Auteuil, Neuilly, Passy…

Tout va bien…

 

Enfin ; À peu près bien…

Bof, finalement, pas tant que ça…

Centre d’hébergement dans le 16e : La mairie «scandalisée» par les incidents, l’opposition dénonce un «diktat»

La mairie de Paris, « scandalisée » par les incidents lundi soir lors d’une réunion sur un futur centre pour sans-abri dans le 16e arrondissement, a affirmé que cela « ne changeait rien au projet » alors que les opposants dénoncent un « diktat ». Ian Brossat, adjoint PCF au logement de la maire PS de Paris Anne Hidalgo, a indiqué à l’AFP que la « détermination (de la Ville) était totale et inentamée ».

« Ce centre d’hébergement verra le jour. Il est inacceptable que des personnes continuent à dormir dehors faute de solutions d’hébergement », a ajouté l’élu. Le 16e arrondissement est « le seul arrondissement de Paris qui ne compte aucun centre d’hébergement d’urgence. C’est une iniquité qu’il faut réparer. Nous irons jusqu’au bout », a-t-il répété.

Le permis de construire de ce futur centre en bordure du Bois de Boulogne a été délivré le 10 mars avec l’objectif d’une ouverture avant l’été. Le projet prévoit six bâtiments modulaires dansl’Allée des Fortifications, qui sera fermée à la circulation. Il devrait permettre de loger d’ici à cet été et pour trois ans jusqu’à 200 personnes, individus « isolés » ou « familles qui rencontrent des difficultés sociales importantes », selon la mairie.

L’adjoint s’est par ailleurs déclaré « scandalisé » par les incidents qui ont émaillé une réunion lundi soir sur le projet, avec insultes et huées des opposants. « Les violences, les insultes, c’est inacceptable », a-t-il dit. L’objectif de la réunion était « de lever les inquiétudes » des riverains qui avaient demandé à être informés, « il est assez paradoxal que ceux qui ont demandé cette réunion n’aient pas créé les conditions pour que l’information passe ».

Il a par ailleurs indiqué qu’un centre pour 80 hommes isolés migrants, géré par Emmaüs, allait être inauguré jeudi dans le populaire 18e arrondissement et « tout se passe très bien ».

De son côté, le député-maire du 16e arrondissement Claude Goasguen (LR), fer de lance des opposants, a indiqué mardi que « ce qui s’est passé (lundi soir) lors de la réunion organisée par la mairie de Paris témoigne des résultats d’une politique qui substitue le diktat à la concertation nécessaire à la prise d’une décision ».

« Tout en regrettant les incidents, je rappelle à la mairie de Paris qu’elle devra comprendre que le temps n’est plus à se substituer autoritairement à une concertation nécessaire (…) L’exaspération des riverains d’hier tient au constat qu’on leur confirmait qu’ils étaient mis devant le fait accompli ! », ajoute encore un communiqué.

Claude Goasguen rappelle que son arrondissement « n’a jamais refusé de centre d’hébergement et qu’il est aussi solidaire pour le moins que les autres arrondissements de Paris (…) Il y a d’autres endroits dans le 16e qui pourraient accueillir des centres d’hébergement et je suis toujours prêt à en parler » avec le préfet de Région et la mairie de Paris pour « éviter les recours devant les tribunaux administratifs et les manifestations répétitives qui ne feront que monter les tensions », conclut-il.

Source : 20minutes.fr

 

Oui, enfin Claude Goasguen on sait qui sait…

Nom de Zeus, de nom de Zeus ;

C’est pas gagné, hein ?

Non, vraiment pas !

Allez, Auteuil, Neuilly, Passy,

C’est pas du gâteau,

Auteuil, Neuilly, Passy,

Tel est notre Ghetto…

D’une Superflue notoire, doublée d’une invisible,

JBL1960

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s