Ah ça c’est Klur !

Non, on vous dira pas Merci Patron !

Présentation dans Marianne ce dimanche 21 février 2016 du dernier documentaire de François Ruffin signé Hugo Valerine ;

« Merci patron ! » : quand Bernard Arnault se fait piéger par un couple de chômeurs

C’est le film d’une jolie farce dont le dindon n’est autre que le patron du groupe de luxe LVMH, Bernard Arnault. Aux manettes de la manigance, Serge et Jocelyne Klur, « des pions » parmi tant d’autres, comme ils se définissent eux-mêmes, licenciés en 2007 de l’usine Ecce de Poix-du-Nord, propriété du milliardaire français. L’usine, délocalisée dans les pays de l’Est, était la dernière à produire des costumes masculins en France pour des marques prestigieuses comme Kenzo ou Givenchy. Tristement représentatifs du sort de milliers de familles françaises, les Klur, domiciliés à Forest-en-Cambrésis, dans le Nord, sont passés du chômage aux minima sociaux, jusqu’à devoir se priver de chauffage et de nourriture, le tout sous la menace de la saisie de leur maison.

Endossant un rôle quelque part entre Pierre Carles et Michael Moore, le journaliste François Ruffin décide de mener une ambitieuse « mission de réconciliation » entre les Klur et Bernard Arnault. L’objectif : sortir le couple du marasme financier dans lequel il est englué du fait de son licenciement, à hauteur de 35.000 euros, et trouver un travail à Serge et Jocelyne. Le documentaire, qui assume une certaine forme de vengeance, a surtout pour dessein de rappeler aux puissants les conséquences humaines de leurs actes. Pas sûr que Bernard Arnault himself s’en émeuve, mais le procédé fonctionne sur le spectateur. […]

 

Je ne suis pas sûre, sincèrement, que ceux qui n’ont jamais vraiment touché le fond de la misère du doigt puissent comprendre le désespoir qui enserre votre gorge à la seule vue de cette bande-annonce, il est vrai un peu cheap, sur l’histoire des époux Klur.

Bien sûr, nul besoin d’empirisme pour comprendre, certes, mais ça aide. Croyez-moi.

Une petite spirale descendante arrivant par surprise comme ça pour rien et bim ;

Plus de boulot ; Fin de droits au chômage ; ASS (c’est à dire à peine 2500 Francs/380 € pour 4) ; Contrat Emploi Solidarité vraiment pour bouffer ; Bim une petite tumeur cancéreuse à soigner ; Contrat Emploi Solidarité obtenue à l’arraché par Mme le temps que M. se soigne (alors à l’arraché car il fut une époque ou les C.E.S. étaient réservés aux femmes des notables comme argent de poche, et pour les gueuses, comme moi, il fallait argumenter auprès de l’ANPE de ses motivations pour entrer en C.E.S.). Revenus trop faibles ; Restos du cœur, Vestiaires de la Croix-Rouge, demandes de bons alimentaire au C.C.A.S. de la commune ; Bim plus de carte bleu ; Tout payer en liquide ; Se chauffer ou bouffer ; Récupérer l’eau du bain des enfants… Chialer dans son coin, de rage, de honte, de dégout de soi ; Se battre malgré tout histoire de dire qu’on va pas se supprimer tout de suite, mais y penser quand même… Remonter la pente, mais plus jamais de consumérisme et c’est tant mieux, juste pour se rappeler tout le temps combien il est si facile de replonger ; Petits boulots ; Tentative de création d’une SARL de famille avec le I de RMI ; Mais c’était FouPouDav avec un banquier semblable à celui de Poolvorde dans Podium ; Bim ; Cessation d’activité ; Plus de carte bleu ; Petits boulots pour Mme ; M. étant trop vieux, sans dents suite à la petite tumeur cancéreuse : Retraite M. ; Petite retraite ; Faut pas rêver non plus ; 1650 € ; Petits boulots pour Mme qui approche les 50 ans et bim ; Trop vieille la vieille… Pas assez travaillée pour avoir une retraite ; Droit à rien, ni chômage, ni RMI, ni aide à la mutuelle « Ah bah, votre mari est trop riche ! » – Les dents qui tombent comme à Gravelotte et tout qui regarde par terre… Une année avec mutuelle payée par M. pour s’occuper de son glaucome, de dents à arracher (c’est pour être en osmose avec son sans dents de mari) et d’autres pathologies finalement pas trop graves mais qui ne vont pas en s’arrangeant ; Récupération d’une CB mais plus jamais d’autorisation de découvert ; Vivre avec ce qu’on a par mois et pas plus ! Et finalement y arriver ; Mme finie par s’éveiller complètement et… Ben c’est vachement bien ; Pas plus d’argent, non, juste une autre façon de voir les choses. Mais bon, propriétaire de rien donc ; Plus facile à intégrer ; Si si !

C’est pourquoi j’ai dénoncé l’obligation de bénévoler 7 heures par semaine pour tout nouveau demandeur de RSA votée dans le Haut-Rhin dans ce billet ; Ubu est Strasbougeois. Comme j’ai dénoncé dans Ubu est marié le dégraissage des salariés d’Alstom fait par le mari de Pécresse, au lendemain de son accession à la Région Ile de France. Mais c’est parce qu’ils sont tous copains comme cochons !

De même, j’ai avancé dès le 14 novembre 2015 que nous étions entrés en dictature 2.0 et j’ai dénoncé le grand nimportenawak à tous les étages et bien qu’on en ait pris pour 3 mois de plus dans l’indifférence générale…

Quand le PS B. Rivalta ordonne : Les gueux restez chez vous c’est pas que ça me gène, non… Si peu…

C’est juste que les époux Klur, je les comprends, ça c’est sûr !

JBL1960

 

 

 

Publicités

4 réflexions sur “ Ah ça c’est Klur ! ”

  1. Ruffin – je l’ai vu lors de la présentation de son film à Dieppe

    je n’ai pas compris pourquoi le fils devait tant d’argent – il n’était donc pas assuré pour sa bagnole – et la super téloche dans la salle !!! hihi

    J'aime

    1. Ouais, y’a plein de messages dérangeants dans ce film.

      Et puis la manière dont il présente le truc : Somme : Élu député, François Ruffin (LFI) affirme qu’il se paiera au Smic
      POLITIQUE Il a précisé qu’il donnerait le reste de ses indemnités « à des œuvres »…
      http://www.20minutes.fr/elections/2089567-20170619-somme-elu-depute-francois-ruffin-lfi-affirme-paiera-smic

      Déjà devant les ouvriers de Whirlpool il avait affirmé qu’il fallait veauter MacDeRoth pour le combattre dès le 8 mai…

      C’est pas trop Klur…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s