François 1er en terres Amères Indiennes…

Ah bah ! Ça détonne…

Ce billet est à relier avec les Supermenteurs !

Résistance71 traduit et publie ICTMN et comme d’hab ça déménage.

Cela fait un bien fou dans le bordel planétaire ambiant.

Le but est de faire tomber l’Empire à n’en plus douter, parce que nous savons que l’empire sans terre est un empire à terre.

https://resistance71.wordpress.com/2016/02/23/resistance-au-colonialisme-les-apaches-bottent-le-cul-du-pape/

Les Apaches au pape François 1er : Reconnaissez l’histoire du génocide

ICTMN 19 février 2016

Url de l’article original ; http://indiancountrytodaymedianetwork.com/2016/02/19/apaches-pope-francis-recognize-history-genocide-163488

Ce qui suit est une déclaration du Apache Ndé Nneé Working Group, de la nation Apache et de la Coalition for Apache Ndé Nneé Justice en rapport avec la tournée actuelle du pape François 1er traversant le territoire Apache Ndé Nneé.

Le pape François est actuellement en tournée officielle à travers le territoire apache Ndé Nneé jamais cédé au-dela des frontières. L’ Apache Ndé Nneé Working Group a fait une déclaration officielle demandant au pape qu’il reconnaisse qu’il est en tournée sur ces terres sans le consentement libre, informé et préalable des peuples Ndé Nneé. Cette action du pape est en violation des lois indigènes, de leur gouvernance et des cadres légaux de la déclaration des droits des peuples indigènes de l’ONU (DDPI). Le groupe demande au pape, en tant que représentant mondial de l’église catholique, de résumer immédiatement son attitude aux principes internationaux minimum. Son attitude présente est une réflexion négative de l’image du Saint siège dans son processus récurrent et sans relâche jusqu’à ce jour de nier la violence génocidaire contre les ancêtres et les survivants actuels des peuples Ndé Nneé des campagnes destructrices menées par le Saint Siège contre des souverains indigènes ne s’étant pas rendus.

L’ Apache Ndé Nneé Working Group en appelle au pape de mettre fin à son attitude paternaliste et colonialiste au Mexique et dans les territoires indigènes inhérents et de se rendre responsable de cette “tournée” dans le territoire Ndé Nneé non cédé. Ce manque de respect continuel envers les peuples indigènes est l’affirmation d’une pratique éhontement ethnocentrique dans les Amériques, qui est, dans son essence même, l’esprit général de la non reconnaissance qui souligne le processus génocidaire permanent toujours de mise sur le continent des Amériques. En ne respectant pas les protocoles dans les territoires autochtones non cédés, le pape entérine le modèle affairiste comme d’habitude, en d’autres termes, la continuation du processus engagé avec la doctrine [chrétienne] de la découverte, qui a subjugué et déshumanisé les peuples autochtones en plaçant leur souveraineté sous celles des Européens. Cette position sans relâche a positionné les peuples et nations indigènes en position d’infériorité en faisant également “normaliser” l’identité des victimes et en les plaçant sous les rubriques étatiques de “minorités” ou de “groupes ethniques” ; ceci est régressif et totalement inacceptable. Une telle attitude propage la notion totalement fictive de “conquête”, qui maintient le statu quo agressif et destructeur de viol, de pillage et de subjuguation dans les territoires indigènes non cédés jusqu’à aujourd’hui.

Le schéma sans fin du Saint Siège de paternalisme et d’effacement des faits au travers l’évitement du pape de cette rupture cruciale entre les peuples indigènes et l’idéologie euro-centrique transformée en action politique, œuvre à hypnotiser les masses en pratiquant des rituels qui re-colonisent les peuples autochtones et les force à l’obéissance et la complicité dans cette mascarade.

Le groupe demande que le Saint siège soit tenu pour responsable dans son rôle de perpétration de génocide contre les peuples indigènes et qu’il doit répudier la Doctrine de la Découverte, ainsi que les effets et l’héritage de la bulle papale Inter Caetera de 1493. Les politiques continuelles assimilatoires du Saint Siège sont représentées par les voyages du pape a travers les terres indigènes, alors qu’il “est en tournée” sans le moindre respect des protocoles de reconnaissance légitimes Ndé Nneé des peuples fédéraux et non-fédéraux.

La couverture continuelle du déni de l’église et son refus constant de rencontrer face à face les peuples Ndé Nneé dans des réunions diplomatiques sont des tactiques délibérées d’évitement utilisées pour assombrir et ôter de la vue les intérêts capitalistes et de profits perpétuellement sous-jacents bénéficiants au Saint siège, qui est un très grand propriétaire terrien sur le continent des Amériques. Les tactiques sont utilisées pour mettre dans l’ombre les manières complexes par lesquelles l’église contemporaine œuvre vers la gestion du mécontentement des peuples autochtones et leur rejet croissant de la doctrine de l’église.

“Le pape François 1er n’a aucune compréhension des réalités actuelles et des divers façons dont les peuples indigènes, surtout les peuples Apache Ndé Neé, s’engagent dans des processus de décolonisation et interrogent les façons qu’utilisent le Saint Siège. L’église a menacé le statut d’autodétermination des peuples indigènes´ en avançant sur une relation de pouvoir politique et économique asymétrique, soulignant le vol par le Saint Siège et les colons européens de la souveraineté inhérente des peuples et nations indigènes ainsi que leur droit à s’autogérer.”

La visite du pape perpétue des siècles de violation contre les femmes apache Ndé, les familles, la terre, les traditions sacrées et l’auto-détermination au travers de l’invasion illégale par le Saint Siège et ses royaumes européens politico-(pseudo)légaux et leurs alliés états-coloniaux par le truchement de la bulle Inter Caetera et son héritage.

En Novembre 2015, le groupe de la nation Apache Ndé Nneé a soumis au CERD de l’ONU (In November 2015 the Apache Ndé Nneé Working Group submitted to the UN CERD (Committee on the Convention on the Elimination of all forms of Racial Discrimination) ) le fait que le Saint Siège, sa bulle Inter Caetera et la Doctrine de la Découverte qui en a résulté furent responsables du vol, du meurtre des terres apache Ndé Nneé, de leurs familles, de leurs ressources, de leur caractère sacré et que la vie elle-même dans la trace de son héritage continue à être raciste et génocidaire.

Le CERD des Nations-Unies et son comité ont en réponse soutenu le fait que le Saint Siège devait rencontrer les peuples indigènes au sujet des problèmes soulevés et ce incluant de se préoccuper “de l’héritage et des effets actuels de la Doctrine de la Découverte endorsée par la bulle Inter Cetera du mois de Mai 1493 et les autres bulles papales attenantes, aussi bien que les autres problèmes.

(The UN CERD Committee has in response supported that the Holy See must meet with Indigenous Peoples about these matters raised, including to address “the current legacy and effects of the Doctrine of Discovery endorsed in the Inter Caetera from 1493 and its related papal bulls, as well as other issues”.)

“Que le pape continue de violer l’auto-détermination et la sacralité des Apache Ndé Nneé en entrant sur nos terres sans même rechercher notre consentement, ou d’offrir de nous rencontrer au sujet des problèmes sus-mentionnés issus des recherches du CERD de l’ONU, montre le manque de respect ultime aux Apaches Ndé en tant que peuple et nation.”

“Nous ne tolèrerons pas le viol continu de nos droits à l’auto-détermination par l’église catholique, de notre pouvoir décisionnaire, de la sacralité de nos femmes, de nos terres et de nos êtres.

Entrer en territoire Apache Ndé et à ce même moment suivre ce que le CERD a trouvé, est une étape calculée par le pape François 1er et l’église catholique pour diminuer la nation Apache Ndé Nneé en tant qu’égaux dans la société du monde; en essence, peu a vraiment changé. Cette violation de nos esprits pue cette mentalité de génocide continuel contre le peuple Apache Ndé.

De fait, la présence du pape en même temps ne veut absolument rien dire pour nous ; sa condescendance, ses actions paternalistes sont, simplement, des jeux de guerre psychologique de l’église. “Que pense le pape François des violations extrêmes des droits humains des peuples Ndé Nneé dans l’ombre du grand mur frontalier du goulag ? (NdT : allusion ici au mur qui se construit sur la frontière américano-mexicaine…) Des abus des droits des peuples Apaches à pouvoir prendre des décisions informées, libres et consenties en regard du pillage de la compagnie minière Rio Tinto à Oak Flat?”

Nous poussons pour la formation d’une commission sur la vérité au sujet de l’héritage de viol et des violations de notre peuple par le Saint Siège, comme étant la seule façon de mener à de véritables réparations.

=*=

Dans un billet intitulé ; Toi d’abord ; Je rappelle que ;

Place Saint-Pierre, au Vatican, le pape François a exhorté, lors de la messe de minuit 2015, les 1,2 milliard de catholiques dans le monde à rechercher « sobriété » et « sens de la justice » dans une société « éprise d’apparence ». Et j’ai intégré le film de Kévin Annet « Unrepentant » sur le génocide des Amérindiens au Canada (film en entier et en vostfr).

Alors aux colons de la Terre et pour une décolonisation concertée et surtout parce que demain se plante aujourd’hui…

Et peut-être aussi parce que c’est le moment !

Non ?

JBL1960

=*=

Mise à jour le 1er juin 2016 | JBL1960

Au sujet de la bulle pontificale “Sublimis Deus”

https://resistance71.wordpress.com/2016/06/01/doctrine-chretienne-de-la-decouverte-fondement-du-colonialisme-occidental-lhypocrisie-du-dieu-sublime/

Url de l’article original : http://indiancountrytodaymedianetwork.com/2016/05/23/papal-bull-sublimis-deus

Sur ce blog, vous pouvez, pour une meilleure compréhension du sujet, lire les billets suivants ;

Les Bulles de la discorde…

Le code a changé !

Le Navire “Colon”

Niawen – Merci !

Tonton Cristobal n’est pas venu…

Choisissons-nous !

=*=

Publicités

El Khomri apprend à Vallser !

Et, nous à marcher au pas !

Sur Marianne on apprend que Valls rajoute son grain de sel, en lousedé, sur le papier signé El Khomri à la presse et qu’ainsi c’est elle qui passe pour une conne…

Nan, j’dirais rien ! Enfin, si, tenez, je reproduis cet article de Louis Hausalter du 23/02/2016

http://www.marianne.net/el-khomri-n-jamais-parle-du-49-3-peu-quand-meme-100240518.html

La ministre du Travail Myriam El Khomri affirme n’avoir jamais évoqué un passage en force pour son texte de loi sur le code du travail. Elle a la mémoire courte.

L’avant-projet de loi de Myriam El Khomri qui doit réformer le code du travail n’en finit pas de faire des vagues à gauche. Si bien que le gouvernement multiplie les signes d’apaisement. En marge d’un déplacement à Mulhouse lundi 22 février, la ministre du Travail a exclu un passage en force lors de la discussion parlementaire. « Le 49-3 n’est ni souhaitable, ni nécessaire », a-t-elle déclaré à RTL. En ajoutant : « Il faut qu’on avance et je n’ai jamais parlé du 49-3. »

Ah bon ? S’il est vrai qu’elle n’a pas prononcé le numéro fatidique, Myriam El Khomri a bel et bien laissé entendre, dans une interview au quotidien le 17 février, que l’emploi de cette disposition restait une possibilité. A la question de savoir si elle était « prête à utiliser le 49-3 si cela s’avère nécessaire », voici la réponse de la ministre : « Avec le Premier ministre, nous voulons convaincre les parlementaires de l’ambition de ce projet de loi. Mais nous prendrons nos responsabilités. » Un avertissement clair : si le gouvernement n’arrive pas à « convaincre les parlementaires », il n’entend pas renoncer au texte pour autant.

L’interview de la ministre a été relue à Matignon

Mais si Myriam El Khomri affirme sur n’avoir « jamais parlé du 49-3 », peut-être est-ce pour une raison peu avouable. Selon les informations d’, l’interview de la ministre aux Echos a d’abord été validée par l’Elysée, avant d’être relue à Matignon. Et ce sont les collaborateurs du Premier ministre qui auraient ajouté cette petite phrase sur le 49-3. Manuel Valls aurait donc utilisé l’entretien de sa ministre pour y glisser un avertissement très conforme à son style.

Pourtant, dans ses propres interventions médiatiques, le locataire de Matignon se donne plutôt le beau rôle, celui d’un pédagogue qui cherche à convaincre de l’importance de la réforme. « Ne rien changer, c’est nous condamner », martèle-t-il dans un texte publié lundi sur sa page Facebook. Un service après-vente qu’il a poursuivi ce mardi matin sur RTL, tout en balayant les interrogations sur un recours au 49-3. « Je ne suis pas sûr que ce soit aujourd’hui la question essentielle pour les Français », a éludé Manuel Valls, avant de poser tout de même cette question en forme d’avertissement : « Pourquoi préjuger de l’intelligence collective du Parlement ? » Sous-entendu : adopter ce projet de loi serait « intelligent ». Et le rejeter ne le serait pas. Interrogé ensuite par un auditeur, le Premier ministre est allé plus loin en assurant qu’il irait « jusqu’au bout » sur ce texte. Là aussi, une manière de parler du 49-3… sans en parler !

Eh ben ! Le moins qu’on puisse dire c’est que tous les moyens sont bons pour Valls pour nous faire marcher au pas ! Normal, en même temps on est en dictature 2.0 !

Alors on avait compris déjà dès le 13 février dernier qu’il attend que ça et d’ailleurs cela n’a pas trainé puisqu’on en a pris pour 3 mois de plus et les doigts dans le nez…

Pourtant, on le savait que les cons ça osent tout et que le moindre des sbires estampillé Valls ; Y cherchent la faille.

Et quand Valls nous vendait l’arrivée massive de migrants comme une chance pour notre pays alors que certaines ONG appelaient à la simple prudence car environ 4000 hommes, jeunes, éduqués et munis de téléphone portables dernier cri  se trouvaient parmi les migrants, les vrais on s’est dit que leurs rêves sont nos cauchemars

Nous fumes sidérés quand nous entraînant dans une Valls à mille temps nous comprimes que nombre d’entre-nous n’étions que l’arrière-garde de la République…

Le Maréchal Hollandouille nous chuchote à l’oreille ; Laisse aller c’est une Valls

Et nous on comprend ; Bon alors qu’est ce qu’on fait ?

Ah bah on a compris ce qu’ils faisaient vu qu’ils sont tous copains comme cochons

J’ai souvent dis que ce monstre est tentaculaire et qu’aussi il faut arrêter de se faire tentaculer…

Parce qu’après l’injonction d’un PS Lyonnais avec ; Les gueux restez chez vous ;

Le Bernard Arnault lui ne risque pas de nous dire ;  Ah ça c’est Klur demain avec la sortie du documentaire de F. Ruffin « Merci Patron » ;

Et c’est pas la lecture du dernier article de 20 minutes sur la prétendue générosité du système d’allocations-chômage qui rendrait les chômeurs oisifs

Non mais sans déconner…

Valls & El Khomri nous jouent un mauvais remake que j’ai intitulé El Khomri… In the air ?

Aussi peut-être que c’est à nous maintenant ! Non ?

=*=

 

Y savent pas ce que c’est, les ceussent qui nous gouvernent,

que d’aller demander une aide sociale…

Perso, je suis pas bègue…

Mais je suis pas loin de l’apoplexie tout de même…

JBL1960