bonheurduchomeur

Il est où le chômage ? Il est où…

Il est là ► 23 500 chômeurs de +

Malgré 326 100 radiés au mois de novembre 2016

Ah bah ! Ça devrait calmer la Castafiore et la Vallseuse, parce que non ;

Y a aucune raison de se réjouir ! Aucune, et encore moins au regard de la dernière charrette de Noël qui a jeté des chômeurs par milliers à la veille de No Hel {source quotidien.com mise à jour au 19/12 de P. Jovanovic} ► La charrette de Noël…

Pour vous permettre de rapprocher ces chiffres de ceux du mois dernier soit : 23900 chômeurs de moins, 317400 radiations ; les vrais chiffres du chômage d’octobre 2016 làL’inversion c’est pas maintenant !

~~~~▼~~~~

Donc Patdu49 ce mardi 27 décembre 2016 source Agoravox remet les pendules à l’heure…

URL de l’article ► http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/vrais-chiffres-chomage-novembre-187950

5 818 chomeurs de + par mois, moyenne mensuelle pour 2016

6 574 100 privés d’emploi et travailleurs occasionnels officieux, toutes catégories confondues, + 4 500 000 environ d’invisibles qui n’entrent pas ou plus dans les statistiques officieuses ( chiffres détaillés bas de page ).

Total : + de 11 MILLIONS de chômeurs en France (fourchette basse), et autant de pauvres largement sous les seuils de pauvreté.

Imaginons, si le chômage baissait de 10 000 par mois (à population active constante) avec des vrais emplois non précaires, on atteindrait alors le plein emploi …. dans 90 ans environ.

Janvier 312 100 radiés, en Février 314 200 radiés, en Mars 323 400, Avril 337 700, Mai 339 400, Juin 340 200, Juillet 326 100, Aout 309 700, septembre 316 700, octobre 317 400, novembre 326 100 … 

Radiations des listes A,B,C,(D,E) de Pôle Emploi par motifs, moyenne mensuelle (basée sur 1 trimestre) de Novembre 2016 :

- Défauts d’Actualisation (bugs informatiques + oublis + des découragés non indémnisés) : 220 300, 39,6 % des sorties des listes. (+ 3,2 % sur 1 an)

- Radiations Administratives (les punis) : 53 100, 9,5 % des sorties. (+ 27,3 % sur 1 an)

- Autres Cas (morts, suicidés, emprisonnés, expulsés etc) : 52 700 et 9,5 % des sorties. (+ 0,4 % sur 1 an)

soit 326 100 radiés des listes (58,6 % des sorties) ce mois (moyenne mensuelle sur 1 trimestre) pour autres motifs que :

- Stages parking : 81 700, 14,7 % des sorties. (+ 87,8 % sur 1 an)

- Arrêts maladie, maternité, départs en retraite : 40 000, 7,2 % des sorties. (+ 3,9 % sur un an)

- Reprises d’emploi déclarées : 109 000, ne représentent que 19,6 % des sorties des listes de pôle emploi. ( + 10,8 % sur 1 an )

Demandeurs d’emploi par catégories :

  • A : 3 447 000 -0,9 % ( – 3,4 % sur 1 an ).
  • B : 727 500 -0,2 % ( + 1,8 % sur 1 an ) travailleurs pauvres moins de 78 heures.
  • C : 1 301 300 + 3,8 % ( + 11,8 % sur 1 an ) travailleurs pauvres de + de 78 heures.
  • D : 338 300 + 4,3 % ( + 21,9 % sur 1 an ) stages parking, occupationnels etc.
  • E : 424 300 -1,3 % ( + 1,2 % sur 1 an ) contrats aidés etc.

TOTAL : 6 238 500 ( données corrigées ), hors DOM TOM, soit + 1,5 % sur 1 an, 23 500 chômeurs de plus, par rapport à octobre.

TOTAL, dom-tom compris : 6 574 100

Quelques chiffres qui parlent :

Chômage Longue durée (entre 2 et 3 ans) : – 1,1 % sur 1 an.
Chômage Très Longue Durée + de 3 ans : + 3,5 % sur 1 an.

Chômage des 50 ans et +, + 4,8 % sur 1 an.

1 chomeur inscrit à pôle emploi sur 2 (48,78 %) ne perçoit AUCUNE INDEMNITE, ni ARE (allocation retour à l’emploi), ni allocation de solidarité (ASS, AER)

Le + scandaleux, LE CHÔMAGE INVISIBLE, complètement en dehors des statistiques :

Ne sont pas comptés dans ces 6 574 100 demandeurs d’emploi et travailleurs pauvres occasionnels :

1 000 000 foyers bénéficiaires du RSA, en effet sur 1 870 000 environ de foyers (dernier chiffre connu), seuls 870 000 environs sont inscrits à Pôle Emploi, les autres bénéficient d’autres suivis (associations, collectivités locales, etc.) en sachant qu’un foyer bénéficiaire, comporte parfois + d’un demandeur d’emploi en son sein, donc si on parle en nombre d’individus c’est pire.

1 000 000 de bénéficiaires de la prime d’activité (qui remplace le RSA activité qui sont donc sortis des statistiques RSA) environ, sur les 2 millions au total (dernier chiffre connu) de bénéficiaires de cette prime, sont en recherche d’emploi stable et non précaire.

+ encore 1 100 000 au bas mot, sur les environs 2 millions de bénéficiaires de l’AAH ou d’une pension d’invalidité, qui ne sont pas inscrits à Pôle emploi, malgré une aptitude et un désir d’accès à un emploi adapté.

+ encore 1 400 000 de SANS-DROITS, qui sont principalement :

- des jeunes de moins de 25 ans, primo demandeurs d’emploi, qui comme vous le savez n’ont même pas droit au RSA. (quasi unique en Europe), favorisant délits, crimes, trafics, prostitution, esclavagisme moderne, radicalisations etc.

- des sans droits, pour motif, dépassement des plafonds de ressources dans le foyer, exemple, votre conjoint(e) perçoit 700€ d’allocation chomage, ou 808,46€ d’allocation adulte handicapé, vous n’aurez même pas droit au RSA, car vous dépasserez le plafond couple qui est de 679,43€ par mois, si vous êtes NON SDF.

- des bénéficiaires de pensions de reversions ( veufs, veuves ) de 55 ans et +, qui dépassent les plafonds du RSA ( 473,50€ pour une personne seule ), et qui n’ont pas l’âge pour prendre leur propre retraite ou pour percevoir le minimum vieillesse ( 65 ans ) qui s’appelle aujourd’hui « A-S-P-A » (allocation solidarité aux personnes âgées), qui est récupérable sur le patrimoine, au décès.

- des bénéficiaires de pensions alimentaires qui dépassent les plafonds du RSA (plafonds 2 fois inférieurs aux seuils de pauvreté, une véritable honte)

- des étudiants, boursiers ou non, qui cherchent des petits jobs alimentaires, qui sont donc bien demandeurs d’emploi, en concurrence avec les autres (même si beaucoup sont aussi exploités en stages sous payés, voire gratuits).

- des auto-entrepreneurs, qui ne gagnent rien ou presque, et sont demandeurs d’emploi en parallèle.

– on peut parler également de retraités qui cherchent un emploi car leur retraite ne couvre pas les charges fixes pour survivre ( loyer, énergie, assurances, voiture, téléphone, eau, nourriture, santé (lunettes, dentiste ..) incalculable.

Faites le calcul vous même, on arrive au total, à + de 11 MILLIONS demandeurs d’emploi en France, et travailleurs pauvres occasionnels.

Sources : Rapport complet de la DARES de 13 pages (et non pas le simple communiqué de presse envoyé aux médias) : http://dares.travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/pi-mensuelle-blolo1216dcmdf.pdf

Rendez-vous mercredi 25 janvier 2017, pour avoir les vrais chiffres du chômage de décembre 2016.

~~~~▲~~~~

“Vous ne serez et ne demeurerez que des commodités aussi longtemps que l’empire existera…”
~ Russell Means, Oglala, Lakota ~

Parce que c’est bien ce que nous sommes, toutes et tous pour le 0.0001% ; des commodités, une variable d’ajustement… Alors que nous pouvons devenir toutes et tous des DISEURS DE VÉRITÉ ► Toutes & Tous ; Diseurs de Vérité !

Et parce que pour moi, attendre pour voter le changement en 2017 c’est continuer le bouzin et « quiconque vote pour le système a voté et vote pour que celui-ci continue. »

Si nous leur retirons notre consentement et que nous appelons au BOYCOTT TOTAL des élections et ça commence MAINTENANT ; tel l’effet du 100ème singe, la solution à 10% deviendrait réalité et non plus utopie…

Résistance politique : L’effet du 100ème singe ou … la solution à 10%

100 Singes

 Mohawk Nation News |  13 Octobre 2015 |  URL de l’article original : http://mohawknationnews.com/blog/2015/10/13/100-monkeys/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

L’histoire raconte qu’au début des années 1800, les banquiers ont écrit le script du vol de la moitié de la masse territoriale d’Ongwe’honweh, peuples d’Onowa:regeh, l’Île de la Grande Tortue, son peuple naturel. Ils formèrent une “Family Compact” dans le haut-Canada en Ontario et une “Château Clique” dans le bas-Canada au Québec. Ces gens étaient John Robinson, l’évêque Strachan, William Osgoode, Jonas Jones, Aeneas Shaw, Col. James FitzGibbon, William Henry Bouleton, Allan Napier McNabb, Henry Sherwood et James Buchanan. A Montréal ce furent James McGill and John Molson. Leur descendance est responsable de toute la merde qu’ils ont laissée à Montréal.

Le script mettait en place sa matrice artificielle appelée “corporatisme” (dans le sens de cartel entrepreneurial et non pas d’association des métiers complémentaires..). Ils voleraient donc notre terre, nos ressources et accumuleraient richesse et pouvoir. La seule vraie loi de la terre d’alors et d’aujourd’hui est Kaia’nereko:wa

La Family Compact et le Château Clique avec les banquiers constituèrent les membres du comité directeur de la COURONNE (13 familles) pour la corporation coloniale du Canada. Ces compacts font tout le sale boulot comme par exemple… tuer les Indiens et voler leurs possessions.

Dans cette pièce de théâtre, les acteurs contrôlent illégalement tout: la politique publique, les revenus, le patronage, les prêts et les attributions de terre, les banques, la construction de canaux, de chemin de fer, la citoyenneté etc… Ils ont appointé des conseils législatifs pour gérer tout cela (le gouvernement de l’ombre). Les entreprises, corporations que sont les municipalités étaient toutes des républiques indépendantes, propriétés des banques représentant les actionnaires de la COURONNE (NdT: La City de Londres et sa banque d’Angleterre/Vatican sous contrôle Rothschild…). Les fonds pour payer pour tout sont venus des fonds fiduciaires d’Ongwe’hon:weh. Ce grand théâtre est toujours en train de se jouer aujourd’hui même.

Nous n’avons jamais cru en toute cette supercherie. Nous sommes un peuple naturel et nous avons bien vu que tout cela n’était pas réel et totalement fictif. Au final, nous devions être totalement absorbé dans le corps politique artificiel qu’ils avaient créé et qui n’est qu’un leurre, une illusion. Tout ceci n’est basé que sur une fiction totale, celle qui veut qu’ils peuvent posséder notre Terre-Mère.

Aujourd’hui, la Family Compact et le Chateau Clique ont une peur bleue de l’effet dit du 100ème singe (NdT: voir vidéo ci-dessous..). Les gens sont les singes entraînés à être aveugles, soumis et obéissants. Quand 10% des esprits endormis de l’humanité se réveillent, l’effet du 100ème singe va se mettre en branle. Ceci aura pour conséquence le réveil de tout le monde à cette fiction fabriquée de toute pièce qu’est le système.

L’entreprise de la Ville de Montréal, établie en 1832 par la Family Compact est responsable d’avoir chié dans nos bottes. Ils ont intérêts à mettre leurs excréments ailleurs et pas dans Kaniatarowano:onwe, la rivière du peuple naturel. La solution ultime au problème majeur de la guerre est de rendre responsables les actionnaires des crimes de leurs entreprises/corporations en éliminant les clauses de responsabilité limitée dans les lois commerciales d’entreprises.

Comme le dit cette comptine: 15 petits singes sautaient sur le lit, l’un d’entre eux tomba et les autres dirent: “Plus de singes pour sauter sur le lit”…

Le groupe de Rock pour TV, the Monkees, a dépeint la nature naïve du public : “Here we come, walking down the street… we get the funniest looks from everyone we meet. Hey, hey, we’re the monkeys. And people say we monkey around. We’re too busy singing to put anybody down. We’re just trying to be friendly. Come and watch us sing and play. We’re the young generation. And we’ve got something to say”.

Résistance politique : D’une idée minoritaire au plébiscite… La solution à 10%

Cette étude scientifique publiée en 2011 nous fait mieux comprendre pourquoi il est absolument vital pour l’oligarchie de garder les peuples divisés. La moindre erreur, le moindre relâchement permettant à une idée de dépasser les 10% de gens motivés et convaincus (donc non influençables…) est synonyme d’arrêt de mort.

Prenons l’exemple de l’autogestion. Si la population comptait 10% minimum de personnes convaincues du bien fondé de cette solution pour la société, d’après cette étude, en très peu de temps, une vaste majorité de l’opinion publique serait gagnée à la cause. Ceci répond aux personnes attentistes et quelque peu défaitistes pensant qu’il faudrait 80% d’anarchistes pour bâtir la société anarchiste. Cette étude leur montre que non. 10% suffit. S’il y a 45 millions d’adulte en France (c’est un chiffre non vérifié que nous avançons à titre d’exemple), il suffirait qu’il y ait 4,5 millions d’adultes, répartis aléatoirement sur le territoire, pensant que l’autogestion dans une confédération de communes libres, est la solution à nos problèmes, pour qu’en très peu de temps cette idée devienne l’idée consensuelle de la société.

Au fond de chacun de nous dort un anarchiste, car vivre en société libre, non -coercitive, sans institutions, sans chef autoritaire, est dans la nature humaine, nos ancêtres ont vécu de la sorte pendant des millénaires, la vaste majorité des nations natives des Amériques vivaient encore de cette manière juste avant l’arrivée de l’homme blanc… L’État est une anomalie de l’Histoire, un passage peut-être obligé pour retrouver le chemin autogestionnaire originel. Une ruse de la Raison qu’Hegel soi-même n’a pu voir, mais le pouvait-il ?..

La solution à 10% ? On prend…

P.S : Cette étude nous a été envoyée par une prof d’université, lectrice assidue, que nous remercions au passage…

Résistance 71

 Le règne de la minorité : Pourquoi 10% est tout ce dont vous avez besoin

Matthew Philips |  28 Juillet 2011 | URL de l’article original : http://freakonomics.com/2011/07/28/minority-rules-why-10-percent-is-all-you-need/

Qu’est-ce qu’il faut pour qu’une idée se propage d’une personne au grand nombre ? Pour qu’une opinion minoritaire devienne une croyance majoritaire ? D’après une nouvelle étude par des scientifiques du Rensselaer Polytechnic Institute, la réponse est 10%. Une fois que 10% de la population est convaincue d’une idée, il est inévitable que cela deviendra éventuellement une opinion prévalente à l’échelle d’un groupe entier. La clef est de demeurer convaincu, opiniâtre et motivé.

La recherche fut faite par des scientifiques du RPI Social Cognitive Networks Academic Research Center (SCNARC) et publiée dans la revue Physical Review E. En voici le résumé:

“Nous montrons comment l’opinion majoritaire  prévalente dans une population peut-être rapidement renversée par une petite fraction p d’agents motivés, dispersés de manière aléatoire et qui promeut avec consistance l’opinion opposée et qui est immunisée contre toute influence. De manière spécifique, nous montrons que lorsque la faction motivée croît au delà d’une valeur critique de pc=10%, il y a alors une diminution dramatique du temps Tc pris pour que l’entière population adopte l’opinion invoquée. En particulier, avec des graphiques complets, nous montrons que quand p<pc, Tc~exp[a(p)N], tandis que pour p>pc, Tc~lnN. Nous concluons avec des résultats de simulation pour des graphiques aléatoires Erdos-Rényi et avec des réseaux sans échelle qui montent une attitude qualitative similaire.”

D’un communiqué de presse du site internet du SCNARC:

“Lorsque le nombre de personnes adhérents à une opinion motivée est moins de 10%, il n’y a pas de progression visible dans la diffusion des idées. Cela prendrait littéralement un laps de temps comparable à l’âge de l’univers pour que la taille de ce groupe atteigne une majorité”, dit le directeur du SCNARC Boleslaw Szymanski, professeur du programme Claire and Roland Schmitt à Renssalaer. “Dès que ce chiffre croît au delà de 10%, l’idée se propage comme un feu de brousse.”

Ceci a des implications pour toutes sortes de choses, depuis la compréhension de la dissémination des croyances religieuses et politiques, à la compréhension du pourquoi certaines modes prennent bien plus que d’autres. Ceci met certainement sous une nouvelle lumière le débat semble t’il hors de contrôle sur le plafond de la dette et comment une minorité motivée et opiniâtre peut tirer à elle la totalité de la conversation. La recherche valide la stratégie de repli d’une poignée de députés républicains qui menacent de torpiller la proposition de budget de John Boehner. Il apparait que si vous êtes dans la minorité, vous avez moins de raisons d’arriver à un compromis que n’en a la majorité. Si vous gardez le cap et atteignez ces cruciaux 10%, vos idées éventuellement gagneront.

Parce qu’il y a toujours une autre alternative au bordel ambiant que le 0.0001%  veut de toute force nous voir « accepter » et c’est pour cela qu’il choisit les meilleurs « Bien-Zélé » capables de les servir au mieux tout les 5 ans, en France et tout les 4 ans à Yankland…

Rien ne nous oblige à continuer le bouzin ! Absolument rien…

Nous pouvons, telles des petites flammes embraser tous les empires pour construire la société des sociétés si chère au cœur de Gustav Landauer et en lien avec les Natifs…

C’est pas Bibi qui osera le dire le contraire vu que lui y se fout de tout ► Bibi résolu à ne rien changer !

JBL1960

illustration du dessinateur Na ! ► http://www.dessinateur.biz
Advertisements

3 réflexions sur “ Il est où le chômage ? Il est où… ”

    1. Oui, ça pose question justement dans l’illusion du plein emploi d’un côté et la robotisation de l’homme qui dans la tête des psychos aux manettes nous remplaceraient bien par des robots, une fois qu’ils nous auront « diminués » de 90 à 95%… Merci du lien, Jo

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s