Debout comme une pierre !

Pierre qui roule, n’amasse pas mousse !

Et précisément ici il est question d’être « Debout comme une pierre »

La Nation Mohawk se joint à Sioux Standing Rock contre le viol de leurs terres ancestrales et au N.O.M. du sacro-saint pétrole…

En Zunie c’est ; In Gaz We Trust !

Pour les Natifs, pour la Nation Sioux dont Russeal Means était issu il est question de toute autre chose…

Si vous avez oublié le nom des nuages, vous avez perdu votre chemin…

Il devient rapidement clair qu’une personne indigène n’a pas peur de la mort. Nous connaissons notre place dans l’univers. Chaque printemps, nous voyons la réincarnation en action. Les feuilles renaissent, les fleurs refleurissent. Les sociétés indigènes sont l’essence même de la liberté. Nous vivons libres de toute peur, anxiété, paranoïa. Grand-mère Terre s’occupe de nous et nous fournit ce dont nous avons besoin.

~~~~

Donc dans un premier temps Steven Newcomb nous a relaté les débuts de l’affaire comme suit :

Mon amie Navajo Valerie Taliman a écrit un excellent article au sujet du blocage en cours de l’oléoduc du Dakota Access et la récente arrestation du président de l’association contre l’oléoduc Dave Archambault II de la nation Sioux Standing Rock: Standing Rock Sioux Nation at the pipeline protest.

Dans ce billet = AUX COLONS REPENTIS DE LA TERRE

Et immédiatement Kahentinetha de Mohawk Nation News leur a emboité le pas ;

Tout le monde se tient debout comme une pierre à Standing rock. La création nous rappelle de notre instruction originelle en tant qu’êtres humains lorsque nous fûmes placés ici. Nos instructions sont de survivre et de co-exister avec la Nature en tant que frères et sœurs sur notre terre-mère. Nous nous dressons ensemble où que ce soit dans le monde contre l’entreprise, qui n’est pas humaine et qui a plus de droits que les êtres humains et le monde naturel !

Dans ce billet = DONALD NE TRUMP PERSONNE…

Hier Steven Newcomb nous informait du développement de l’affaire ;

L’approuvement du projet Dakota Access Pipeline colonisateur par le corps du génie de l’armée américaine et le conflit résultant avec la nation sioux Standing Rock a un contexte historique. Ce contexte consiste en les idées et les schémas mentaux de la chrétienté occidentale que les États-Unis ont utilisé et continuent à utiliser contre nos nations et nos peuples. Ces idées et schémas d’argumentation sont maintenant tacitement utilisés contre les Dakota Standing Rock et l’Oceti Sakowin (Le conseil des sept feux de la nation Teton) dans cette controverse sur fond de pipeline/oléoduc.

Et dans ce billet là = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/09/01/dechirons-une-a-une-les-pages-de-lagenda-21/

Et aujourd’hui, Résistance71, nous propose de lire leur traduction de l’injonction des mères de clans Mohawk virant les pétroliers hors de leurs terres et pour ceux qui pensent encore que les Natifs et Peuples premiers sont inexistants, invisibles et inactifs !

Résistance au colonialisme : La nation Mohawk ouvre un second front conjointement à celui de la nation Sioux Standing Rock…

“Je vais oser affirmer que l’homme qui s’est assis sur le sol de son tipi, méditant sur la vie et son sens, acceptant comme semblable toutes les créatures et reconnaissant l’unité de l’univers des choses, infusait dans son être la véritable essence de la civilisation.”

~ Luther Ours Debout, Oglala Lakota, 1900 ~

 Nous invitons tous nos lecteurs à réfléchir profondément à la citation du sage Sioux Oglala que nous reproduisons ci-dessus de lire notre traduction de l’injonction des mères de clans Mohawk virant les pétroliers hors de leurs terres, puis de répondre à cette simple question: qui sont véritablement les “sauvages” ?

~ Résistance 71 ~

Le Comité National de l’Energie (NEB) percute un arbre

 Mohawk Nation News  |   31 août 2016 |

 url de l’article original : http://mohawknationnews.com/blog/2016/08/31/neb-hits-a-tree/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 La Commission Nationale à L’Energie (NEB, National Energy Board), Energy East Pipeline Ltd et TransCanada Pipeline Ltd ont percuté l’arbre de la paix. Le NEB a essayé de se réunir en secret à Montréal. Le peuple a perturbé la réunion et celle-ci fut annulée ! L’Injonction d’arrêt et de désistement est par la présente donnée par kahtihon’tia:kwenio (NdT: conseil des mères de clans) et a été transmise.

Ils seront désormais bien seuls dans leurs soi-disant “réunions de consultation” frauduleusement arrangées à travers la nation, lorsqu’ils s’assiéront seuls à la table corporatrice.

Note de Résistance 71 :

Ce qui suit est la traduction de la notification officielle remise par le conseil des Mères de Clans de la nation Mohawk (trois clans de la tortue, de l’ours et du loup). Une copie du document orignal est sur l’article original de MNN.

-[]-[]-<I>-[]-[]-

De kahtihon’tia:kwenio par courrier recommandé AR

En date du 31 août 2016

Objet: Injonction d’arrêt et de désistement

Destinataires: East Energy Pipeline Ltd, TransCanada Pipeline Ltd, National Energy Board, Premier Ministre Justin Trudeau, Maire de Montreal Denis Coderre, Ministère des Affaires Indigènes du Canada

Sek:hon

Le conseil des mères de clans des nations iroquoises, kahtihon’tia:kwenio de rotino’sho:nnionh:weh, et en accord avec le Wampum 44 de kaiane’re:kowa (Grande Loi de la Paix), où les femmes sont les progénitrices du sol et les gardiennes de la terre, de l’eau et de l’air et ce depuis les origines de nos instructions du tekeni teioha:teh, afin de survivre et de cohabiter en tant que frères et sœurs avec la nature sur notre terre-mère. Kaiane’ro:kowa représente la volonté du peuple et est personnifiée par le conseil des 49 familles de la confédération ;

kahtihon’tia:kwenio officialise sa plainte contre l’invasion de la terre kanion’ke:haka, peuple du silex (Mohawk) d’Ono’ware:geh ou Île de la Grande Tortue par Energy East Pipeline Ltd et Transcanada Pipeline Ltd et toutes leurs cohortes.

EEPL et TCPL sont des entreprises privées qui violent kaia’nere:kowa et teio:hateh en continuant le carnage de toutes vies perpétré sur onowa’re:geh, ainsi EEPL et TCPL ne vont pas continuer à tuer et à détruire onowa’re:geh.

Ainsi nous demandons:

  1. Que l’invasion des territoires de ganiengeh rotin’nosho:nionwe par les corporations du Canada et du Québec et leurs entreprises subordonnées EEPL et TransCanada cesse et
  2. Que soient respectés les principes de teio’ha:teh comme base de notre relation sur cette terre.
  3. Comme kahtihon’tia:kwenio a des responsabilités dans son rôle de représentation du peuple, kahtihon’tia:kwenio ordonne à ces entités de quitter définitivement ono’ware:geh, en accord avec nos instructions originelles, kahtihon’tia:kwenio parle pour nous tous et pour toute forme de vie et informe EEPL, TransCanada et toutes les autres entités artificielles de cesser immédiatement le carnage sur notre terre.mêre.

kahtihon’tia:kwenio ordonne à EEPL et TransCanada de cesser et de vous désister de toutes vos activités sur ono’war:geh et cesser tout meurtre de masse de toute vie rencontrée et vous ordonne également de vous gouverner de manière plus appropriée.

[Lettre paraphée par les trois clans de la Nation Mohawk]

Clan de la tortue

Clan de l’ours

Clan du loup

= = fin de la lettre = =

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s