Vladimir se met à la Trumpette ?

Tout se faisant au N.O.M. du Gaz !

La nouvelle devise de l’Amérique messianique sous Trump est plus que jamais ;

In Gaz We Trust  ►

Si la cavalerie n’a pas chargé à Sioux Standing Rock le 5 décembre dernier, ce n’est que partie remise, car assurément, la ruse (de Sioux) utilisée par l’administration Oblabla ; Le Dernier Empereur de l’empire déglingué et par la Bush même de Jo Ellen Darcy :

La construction de l’oléoduc est presque terminée à l’exception d’un segment près du lac Oahe, un réservoir du fleuve Missouri. Mais la secrétaire adjointe aux Travaux publics de l’armée, Jo-Ellen Darcy, a expliqué que la décision était fondée sur la nécessité « d’explorer de nouvelles routes pour la traversée » de l’oléoduc.

La meilleure façon de procéder de manière responsable et rapide est d’explorer des routes alternatives pour la traversée de l’oléoduc.
– Jo-Ellen Darcy

Aucune victoire donc, aucune raison de lever le camp surtout et la lutte continue.

Pour soutenir activement la résistance et puisque 4 grandes banques françaises sur 17 ont financé la construction de cet oléoduc

https://www.facebook.com/Veterans4StandingRock/

http://sacredstonecamp.org/donate/

http://wearethemedia.tv/

www.indiacountrytodaymedianetwork.com

www.mohwaknationnews.com

Et compte tenu de l’avis de Trumpette qui se confirme en territoire Sioux, comme en tout territoire Indien, les toutes dernières infos sur le DAPL

http://wearethemedia.tv/news/2016/dakota-access-pipeline-denied-but-not-stopped/

◄►

Avis de bourrasque confirmé par la nomination de Scott Pruitt à l’Agence de Protection de l’Environnement :

Qui est Scott Pruitt, ce climato-sceptique à la tête de l’agence américaine de protection de l’environnement ?

Info du 8/12/2016 – Source : France Inter.fr

Donald Trump a nommé un pro-énergies fossiles, issu du lobby du pétrole à la tête de l’E.P.A., l’Agence de protection de l’environnement américaine.

Proche de l’industrie des énergies fossiles, âgé de 48 ans, républicain, Scott Pruitt a passé l’essentiel de son temps comme ministre de la Justice (attorney general) de l’Oklahoma à se battre contre l’Agence de protection de l’environnement (E.P.A.). Il va aujourd’hui diriger cette agence.

Il s’est battu pour l’industrie du charbon

Sous l’impulsion de Scott Pruitt, 28 États ont entamé une action en justice contre les réglementations de l’EPA qui voulait réduire les émissions des centrales électriques au charbon. Donald Trump s’est engagé à défaire les lois et réglementations pour la protection de l’environnement et la lutte contre le réchauffement climatique, accusant Barak Obama d’avoir déclaré la guerre au charbon. D’ailleurs, l’industrie ne s’y est pas trompée. Sur Twitter, elle s’est très vite félicitée du choix qu’a fait Trump.

De quoi désespérer les protecteurs de l’environnement

Plusieurs voix se sont déjà élevées chez les défenseurs de l’environnement pour critiquer le choix de Scott Pruitt, dont le démocrate Bernie Sanders, ancien candidat à l’investiture démocrate contre Hillary Clinton.

Brian Schatz, sénateur démocrate d’Hawaï a immédiatement réagi en affirmant qu’il « ferait tout pour empêcher cette nomination », sous entendu lors du passage des nominations de Trump devant le Sénat pour approbation.

Nous allons nous en débarrasser dans presque toutes ses configurations actuelles.

Donald Trump à propos de l’Agence de l’environnement

Du coup, la nomination de Pruitt peut-être un signe qu’effectivement, l’Agence vit ses derniers instants.

Et Al Gore dans tout ça?

Trump a rencontré l’emblématique défenseur de l’environnement Al Gore. L’ancien vice-président de Bill Clinton devait rencontrer seulement Ivanka trump, la fille de Donald Trump, à la Trump Tower de New York, où la famille Trump mène toutes ses consultations. Finalement, Al Gore et Donald Trump on eu une conversation « sincère , à la recherche d’un terrain d’entente ». mais apparemment, cette rencontre n’a pas eu beaucoup d’impact sur Donald Trump.

Un cabinet issu du « système »

Trump s’est présenté pendant sa campagne comme le candidat anti-système. le problème, c’est qu’aujourd’hui, il ne s’entoure que de ministre et de conseillers issus du système, des milliardaires ou des militaires très haut placés.

Lire l’intégralité de l’article sur France Inter.fr ► https://www.franceinter.fr/monde/qui-est-scott-pruitt-ce-climato-sceptique-a-la-tete-de-l-agence-de-protection-de-l-environnement

 ◄►

Trump a été élu selon les règles du Système, non ?

Il n’est pire aveugle qui ne veut pas voir ni pire sourd qui ne veut pas entendre…

Donc Trump continue sur sa lancée ;

Un proche de Donald Trump, Carter Page, arrive à Moscou pour négocier avec des entrepreneurs

Source Russia Today | 8/12/2016 | URL de l’article ► https://francais.rt.com/international/30312-ex-conseiller-donald-trump-carter-arrive-moscou

Carter Page qui a été conseiller en politique étrangère de Donald Trump lors de sa campagne présidentielle, sera à Moscou pour mener une série de rencontres, dont le but n’a pas été révélé. «Je rencontrerai des chefs d’entreprise et leaders d’opinion», a confié à l’agence de presse russe Sputnik, Carter Page, qui a travaillé avec le géant énergétique russe Gazprom et est consultant dans l’industrie pétrolière. Il ne précise cependant pas l’objectif de ces rencontres. Sa visite à Moscou doit durer jusqu’au 13 décembre. Lors de la campagne présidentielle de Dondald Trump, Carter Page a été conseiller en matière de politique étrangère, affirmant que la Russie et les États-Unis partageaient des objectifs communs et déplorant que la politique étrangère américaine «arrogante» ignore ces intérêts.

«De nombreux intérêts nationaux américains coïncident considérablement avec les priorités stratégiques russes. Mais, malheureusement, une politique étrangère arrogante de la part de Washington a assez souvent échoué à prendre en compte les priorités fondamentales américaines», avait déjà confié Carter Page à Spuntnik en octobre dernier.

Ce dernier estime également que les deux pays peuvent collaborer dans la lutte contre l’extrémisme islamiste et le règlement du conflit en Ukraine.

►◄

Avec Mike Pence comme Vice-Président, c’était déjà plié en 4 !

Tom Price à la Santé, plié en 8 !

John « Mad Dog On The Line » Mattis, plié en 12 !

Avec Scott Pruitt ; Ça risque de péter, ou pas…

Bon le Pruitt est présenté comme un « Climato-Sceptique » alors qu’il est juste en faveur de l’industrie pétrolière.

Les « climato-sceptique » dont je suis, n’ont qu’à bien se tenir ; Donc si vous critiquez la ligne officielle du réchauffement climatique, car il n’est question que de cela, numérotez vos abattis ; Tiens demandez à Philippe Verdier ! Et si vous voulez vraiment qu’on reparle d’Al Gore, c’est par ici ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/01/25/on-reparle-dal-gore/

Bon on vous l’a dit aussi que seule la Version Officielle compte en tout et pour tout ! Comme pour le 11 septembre 2001 on n’a pas le droit de la remettre en cause ni de se poser la moindre question ; Jamais !

►◄

Et pourquoi donc Vlad se mettrait-il à la Trumpette alors ?

Parce qu’on apprend ceci aujourd’hui ▼

Ubuesque !… La Russie vend 19,5% de Rosneft au Qatar (Exxon-Mobil)… qui finance Daesh !… que combattent les Russes !…

URL de l’article R71 ► https://resistance71.wordpress.com/2016/12/08/ubuesque-la-russie-vend-195-de-rosneft-au-qatar-exxon-mobil-qui-finance-daesh-que-combattent-les-russes/

Ubuesque… Sachant aussi que le Qatar est la propriété d’Exxon-Mobil (Rockefeller et l’ex-Standard Oil).

Se pourrait-il que cette transaction soit faite pour compenser le défaut de passage du gazoduc qatari (Exxon-Mobil) à travers la Syrie ? La paix en Syrie contre une tranche de pétrole russe ?… D’un autre côté, impliquer le Qatar et Exxon-Mobil dans l’investissement de la partie privée de Rosneft c’est aussi quelque part garantir sa survie… Pendant ce temps là des dizaines de milliers de Syriens sont morts par le financement qatari des mercenaires de l’EIIL/Daesh…

En juin de cette année nous avions analysé un autre article du Réseau Voltaire sur la coopération entre Rosneft et Exxon-Mobil, pour eux, Syrie ou pas… c’est « business as usual »…

~ Résistance 71 ~

 La Russie cède 19,5% du géant pétrolier Rosneft à Glencore et au Qatar

 Réseau Voltaire |  8 décembre 2016 |  URL de l’article original : http://www.voltairenet.org/article194435.html

La Fédération de Russie, qui détient directement 50 %du capital de Rosneft, vient d’en céder 19,5 % à Glencore et au Qatar.

On ignore la répartition exacte du capital.

Rosneft est la première entreprise pétrolière mondiale.

Cette décision intervient alors que l’élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis laissent prévoir la levée des sanctions économiques contre Moscou, et alors que l’accord de réduction de la production pétrolière prise au sein de l’OPEC devrait permettre à la hausse des prix de se poursuivre lentement.

Rosneft avait par ailleurs acquis le pétrolier Bachneft juste avant cette privatisation. À cette occasion, selon le Comité d’enquête de la Russie, le ministre de l’Économie, Alexeï Oulioukaïev, aurait illégalement perçu 1,8 million d’euros pour donner son accord. Le ministre a été placé en résidence surveillée.

La valeur boursière de Rosneft est évaluée à 55,02 milliards d’euros. Les actions cédées à Glencore et au Qatar l’ont été avec une décote de 2 %, soit 10,5 milliards d’euros.

Le Qatar est déjà actionnaire majoritaire de Glencore.

Les 10,5 milliards d’euros de recettes seront reversés à l’entreprise publique Rosneftegaz, qui devrait en verser à son tour une partie à l’État. Ils seraient alors utilisés pour couvrir le déficit provoqué par les sanctions économiques européennes.

Séparant totalement sa politique économique de sa politique étrangère, la Russie a ainsi scellé une alliance avec le Qatar qu’elle combat militairement en Syrie.

►◄

La coalition anti-Daesh est un leurre. C’est pour gagner du temps et mettre en place le plus largement possible le Nouvel Ordre Mondial dont Poutine, finalement, serait le mieux placé pour prendre la tête.

Résumons-nous : la guerre par procuration en Syrie commence en 2011 suite au refus du gazoduc qatari d’Assad en 2009. A partir de là “Assad doit partir!” sera le slogan propagandiste.

SAUF POUR POUTINE !

Depuis 2011, la Russie fait front et soutient sans défaillir son allié de très longue date syrien contre l’invasion de l’occident par sa légion mercenaire “djihadiste”. La guerre par procuration et non pas la “guerre civile” comme cela est présenté par la presse occidentale, complice de l’agression et couvrant l’affaire de la propagande “humaniste” habituelle et du refrain éculé du “méchant dictateur massacrant son peuple qui doit partir,” l’occident intervenant pour aider le “peuple à se libérer” du tyran, cette guerre donc qui fait rage en Syrie, a depuis son commencement, fini par impliquer directement la Russie, le Liban (les forces des milices du Hezbollah protégeant les frontières et l’intégrité du territoire libanais), l’Iran et des conseillers militaires des forces des Gardiens de la Révolution, la Syrie bien sûr qui défend son sol et son patrimoine, Israël qui entraîne et soigne les terroristes de l’EI et qui œuvrent pour les intérêts de ses créateurs occidentaux, la Turquie et la Jordanie, qui font office de bases arrières pour les terroristes de Daesh, fournissent de la logistique payée par les pétrodollars saudo-qatari et ceux du pétrole volé et revendu par la filière de marché noir montée par la famille du président turc Erdogan et quelques généraux turcs mafieux.

Le tout sur fond de guerre du gaz naturel.

Pourtant, ce que peu de personnes savent ou ce que beaucoup feignent d’ignorer, c’est que derrière le théâtre des opérations de cette guerre par procuration se cache des intérêts et des alliances économico-géopolitiques d’importance. Il y a la façade et la réalité.

SAUF POUR LA RUSSIE DE POUTINE :

Au Levant, si Noble Energy de Houston exploite le champ gazier israélien de Tamar, le contrat pour l’exploitation sur 25 ans de l’énorme champ du Léviathan est accordé en Février 2013 à l’entreprise russe de Gazprom !

Voilà pourquoi on vous explique sur tous les tons que c’est au N.O.M. du Gaz ; Lire l’intégralité de cet article de R71 du 20/12/2015 complété par une info Sputniknews ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2015/12/21/au-n-o-m-du-gaz/

◄|►

Parce que ça sent le gaz, partout ; Ce nouvel Or noir raison de toutes les guerres, les compromissions, les bassesses et prix de nos libertés puis de nos vies…

Et comme l’a magistralement analysé Zénon avec son dernier texte de décembre 2016 et par ces extraits choisis ;

« Ragnarök » – De la subversion à la terreur idéologique

Un premier coup de semonce eut lieu le 21 avril 2002. Le peuple français, apeuré de son propre élan nationaliste, fit alors machine arrière en promettant qu’on ne l’y reprendrait plus. Puis pour ainsi dire amende honorable en s’infligeant quinze ans de néolibéralisme à la sauce yankee… Tout était bon pourvu qu’étouffe l’hydre visqueuse couvée chez nous. Rassurée de voir le troupeau regagner l’enclos républicain, la classe politique n’a jamais admis que ce vote ne reflétait pas tant l’opinion des masses populaires, que leur profond dégoût devant les magouilles et autres innombrables trahisons de leurs gouvernements successifs… Les mêmes causes produisant mécaniquement les mêmes effets, se poser en éternels garants des droits de l’Homme et de la liberté n’aura pas suffi aux « démocrates » pour enrayer la gangrène « fasciste »… Nous l’observons aujourd’hui partout : avec le parti Jobbik en Hongrie, l’AFD allemand, plus récemment avec le Brexit ou encore l’élection de Trump. En France, le Front National semble d’office pressenti pour le second tour en mai prochain. Les journalistes, politologues et autres experts s’interloquent et s’indignent en chœur de l’indocilité du votant… Se foutent-ils tout simplement de nos gueules ? Ou sont-ils schizophrènes au point d’oublier en avoir été les principaux artisans ? […]

Ils ont déjà si bien avancé le dépeçage de l’humanité, leurs trahisons et leurs crimes sont devenus si flagrants qu’ils sont obligés d’en revenir aux fondamentaux ; et n’ont plus que la sécurité pour se parer d’un semblant de légitimité… Voyez comme ils en ont fait l’objet de leurs campagnes et de leurs promesses. Pourquoi dès lors s’étonner de l’explosion de la délinquance, de l’impunité, de l’incroyable taux de récidive, de la violence endémique en périphérie de nos villes ? N’imaginez pas que tel ou tel parti politique a l’intention de remédier à ce problème. Comment pourraient-ils se passer du terrorisme ou des petites frappes de quartiers, alors qu’il s’agit du meilleur moyen de faire accepter leurs propres méfaits comme dérisoires en comparaison ? Mais aussi, et surtout, de justifier la création d’un État policier algorithmique et eugéniste ? […]

On observe ainsi toute la perfidie d’un double discours dans lequel, d’un côté, on accuse l’Islam radical de menacer les « valeurs » nationales, tandis qu’on finance de l’autre toutes les infrastructures nécessaires à son développement, qu’il s’agisse des mosquées ou bien d’organismes de prosélytisme associatif… On laisse les pétromonarchies du golfe investir dans les cités tout en prétendant défendre une laïcité dans les faits à géométrie variable. On refuse la liste des djihadistes revenus de Syrie sur le territoire, puis on va bombarder au lendemain d’attentats chez nous des populations civiles qui n’y sont pour rien… Vous aurez compris le principe. Parallèlement, la même méthode est utilisée avec l’ »extrême-droite », que l’ensemble du spectre politique s’accorde à diaboliser comme il se doit, alors même que sa surreprésentation médiatique lui assure une place de choix sur l’échiquier mondialiste. […]

« La guerre civile ou la dictature », tel est, en substance, le dilemme qui nous est imposé. Avec bien sûr une troisième voie, présentée comme un « moindre mal » : celle d’un subtil mélange des deux dans des proportions raisonnables, moyennant une totale soumission et l’acceptation du retour au servage de la part des classes laborieuses… […]

Regardons par ailleurs comme ils associent toutes les voix dissidentes, tous les lanceurs d’alertes et dénonciateurs de leurs bobards en une hypothétique « fachosphère », repaire comme chacun sait d’ignorants crédules et d’odieux nazillons aux chapeaux pointus. Que vous vous réclamiez de l’anarchie, du marxisme, du souverainisme, de l’écologie radicale ou même d’aucune école de pensée particulière n’a pour les tenants de la pensée unique plus la moindre espèce d’importance. Avisez-vous de remettre en question l’ordre établi de spoliation institutionnelle, de contester la légitimité des lignées parasites au pouvoir depuis des siècles ou de démentir l’interprétation officielle des évènements se déroulant sous nos yeux, vous serez taxé au choix de « conspirationnisme », de « rouge-brunisme », de « crypto-fascisme » ou encore – ultime trouvaille sémantique en vogue chez les nouveaux censeurs – de « confusionnisme »… Reconnaissons cependant aux autoproclamés « antifas » un art consommé de pousser à fond le paradoxe. Car prétendre établir ce qui est dicible et ce qui ne l’est pas ; vouloir interdire toute voix opposant une contradiction à la sienne, n’est-il pas le commencement et le principe même du fascisme ? […]

Les postures politiciennes ne doivent plus nous y tromper : nous sommes d’ores et déjà en dictature.

[…]

En insinuant sa « guerre de tous contre tous », il espère tirer profit au lieu de subir la colère des peuples…

[…]

L’avenir qu’ils nous réservent est une fusion des modèles totalitaires passés et présents.

[…]

À ceux qui objecteraient qu’une société sans État ouvrirait la voie au chaos généralisé, je demanderais de réfléchir à ce qu’ils observent aujourd’hui. N’est-ce pas justement l’État, vendu aux intérêts de la finance internationale, l’actuel plus grand fauteur de troubles à l’ordre public ?

[…]

Nous portons en nous la foi et l’espoir que le temps nous enseigne assez de sagesse pour vivre en paix et en harmonie… Car nous savons que tout mouvement de l’Histoire induit mécaniquement son inverse, et que tôt ou tard, vous y viendrez… Nous veillons sur la flamme en attendant votre arrivée.

L’intégralité de ce texte fort de l’auteur Zénon dans la version PDF que j’ai réaliséehttps://jbl1960blog.files.wordpress.com/2016/11/ragnarc3b6k122016.pdf

◄|►

Seuls le vrai et le faux existent dans la vie. Nous vivons pour les générations ici, celles du passé et celles à venir. Les faiseurs de fric vivent dans le moment. Tout le monde a le choix, la capacité de raisonner. S’ils ne l’utilisent pas, ils devront faire face aux conséquences de leurs actions. […]

L’unification des gens pour protéger notre terre-mère est en train de se produire de partout. Tout le monde agite le drapeau des guerriers parce qu’ils veulent s’unir pour résister à la corporation. […]

La création/nature nous aide, tout comme l’eau que nous préservons, qui façonne notre action et notre destinée. La police et l’armée élaborent leurs attaques en fonction d’un ennemi qu’elles ne comprennent pas. Pour elles, nous sommes imprévisibles. Nous changeons constamment la situation tandis que leur situation, leur position sont statiques. Lorsque c’est nécessaire, la nature nous fait changer de tactiques. […]

Message de la Nation Mohawk à tous les protecteurs de l’eau ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/11/18/soyons-letincelle/

Voilà pourquoi nous sommes debout face aux destructeurs de vie…

Voilà ce que ça veut dire refuser la construction de l’oléoduc ici à Sioux Standing Rock mais partout ailleurs…

Voilà pourquoi l’étincelle née à Sioux Standing Rock doit être entretenue…

Et pourquoi ; Nous veillons sur la flamme en attendant votre arrivée…

Puisque nous sommes capables de faire disparaitre les doctrines, les dogmes et les empires

Devenons les veilleurs, les sentinelles de notre espoir !

JBL1960

Mise à Jour du 13/12/2016 par JBL1960

Ah bah ! C’est qu’il apprend vite le Vlad !

Qui est Rex Tillerson, roi du pétrole et nouveau secrétaire d’État de Trump ?

Aude Massiot | 13/12/2017 | Source Libération

PDG d’ExxonMobil, multinationale pétrolière et gazière, il entretient des bonnes relations avec le gouvernement russe, ce qui inquiète certains républicains.

Après cinq semaines de suspense et de tweets frénétiques, le nom est enfin tombé. Rex Tillerson est l’heureux gagnant de la loterie Trump pour le poste de secrétaire d’État – l’équivalent de ministre des Affaires étrangères en France – un des postes les plus convoités de l’administration.

«J’ai choisi une des leaders les plus talentueux du monde, Rex Tillerson, PDG d’ExxonMobil, pour être secrétaire d’État.» — Donald J. Trump (@realDonaldTrump) 13 décembre 2016

A 64 ans, le Texan, sans aucune expérience politique, a sur son CV dix ans en tant que PDG d’ExxonMobil, une des entreprises pétrolière et gazière les plus puissantes au monde. Il affiche quarante ans de présence dans l’entreprise, au sein de laquelle il a gravi les échelons de simple ingénieur de production au sommet. Mais surtout, il a travaillé plusieurs années en Russie, pays avec lequel ExxonMobil a conclu plusieurs contrats pour plusieurs dizaines de milliards de dollars. Lire l’intégralité de l’article ici ▼ http://www.liberation.fr/planete/2016/12/13/qui-est-rex-tillerson-roi-du-petrole-et-nouveau-secretaire-d-etat-de-trump_1534944

Voilà, voilà, voilà…

Bien entendu nulle part, on ne parle de la cession par La Russie des 19,5% du géant pétrolier Rosneft à Glencore et au Qatar…

On dit juste ça : « Comme une grande partie des membres de l’administration Trump, la position de Tillerson au sein d’ExxonMobil pourrait créer des conflits d’intérêts. Au cours des dernières décennies, le nouveau secrétaire d’État a largement contribué, par de nombreux voyages, à l’expansion de son entreprise dans plus de 50 pays, plus particulièrement en Russie et au Moyen-Orient. »

C’est pas que c’est le bordel… NON… Mais ça y ressemble un peu…

Quoique !

Vous pouvez lire mon dernier billet pour comprendre qu’il n’y a aucune solution au sein du Système ► Rester sur le chemin ; Tangent…

jbl1960

Publicités

5 réflexions sur “ Vladimir se met à la Trumpette ? ”

      1. C’est pas bien fait pour eux, mais cela démontre bien que la Cour de cass n’est nullement indépendante. Tiens, l’arrêt N° 1441 qui légitime au mépris de la Loi de 1905 le refus de l’Église Catholique d’effacer les noms des registres du Baptême = https://www.courdecassation.fr/jurisprudence_2/premiere_chambre_civile_568/1441_19_30541.html
        C’est ça devenir un lanceur d’alerte ! Y se foutent de notre gueule depuis trop longtemps ; NON c’est NON, non ? JBL

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s