Zbig ; Qui c’est celui-là ?

Un article du Nouvel Obs nous explique qui c’est celui-là ;

Vous trouvez pas que ça sent le gaz ?

Zbigniew Brzezinski, grand manitou de la diplomatie américaine depuis 1977

Par Sarah Diffalah – le 27/02/2016

Justin Vaïsse consacre une biographie à ce maître des relations internationales, Kissinger des démocrates, qui conseille les présidents américains depuis 60 ans.

Ses amis, et parfois la presse, le surnomment «Zbig», pour éviter d’avoir à dire Zbigniew Brzezinski. (Prononcer: Zbig-niou Bré-zin-ski.) A longueur d’interviews, de conférences, de livres, d’articles, l’ancien conseiller à la sécurité nationale de Jimmy Carter est devenu une référence de la pensée américaine en politique étrangère. On dit qu’il murmure à l’oreille des présidents américains depuis 60 ans. A 87 ans, Brzezinski arpente encore la Maison Blanche comme s’il était chez lui. Barack Obama le consulte quatre à cinq fois par an sur les grandes orientations de sa politique étrangère. Les adeptes des théories complotistes, comme pour récompenser sa grande carrière, voient en lui un des principaux architectes du nouvel ordre mondial.

En août 2015, Brzezinski était interviewé sur la chaîne MSNBC, par une journaliste-vedette de la chaîne qui se trouve être sa fille et qui l’appelait «papa». De bon matin, dans une émission très regardée, Brzezinski commentait l’accord sur le nucléaire iranien. Ce commentaire avait plutôt l’allure d’une mise en garde: si le Congrès ne suivait pas Obama, les conséquences seraient «désastreuses» et les Etats-Unis assisteraient à une «plus grande guerre au Moyen-Orient».

Brzezinski est un excellent scénariste du pire. Quand il prend la parole, c’est souvent pour prophétiser les cataclysmes géopolitiques les plus effrayants. Le conseil en relations internationales est un art de la prévision, une branche de la futurologie, qui favorise les tempéraments alarmistes. Brzezinski peut faire penser à la phrase d’Elsa Triolet: «J’ai appris que pour être prophète, il suffisait d’être pessimiste.» Il est difficile de distinguer chez lui ce qui relève de l’humeur catastrophiste et de la clairvoyance experte. Il se trompe au moins autant qu’il a raison.

En 2013, alors que l’on découvrait que Bachar al-Assad avait utilisé des armes chimiques contre son peuple, Brzezinski a dénoncé une politique américaine brouillonne, sans orientation stratégique, qui allait faire entrer les États-Unis dans «une nouvelle guerre qui pourrait durer des années». Un an plus tôt, dans son dernier livre en date, «Strategic vision», il assurait que si l’Amérique vacillait, si elle chutait de son podium hégémonique, le monde en 2025 serait livré à un chaos indescriptible, qu’il s’astreignait courageusement à décrire. La suite sur le Nouvel Obs…

Oui, alors pour ma part, je m’arrête là car la phrase ; « En 2013, alors que l’on découvrait que Bachar al-Assad avait utilisé des armes chimiques contre son peuple, […] »

Alors, déjà, rien n’est moins sûr, tenez, je vous renvoie à la lecture de ce billet ; Bis repetita et puis Zbig, « Kissinger des démocrates » ! Bah je suis pas sûre que ce soit vraiment un compliment, si ?

Tenez, le Hit-Parade Français de l’année 1973 c’était lui ;

Dans mon billet intitulé À propos d’Henry, je vous en parle en détail du vrai Kissinger, Henry de son prénom, enfin comme Zbig, c’est un Zunien de papier.

Je sais de quoi je parle car moi aussi je suis une Française de papier depuis Sarkozy…

Oui parce qu’avant, je me sentais française un point c’est tout…

Par ailleurs, Zbig en 1973 a juste fondé la Trilatérale…

Alors que le Bilderberg & Cie de 1973 lui consacrait le Plan de Henry avec la création du Pétro-Dollar et la manipulation qui amena le premier choc pétrolier… D’ailleurs, nous savons aujourd’hui que tous ceux qui voulurent sortir de ce système ; Saddam Hussein, Kadhafi, sont… Morts ?

1973, les Chicago Boys toussa, toussa, tenez, c’est décortiqué dans ce billet-ci ;

PAS EN MON N.O.M. !

Aujourd’hui quand on visionne le film La Stratégie du Choc on a l’impression d’halluciner quand même non ?

(La première partie de ce film est intégrée dans ce billet ; ORDO AB CHAOS)

Zbig, Kissinger, Rockefeller, Rothschild,  Gates, etc…

C’est eux qui applique le Plan soit la création d’un Empire informel avec un management par les crises que par la Bush du Père en 1991 vous avez nommé pour la première fois en live à la téloche ; Le Nouvel Ordre Mondial ! Qui fit flop dans l’opération « Tempête du Désert »… Mais pas en 2001, avec le « Soit vous êtes avec nous, soit vous êtes contre nous ! » de W. Le point d’orgue fut tout de même atteint avec la crise de 2008 et le Nouvel Ordre Mondial jusque dans la Bush de notre Sarkozy l’Américain…

Et ça tombe bien, car moi, mon objectif c’est de FAIRE TOMBER L’EMPIRE !

Car pour moi, l’empire sans terre est un empire à terre.

Pour une décolonisation concertée et pour faire tomber les Supermenteurs !

Je crois que, plus que jamais, en ce 27 février 2016 et vue la situation critique que nous vivons, tous, avec le bourbier Syrakien initié ici ou là par un Zbig, un Sorros, un Kissinger, nous devons nous mutualiser, nous interconnecter et d’où nous sommes, retirer notre consentement par un boycott total et tout ce cirque s’arrête !

C’est presque aussi simple que cela !

En tout cas c’est un bon début, car à n’en pas douter ;

C’est à nous, maintenant !

JBL1960

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s