantes querelles dynastiques. D’autre par ceux qui étaient rachetables ont été “francisés”: Charlemagne, appelé Karl der Grosse en Allemagne puisque son empire s’étendait sur les deux pays actuels, porte un nom bien français, tout comme sa capitale Aix la Chapelle, dont aucun manuel scolaire ne relève le fait que cette ville n’est autre que Aachen, ville allemande, à la consonnance elle bien germanique.

[…] Le second non-dit est que ces ancêtres francs dont le nom nous désigne ont finalement été vaincus, ce qui n’est pas très glorieux. Non pas vaincus militairement comme les Gaulois, mais vaincus culturellement.

[…] Difficile donc, pour nous autres Français dont le nationalisme agace parfois, de nous revendiquer de deux peuples ancestraux, Gaulois et Francs, tous deux vaincus ! Cela explique en partie le mal qu’ont souvent nos responsables politiques à assumer la préservation de notre patrimoine archéologique et le dédain stupéfiant qu’il leur arrive de manifester pour nos archives du sol.

Il est intéressant de noter que le Moyen-Age possède une aura de négativité dans la représentation historique de notre histoire, alors oui ce fut le temps des croisades, vu par beaucoup comme le début de l’ère coloniale chrétienne, ce fut également le temps de l’inquisition, de la chasse aux sorcières et aux hérétiques du dogme catholique. Cette période est vue comme inquiétante, obscure, obscurantiste, peuplée dans l’imaginaire populaire de dragons et d’épée magique, de mages et de sombres et humides forteresses. Mais, continue Demoule: “Ce Moyen-Age officiel représente une vision bien appauvrie de l’histoire réelle, ne serait-ce que parce que le vrai Moyen-Age a duré un millénaire du Vème au XVème siècles et que bien des évènements et des sociétés s’y sont succédés. Les emblématiques châteaux forts par exemple, n’apparaissent que dans ses tous derniers siècles et ne sont que l’une des formes de résidence de l’aristocratie. Loin d’être une période de régression, une ‘longue nuit barbare’, comme l’ont qualifié certains historiens, c’est au contraire une période d’inventions techniques et d’aménagements du territoire, qui modèlent encore notre paysage et notre cadre de vie. C’est aussi une période de renouveau politique car, sans compter de régulières jacqueries dans les campagnes, la bourgeoisie des villes à partir du XIIème siècle, revendique son autonomie vis à vis des pouvoirs laïques comme religieux et ouvre la voie à de nouvelles conceptions de la société.

Ainsi, avec cette anlayse archéologico-historique, Demoule rejoint-il l’analyse de Pierre Kropotkine de la fin du XIXème siècle, lorsque le scientifique anarchiste, père de la sociobiologie, analysait les cités médiévales indépendantes et fédérées comme autant de preuves du succès de l’organisation décentralisées des villes, des communes en une confédération volontaire de l’intérêt général, certes très imparfaite. Ce fut loin d’être parfait bien entendu et les cités périrent de leur arrogance envers les peuples des campagnes, mais le potentiel structurel d’une société confédérée et décentralisée est démontré par l’histoire.

Tout au long du Moyen-Age, le contrôle des ressources naturelles ne fit que se renforcer tandis que les techniques se perfectionnaient, au point que l’on peut parler à la suite de l’historien Jean Gimpel d’une première révolution industrielle qui précéda et prépara celle du XIXème siècle. C’est le Moyen-Age en effet qui inventa la haut fourneau et la fabrication de la fonte de fer, commença à exploiter le charbon et non plus seulement le charbon de bois, multiplia les moulins le long des cours d’eau… Aussi, la forêt que l’on imagine partout présente au Moyen-Age, voire oppressante, à l’image de celle de Sherwood dans Robin des Bois ou celles des contes pour enfants, était en fait très restreinte, comme elle l’était à l’époque gauloise et romaine, et le paysage y était très ouvert. La seconde moitié du Moyen-Age s’efforça d’ailleurs de reconstituer en partie les espaces forestiers dont le recul inquiètait déjà Charlemagne.

[…] La christianisation fut pourtant très progressive… la religion [pourtant répandu dans l’empire romain depuis le Ier siècle] était surtout urbaine, les campagnes mérovingiennes continuèrent visiblement à pratiquer les rites païens anciens. […] La nouvelle religion dut d’ailleurs s’adapter, le culte des saints, ces êtres semi-divins, qui prodiguent leurs miracles, fut une manière de prolonger le polythéisme antique et ses rituels familiers, tout comme le culte des reliques. Les fêtes et les lieux sacrés traditionnels furent investis par le christianisme, qui assimila ainsi les pratiques anciennes comme l’avaient fait les Romains avec les cultes celtiques.

[…] Ainsi la christianisation fut d’autant moins générale que d’autres communautés religieuses, voire ethniques, existaient aussi sur le territoire français actuel. […] Par migrations, mais aussi par conversions (comme dans l’empire khazar du Caucase au VIIIème siècle), le judaïsme s’est répandu dans tout l’empire romain et au-delà, parallèlement au christianisme. L’histoire de ces communautés juives est un des grands blancs de notre histoire nationale et n’apparaît dans pratiquement aucun manuel scolaire et fort peu dans les grands livres d’histoire. […]

A suivre…

Illustration de mon billet source Wikipediahttps://fr.wikipedia.org/wiki/Clovis_Ier#/media/File:Ary_Scheffer_-_Bataille_de_Tolbiac_496.jpg

~~~~▲~~~~

Le problème, c’est que l’histoire qui nous est contée mais surtout enseignée, comme la seule possible, véridique et depuis le début et en tous lieux est contestable. En cela nous pouvons mettre en regard des écrits du Pr Jean-Paul Demoule, ceux, entre autres, du Dr Ashraf Ezzat dont vous trouverez la traduction dans le PDF en suivant ce lien ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/02/21/addendum-au-pdf-des-extraits-du-livre-publications-du-dr-a-ezzat/

Comme ceux de Vine Deloria Jr : La théorie du Détroit de Béring, que Vine Deloria Jr avait appelé « la théorie de la connerie », a longtemps dominé le point de vue officiel en archéologie. Cette théorie dit que l’Île de la Grande Tortue, que les archéologues appellent le continent américain, était vide de gens jusqu’à il y a environ 13 000 ans. ICI.

Ces mensonges et falsifications historiques servent à maintenir les peuples dans l’ignorance, ça c’est évident, mais surtout, sous domination et sous emprise. C’est pour cela que nous sommes quelques-uns à avancer que « la vérité libèrera les peuples à tout jamais » et que nous nous y employons en relayant tant que nous pouvons Demoule, Ezzat, Deloria, Newcomb, d’Errico…

Le chercheur de vérité qui voyage suffisamment devient le chemin

Proverbe Perse

Ampoules aux pieds, dos fourbus, ne nous arrêtons pas, ne lâchons rien…

JBL1960