6 mois de plus !

Parce qu’ils ont été massacrés, écrabouillés, troués ;

Nous en reprenons donc pour 6 mois de plus et à la quasi unanimité

Aaaahhh !!! Elle est belle votre cohésion politique, votre unité nationale ; Mon cul ouais !

En fait on vient pas d’en reprendre pour 6 mois de plus, non ;

C’est ad vitam aeternam et c’est la fiancée de Frankenstein qui nous aura prévenu dès janvier 2016, à la BBC, oui tenez c’est , et c’est en appui de Greg Tabibian qui lui est drôle, mais c’est son métier, Valls normalement son métier c’est de gérer la France et d’accessoirement protéger la population, d’autant qu’il était Ministre de l’intérieur juste avant ; Y’a un siècle et de toute façon dès le 14 novembre au matin, ouais c’était mon anniv tu penses que perso je risque pas d’oublier hein ? On avait compris que c’était pour des siècles et des siècles et pour rien !

Finalement Ariane t’avais raison ; Y zhabitent bien tous la même poubelle…

Ouais je sais, ça ramène pas les morts, tous les morts, ceux de Nice, du 13 novembre, du 7 janvier en France, mais aucun Lybien, Syrien, Kurde, Irakien, Yéménite, Saoudien (pas celui décoré hein, non les 47 décapités…), Bruxellois, Afghan, Palestinien, Espagnol, Britannique, Allemand, Turque, Bangladais, Malien et là pour le coup j’en oublis tant y’en a…

Il y a peu je lisais dans le Monde ceci = Antoine Leiris : « Le jour où nous n’allumerons plus de bougies, nous serons devenus comme eux »

Et autant je respecte cette personne, sa douleur, ce cri. Autant je pense précisément que tant que nous allumerons des bougies nous serons comme eux !
Car ce ne sera que lorsque nous les occidentaux, reconnaitrons les criminels de guerre parmi les nôtres et nous arrêterons de nier la vérité que le sang commencera à sécher…
Et pour le coup, s’en trop m’avancer je pense que l’ami entrefilets.com sera assez de mon avis avec mon préambule ;

18/07/2016 Nice. Des dizaines de vies broyées. Trois jours de deuil pour un carnage de plus. Un carnage attendu, programmé. Et la caste dirigeante des «Surmorts» d’exhumer ses slogans de l’après Bataclan, déjà resucés de l’après Charlie, slogans à peine retouchés, juste «actualisés» par des services de com’ flanqués de leur demi-molle de circonstance à l’idée de pouvoir faire à nouveau dans le pathos, le martial, le sur-présidentiel. «Je suis… la France… les terroristes… nous ne cèderons pas… la démocratie… la liberté… notre mode de vie…   nous ne nous laisserons pas… la république… danger… riposte… la guerre… longtemps… la guerre… toujours.» Mais de ce côté-ci de l’écran, du côté de la vraie vie on n’écoute plus, on entend même plus. On les regarde, sidéré, avec une vague envie de gerber, sur eux, sur ceux qui les servent, qui les soutiennent, qui les animent, sur ce monde qu’ils nous fabriquent, ce monde qui rétrécit, se rabougrit, sombre, se noie, lentement. Et derrière la nausée qui monte deux évidences: leur écrasante responsabilité et leur insondable impuissance.

Nos maux, nos morts
Leur écrasante responsabilité: nous ne savons que trop bien que la destruction de l’Irak, de la Libye et de la Syrie – leur tableau de chasse – est la source de tous nos maux, de tous nos morts. Des centaines de milliers de vies broyées pour le pétrole, le gaz, les pipelines qui vont avec, pour leur lutte d’influence, leur soutien aux bédouins ou aux sultans fous, leur Grand Jeu et leurs petits calculs, et à la fin pour la caste, les riches, les prédateurs du club des 1%, les Surmorts, comme toujours. Un coup je soutiens Daesh, puis al-Nosra, et quand ça déborde je passe la tondeuse, à l’israélienne, puis je recule, je change, je re-soutiens ceux que j’ai flingués hier, ou des pires, des qu’on connaissait même pas mais qui devaient servir, un moment au moins. Après: la tondeuse. Et on recommence. Et à la fin, vingt-cinq ans de massacres de masse à travers le Moyen-Orient, pour la bonne cause, la liberté, la démocratie. Et puis les Talibans, al-Qaïda, Aqmi, al-Nosra, Daesh, des armées de tueurs, pardon, de freedom fighters, enfin non, plus maintenant, ça c’était avant Charlie, avant le Bataclan, avant Nice, donc reste des tueurs, qui n’aiment pas qu’on les soutienne, puis qu’on les tonde.

Des bombes et des discours
Et leur insondable impuissance désormais, à faire marche arrière, à sortir de leur délire à l’américaine. Alors c’est la fuite en avant. «Nous ne cèderons pas… la démocratie… la France… la liberté… notre mode de vie…   riposte… la guerre… longtemps… la guerre… toujours.» Alors des bombes, encore des bombes, des lois, encore des lois et de la surveillance, toujours plus de surveillance. Et puis encore des bombes par-dessus. Et les discours qui vont avec. Et puis Nice hier, et demain ailleurs, des morts, encore des morts, toujours plus de morts. C’est Valls qui le dit, qui ne cesse de le dire. Et d’ailleurs ils le disent tous. Y’en aura encore des morts. Et beaucoup. Faut s’habituer.
Voilà le monde qu’ils nous fabriquent, ce monde qui rétrécit, se rabougrit, sombre, se noie dans le sang avec des guerres partout, celles qu’on n’arrête pas de perdre, et celles qu’on prépare déjà, au cas où (1).
Et derrière la nausée qui montent deux évidences: leur écrasante responsabilité et leur insondable impuissance.
Au nom de toutes leurs victimes: qu’ils aillent donc tous brûler en enfer.
Avec un seul mot d’ordre désormais: EXIT ! De l’UE, de l’Otan, de leur Système et de leurs sales petites guerres.

Mis en ligne par entrefilets.com le 18 juillet 2016

  1. L’Otan désigne la Russie comme ennemi ultime

=*=

D’autant qu’entrefilets nous a déjà prévenu après Bruxelles et récemment sur le Potus2016  et son Empire faussaire…

Pour ma part c’est au lendemain du Brexit que j’ai affirmé que les psychopathes aux manettes étaient capables de tout pour faire disparaitre des radars Merdiatiques la réponse des Britanniques sortie des urnes et vu comment ça leur a cassé les burnes

Je redis ici que malgré la peine et les larmes sincères ressenties par tous, nous devons refuser cet État d’urgence et résister aux appels à la violence et à la guerre civile, prélude à la guerre totale et nucléaire que ces larves nous préparent :

Eux appuieront sur des boutons ;

Nous les prendrons sur nos tronches…

Si c’est cela que vous voulez vraiment, bah y’a pas de soucis ;

Car vous allez l’avoir…

Si vous avez envie de résister et de tenter autre chose ;

C’est le moment de le faire savoir et de s’interconnecter ;

Sinon à fermer sa BUSH à tout jamais, ce qui pour moi est juste impossible…

JBL1960

Publicités

16 réflexions sur “ 6 mois de plus ! ”

  1. Ce qui va se préparer sera encore plus horrible, effroyable, celà touchera tous sans exception. La peur au fond des tripes avec un faux accident nucléaire dans une centrale. Vous voyez comme les japonais filent droit aux ordres occidentaux depuis Fukushima !
    Ici en France pour réduire les français aux désirs Tafta et autres volontés des bourreaux pervers nous seront atomisés en douce sans déplacement des habitants car le nuk n’a jamais tué personne.

    J'aime

    1. Ce qui se prépare déjà car il ne faut pas sous estimer la dangerosité d’un FH qui combiné avec les Zunies (car on sent tout de même que pour l’instant il n’y a pas d’actions concertées, enfin c’est ce que je pense) peut être bien plus mortifère. Je suis bien d’accord, et raison de plus pour l’ouvrir, et ne pas mollir non ?

      J'aime

  2. Ce sera encore une situation de guerre et la faillite du nuk, due au miliers de pots de vin, nous devrons renflouer les caisses vides de ces voleurs. Non il n’y a pas d’incompétence à la tête de ces boîtes mais des pourris voleurs prêts à niquer leur mère. Désolé mais c’est la vérité que personne n’ose voir.

    J'aime

    1. « Personne » non, la majorité, la masse des moutons oui vous avez raison. Puisque la majorité n’est pas à convaincre (seuls 10% de la population mondiale suffisent) organisons-nous, la minorité, en associations libres œuvrant solidairement, lorsqu’une société organique parallèle fonctionnera, la masse suivra… Je sais que pour vous c’est utopiste, mais pas plus que la réalité qu’on nous impose à la schlague non ? JBL

      J'aime

      1. je me demandais si j’avais bien compris – incroyable

        tiens, vieux souvenir de jeunesse

        Félix Leclerc – …… mais nous nous seront mort mon frère

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s