J’accepte ! Ou pas…

Le contrat tacite des gens qui dorment :

Wake up !

Bah oui quoi !

Grâce à Voltigeur du blog Les Moutons Enragés qui nous a soumis cette pépite hier qui date du 11/09/2003.

Alors, perso, je suis pas trop au jus concernant les FM et autre Illuminati, toussa toussa, mais je remarque juste qu’il y a 33 paragraphes à cette lettre donc ;

 

=*=*=*=

Alors pour ma part ; C’est non !

J’accepte pas, et c’est même l’objet de mon dernier billet d’hier, ici même donc : Le futur est proche…

Et nous étions quelques uns, au lendemain de l’impossible Brexit, à dire qu’il fallait pas se rendormir car les Zélites furibardes qu’on ait pas suivi le couloir balisé par leurs soins jusqu’à l’isoloir étaient capables de fomenter pleins de trucs dégueus, genre attentat, pour nous ramener, manu militari, dans leur giron.

Et ça n’a pas manqué et à plusieurs endroits du globe ;

https://fr.sputniknews.com/international/201607031026353631-bagdad-explosions-daech/

http://www.bfmtv.com/international/attentat-au-bangladesh-les-preneurs-d-otages-n-etaient-pas-membres-de-daesh-1000231.html

http://www.franceculture.fr/emissions/la-revue-de-presse/attentat-en-turquie-une-question-de-ratio

J’ai choisi l’info de France Culture, parce qu’en plus de l’info sur l’attentat en Turquie, cet article dénonce le non traitement, hormis Libération, de cet attentat ; Incroyable, même les journaleux se rendent compte du 2 poids 2 mesures ; Dingue !

Alors, y ratissent large pour que ça se voit pas trop tout de même !

Mais on a compris, définitivement que c’était nous la cible !

Même la Mère Kékel nous prépare un mauvais coup ; Ici.

Vous rendormez pas, non, et n’acceptez plus rien, nada vous avez vu ce que ça donne ?

On a besoin de nous tous, relisons Howard Zinn sur la désobéissance civile, pétard ça urge un peu quand même…

Mais relisons aussi Henry David Thoreau qui vient de m’être rappelé par Résistance71 et en commentaire de cette excellente traduction du non moins excellent Steven Newcomb que j’ai entièrement retranscrite là ; Divine Amérique !

Source Toupie.org ; Thoreau participe activement à la lutte contre les lois esclavagistes. Refusant de payer des impôts pour financer la guerre contre le Mexique, il est arrêté et emprisonné une nuit. De cette expérience il tirera son œuvre la plus célèbre, publiée en 1849, « Désobéissance civile », qui inspirera notamment Mahatma Gandhi, Léon Tolstoï et Martin Luther King. Il meurt de la tuberculose à l’âge de 44 ans.

Non conformiste, aspirant à une vie transcendantale dans la nature avec laquelle l’homme accorde sa conscience, Henry David Thoreau s’est bâti une éthique basée sur la pauvreté volontaire. Son œuvre a connu un regain de popularité à partir de mai 1968 et a influencé les mouvements environnementalistes ainsi que la contre-culture.

« Pas un instant, je ne saurais reconnaître pour mon gouvernement cette organisation politique qui est aussi le gouvernement de l’esclave. (…) Je pense qu’il n’est pas trop tôt pour les honnêtes gens de se soulever et de passer à la révolte. Ce devoir est d’autant plus impérieux que ce n’est pas notre pays qui est envahi, mais que c’est nous l’envahisseur. »

Henry D Thoreau est l’auteur de « Walden ou la vie dans les bois » paru en 1854

Les principes de mode d’action ont été exposés pour la première fois par Henry David Thoreau, écrivain américain (1817-1862) dans son essai, la « Désobéissance civile » (1849). Il faisait suite à son refus de payer un impôt devant financer la guerre contre le Mexique. Pour Henry David Thoreau, c’est de l’individu que l’État détient son pouvoir.

Caractéristiques généralement admises de la désobéissance civile :

  • une infraction consciente et intentionnelle,
  • un acte public ayant une valeur symbolique, pour sensibiliser la majorité « endormie »,
  • un mouvement collectif,
  • l’utilisation de moyens pacifiques,
  • l’acceptation des risques de sanction,
  • l’appel à des principes éthiques « supérieurs ».

Alors si vous avez lu mon dernier billet, vous savez que jamais je nous appelle à nous étriper.

Jamais je ne parle de guerre civile.

Non, car j’ai intégré que si tu veux la paix pour toi-même et pour le peuple dont tu fais partie ;

Prépares la paix, pense la paix, parle sans haine, agit sans violence…

Même si on a envie de mordre, cela c’est légitime, mais n’ayons pas envie de tuer !

ÇA C’EST LEUR TRUC À EUX !

Et non seulement on a pas besoin d’eux ;

Mais surtout on a pas envie d’être comme eux !

Relisez les communiqués des Zapatistes qui ont pris les armes et ont finalement modifié, au cours des années et de l’exercice de la démocratie populaire par eux tous, leur façon de penser ;

Et nous avons vu que nous n’avions pas d’autre choix que de prendre les armes pour tuer ou pour mourir pour une juste cause.
Mais nous ne fûmes pas seuls.
Nous ne le sommes pas non plus maintenant.
Au Mexique et dans le monde, la dignité est descendue dans les rues et a demandé un espace pour la parole.
Nous comprîmes.
Dès ce moment, nous avons changé la forme de notre lutte. Nous étions et sommes toujours une oreille attentive et ouverte sur le monde, parce que depuis le départ nous savions qu’une lutte juste du peuple est pour la vie et non pas pour la mort.
Mais nous avons nos armes à nos côtés, nous ne nous en sommes pas débarrassés, elles seront avec nous jusqu’à la fin.
Parce que nous voyons que là où notre oreille fut un cœur ouvert, le dirigeant a utilisé sa parole mensongère ainsi que son cœur fourbe et ambitieux contre nous.

Article complet, ici ; Demain se plante aujourd’hui…

Dernier communiqué commun CNI et EZLN du 20 juin 2016, Mexique = Plus jamais un Monde sans nous

Ouvrons les yeux ;

Et gardons-les ouverts !

JBL1960

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s