Ouvrons-la !

Avant qu’on nous la ferme !

Et parce que la vérité nous libérera !

« Les Américains sont un peuple libre qui sait que la liberté est le droit de chaque personne, l’avenir de chaque nation.

La liberté que nous chérissons n’est pas un don de l’Amérique au monde ;

C’est le cadeau que Dieu fait à l’humanité ! »

Discours de Georges W. Bush en juillet 2003

Plus nous avançons et plus l’Empire qui veut dominer le monde et qui se nomme lui-même la Nation Exceptionnelle et Indispensable se révèle tel qu’il est ;

Un Empire failli, faussaire et sans terre ;

Et un Empire sans terre est un empire à terre…

N’admettons plus jamais qu’aucun « Messager » soit bâillonné et pire ; Tué comme ils savent si bien le faire depuis… Toujours !

Devenons tous des Messagers, des Passeurs d’idées et des Lanceurs d’alertes, car Nul ne sera Chef de ce Changement qui vient

Je vous propose, grâce à Galaxien, de voir ou revoir, l’histoire de Sibel Edmonds ce qui permet en ce 21 août 2016, de comprendre les derniers événements comme en Turquie sous un jour complètement différent. Mais également, 15 ans après le 11/09/2001 de se remémorer certaines choses ;

Ouvrez bien vos yeux et vos oreilles et renseignez-vous bien sur l’ATC ; l’American Turkish Council et comment on le qualifie, suivez bien les pointillés car il est question ici d’un « marché noir nucléaire ».

On aperçoit Ray McGovern près de S. Edmonds un moment, et cet homme nous a récemment demandé de « Rester Humain » et c’est ce que je m’efforce de faire en ouvrant ma bouche autant que je le peux…

~~~~

11/9. SIBEL EDMONDS, une femme à abattre

Publié le 1 novembre 2010 par Galaxien

Canal+ & Zadig Production avec la participation de Planète

Une femme à abattre, est un documentaire (1h21) sur l’histoire de Sibel Edmonds, une femme qui a été recrutée par la FBI pour collaborer dans la lutte anti-terroriste et qui au final va se retrouver au centre d’une affaire d’état de première importance. 

Quelques jours après les attentats du 11 septembre 2001, Sibel Edmonds, jeune femme d’origine turque, est embauchée par le FBI. Elle est chargée de la traduction des écoutes téléphoniques, des interrogatoires et des documents dans le cadre de la lutte anti-terroriste.
En décembre de la même année, elle est contactée par une collègue du FBI qui tente de la recruter pour le compte d’une mystérieuse organisation économique turque. En dénonçant ce cas manifeste d’espionnage et en révélant que le FBI cache des informations sur le 11 septembre, Sibel Edmonds va être alors au cœur d’une incroyable affaire d’état.

En exclusivité, Sibel Edmonds a accepté qu’une équipe de cinéma suive son combat et pénètre au plus près de son secret. « Une femme à abattre », est un vrai thriller d’espionnage sur la seule citoyenne américaine ayant osé défier le FBI pour que la vérité éclate, et assurer aux américains une sécurité que leur gouvernement leur doit.

Prenant pour point de départ l’affaire Edmonds, avec ses imbroglios judiciaires et politiques, les auteurs prennent soin de mettre en évidence les dessous politico-financiers, le trafic d’armes nucléaires à l’échelle mondiale orchestré par une partie néo-conservatrice de l’administration George W. Bush, les mensonges de la politique étrangère américaine et de certains de ses alliés.

Des révélations effarantes concluent ce documentaire, dont certains agents du renseignement américain, mettant sur le banc des accusés une administrations Bush, sans équivoque possible.
~~~~

Vous ne rêvez pas en fin de vidéo, c’est bien BHL qui félicite Sibel Edmonds…

Mais vous ne rêvez pas non plus lorsqu’on parle d’un véritable pont entre les USA la Turquie et Israël et moins encore lorsqu’on entend que tout les intéresse, surtout si c’est nucléaire.

Et donc, j’ai choisi d’intégrer ici la dernière traduction faite par Résistance71 de Mohawk Nation News qui atteste que l’Amérique ; Son gouvernement, l’État profond et les Néocons et les larbins des larbins et une partie du peuple n’a jamais été une grande Démocratie mais un État fasciste et cela est d’autant plus avéré dans ce billet = 12 Boites.

Le tribunal véreux de l’état de New York

Mohawk Nation News |  19 août 2016 |  url de l’article original : http://mohawknationnews.com/blog/2016/08/19/nys-kangeroo-court/

Le juge Frederick J. Scullin de Syracuse dans l’état de New York, juge fédéral nommé à vie par le président des États-Unis, entre comme un briseur de gang. Il claque des talons et s’assoit à l’avant de ce navire pirate appelé “Tribunal Fédéral de District”, avec 10 minutes de retard.

“Ceci est mon tribunal et tout le monde doit obéir à mes règles !” Cinq pro se plaignants/victimes de l’assaut par l’escadron de la mort de la police de l’état de New York en date du 18 Mai 1997, appelé le “l-81 DETAIL INDIEN”, avaient quelques minutes de retard. Après avoir retardé le processus judiciaire pendant près de 20 ans, Scullin les jeta promptement hors de l’affaire. La sécurité les retenait en bas ; après bien des objections verbales, ils furent réinstaurés.

Scullin, votre tribunal de pacotille n’a aucune juridiction sur les affaires internationales qui doivent toujours être résolues. Votre tribunal a induit nos avocats Terrance Hoffman, Robert Anello et Jodi Peikin (et quelques autres), à nous abandonner.

Juge Scullin, vous êtes partial, irrespectueux et en aucun cas neutre dans cette affaire qui devrait vous être retirée. Le transcript et l’enregistrement de la session le démontrera parfaitement. Nous ne pouvons pas obtenir un procès juste et équilibré dans un tribunal de l’amirauté parce que ces tribunaux n’ont cours que pour les banques et les entreprises et ne sont toujours qu’au sujet de l’argent.

Nous n’avons pas provoqué, ni causé l’attaque de mai 1997, ni le retard judiciaire. Scullin a demandé si nous voulions toujours un procès par jury ou un jugement de cour devant sa personne. L’assistant avocat général pour l’état de NY, Tim Mulvey, a rapidement sauté sur l’occasion et hurla “oui, oui, oui”. Nous avons dit: “Non ! Nous voulons une audition juste et impartiale devant un jury”, ainsi le jury pourra juger sur preuves.

Mulvey a une motion pour faire retirer 35 flics de l’affaire. Ils faisaient tous partie de l‘escadron de la mort qui a mené la bastonnade qui aurait pu mener à des morts d’hommes, de femmes, d’enfants et de personnes âgées, qui s’étaient paisiblement réunis sur une propriété privée. Nous voulons une audition des évidences et des faits devant un jury dans cette affaire. Chaque flic ayant participé doit passer en jugement et ne peut pas utiliser la sempiternelle phrase du “j’exécutais les ordres” comme défense, puis que cette méthode fut invalidée par le tribunal de Nüremberg en 1946.

Beaucoup des 76 victimes recevant des compensations n’étaient pas là. Quelques unes d’entre elles soutiennent le retrait de 35 policiers et de les exempter de toute malversation parce qu’elles ne les ont pas vu faire quelque chose utilisant la force. Quoi ? On nous réduisait en bouillie ! Ils veulent aussi que nous identifions ces flics qui avaient retiré leurs badges et s’étaient déguisés. Ils faisaient tous partie de la maudite détresse émotionnelle que nous avons tous ressentie ce jour là.

Nous avons refusé d’accepter les compensations achetant notre silence. Après que Scullin eut quitté le tribunal, Mulvey a dit que nous pouvions expliquer notre histoire à un juge et il nous offrit une petite somme compensatoire. Nous avons refusé. Nous voulons que le monde sache que nous luttons pour obtenir justice depuis près de 20 ans maintenant dans ce système de tribunal de l’amirauté (colonial) fait pour les entreprises (coloniales).

Puis Mulvey a remis ses mains dans ses poches et nous a dit qu’il allait faire objection à tout ce que nous allons présenter, spécifiquement les vidéos de police montrant l’attaque. Tout le monde peut voir ces vidéos, elles sont partout sur internet depuis longtemps.

Les flics de l’état de NY James Parmley et George Beach ont plannifié et exécuté cette mission l-81 du détail indien de 1997, qui fut ordonnée depuis le bureau du président Clinton. Parmley a pris sa retraite. Le gouverneur de l’état de NY Cuomo a promu le Lt. Colonel George Beach comme le superintendant de la police de l’état de New York.

Scullin a démontré un irrespect absolu ; il est venu pour intimider. Nous allons rechercher une aide de la communauté internationale afin de mener cette affaire devant un tribunal de résolution ne dépendant de l’amirauté (coloniale) et où nous pourrons obtenir un procès juste. Il n’y avait aucun journaliste durant l’audition à ce tribunal. Eux et les médias sont tous contrôlés par le “Cercle Indien”.

Demandez de quoi il retourne à ces officiels :

Angela C. Winfieldawinfield@barclaydamon.com; Brittany E. Aungier baungier@barclaydamon.com; Carol L. Rhinehart crhinehart@ongov.netdkarle@ongov.net; Devin M. Caindcain@maglaw.com; Elkan AbramowitzEAbramowitz@maglaw.com; Gabriel M. Nugent gnugent@barclaydamon.com Fax 1-315-425-2836; Joanna Gozzi Joannagozzi@ongov.net, denisekarle@ongov.net; Jodi M. Peikin JPeikin@Maglaw.com, CSeel@Maglaw.com, RAnello@Maglaw.com; Robert J. Anello ranello@magislaw.com; Terrance J. Hoffman tjhoffman@cnymail.com; Timothy P. Mulvey timothy.mulvey@ag.ny.gov Fax 1-315-448-4800; Judge Scullin’s assistant Nicole Eallonardo Nicole_eallonardo@nynd.uscourts.gov Fax 1-315-234-8501. Please let us know what you find out.

=*=

Et dès lors, nous le savons bien, c’est pourquoi il ne peut y avoir Ni Vérité ; ni Réconciliation tant que le 0.0001% sera aux manettes !

Mais partout dans le Monde, même aux Zunies, de plus en plus de gens s’éveillent, déchirent le voile qui couvrait leurs yeux et se sortent les doigts du nez !

Ici ou ; Nous avons compris pourquoi rien ne sera possible sans modifier durablement et profondément notre façon de penser, d’avoir et d’être et d’envisager notre avenir commun en changeant de paradigme côte à côté avec les Peuples originels.

JBL1960

Publicités

8 réflexions sur “ Ouvrons-la ! ”

  1. On va en prendre une tranche de ce Chaos, épaisse et dégoulinante de sauce !
    Plus le temps passe, serein en comparaison de ce qui nous attend, plus on prolifère.
    Or, si l’on se réfère aux natifs, qui vivaient bien à 50 sur 500 hectares, et que l’on compare avec les français, 66 millions sur 60 millions d’hectares (à la louche):
    il y a un souci.
    Le Chaos est inévitable, certes on aurait voulu un Chaos sympa et humain. Mais non, ce Chaos ne sera pas engendré ni géré par la bêtise profondément humaine, elle sera l’oeuvre naturelle qui a toujours démontré la supériorité que nous lui contestons.
    Jour après jour la tension mondiale s’exacerbe, chaque lendemain devient un possible départ de feu, celui qu’on ne pourra pas stopper, le grand brasier.

    Le Grand Brasier ! sortez les chipos, l’apéro et le rosé, Plein soleil cette semaine encore, on ne perd plus son temps au bureau et à l’usine, on invite ses potes et on profite; soleil, grillades, alcool poudres ou résine…
    Un peu de joie de vivre que diable ! profitons de ce qui est et qui bientôt ne sera même plus un souvenir.

    Je fais comme toi, Jo, à ma façon. Et comme d’autres, aussi, qui tentent d’enrayer ce mécanisme d’auto-régulation, nous ne sommes que de petits êtres chétifs mais l’avenir nous apportera la victoire, individuelle.

    un peu métaphysique sur la fin, mais bon, je valide.

    J'aime

    1. Moi aussi, je valide tes propos GC. D’ailleurs dans un ancien billet (je vais te le chercher et te le posterai) j’ai affirmer qu’il fallait s’autoréguler en tout point, y compris sur l’envie de se reproduire. Attention, je dis bien que c’est à chacun de réfléchir sur ce point. Comme les tribus Pygmés qui en s’attribuant un territoire déterminaient, à l’avance, combien d’individus maximum pourraient y vivre… Et puis, c’est à nous de nous réguler de nous même et non d’obliger un type de vie « familial » comme c’est le cas actuellement. J’avoue être particulièrement dubitative en ce moment. Je me sens seule, un peu inutile, et donc je me mets en retrait afin de trouver un nouveau souffle. J’ai un peu l’impression de bramer dans le désert et ça me navre. Tiens, je m’apprêtais à réécouter cette délicieuse voix pour me redonner un peu de baume au cœur = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/03/01/je-suis-une-goutte/

      J'aime

      1. Je reviens juste de lire ce billet. Bravo ! ton acharnement à renier cet acte du baptême est superbe, c’est la preuve qu’on peut vraiment aller là où l’on veut, s’épurer, se bonifier, et finalement se reconstruire sur la base de nos vraies aspirations.
        Moi tu vois ça me fait énormément de bien de te lire et du coup, constater qu’il y a encore des tenaces et des motivé(e)s qui réclament une vie juste, et en plus pas que pour eux.
        Par contre, tu écris Constater que tout continue comme si de rien n’était… et ici je rétorque Hop-là on se calme, seuls les actes violents tels ceux que les peuples opprimés subissent à tour de bras se déclenchent brutalement. !
        (j’ai glissé ce pléonasme exprès pour te remonter le moral)
        Mais à l’inverse, la croissance d’un état de révolte pacifique peut paraître figée, alors que son cheminement est bien réel. Et tous ceux qui souhaitent et qui agissent pour ce fameux changement de paradigme le savent.

        Pense à faire des petits breaks ! se vider quelques instants la tête, ranger toute cette merde dans un petit coin de ta mémoire et se concentrer sur autre chose, puis revenir avec toujours ce nouveau souffle frais et sain que nous sommes, j’espère, nombreux à apprécier !

        J'aime

    2. Par ailleurs, et pour en finir, 15 ans après le 11/09 qui est vraiment un évènement déclencheur à n’en pas douter dans le Plan du N.O.M. j’ai dégoté cette interview en entier et en vostfr de Aaron Musso = http://www.inexplique-endebat.com/2016/07/nouvel-ordre-mondial-revelations-de-aaron-russo.html Alors je suis pas du tout d’accord avec Musso sur pas mal de choses, et AJ faisait encore du bon boulot, mais Russo nous fait des révélations qu’il convient de prendre en note. Notamment sur le Plan, la carte d’identité « KMA » Kiss my ass qui est un véritable sauf-conduit et sur l’implantation de RFID. Grâce à lui et plein d’autres qui nous en apprennent on ne peut que s’éveiller. Mais c’est mou, c’est lent et un peu désespérant il faut bien le reconnaître, non ?

      J'aime

  2. @GC = Tu as raison, parfois il est absolument nécessaire de lâcher prise, et c’est précisément ce que j’ai fait aujourd’hui ; càd = Rien, nada, quetch… J’ai regardé des piou piou se baigner dans une pierre que j’ai aménagé rien que pour eux, et c’est un régal de les voir… J’ai regardé la course des nuages, très haut dans le ciel, au travers l’ombre d’un arbre… L’actu elle est toujours aussi dégueu… Jo

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s