La maison qui pue !

Tranche de vie ;

Je vis dans une maison qui pue. Au départ, elle ne puait pas, non. Mais, dès le 1er jour, c’était FOUPOUDAV*. Au moment de signer le bail (03/2011) on nous dit que l’on n’a pas le droit d’y travailler. Bon, je n’en avais pas l’intention, mais ça ne donne pas envie. Et puis surtout c’est illégal, mais y s’en foutent.

Ce sera le leitmotiv ceci dit. Je me dois de préciser que cette maison possède une cour commune qui donne sur une autre maison, voisine, et propriété de notre propriétaire. Et dans cette maison voisine, un gonze qui travaille à son domicile ! Mais lui il a le droit. Mais pas moi !

Et du reste, quand il partira, une gonzesse viendra le remplacer et sera assistante maternelle à son domicile, car elle, elle aura le droit. Mais pas moi !

La propriétaire de cette maison qui pue, est la veuve du Maire de la commune, qui fut maire pendant des lustres… Et le gonze qui travaillait dans la maison voisine de notre maison qui pue, son père était employé communal au service du Maire… Et donc, ceci explique cela. Et la gonzesse qui est venu le remplacer, son mec était le fils d’un copain au proprio… Ceci explique encore cela.

Vous suivez toujours ?

Bon, la veuve du Maire sait tout, sans bouger de chez elle, enfin jusqu’à il y a peu elle allait tous les jours à la mairie, pour discuter le bout de gras et causer, causer, causer… Et dires des médisances, quoi ! Dans sa tête et celles de ces enfants qui ont l’usufruit de toutes ces propriétés mises en location (elle possède la moitié du village, vu que son Maire de mari a préempté un max), nous sommes des gueux et y sont bien gentils de nous laisser habiter leurs biens… De quoi se plaint-on du reste ? Hein, je vous le demande. Ah oui, on paye un loyer, tous les mois, sans baragouiner de 500 € et c’est réglé comme une horloge. Mais, c’est normal ! Et oui, c’est normal, enfin, y’a quand même des lézards ;

Cette maison qui pue, est mal isolée et comme elle est face à la Mairie, à la salle des fêtes, à l’église et à la place du village ;

Donc, quand il y a un mariage, une fête ben tout vibre dans la maison ; les fenêtres, le lit, tout…

Quand il y a la frairie, chaque année début juin ; la télé marche par intermittence à cause des auto-tamponneuses qui sont sous mes fenêtres et ça tremble jusque dans les chiottes… Nuit /Jour…

Impossible de dormir les fenêtres ouvertes non plus, ah non, trop de bruit, et trop de vis-à-vis…

Mais tout cela on ne le savait pas à la signature du bail…

Bon, passe l’interdiction de travailler qui n’est pas légal mais on s’en fout !

La vidange de la fosse étanche (17m³) étant à notre charge et le temps étant clément la fosse n’est pleine qu’en avril 2013 (vidange = 450 €).

Mais, la pluie incessante de l’hiver 2013 et du printemps 2014 coule dans la fosse septique qui finalement n’est pas plus étanche que mon cul…

Revidange partielle en mai 2014 de 7 m³ = 234 € !

Pluies incessantes et donc remplissage de la fosse par les eaux de pluie… Et là, on beugue ! Ah bah financièrement, ce n’est pas possible, ah non ! Donc, on commence à avertir notre proprio, enfin, ses enfants parce que la vieille dame on a pas envie de la faire chier plus que ça…

On fait venir un maçon qui nous dit, qu’il faut tout défoncer et pas avant 6 mois !

On invite la proprio à consulter une autre personne de sa connaissance, vu que son mari a été Maire et que nous, ben nous, on connait personne, et puis surtout, ce n’est pas tellement de notre ressort, hein ?

Bon, un artisan vient, et constate que la fosse n’est pas étanche et que l’eau de pluie ruisselle dedans ! Il préconise la pose d’une micro station d’épuration individuelle, parce que ça tombe bien il est le seule mandaté par la RESE pour le faire ! Ah bah tu m’étonnes !

Et les ennuis commencent. Mai 2015 ; Ouais, un an dans ce bordel, le maçon doit venir, pour faire un trou, pendant 2/3 jours, il nous faudra utiliser les chiottes de la salle des fêtes, et puis surtout, nous devons faire vider et nettoyer la fosse qui est prête de déborder. Et là, on re beugue.

Comment ça il faut qu’on paie la vidange et le nettoyage de la fosse, alors que vous allez tout casser pour en mettre une neuve parce que celle-ci n’est plus étanche ?

Ah ben, oui mais, c’est vos matières… Et puis, faudra m’enlever le fil à linge, car je vais passer par là, et donc, je vais casser le mur.

Bon, vous verrez avec la proprio, parce que nous on paye pas la vidange !

Ah bah, ça n’a pas trainé, Mme la Fille, nu-propriétaire donc, vint le soir même ;

Y faut faire venir machin pour vidanger et nettoyer la fosse, vu que M. Truc intervient demain matin pour tout défoncer…

Ah non ! On fera rien du tout, ce n’est pas à nous de payer !

Et comment ça vous voulez pas payer ? Et puis, sur un autre ton (genre, vous savez pas qui j’suis)

Bah c’est non ! Et on dit ce qu’on veut chez nous quand même, non ?

Ah mais vous n’êtes pas chez vous ! (ce qui dans les faits est exact, puisque nous ne sommes que locataires)

Ah ! Bon ? Mais on est chez qui alors ?

Ah mais, vous n’êtes pas chez vous ici, vous êtes chez ma mère…

Oui, c’est vrai, quoi, les gueux fermez vos gueules ! Bon, on a pas payé, hein. Nan, on lui a claqué les factures sur le museau.

Et donc, le gonze est venu mettre sa station d’épuration individuelle.

Et là, pour le coup, c’est chez nous qu’il y avait du bordel, du gros bordel.

Et le super technicien de la super station d’épuration commet une première bourde lors de la mise en fonction du boitier ; La machine étant réglée pour 6 habitants, alors que nous ne sommes que 2 vieux, ben pendant 8 mois, elle va faire un cycle toutes les 4 heures… Avant de se mettre en défaut lamentablement début décembre ! Ne riez pas !

Mais, c’est pas ça le plus grave, non, outre le compresseur qui fait un bruit d’enfer toutes les 4 heures donc, ça commence à schlinguer grave dehors ! Jour / Nuit = Impossible de dormir la fenêtre ouverte tellement ça pu. Une odeur à gerber. Donc, pas de déjeuner en terrasse ; D’un côté y’a les hirondelles qui jouent à Pearl Harbor, et de l’autre la mini station d’épuration qui nous invite à rejouer Fukushima…

Juin, juillet, août. Puis, début septembre, ça pu aussi dans la maison, grave…

Jour / Nuit ; Bruits et Odeurs.

C’est pas qu’on cherche pas à se barrer ! Non, c’est juste qu’on a pas encore trouvé !

Donc, l’alarme sonne un samedi matin de décembre, pour nous signaler ; Et les cons, faudrait p’être me régler…

Mais ça pu toujours dans la maison ; Et réunion de chantier, après réunion de chantier, changement de siphon, fumigène et conciliabule après conciliabule ; Ça pu toujours… L’odeur me réveille la nuit, et je me demande si ce n’est pas cela qui dégrade ma santé…

M. Truc est revenu ; Mais y nous prend pour des truffes… Mme la Fille, la nue-propriétaire, aura payé 24 000 € tout de même la plaisanterie… Ah, y ce sont pas gênés pour nous le claquer au museau…

Ah bah, on n’est des gueux aussi… Bon, des gueux sur le départ, car je passe ma vie sur le bon coin, entre 2 billets de blog… On a même fait un petit prêt pour être réactif et ainsi pour pouvoir se barrer en 2/2. On a visité 19 bouses, une seule nous aurait plu, mais les proprios habitant à 20 mètres de la baraque et dans le genre Thénardier on n’avait pas vu mieux… Aussi, avons-nous fui…

Donc, on habite toujours la maison qui pue.

Et ça craint…

=*=

*FOUPOUDAV ; Foutu Pourri D’AVance

En campagne, les propriétaires terriens, qui plus est lorsqu’ils ont accédé à des fonctions comme Maire, Principal de Collège, Notaire, Gendarme… s’autorisent à se penser au-dessus de vous. Y zont pas besoin de le dire, ça se voit sur leurs tronches.

Le femme du Maire, se pensera supérieure à vous. Les enfants du Maire, se penseront supérieurs à vous.

Combien de fois, allant demander un renseignement à la Mairie, j’ai entendu ; « M. le Maire, y’a la locataire à Mme Chose qui est là… » Comme si je lui appartenais.

Souvent je dis que je ne suis rien, ni personne.

Que je ne possède rien et ne veut rien posséder. Que je suis riche des biens dont je sais me passer. Ainsi, on ne pourra jamais me retirer ce que je ne possède pas. Et c’est profondément ce que je pense.

Pour initier un changement de paradigme, nous devons combattre cette pensée mesquine de ceux qui se pensent au-dessus du panier, parce qu’ils sont propriétaires…

Souvent je leur claque au museau que  ; « La propriété c’est le vol » comme disait Pierre-Joseph PROUDHON et je m’amuse de voir la tête qu’ils font…

Bonjour, Mme Bidule, ça va bien ? Non ! Tronche

Ah bonjour, Mme Truc Muche, c’est dimanche alors on va voter ? NON ! Re tronche…

Il y a un gonze qui a une énorme maison à la sortie du village, avec double garage, piscine, véranda et le gars depuis que le Maréchal Hollandouille le lui a ordonné il pavoise. Il a même mis 2 drapeaux, c’est normal, vu la baraque qu’il a ; Faut au moins ça, non ?

J’vous dis pas ce que je brame à mon mari, à chaque fois qu’on passe devant en voiture…

J’vous laisse imaginer ; C’est fleuri en tous les cas !

Il y a de nombreuses barrières à faire tomber, non ?

Et surtout de nombreuses chaines à faire sauter, individuellement d’abord.

Puis, collectivement, ensuite.

Pour moi, c’est le moment !

C’est le moment !

 JBL1960

 

Publicités

16 réflexions sur « La maison qui pue ! »

  1. Salut JBL ne repondez pas a mon comm ici,votre blog semble intéressant de plus,mais je sature en lectures de blogs et autre site depuis dix ans..
    Visitez le blog de Geispe,vosgien «les quatres saisons ou monotarcie»100% autonome alimentairement le grand monsieur!
    Je vais acheter un terrain a quelques milliers euros,5000 avec frais de notaire..y construire plus grand qu actuellement..tout sera assembler en bois,j envisage même des planches traitees en guise de tuiles,fondations seront poteaux bétonné dans le sol il faut impérativement que le cabanon qui fera 30m carré ne soit pas au contact du sol,il y aura des puits perdus pour les wc et eaux usées..allez,c faisable,même a mes 50 ans,faisable discrètement! 😉

    J'aime

  2. je te souhaite la maison de tes rêves – sentant bon la lavande, le thym et le serpolet, les roses et le chèvrefeuille –
    amitiés
    ratuma

    J'aime

      1. Eh oui… moi aussi je devrais déménager… mais vs avez vu les prix ?!
        ça pique aux yeux, comme vs dites !

        J'aime

      2. J’me doute qu’en ville ça doit être « décourageant » pour le coup non ?

        Moi j’suis en campagne et si on a pas encore trouvé c’est parce qu’on cherche qque chose de précis, sinon on a vu pas mal de maisons (bon y’avait pas mal de bouses) mais au niveau prix, c’était dans nos prix… C’est juste, qu’à nos âges, on veut pas s’louper après ; c’est le bld des allongés 😉

        J'aime

  3. En ville, ce qui est décourageant, c’est que même en payant un peu plus cher, vs n’êtes pas sûr d’avoir la paix… Et la campagne… peut-être… j’y pense… pas évident non plus, faut une bagnole, des tunes… No comment 😉
    Il faut trouver la Paix en soi…

    J'aime

  4. Non seulement le bordel ds nos têtes mais aussi ds la tête des autres… car on vit qd m en société… j’ai marché ds la montagne et ds la campagne, suis un marcheur, mais y vivre… c’est encore autre chose! Alors les 3/4 du temps suis en ville, c plus facile… mais ça devient de + en + lourdingue!
    Et pr revenir au sujet précédent, les communautarismes n’arrangent rien!

    J'aime

    1. Et pis, en campagne, on tombe sur des chasseurs ! Alors il y a des bons et des mauvais chasseurs… Maintenant c’est vrai que les communautarismes n’arrangent rien. Mais, dans les petites villes de province, parfois, on voit les numéros pairs d’une rue, considérer les numéros impairs comme des étrangers… Pour l’avoir vécu, j’exagère à peine. Les barrières sont idéologiques, rapport au bordel dans nos têtes, non ?

      J'aime

  5. Oui, au moins, en ville, c’est plus anonyme… les racontars sur vot’dos y’en a moins vu qu’on est un million à gambader ds l’coin… Mais comme vs dites, c rapport au bordel ds nos têtes… et si les gens y voyaient plus clair, ils se feraient moins manipuler par les va-t-en-guerre… que ce soit entre voisins ou entre pays!
    Allez, je coupe un peu, A+!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s