Le mauvais chasseur…

Bon, c’est le gars qui a un fusil, et pis qui tire… 😦

Mais, ça n’a rien à voir avec un bon chasseur.

Ah non !

Le bon chasseur, ben, c’est le gars qui a un fusil, et pis qui tire ! 🙂

Tiens, écoute, c’est une mugilette des bois, t’entends, elle coucoule…

Mais, non c’est un galoupiot, y coucoule pas y cracraquette…

Mais, t’es fou c’est une musilette, à la rigueur, une pistourelle des prés…

Ah bah, non ! C’est dédé…

Comme je l’ai déjà dit, ici, j’habite la maison qui pue dans le trou du cul du monde ;

Alors c’est pas en Bouchaunnois, non…

Mais, cette après-midi y avait une battue au sanglier et y valait mieux pas mettre un groin dehors…

Et ces gens-là y votent, si si… Est-ce que ce monde est sérieux ? Vraiment ?

Alors très, très souvent dans l’actu de nos terroirs, on relève de nombreux accident de chasse :

Qui un promeneur qui se prend un balle, ou deux…

Qui un gars qui nettoie sa barque sur une berge et qui se prend une balle en ricochet…

Je ne vais plus jamais me promener seule dans les bois en période de chasse.

Pas pour voir si le loup y est pas, non.

De peur de me faire tirer comme une laie, ou une galinette cendrée…

=*=

Isère : un promeneur de 20 ans tué dans un accident de chasse

Le jeune homme marchait avec une amie ce samedi matin sur un sentier très fréquenté au dessus de la commune de Revel, en Isère. Il a reçu une balle provenant d’une carabine de chasse dans la poitrine. Les secours arrivés sur place n’ont pas pu le réanimer, mais on confirmé qu’il s’agissait d’un « accident de chasse ».

 

 JBL1960

 

 

 

 

 

Publicités

Une réflexion sur « Le mauvais chasseur… »

  1. http://www.20minutes.fr/faits_divers/2155779-20171022-oise-tuent-cerf-refugie-jardin-maison

    Samedi, une équipe de chasseurs a poursuivi et tué un cerf jusque dans le jardin d’une propriété privée à Lacroix-Saint-Ouen, dans l’Oise, a révélé Le Courrier Picard. Sûrs de leur bon droit, les chasseurs ont fait valoir leur droit de suite.

    Samedi après-midi, une bande de chasseurs a débusqué un cerf non loin de la commune de Lacroix-Saint-Ouen. Avec leurs chiens, ils ont traqué l’animal jusqu’à ce que celui-ci se soit retrouvé coincé dans le jardin clôturé d’une habitation dont les propriétaires sont absents.
    Voisins, militants et gendarmes

    Les chasseurs ont alors tenté de faire sortir le cervidé de là à l’aide d’un fouet. En vain. Pendant ce temps, des badauds s’étaient massés près de la maison pour voir ce qu’il se passait. Alertés, des militants anti-chasse sont aussi arrivés sur place, ainsi que les gendarmes pour éviter que les choses ne dérapent.
    Malgré les protestations des riverains, le chef de l’équipe de chasseurs, armé de son fusil, a finalement pénétré dans la propriété privée, enjambant le portail. Il a abattu le cerf qui a été emporté ensuite. Selon nos confrères, les gendarmes présents ont assuré que les choses avaient été faites dans les règles, les chasseurs étant responsables de l’animal chassé.
    Ils avaient (peut-être) le droit

    En effet, selon l’Office national de la chasse (ONCFS), « le fait de poursuivre sur le terrain d’autrui et d’y achever un gibier simplement blessé » sans l’accord du propriétaire est passible d’une contravention de 5e classe d’un montant de 1.500 euros. C’est ensuite « chasseur de rapporter, la preuve qu’il a bien mortellement blessé ou épuisé le gibier avant qu’il tombe sur le terrain d’autrui ».

    https://img.20mn.fr/MwVB7JY2SWKotMTeA1zldQ/960x614_commune-lacroix-saint-ouen-oise

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s