El Khomri apprend à Vallser !

Et, nous à marcher au pas !

Sur Marianne on apprend que Valls rajoute son grain de sel, en lousedé, sur le papier signé El Khomri à la presse et qu’ainsi c’est elle qui passe pour une conne…

Nan, j’dirais rien ! Enfin, si, tenez, je reproduis cet article de Louis Hausalter du 23/02/2016

http://www.marianne.net/el-khomri-n-jamais-parle-du-49-3-peu-quand-meme-100240518.html

La ministre du Travail Myriam El Khomri affirme n’avoir jamais évoqué un passage en force pour son texte de loi sur le code du travail. Elle a la mémoire courte.

L’avant-projet de loi de Myriam El Khomri qui doit réformer le code du travail n’en finit pas de faire des vagues à gauche. Si bien que le gouvernement multiplie les signes d’apaisement. En marge d’un déplacement à Mulhouse lundi 22 février, la ministre du Travail a exclu un passage en force lors de la discussion parlementaire. « Le 49-3 n’est ni souhaitable, ni nécessaire », a-t-elle déclaré à RTL. En ajoutant : « Il faut qu’on avance et je n’ai jamais parlé du 49-3. »

Ah bon ? S’il est vrai qu’elle n’a pas prononcé le numéro fatidique, Myriam El Khomri a bel et bien laissé entendre, dans une interview au quotidien le 17 février, que l’emploi de cette disposition restait une possibilité. A la question de savoir si elle était « prête à utiliser le 49-3 si cela s’avère nécessaire », voici la réponse de la ministre : « Avec le Premier ministre, nous voulons convaincre les parlementaires de l’ambition de ce projet de loi. Mais nous prendrons nos responsabilités. » Un avertissement clair : si le gouvernement n’arrive pas à « convaincre les parlementaires », il n’entend pas renoncer au texte pour autant.

L’interview de la ministre a été relue à Matignon

Mais si Myriam El Khomri affirme sur n’avoir « jamais parlé du 49-3 », peut-être est-ce pour une raison peu avouable. Selon les informations d’, l’interview de la ministre aux Echos a d’abord été validée par l’Elysée, avant d’être relue à Matignon. Et ce sont les collaborateurs du Premier ministre qui auraient ajouté cette petite phrase sur le 49-3. Manuel Valls aurait donc utilisé l’entretien de sa ministre pour y glisser un avertissement très conforme à son style.

Pourtant, dans ses propres interventions médiatiques, le locataire de Matignon se donne plutôt le beau rôle, celui d’un pédagogue qui cherche à convaincre de l’importance de la réforme. « Ne rien changer, c’est nous condamner », martèle-t-il dans un texte publié lundi sur sa page Facebook. Un service après-vente qu’il a poursuivi ce mardi matin sur RTL, tout en balayant les interrogations sur un recours au 49-3. « Je ne suis pas sûr que ce soit aujourd’hui la question essentielle pour les Français », a éludé Manuel Valls, avant de poser tout de même cette question en forme d’avertissement : « Pourquoi préjuger de l’intelligence collective du Parlement ? » Sous-entendu : adopter ce projet de loi serait « intelligent ». Et le rejeter ne le serait pas. Interrogé ensuite par un auditeur, le Premier ministre est allé plus loin en assurant qu’il irait « jusqu’au bout » sur ce texte. Là aussi, une manière de parler du 49-3… sans en parler !

Eh ben ! Le moins qu’on puisse dire c’est que tous les moyens sont bons pour Valls pour nous faire marcher au pas ! Normal, en même temps on est en dictature 2.0 !

Alors on avait compris déjà dès le 13 février dernier qu’il attend que ça et d’ailleurs cela n’a pas trainé puisqu’on en a pris pour 3 mois de plus et les doigts dans le nez…

Pourtant, on le savait que les cons ça osent tout et que le moindre des sbires estampillé Valls ; Y cherchent la faille.

Et quand Valls nous vendait l’arrivée massive de migrants comme une chance pour notre pays alors que certaines ONG appelaient à la simple prudence car environ 4000 hommes, jeunes, éduqués et munis de téléphone portables dernier cri  se trouvaient parmi les migrants, les vrais on s’est dit que leurs rêves sont nos cauchemars

Nous fumes sidérés quand nous entraînant dans une Valls à mille temps nous comprimes que nombre d’entre-nous n’étions que l’arrière-garde de la République…

Le Maréchal Hollandouille nous chuchote à l’oreille ; Laisse aller c’est une Valls

Et nous on comprend ; Bon alors qu’est ce qu’on fait ?

Ah bah on a compris ce qu’ils faisaient vu qu’ils sont tous copains comme cochons

J’ai souvent dis que ce monstre est tentaculaire et qu’aussi il faut arrêter de se faire tentaculer…

Parce qu’après l’injonction d’un PS Lyonnais avec ; Les gueux restez chez vous ;

Le Bernard Arnault lui ne risque pas de nous dire ;  Ah ça c’est Klur demain avec la sortie du documentaire de F. Ruffin « Merci Patron » ;

Et c’est pas la lecture du dernier article de 20 minutes sur la prétendue générosité du système d’allocations-chômage qui rendrait les chômeurs oisifs

Non mais sans déconner…

Valls & El Khomri nous jouent un mauvais remake que j’ai intitulé El Khomri… In the air ?

Aussi peut-être que c’est à nous maintenant ! Non ?

=*=

 

Y savent pas ce que c’est, les ceussent qui nous gouvernent,

que d’aller demander une aide sociale…

Perso, je suis pas bègue…

Mais je suis pas loin de l’apoplexie tout de même…

JBL1960

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

2 réflexions sur “ El Khomri apprend à Vallser ! ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s