L’Autoroute des Larmes…

Ni Vérité ni Réconciliation finalement ;

Suite de la Tempête sur Vancouver ;

Quand je vous disais que cet avis de gros temps allait faire des dégâts ;

Sur ce blog vous pouvez télécharger la version pdf de la traduction partielle mais substantielle faite par R71 du contre-rapport de la Commission Vérité & Réconciliation sur le crime du génocide au Canada « MEURTRE PAR DÉCRET » ici = Contre-rapport en français, version PDF, de 58 pages traduit partiellement par Résistance71

Alors je ne nie pas que c’est une lecture difficile ;

Mais il est question de milliers de personnes de chair et de sang qui ont été exterminés au nom de la charité chrétienne !

Pour leur bien quoi…

Ouvrons-là ; Faisons du bruit et ne tournons plus jamais la tête car nous sommes la cible et la Machine à tuer n’a jamais été mise hors d’état de nuire.

Elle nous broiera pour peu qu’ils le décident !

Et il n’est question de culpabiliser personne.

Enfin, devront juste être condamnés ;

Tous les responsables encore en vie des viols, meurtres et organisation de disparitions des Natifs ;

L’État faussaire Canadien ;

L’Église et tous les responsables et participants ;

Aujourd’hui et suite à la publication par le TIDC du contre-rapport « Murder By Decree » dont les révélations mettent au jour la solution finale au problème indien dans toute son horreur, son abjection mais pire sa réactivation en Colombie Britannique en passant par la Chine !

Génocide au Canada : Un mémo de 1998 au premier ministre demande l’élimination des témoins oculaires des crimes dans les pensionnats pour Indiens…

De manière évidente, le bateau prend l’eau de toutes parts… Le système colonial criminel ne peut plus contenir le maquillage de ses crimes et les fuites d’infos sont de plus en plus nombreuses… La fenêtre d’opportunité est là de mettre ce système colonial à bas ainsi que l’ensemble de toute la gouvernance étatique. Des fonctionnaires des services de renseignement, de la police et des administrations, visiblement outrés de l’ampleur des crimes commis, sabotent le navire de l’intérieur.

Il faut en finir et exposer ces crimes au grand jour ce qui mettra un coup d’arrêt au colonialisme toujours rampant et si actuel. La censure du contre-rapport à la Commission Vérité & Réconciliation gouvernementale par les instances de Colombie Britannique est sans doute la goutte d’eau mettant le feu aux poudres…

Lisez le contre-rapport en français: « Meurtre par décret: le crime de génocide au Canada »

— Résistance 71 —

Un programme secret d’opérations “Black Ops” identifié par une source du gouvernement canadien

Rapport spécial de l’International Tribunal into Crimes of Church and State (ITCCS)

8 juillet 2016

Programme pour éliminer les activistes menant campagne au sujet des pensionnats pour Indiens et pour arrêter l’enquête qui a commencé officiellement au printemps de 1998

url de l’article original :

http://itccs.org/2016/07/08/secret-black-ops-program-identified-by-canadian-government-source-2/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Ottawa et Bruxelles:

Une source au sein des services de renseignement canadiens a fuité au Tribunal International contre les Crimes de l’Église et de l’État (TICEE) une information classée secrète qui révèle l’existence d’un programme secret de réduction au silence des témoins oculaires des crimes s’étant déroulés dans les pensionnats pour Indiens et de prévention de toute enquête indépendante sur ces crimes.

D’après cette source, ce programme impliquait la surveillance et le harcèlement des activistes, le sabotage de leurs organisations et l’élimination de témoins oculaires des pensionnats pour Indiens pouvant potentiellement “créer des problèmes”, un programme qui continue aujourd’hui même.

Ce plan est expliqué dans un memorandum classifié adressé au bureau du Premier Ministre canadien en date du 3 avril 1998 et en provenance de la direction des opérations du Canadian Security Intelligence Service (CSIS). Le mémo est marqué du sceau “strictement confidentiel”. Des copies de ce mémo furent reçues par le premier ministre libéral d’alors Jean Chrétien, son assistant Herb Gray, la ministre des Affaires Indiennes Jane Stewart et la ministre de la justice et Attorney-General Anne McClellan.

Le mémo dit ceci en partie:

“Une montée du mécontentement chez les aborigènes de la côte ouest associée à la litigation présentement en cours devant la cour suprême de Colombie Britannique pourrait mener à la montée en puissance de factions qui chercheraient à exploiter un arrangement public au sujet des révélations sur le pensionnat indien d’Alberni. Des manifestations et autres actions directes ont déjà été planifiées par le Mouvement de la Jeunesse Native et le groupe qui est associé avec ANNETT et NAHANEE. Toute enquête indépendante qui serait menée par ces groupes sur les sites d’enterrement près du pensionnat d’Alberni pourrait être désastreuse et doit être arrêtée par le moyen d’opérations spéciales conduites par les habituelles unités de la Gendarmerie Royale du Canada et des contractants privés. Les témoins occulaires toujours en vie posent une menace à la sécurité du gouvernement aussi importante que toute enquête qui pourrait être menée. Ces témoins doivent être contrôlés ou éliminés.” (emphase de fin de texte de notre initiative)

La source gouvernementale responsable de cette fuite a déclaré au TICEE que plus de preuves encore révèlent que les mêmes “unités de la GRC/RCMP et des entités privées sous contrats” responsables de l’élimination des témoins des crimes des pensionnats pour Indiens sont aussi impliquées dans les disparitions continuelles de personnes aborigènes à travers la province de la Colombie Britannique. (Voir www.itccs.org , July 1, 2016)

Cette source gouvernementale est d’accord pour se soumettre à un entretien confidentiel afin d’élaborer sur les détails de ce programme secret qui continue à être opérationnel aujourd’hui.

En réponse, un porte-parole du TICEE a commenté aujourd’hui depuis Bruxelles:

“Ce mémo explique parfaitement pourquoi la première enquête indépendante sur les crimes ayant eu lieu dans les pensionnats pour Indiens, qui commença en juin 1998, fut si efficacement enrayée et stoppée et aussi pourquoi tant de témoins clef ont été réduits au silence ou sont morts depuis 1998. Ceci montre combien cette énorme opération secrète malfaisante et la campagne de diffamation entreprise contre le TICEE et Kevin Annett est connectée à ce programme secret mis en place et géré par le gouvernement canadien et que ce programme continue de tuer des membres des communautés autochtones aujourd’hui. Ceci confirme une énorme et délibérée mascarade de justice mise en place par l’église et l’état pour camoufler leurs propres crimes.”

(see www.murderbydecree.com , Chronology)

Le TICEE Canada et Kevin Annett vont bientôt émettre une diffusion séparée et détaillée en réponse à ce mémo d’avril 1998.

Issued by ITCCS Central Office

=*=*=

Nous ne sommes pas coupables ni même responsables de ces horreurs, certes, mais maintenant que nous avons les preuves en main ne restons pas silencieux car alors nous serions complices, au même titre que les Gendarmes de la police montée, les GRC, qui ont délibérément abattu plus de 30 000 chiens de traineaux dans les années 1960 pour détruire le mode de vie nomade en tant que peuple chasseur de la Nation Iqaluit.

1960 est l’année de ma naissance, donc bien sûr que je ne suis pas coupable.

Mais dés lors que j’ai connaissance aujourd’hui de ce fait, si je ne dis rien, si je ne fais rien, je tue ces 30 000 chiens à nouveau, j’appuie sur la gâchette 30 000 fois…

Ne détruisons plus le mode de vie indigène, les cultures et des âmes !

Rappelez-vous la déclaration de Robert McNamara à la presse française en 1996 :

On doit prendre des mesures draconiennes pour la réduction démographique contre la volonté de certaines populations. Réduire le taux de natalité s’est avéré quasiment impossible. On doit dès lors augmenter le taux de mortalité. Comment ? Par des moyens naturels : la famine et la maladie.

Si ce n’est pas un appel au meurtre ça c’est quoi ?

On lui a demandé des comptes à McNamara à l’époque ?

Personne ne s’est insurgé de ces propos.

Et en 1996, c’était il y a tout juste 20 ans, cela devrait nous concerner, ce ne sont pas des histoires vielles de plusieurs siècles, c’était hier !

Le Jean Chrétien, le bien-nommé, a été Premier Ministre durant 10 ans, 10 longues années…

Joseph Jacques Jean Chrétien
Jean Chrétien, en 2010.
Jean Chrétien, en 2010.
Fonctions
20e Premier ministre du Canada
4 novembre 199312 décembre 2003
(10 ans 1 mois et 8 jours)
Souverain Élisabeth II
Gouverneur Ray Hnatyshyn
Roméo LeBlanc
Adrienne Clarkson
Législature 35e, 36e et 37e Parlement
Prédécesseur Kim Campbell
Successeur Paul Martin
21e chef de l’Opposition
21 décembre 199025 octobre 1993
Souverain Élisabeth II
Gouverneur Ray Hnatyshyn
Premier ministre Brian Mulroney
Kim Campbell
Législature 34e Parlement
Prédécesseur John Napier Turner
Herb Gray (Intérim)
Successeur Lucien Bouchard
3e vice-Premier ministre
Secrétaire d’État pour les Affaires extérieures
30 juin16 septembre 1984
Premier ministre John Turner
Prédécesseur Allan MacEachen
Successeur Erik Nielsen (Vice-PM)
Joe Clark (Affaires extérieures)
Ministre de l’Énergie, des Mines et des Ressources
10 septembre 198229 juin 1984
Premier ministre Pierre Elliott Trudeau
Prédécesseur Marc Lalonde
Successeur Gerald A. Regan
Ministre de la Justice
3 mars 19809 septembre 1982
Premier ministre Pierre Elliott Trudeau
Prédécesseur Jacques Flynn
Successeur Mark MacGuigan
Ministre des Finances
16 septembre 19774 juin 1979
Premier ministre Pierre Elliott Trudeau
Prédécesseur Donald Stovel Macdonald
Successeur John Crosbie
Ministre de l’Industrie et du Commerce
14 septembre 197615 septembre 1977
Premier ministre Pierre Elliott Trudeau
Prédécesseur Donald Campbell Jamieson
Successeur John Henry Horner
Président du Conseil du Trésor
8 août 197413 septembre 1976
Premier ministre Pierre Elliott Trudeau
Prédécesseur Charles Mills Drury
Successeur Robert Knight Andras
Ministre des Affaires indiennes
et du Développement du Nord
5 juillet 19687 août 1974
Premier ministre Pierre Elliott Trudeau
Prédécesseur Arthur Laing
Successeur J. Judd Buchanan
Ministre de la Fiscalité
18 janvier4 juillet 1968
Premier ministre Lester B. Pearson
Pierre Elliott Trudeau
Prédécesseur Edgar John Benson
Successeur Joseph Julien Jean-Pierre Côté
Biographie
Nom de naissance Joseph Jacques Jean Chrétien
Date de naissance 11 janvier 1934 (82 ans)
Lieu de naissance Shawinigan (Québec, Canada)
Nationalité canadienne
Parti politique Parti libéral
Conjoint Aline Chaîné
Profession Avocat

Signature de Joseph Jacques Jean Chrétien

Jean Chrétien
Premiers ministres du Canada
Ministres des Finances du Canada

Lisez bien le pedigree du Monsieur et voyez bien qui est son Suzerain ce 9 juillet 2016 car lui est toujours vivant…

Nous pouvons faire tomber cet Empire faussaire ;

Failli et sans armes, ni haine, ni violence…

JBL1960

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s