Il attend que ça ?

Ou quoi ?

Valls chante sur tous les tons, qu’il faut s’attendre à de nouveaux attentats, de grande ampleur, partout en Europe.

Sans déconner ?

Le Nouvel Obs ; http://tempsreel.nouvelobs.com/en-direct/a-chaud/17743-terrorisme-autres-attaques-attaques-ampleur-certitude-d.html

« Il y a aura d’autres attaques, des attaques d’ampleur, c’est une certitude« , déclare Manuel Valls lors de la Conférence sur la sécurité de Munich

Publié le 13/02/16 à 14:36

« C’est une certitude » qu’il y aura d’autres attentats « d’ampleur » en Europe, affirme le Premier ministre français Manuel Valls lors de la Conférence sur la sécurité de Munich. Il estime que le monde est entré dans une époque d' »hyperterrorisme » :

« Nous devons cette vérité à nos peuples: il y a aura d’autres attaques, des attaques d’ampleur, c’est une certitude. Cet hyperterrorisme est là pour durer, même si nous devons le combattre avec la plus grande détermination. »

Bon, vu que le gars a déclaré que l’état d’urgence durera tant que Daesh ne sera pas détruit, et qu’il faudra, pour se faire, peut-être une génération entière ; Il est raccord avec lui-même, non ?

On vous avait prévenu le jour même où Valls avait fait cette étrange déclaration à la BBC, mais si, c’est dans ce billet ; C’est la merde !

Bon, pour ma part, dès le 14 novembre, quand on a compris que déjà c’était Pinot simple flic qui menait l’enquête et qu’on nous expliquait qu’Abaaoud s’est caché dans un buisson… Ardent ?

Et que malgré l’Opération « Chou-Blanc » et les Perquises à tout va… Les keufs  demandant « C’qui se barbu ? » au cours d’une perquise qui m’a fait dire que l’on se croyait dans un film ; DA VINCI CODE ?

Et après avoir compris qu’Avec Hollandouille Sarkommence

Et qu’avec le Maréchal et son gouvernement  qu’Y cherchent la faille !    c’était à tous les étages et en priorité ; Délation, tion, tion !    et alors que Les cons ça osent tout ! Et c’est même à ça qu’on les reconnait non ?

Dès le 13/12/2015 je rappelais, par ce billet ÉTAT D’URGENCE : MODE D’EMPLOI qu’un état policier était déjà dans la place aux USA et que PAR LA BUSH D’HOLLANDOUILLE…   Cet ÉTAT D’URGENCE 2.0 nous amenait tout droit vers la Dictature 2.0 et le grand Nimportenawak de ce jour !

C’est même probablement dès janvier 2015 que tout s’est mis en place.

Et à partir du moment où on se posait la question suivante ; Charlie or not Charlie ? On en a conclu que c’est parce que Charlie va au Bataclan et à l’Heure H, point Zéro !

Qu’on en est là aujourd’hui et qu’On nous cache tout.

Pourtant, nous sommes capables d’assembler les morceaux à la lecture du livre « 56 » de Jean-Loup Izambert qui nous rappelait ceci ;

Vous venez d’éditer votre livre intitulé 56, l’ État français complice de groupes criminels. La France officielle est-elle réellement complice ou est-ce une métaphore pour expliquer comment la politique étrangère de Paris a renforcé ces groupes ?

Ce n’est pas une métaphore. La France officielle est engagée au plus haut niveau de l’appareil d’État, c’est-à-dire la présidence française, mais également plusieurs ministres de l’Intérieur, de la Justice et de la Défense, dans la protection et le soutien à ces groupes terroristes. Vous avez pu voir les preuves que je produis dans le tome 1 de mon livre. Par exemple, le pouvoir politique français a protégé de la fin des années quatre-vingt à 2011 des membres d’organisations des Frères musulmans recherchés par l’Organisation internationale de la police criminelle – Interpol – pour, je cite l’une des fiches d’Interpol concernant plusieurs d’entre eux, « association à une organisation extrémiste de terroristes ». Une telle protection accordée à plusieurs individus membres de la même organisation politique, durant près d’une vingtaine d’années et qui sont tous recherchés par Interpol pour des crimes graves, ne peut venir que de décisions politiques prises au plus haut niveau de l’État. Le pouvoir politique français continue d’instrumentaliser le terrorisme contre la République arabe syrienne comme il l’a fait hier contre la Grande Jamahiriya arabe libyenne et contre les autres pays du Maghreb. Quels sont ses partenaires ? Encore une fois, les Frères musulmans. Derrière leur façade de confrérie religieuse musulmane, ceux-ci sont en réalité le principal groupe politique qui collabore avec les dirigeants impérialistes occidentaux pour renverser les États les plus modernes du monde arabe. Le Conseil national syrien, qui n’a rien de national et de syrien, est une structure créée de toutes pièces par les Frères musulmans avec le soutien des services occidentaux et des dictatures turque et du Golfe. De même, l’Armée syrienne libre, l’ASL, n’est que la copie de l’Armée de libération de la Syrie (ALS) créée en 1982 par les mêmes Frères musulmans « syriens » pour tenter de renverser la République laïque syrienne. Ce que le pouvoir français désigne du vocable d’« opposition modérée » n’existe que dans les salons occidentaux. Celle-ci n’est qu’un ramassis d’exilés en mal de pouvoir, de comploteurs, de trafiquants et de criminels. C’est pourquoi il m’a semblé nécessaire de consacrer deux chapitres à ces « opposants modérés » afin de dresser leur portrait de famille. La plupart d’entre eux sont du reste liés aux milieux atlantistes et/ou sionistes.

Mais pour Valls, « il y aura d’autres attaques, des attaques d’ampleur, c’est une certitude. » ; On dirait que ça lui fait plaiz au gars, non ? Et pour lui c’est une certitude, sans déconner…

J-L Izambert enfonce le clou pourtant ;

Pourquoi la France officielle a-t-elle abrité les terroristes du GIA et véhiculé l’idée du « qui tue qui » accusant l’armée algérienne des atrocités commises par le bras armé du FIS, selon vous ?

Les dirigeants français qui se succèdent au pouvoir depuis les années soixante-dix sont tous liés aux cercles atlantistes et sionistes. Leur politique vis-à-vis des pays du Maghreb et d’Israël vise à diviser les premiers entre eux et, si possible, les déstabiliser pour mieux protéger le second qui est leur principale plate-forme politique et militaire sur la Méditerranée, la « mer aux trois continents », et le Moyen-Orient. Une fois encore, le poison du fanatisme religieux va servir les intérêts des colonialistes. Au-delà de leurs discours officiels sur l’union des peuples de la Méditerranée, les actes des dirigeants français sont des actes de guerre larvée ou ouverte. Contre l’Algérie comme contre la Libye de Kadhafi et la Syrie de Bachar Al-Assad, ils recourent à la vieille méthode de propagande nazie : ils inversent la réalité des faits, rendent leurs victimes responsables de leurs crimes et font du mensonge d’Etat la vérité officielle. Leurs agressions contre les peuples arabes ne sont que la continuité de leur politique économique. Ils ont procédé de même envers l’Algérie, accusant l’armée algérienne des atrocités commises par les individus qu’ils protégeaient avec l’espoir d’installer à Alger un gouvernement à leur solde ou le chaos pour piller un peu plus les richesses de l’Algérie, en faire une nouvelle base sur l’Afrique et neutraliser le mouvement d’émancipation des peuples. La politique de François Hollande comme celle de Nicolas Sarkozy s’inscrivent dans le droit fil de la politique colonialiste de Guy Mollet et François Mitterrand.

Et J-L Izambert de continuer ;

  « Si le DRS avait 
été écouté il n’y aurait pas eu d’attentats à Paris » et donc, Valls, aurait même refusé des informations de l’Armée Syrienne ;

« Dans sa note à la DGSE, le DRS avait notamment signalé les agissements suspects d’Omar Ismaïl Mostefaï, l’un des kamikazes français du Bataclan. La radicalisation de cet individu avait été signalée par les services algériens lors de ses séjours répétés en Algérie auprès de sa famille. Dans la note qu’il avait transmise à la DGSE, le DRS avait également alerté ses homologues français sur un fort risque d’attentats terroristes dans la région parisienne au niveau des « centres abritant de grands rassemblements de foule ». La DGSE n’a visiblement pas tenu compte de ces informations qui auraient permis d’éviter les attentats. De même, en 2013, une alerte des services secrets syriens avait été refusée par le Premier ministre Manuel Valls, au prétexte qu’elle venait de Damas. »

Pour ma part, si à un moment donné j’ai avoué que je me sentais totalement paumée à la lecture du récit de Vincent Emanuele, ancien marines, qui avouait ; « J’ai aidé à créer l’EIIL » que j’ai entièrement reproduis dans ce billet ; JE SUIS TOTALEMENT PAUMÉE !

Je n’ai cessé, dès lors, de dénoncer l’implication de nos dirigeants dans cet état d’urgence permanent, cette guerre perpétuelle voire ce Coup d’État d’urgence ?

Je vous exhorte à arrêter de consentir, car notre consentement nous rends complices, tous de ce Gouverner par la terreur qui nous ramène sans cesse à Chop Chop Square.

Encore des morts partout !

Et par notre laisser faire, ce laisser faire que dénonce Paul Craig Roberts, auquel non seulement nous devons impérativement arrêter de consentir, en masse afin que nous puissions faire entendre à ce gouvernement atteint du Syndrome du larbin que ;

Non ! La France n’est pas en guerre…

Et que nous savons que L’homme n’est pas un loup pour l’homme…

Voici, ce que nous pouvons faire, d’où nous sommes et pacifiquement ;

SCHÉMA À SUIVRE POUR CHANGER DE PARADIGME

(SINON ; FERMER SA GUEULE ! À TOUT JAMAIS)

Prise de conscience individuelle => prise de conscience collective => boycott et organisation parallèle => désobéissance civile => réorganisation politico-sociale => changement de paradigme.

Et parce que nous ne pouvons rester neutre dans un train en marche. La réalité est que demeurer neutre est un acte de complicité, le comprendre, c’est aussi comprendre qu’il est impossible de soutenir le système, et cela commence avec les élections à boycotter et avec la désobéissance civile qui doit s’ensuivre lorsque l’unité et l’association volontaire le demanderont en certaines instances, en toute instance de fait concernant l’État.

Et à ce sujet, voici ce que disait H. Zinn dans son livre « Disobedience and Democracy » ;

« Il n’y a aucune obligation à se laisser arrêter après un acte de désobéissance civile. Continuer à éviter le Système et la prison est un acte continue de désobéissance civile et de continuer la contestation. »

Surtout si cela est fait à grande échelle. Tout état est impuissant à arrêter simultanément et à maintenir en détention 2 ou 3 millions de personnes… Les institutions en ont parfaitement conscience, c’est pour cela que la mission de l’oligarchie (la vraie, le 0.01% de psychopathes aux manettes, pas les larbins des larbins, qui n’en sont pas moins dangereux) sa mission principale est de nous maintenir divisés !

Je redis que nous pouvons tous, grâce à Internet et d’où nous sommes, nous interconnecter, et devenir des passeurs d’idées nouvelles et des lanceurs d’alertes.

Comme vient de twitter E. Snowden ;

« La France, qui nous a donné la Statue de la Liberté, vient juste de voter la fin de la sienne. »

Parce que pour moi ; Le changement de paradigme : C’est maintenant !

Je nous invite à initier ce changement et à le faire ;

Tous pour La Commune !

JBL1960

 

 

 

 

Publicités

13 réflexions sur “ Il attend que ça ? ”

  1. les Vamps… vous m’avez donné l’idée sur R71… « Si on disait du mal » pr terminer la journée dans la bonne humeur… malgré tout!

    J'aime

      1. 64 – 60…. oui, je vous dois l’respect !
        Le plus drôle, c’est les commentaires en bas de l’article… L’embêtant, c’est que les gens s’en aperçoivent après avoir voté que ce sont des baltringues !

        J'aime

      2. En fait, c’est pourquoi on essaye de + en + d’inverser les choses afin que les gens boycott les élections le plus vite possible… Faut dire que le Hollandouille a calmé plein de gens sur ce point, non ? Enfin espérons…

        J'aime

  2. Ça devrait tourner comme c’est devenu l’habitude autour des 50% d’abstention… un peu moins au second tour… c’est pas suffisant… bcp continuent à y croire, ds mélenchon ou ds le pen, et puis pour finir ce sera un juppé… Tiens, vous avez vu l’attaque d’Aubry contre le gouvernement? Côté socialo c tellement naze qu’ils vont devoir sortir qq du chapeau (montebourg, qui sais-je?)
    Le Grand Cirque, j’vous dis!
    Et là-dessus, bonne nuit…

    J'aime

  3. NON ASSISTANCE A PERSONNE EN DANGER,
    MANIPULATIONS ET MENSONGES D’ÉTAT SUR FOND DE GUERRE DES POLICES:

    A deux reprises le préfet de police de Paris, Monsieur Cadot, a donné l’ordre à des soldats de ne pas intervenir (en faisant abstraction du GIGN).

    Si les éléments de l’EGM 31/7 étaient intervenus au Bataclan 48 minutes avant le BRI il y aurait eu moins de morts…

    Pourquoi l’officier de l’EGM 31/7 n’est il pas intervenu avec sa colonne d’assaut ?
    Il s’agirait là d’une faute pénale.

    Pourquoi la présence des éléments de l’EGM 31/7 ne figure-t-elle pas dans le rapport ?
    Pourquoi le Préfet de police n’a-t-il pas donné ordre à l’EGM 31/7 d’intervenir ?

    Pourquoi le rapport indique 3 terroristes alors qu’ils étaient 4 ?
    Qu’est devenu le 4ème terroriste ?

    LE RAPPORT FAIT AU NOM DE LA COMMISSION D’ENQUÊTE, AVEC SES OMISSIONS: p53
    http://www.assemblee-nationale.fr/14/pdf/rap-enq/r3922-t1.pdf

    Le Bataclan avait déjà été visé en 2010.

    J'aime

    1. Oui, vous avez parfaitement raison. C’est pourquoi il ne faut rien lâcher.
      On m’avait déjà tirée l’œil sur le rapport de la commission d’enquête.
      J’ai souvent affirmé que Noël et le Nouvel An 2016 se passeraient sous la loi
      martiale et sous une dictature qui est sortie du bois depuis 1 an. Et j’ai invité
      tout le monde a médité là-dessus avant que de s’empiffrer durant les fêtes et de
      commencer sérieusement à penser à ce qu’il fallait faire que cela change vraiment…
      Et un an plus tard, c’est pas le pied, hein comme dirait le Doc du Retour vers le futur… Jo

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s