Ces petits gars qui faisaient du bon boulot…

Finalement ils ont fait là où on leur avait dit de faire…

Alors certains ont fait du zèle !

Laurent Fabius lui a été promu, Président du Conseil Constitutionnel

Tout comme les buses du 11 septembre 2001 ont toutes été promues pour services rendus à la Nation sans doute, parce que 15 plus tard, y sont toujours sur les traces de la fine équipe du 11 quand même…

Fr.Sott nous a mis la puce à l’oreille avec cet article ci-dessous et on espère que c’est pas la même puce que l’autre jourDe qui Macron de Rothschild est-il le N.O.M. ?  La pôve bête, qui fait pourtant du bon boulot elle aussi…

Source Sott du 3 janvier 2017 | URL de l’article ► https://fr.sott.net/article/29775-John-Kerry-admet-que-la-Russie-est-entree-en-guerre-en-Syrie-pour-stopper-l-Etat-Islamique-et-que-cette-entite-a-ete-utilisee-par-les-Etats-Unis-pour-soumettre-Assad

John Kerry admet que la Russie est entrée en guerre en Syrie pour stopper l’État Islamique et que cette entité a été utilisée par les Etats-Unis pour soumettre Assad

À la fin de septembre, le New York Times a publié une pièce intéressante : un enregistrement audio révèle ce que John Kerry a dit aux Syriens derrière les portes fermées. (Ruslan Ostashko de PolitRussia l’a commenté ici.) Mais le morceau de NYT a laissé dehors les déclarations les plus accablantes faites par Kerry. La vidéo complète est ci-dessous, suivie par une des plus grandes révélations :

26:09 : « La raison pour laquelle la Russie est arrivée est parce que l’EI était de plus en plus fort, Daesh menaçait la possibilité de se rendre à Damas, et c’est pourquoi la Russie est entrée en guerre. Parce qu’ils ne voulaient pas du gouvernement de Daesh. Et ils ont appuyé Assad. Et, et, euh, nous savons que cela s’amplifiait. Nous regardions. Nous avons vu ça, que Daesh grandissait en force. Et nous pensions qu’Assad était menacé. Euhh, nous avons pensé, que nous pouvions probablement manager, euh, vous savez, qu’Assad négocierait alors. Au lieu de négocier, vous vous retrouvez avec Assad et vous avez aussi Poutine pour le soutenir. »

Donc là vous l’avez. De l’intéressé lui-même. Les États-Unis savaient que l’intervention de la Russie en Syrie avait pour BUT EXPRESS de détruire l’État islamique et de les empêcher de prendre le contrôle du pays. Vous savez, ‘l’État islamique’, les massacreurs qui ont massacré des Européens. Et pourtant, les États-Unis ont répondu aux efforts russes en accusant à plusieurs reprises la Russie de « tuer des civils » et de tenter de contrecarrer les efforts russes à chaque tournant.

En outre, comme l’État islamique devenait plus fort, menaçant de prendre le contrôle de Damas, le gouvernement américain s’est assis et n’a rien fait dans l’espoir qu’Assad capitulerait face à l’État islamique. Est-ce que l’État islamique fait effectivement partie d’une force militaire américaine utilisée pour renverser un gouvernement légitime ? Et comment ! Cela signifie-t-il que les gouvernements des États-Unis et de l’Union européenne ont également considéré les attaques de l’État islamique en Europe comme un moyen utile pour gagner l’appui du public pour une implication militaire des États-Unis et de l’Union européenne en Syrie pour renverser Assad ? Nous vous laisserons décider.

Tout cela dénonce également la campagne diffamatoire de mensonges de désinformation menée par les gouvernements des États-Unis et de l’Union européenne contre l’opération russe en Syrie. C’était une campagne que les Russes avaient vue venir, parce que les « diplomates » américains les menaçaient avec cette perspective (voir le lien ci-dessous).

Maria Zakharova : Obama admet avoir menacé Russie de « Sentir sa douleur » si elle intervenait en Syrie – ce qui prouve que le mal est revendiqué directement par la plus puissante nation

Alors, peut-on s’attendre à ce que tous ces invincibles experts politiques crétins aux États-Unis et en Europe, qui insistent toujours sur le fait que les États-Unis et ses « partenaires » « soutiennent la démocratie » en Syrie acceptent maintenant la vérité simple et établie depuis longtemps : que depuis les derniers 15 ans, la cabale des psychopathes qui dirigent les USA font exactement le contraire de ce qu’ils prétendent faire, et qu’ils ont mené une guerre DE terrorisme, pas une guerre AU terrorisme ?

Merci à Résistance71 de nous avoir tirée l’œil vers l’analyse du Réseau Voltaire et de préciser ceci en préambule :

La fourberie et la tromperie permanente de l’État. Ceci n’est pas propre à Yankland, c’est inhérent à l’État, ultime outil de manipulation, de mensonge et de contrôle, qui contient par construction la finalité de ses moyens et inversement…
~ Résistance 71 ~

Preuve audio : John Kerry confirme en privé soutenir et armer Daesh

Réseau Voltaire | 12 janvier 2017 | URL de l’article ► http://www.voltairenet.org/article194918.html

Le New York Times a publié le 30 septembre 2016 des extraits de l’enregistrement audio d’une conversation entre le secrétaire d’État, John Kerry, et des membres de « l’opposition » syrienne. La conversation a eu lieu le 22 septembre 2016, en marge de l’Assemblée générale des Nations unies. On l’y entend déplorer que le Congrès US refuse d’envoyer des hommes renverser la République arabe syrienne et conseiller aux opposants de se trouver une autre puissance militaire pour faire le travail à leur place et les porter au pouvoir.

Les extraits choisis par le New York Times laissaient comprendre que le département d’État ne pouvait plus soutenir la Coalition nationale de l’opposition et lui demandait de se tourner vers d’autres sponsors.

L’enregistrement complet de 36 minutes a été publié, le 1er janvier 2017, par The Last Refuge [1]. Il modifie totalement le sens de la conversation et atteste par conséquent que le choix des extraits initialement publiés par le New York Times visait en réalité non pas à accuser l’administration Obama, mais à la protéger.

Dans l’enregistrement complet, on entend le secrétaire d’État
- confirmer que le but stratégique de la guerre menée depuis 2011 par l’administration Obama contre la République arabe syrienne est de renverser le régime.
- confirmer que l’administration Obama espérait que Daesh serait en mesure de renverser à sa place la République arabe syrienne.
- confirmer que l’administration Obama a approvisionné Daesh en armes pour qu’il renverse la République arabe syrienne.

Cet enregistrement met fin au mythe de la prétendue révolution syrienne aussi bien qu’à celui de la lutte de l’Occident contre Daesh. Il permet de mieux comprendre les tensions au sein de l’administration Obama et la démission du général Michael Flynn. En droit international, le soutien à Daesh viole plusieurs résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies et constitue un crime contre l’Humanité.

Alors, sur ce blog, depuis décembre 2015 on sait qui a véritablement contribué à créer l’EIIL/Daesh, comme le confesse Vincent Emanuele ICI et comme l’explique en détail Myke Prysner dans cette vidéo de 2008, entièrement retranscrite dans ce billet de blog très documenté ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/09/18/un-soldat-contre-la-guerre/

Et malgré les dénégations répétés du Kerry ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/02/03/mais-non-cest-pas-nous/

Une journaliste à John Kerry: « C’est vous qui avez créé Daech »

L’accusation à l’encontre du chef de la diplomatie US a été lancée lors d’une conférence de presse de John Kerry avec son homologue italien, Paolo Gentiloni, à Rome.

La journaliste a été immédiatement entourée par des policiers. Selon les personnes présentes dans la salle, la journaliste avait un foulard sur la tête.

Voilà pourquoi, aussi, on ne peut plus vous croire, sur rien…

Le mensonge est votre première nature ; La nation Indispensable et Exceptionnelle ment tout le temps et d’abord à elle-même…

Donc, l’urgence est de ne surtout plus vous écouter !

Et de lire, voir ou entendre toutes les preuves pour faire tomber cet empire !

Les points sur les i

Avec l’OTAN va, tout s’en va…

Tout protecteur de l’eau connait le nom des nuages…

Tranchons la tête du Serpent Noir…

Tous des Païens en Terre Promise…

De qui Macron de Rothschild est-il le N.O.M. ?

Trêve de Blabla ;

Opération Condor 2.0

Bibi qui pleure ou Bibi qui rit…

Et n’allez pas croire que François le Pieu, dira autre chose que « Assad doit partir » parce que c’est un dictateur, comme son père, et un manipulateur » ► http://www.20minutes.fr/politique/1993763-20170111-video-francois-fillon-bachar-al-assad-dictateur-manipulateur

Allez, encore un petit effort et il proclamera bientôt que Assad ne mérite pas d’être sur la terre ► http://www.leparisien.fr/international/fabius-assad-ne-meriterait-pas-d-etre-sur-la-terre-17-08-2012-2128221.php

Et il était où le Fion quand Sarkozy jouait à faire peur à Bachar Al Assad le 14 juillet 2008 : Tenez, Nicolas le Mauvais, n’a pas assez de casseroles au cul, rajoutons-en une : Via Olivier Demeulenaere source Le Bréviaire du Patriote, dans cette vidéo de Julien Rochedy on apprend que Bip Bip 1er recevant Bachar El Assad le 14 juillet 2008 et n’obtenant pas son consentement pour se faire saigner comme un lapin lui promet de mettre son pays la Syrie « à feu et à sang » c’est Mario Van Peebles dans Highlander III qui hurle « Brulez tout »… Dans ce billet de blog ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/10/17/bloody-monday/

En 2017, Israël menace encore : TUEZ-LES TOUS…

Colonialisme en Palestine : la politique du flinguer pour tuer de l’état sioniste

Tuez-les tous !

Jonas Alexis | 4 janvier 2017 | URL de l’article original sur VT ► http://www.veteranstoday.com/2017/01/04/kill-them-all/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Bien avant que Netanyahou s’en vint sur la scène politique, le premier ministre israélien Yitzhak Shamir avait comparé les Palestiniens à une “nuée de sauterelles”.

HRW vient juste de condamner la politique d’Israël du “tirer pour tuer”. Politique simple: si la force de défense israélienne et les policiers perçoivent ou pensent qu’un Palestien va commettre un crime, alors ces personnels encouragent la force de défense à abattre immédiatement et sans hésitation le Palestinien en question.

Tout membre des force de défense devrait être capable de “tirer pour tuer” le Palestinien “sans y penser à deux fois… aucun attaquant, homme ou femme, ne devrait sortir de quelque attaque que ce soit vivant.”[1]

La preuve n’est en rien importante. Ce qui est le plus important est que si la police ou l’armée veut tuer un Palestinien, alors ils peuvent le faire. La FDI et la police sont en elles-mêmes la preuve du bienfondé de l’action. Tout ce qu’elles ont alors à faire pour défendre leur cas est de simplement dire que le Palestinien allait faire quelque chose de mal. Sari Bashi, le directeur de la branche israélienne à HRW, a déclaré que ceci est clairement une violation du droit international. [2]

Les question est simplement celle-ci: Le régime israélien a t’il abattu dans le passé des Palestiniens en se basant sur cette politique ridicule ?
La question est OUI.
Ceci ne devrait pas être une surprise du tout. Nous savons et pouvons tenir pour fait établi que la politicienne et ministre de la justice israélien Ayelet Shaket a sans équivoque et ontologiquement déclaré que les Palestiniens étaient les ennemis d’Israël.

“Qui est l’ennemi ?” a t’elle demandé. “Le peuple palestinien. Pourquoi ? Demandez-leur, ils ont commencé…” L’idéologie politique de Shaked en regard des Palestiniens vaut la peine d’être citée entièrement :

“Le peuple palestinien nous a déclaré la guerre et nous devons répondre par la guerre. Pas une opération, lente et de basse-intensité, pas une escalade contrôlée, pas de destruction d’infrastructure terroriste, pas d’assassinats ciblés. Assez de toutes ces biaiseries. C’est une guerre. Les mots ont un sens. C’est une guerre.

Ce n’est pas une guerre contre le terrorisme, pas une guerre contre l’extrémisme, pas même une guerre contre l’Autorité Palestinienne. Tout ceci est également une forme d’ignorance de la réalité. Ceci est une guerre entre deux peuples.

Qui est l’ennemi ? Le peuple palestinien. Pourquoi ? Demandez-leur, ils ont commencé…

Derrière chaque terroriste se tiennent des douzaines d’hommes et de femmes sans qui ils ne pourraient pas s’engager dans le terrorisme. Les acteurs de la guerre sont ceux qui incitent dans les mosquées, qui écrivent des curricula assassins pour les écoles, qui protègent, qui fournissent des véhicules et tous ceux qui les honorent et leur donnent un confort moral.

“Ils sont tous des ennemis combattants et leur sang sera leur responsabilité. Maintenant ceci inclut aussi les mères des martyrs, qui les envoient en enfer avec des fleurs et des baisers. Elles devraient suivre leurs fils, rien ne serait plus juste. Elles devraient dégager, tout comme les maisons, foyers physiques où elles ont élevé leurs serpents. Autrement, d’autres petits serpents y seront élevés.” [3]

Shaked déclare qu’elle a l’intention de “promouvoir des processus avancés” de démocratisation en Israël”, mais comment cela peut-il être compatible avec l’idée que les Palestiniens sont l’ennemi ? Shaked peut-elle vraiment penser que la démocratie pourrait ne serait-ce qu’exister sans ce que Kant appellerait l’impératif catégorique ou la raison pratique ? Les lois d’Israël en regard des Palestiniens peuvent-elles vraiment être universalisées ?…

L’idéologie de Shaked n’est pas du tout la démocratie. C’est en fait une perversion de démocratie. Et si vous pensez que c’est exagéré, peut-être devrions-nous amener dans la discussion le rabbin Yitzhak Ginsburg qui a dit de manière non équivoque:

Tout procès en justice qui se base sur la supposition que les juifs et les goyim sont égaux est un total travesti de justice.”[4]

La question à un million de dollars est celle-ci: Shaked a t’elle été jamais mise en doute par la mafia sioniste et les marionnettes nouveaux cons pour avoir de telles saloperies au sujet des Palestiniens ? Y a t’il eu un quelconque politicien américain la réprimandant pour ce qui est essentiellement un plan diabolique ?

Bien sûr que non !

Le fait est que Benjamin Netanyahou et autres officiels israéliens (passés et présents) ont dit des choses tout à fait similaires sur les Palestiniens. “Dans notre voisinage”, a dit le roi bibi “nous devons nous protéger des animaux sauvages… Si un soldat israélien est condamné pour meurtre, il devrait être immédiatement libéré.” dit Natanyahou.

Bien avant que Netanyahou ne vont sur la scène politique, le premier ministre israélien Ytzhak Shamir avait comparé les Palestiniens à une nuée de sauterelles [5] L’ancien chef de la FDI Raphael Eitan avait déclaré dans les années 1980:

“Nous déclarons ouvertement que les Arabes n’ont aucun droit de s’établir ne serait-ce que d’un centimètre sur Eretz Israel… La force est tout ce qu’ils ont et n’est que ce qu’ils comprendront toujours. Nous devrons utiliser la force ultime jusqu’à ce que les Palestiniens viennent à nous à quatre pattes.”

Rabbin Yaacov Perrin : “Un million d’Arabes ne valent pas un ongle juif” [6]

Le rabbin MK Eli Ben-Dahan lui-même a déclaré que les Palestiniens étaient “des animaux, ce ne sont pas des humains.” Puis il a ajouté: “Un juif a toujours un bien plus grande âme qu’un gentil, même s’il est homosexuel.

Les homosexuels d’Amérique et d’occident ne devraient-ils pas être en colère de la dégradation faite ici par Ben-Dahan ? L’organisation juive aux États-Unis ne nous vante t’elle pas ad nauseam que l’homosexualité est une grande chose ?

Pourquoi cette organisation ne réprimande t’elle pas le rabbin Ben-Dahan pour ses vues discriminatoires ?..

URL de l’article sur R71 ► https://resistance71.wordpress.com/2017/01/12/colonialisme-en-palestine-la-politique-du-flinguer-pour-tuer-de-letat-sioniste/

◄►

Rien ne doit changer pour que tout continue !

Alors que l’heure du réveil des peuples a sonné, enfin, on est quelques uns à l’entendre sonner ce réveil, malgré que nombreux roupillent encore à poing fermé…

JBL1960

Publicités

Une réflexion sur « Ces petits gars qui faisaient du bon boulot… »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s