Ubu est Strasbourgeois !

Donc, le Conseil Régional du Haut-Rhin, décide que toute personne qui demande le RSA, doit travailler bénévolement 7 heures par semaine…

Alors, à pied, à cheval ou en voiture, on s’en fout…

Info 20 minutes du 05/02/2016 ; http://www.20minutes.fr/strasbourg/1781203-20160205-haut-rhin-toucher-rsa-faudra-travailler-sept-heures-benevolement-semaine

Haut-Rhin : Pour toucher le RSA, il faudra travailler sept heures bénévolement par semaine

SOCIETE Le Conseil départemental du Haut-Rhin a adopté vendredi 5 février une proposition qui conditionne le versement du RSA à sept heures hebdomadaires de bénévolat… 

Dans un communiqué, le Conseil départemental du Bas-Rhin indique qu’ils ont adopté ce vendredi 5 février une proposition qui conditionne le versement du Revenu de solidarité active (RSA) à sept heures hebdomadaires de bénévolat. « Si la partie « revenu et solidarité » est aujourd’hui confortée, force est de constater que le volet « retour à l’emploi » n’a pas, tant s’en faut, atteint ses objectifs », ironise le communiqué.

Le nombre d’allocataires ne cesse de croître

Pour financer le versement de l’allocation, « le Conseil départemental du Haut-Rhin mobilisera en 2016 près de 100 millions d’euros. La Collectivité consacrera également 10 millions d’euros supplémentaires à la politique d’insertion, à travers notamment le financement d’emplois aidés et de mesures d’accompagnement ». Le Conseil départemental du Haut-Rhin ajoute que « ces politiques ont toutefois leurs propres limites et ne peuvent aujourd’hui suffire face à la réalité des enjeux économiques mais aussi sociaux. Le nombre d’allocataires ne cesse de croître et le RSA est injustement perçu comme une forme d’assistanat par nos concitoyens. En outre, de nombreux freins culturels mais aussi réglementaires définis par l’Etat empêchent les évolutions et l’adaptation aux réalités du terrain. »

Au service d’associations, de collectivités locales…

Le département assure prendre ses responsabilités, « dans le champ qui lui incombe, celui de l’accompagnement des bénéficiaires du RSA », et que le versement sera conditionné à sept heures de bénévolat au service d’associations, de collectivités locales, de maisons de retraite, d’établissement public.Pour Eric Straumann, Président du conseil départemental et Député, « A travers cette démarche volontariste et collective, qui mobilisera le tissu associatif et les collectivités locales, le Conseil départemental du Haut-Rhin veut replacer les bénéficiaires du RSA dans l’action et le changement. Il s’agit d’initier un cercle vertueux et de faire passer les allocataires du statut d’usager à celui de bénévole actif et reconnu. »

Un comité de pilotage sera chargé de définir le périmètre opérationnel et les conditions de mise en œuvre du nouveau dispositif. Il sera composé d’élus et pourra s’ouvrir à des représentants du monde associatif et des collectivités locales.

Pauvres mais pas fainéants, c’est vrai, merde quoi !

Je voudrais juste rappeler, qu’il fut un temps, en 1995/1998, et oui sous Jospin et à l’initiative de la fille Delors (Martine Aubry), le gouvernement a instauré des Contrats Emploi Solidarité de 20 heures par semaine sur une période de 24 mois maximum.

L’éducation Nationale s’est goinfrée de ce genre de C.E.S.

Et bien, dans les petites villes et villages, ces emplois étaient réservés en priorité aux épouses des notables (Médecins, Sous-Préfets, Notaires…) qui s’en servaient comme argent de poche.

Pour nous les gueux, il fallait se battre pour avoir accès à ce genre de contrats aidés.

L’ANPE vous demandait un argumentaire de motivations pour accéder à un Contrat Emploi Solidarité.

Et même, sur la fin, ils conditionnaient le renouvellement de tout C.E.S. à l’inscription dans une formation de votre choix (quand même) CNED accepté.

Donc, aujourd’hui on légitime les propos d’un Wauquiez quant il parle du « cancer de l’assistanat ».

Sauf que ce gonze, dont le parcours est dans tous les canards, ferait bien de réfléchir avant de déblatérer des conneries pareilles.

Derrière des numéros de Sécu, d’identifiant Pôle Emploi, et autres, il y a des vies, des êtres humains fait de chair et de sang…

Imaginez qu’un monsieur autour de la cinquantaine perde son emploi, n’en retrouve pas et arrive en fin de droits. Subit une ablation d’un kyste parotidien qui se révèle carcinome et doit subir 25 séances de radiothérapie. En revenant d’une séance, il fait un tout droit dans un virage et il explose sa seule voiture. Il termine les séances en VSL. Soit. Son épouse, sans emploi et sans indemnités, prend le relais en trouvant un C.E.S. dans son village et peut donc s’y rendre à pied… Vous trouvez que c’est la richesse, qu’ils se gobergent dans l’assistanat ? Grâce à ce C.E.S. ils arrivent à acheter une voiture d’occase et la paie en plusieurs fois. Aussi, dès la radiothérapie terminée ce monsieur retourne à des petits boulots… Seulement ce genre d’histoire n’arrivent pas jusqu’aux oreilles de ces mariolles tellement ils sont hors-sol…

On est toujours au XIXème siècle.

La preuve avec la spécificité du Concordat en Alsace-Moselle ; Source wikipedia https://fr.wikipedia.org/wiki/Concordat_en_Alsace-Moselle

Le régime concordataire en Alsace-Moselle est un élément du droit local alsacien et mosellan. Il reconnaît et organise les cultes catholique, luthérien, réformé et israélite et permet à l’État de salarier les ministres de ces cultes. Il constitue donc une exception à la séparation des Églises et de l’État. À son entrée en vigueur, il reconnaissait égales les trois confessions et la religion présentes.

Il est issu du concordat de 1801 signé entre Napoléon Bonaparte et Pie VII, lequel n’a été abrogé ni par l’annexion allemande en 1870 ni par le retour des trois départements au sein de la République française en 1919. Ce maintien du statut concordataire fait suite à une promesse de respecter les traditions des provinces recouvrées par le général Joffre lors de la libération de Thann le 7 août 1914, promesse renouvelée par le Président de la République Raymond Poincaré en février 1915 et par le maréchal Pétain en 1918 alors que 90 communes alsaciennes sont administrées par la France lors de la première Guerre mondiale1. Contrairement aux idées reçues, cet élément du droit local est donc issu du passé français des trois départements (et non directement de son passé allemand, contrairement au droit local des associations ou au régime local de la sécurité sociale ou plus spécifiquement au délit de blasphème2). Alors que ce statut concordataire est contesté par le Cartel des gauches au pouvoir en 1924, un avis du Conseil d’État du 24 janvier 1925 déclare que la loi du 18 germinal an X appliquant le concordat de 1801 est toujours en vigueur3.

Ce régime donne périodiquement lieu à des prises de position entre ses partisans4 et ses adversaires5. Sa validité est confirmée le 21 février 2013 par le Conseil constitutionnel qui le considère comme une tradition républicaine observée par tous les gouvernements depuis 1919, la Constitution de la Ve République n’ayant pas non plus « entendu remettre en cause les dispositions législatives ou réglementaires particulières applicables dans plusieurs parties du territoire de la République lors de l’entrée en vigueur de la Constitution et relatives à l’organisation de certains cultes »6.

 

Montant du RSA pour 1 personne seule sans l’aide au logement = 524.16 €

En premier lieu, il ne faut disposer d’aucunes ressources pour pouvoir obtenir le RSA socle. Si vous travaillez à mi-temps par exemple ou si vous êtes auto entrepreneur, vous ne pouvez bénéficier du RSA socle mais, vous pouvez peut-être bénéficier du RSA activité.

C’est pourquoi, quand je prétends qu’avec Hollandouille Sarkommence, en fait, devrais-je dire ; ça continue, mieux ou pire ; ça s’amplifie. Et c’est pas la dernière votation des régionales qui me donnera tort ;

Tenez rappelez-vous Pécresse, Valérie à peine élue à la Région, bim, son époux dégraisse Alstom !

Cherchez pas c’est ici ; Ubu est marié…

 Quand je dis qu’avec Hollandouille Sarkommence, c’est là ; Avec Hollandouille Sarkommence ! !

Même les enfants d’Ubu sont gratinés, tenez, la preuve ; Les enfants d’Ubu…

Rien de ce Système pourri ne peut être conservé, rien, nada.

Ce Système vit en boucle sur lui-même et pour les mêmes ;

Copains comme cochons !

Nous pouvons leur retirer notre consentement.

Essayons, car il est temps !

Essayons, car il est temps !

 NON ?

JBL1960

Publicités

24 réflexions sur “ Ubu est Strasbourgeois ! ”

  1. Wauquiez et tous ces psychopathes, ce sont les petits soldats du système, « il faut leur couper les vivres car les gens qui bossent en ont marre de payer », ça c’est de la grosse arnaque pour cerveaux tf1-isés, et c’est le bon vieux « diviser (les pauvres) pour mieux régner ». Et puis, que voulez-vous, ils se demandent quoi faire avec les pauvres quand il n’y a pas (encore) de guerre, il faut bien (soi-disant) les occuper… des fois qu’ils se mettraient à réfléchir!
    En attendant, ils prennent ces mêmes mesurettes RIDICULES un peu partout… qui ne vont amener que + d’exploitation, pauvreté, délinquance, problèmes de santé, désespoir…
    Et tout ça sous État d’urgence constitutionnalisé. Mine de rien…

    J'aime

  2. En +, vous n’êtes peut-être pas sans ignorer qu’un nouveau crash peut-être bien pire qu’en 2008 nous pend au nez (duquel nous aurons préalablement retiré les doigts, certes).
    On n’a pas fini de rigoler!

    J'aime

    1. Ouais, mais je suis tellement dans l’édification de mon projet de changement de paradigme, que ça me touche pas tant que ça. D’autant que je n’ai rien et que je ne possède rien ; J’ai même pas de montre au poignet. Une véritable invisible…

      J'aime

    1. Dans le même genre en Belgique…
      En tant que pauvre quinqua masculin isolé (célibataire ou pas, ça les regarde pas), suis pas sorti le cul des ronces non plus.

      J'aime

  3. « Y zen sont pas sûrs ou quoi ? »
    ——————————————
    L’important je pense c’est de faire peur, menacer, prêts à tout au cas où, et surtout pousser les gens (y compris les travailleurs d’ailleurs) à accepter n’importe quoi pr survivre… Et puis les politiques c comme les keufs, y’a le méchant et le gentil… mais c qd m tous les 2 des keufs 😉
    Mais ils vont pas couper les allocs comme ça d’un coup à tout le monde, c déjà assez le bordel comme ça, y sont pas si cons…………… bon, maintenant, faut voir… en Grèce ils ont coupé de 30 à 50% en gros… c pour ça qd m que si y’a une cata financière ça peut qd m ns concerner, même si on a déjà presque plus rien!

    J'aime

    1. Et pourtant les gars ne lâchent pas l’affaire et viennent de décider ceci = http://www.20minutes.fr/strasbourg/1961263-20161114-rsa-contre-benevolat-beneficiaires-haut-rhin-incites-donner-coup-main
      S’engager par contrat

      Lundi, les élus ont présenté les grands principes de leur démarche « issus de la concertation initiée avec les allocataires et les partenaires ». Conclusion ? Les bénéficiaires du RSA dans le Haut-Rhin seront incités à partir de 2017 à pratiquer une activité bénévole et à s’engager par contrat à le faire.

      C’est genre « c’est pas légal, mais on s’en fout ! » Et donc ne rien lâcher car il n’y a pas de solutions au sein de ce Système… JBL

      J'aime

  4. Et donc, ce jour c’est décider, c’est pas légal mais on s’en fout ; Le Haut-Rhin parvient à imposer son RSA contre « bénévolat »
    Le département du Haut-Rhin, présidé par Eric Straumann (LR), est parvenu à contourner l’annulation par la justice du conditionnement du RSA à des heures de travail bénévole hebdomadaires, voté il y a un an. Il va désormais pouvoir pousser les allocataires du RSA à travailler en contrepartie… Sus à « l’assistanat » dans le Haut-Rhin ! A partir du mois de mars, le département va pousser ses 20 000 allocataires à conditionner le versement de leur RSA à des heures de travail bénévole, comme le rapporte l’Alsace.fr. Le tribunal avait pourtant jugé en octobre « illégal » de « suspendre le versement (du RSA) en raison du non-accomplissement d’heures de bénévolat ». Mais le département a trouvé l’esquive : inciter l’allocataire à signer un « contrat d’engagement réciproque » (CER) débattu supposément « librement » entre l’intéressé et son référent au conseil départemental. Si l’allocataire ne respecte pas ses engagements, il pourra, comme c’était prévu initialement, se voir sucrer tout ou partie de son alloc’.
    Source Marianne ► http://www.marianne.net/haut-rhin-parvient-imposer-son-rsa-contre-benevolat-100249759.html

    J'aime

    1. Ces mesures minables sont là aussi, et peut-être même avant tout, pour nous contrecarrer dans nos possibilités de prendre la tangente – n’est-ce pas, Zénon?
      Ceci dit, si j’ai bien compris la philosophie anarchiste, il s’agit de toute façon de rejeter l’ETAT y compris, donc, l’état-providence – n’est-ce pas , Zénon?
      Mais en attendant, si on n’a pas le cul dans le beurre mais dans les ronces, on fait comment, Zénon? On se sort le cul des ronces? Ouais ben, d’accord… mais y a du boulot ! (pas du boulot qu’y en a plus hein, comme dit Jovanovic, mais « du boulot » quoi !)

      J'aime

      1. Oui, tu as raison sur le premier point, je pense, bien que je m’appelle pas Zénon, tu l’as remarqué ! Sur le second, sans me tromper, je peux repréciser que nous essayons de développer 3 choses essentielles au niveau local, puis en associations libres et volontaires : 1) l’autosuffisance ; Contrôle des ressources pour défier les institutions. 2) la réorganisation ; Canaliser les énergies. 3) le repositionnement ; Comprendre qu’il est vain et futile de coopérer avec totue autorité institutionnelle. L’État et les institutions font parties du problème et non pas de la solution. Et ni Zénon, ni moi, n’avons le cul dans le beurre mais bien dans les ronces… Enfin moi, je peux t’affirmer que ça me gratte grave, vu que c’est mon cul qui me gratte, pas celui du voisin. Cela ne t’aideras pas surement, mais, pétard que je me sens seule, moi aussi, toute seule, face à tant de konnerie ! As-tu lu l’article de Cabanel sur Agoravox et l’incroyable ressemble entre Vian et … Macron ? J’ai cru halluciner; Je vais te la chercher et la coller ici. Cela nous détendra, car tout comme toi, j’ai juste envie de me pendre avec l’élastique de mon slip…Sauf que j’en ai pas, là, tout de suite… Je vais faire autre chose ! A+ JO

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s