ENTRE DEUX MONDES

 » Ni dieu, ni maître « 

Sans arme, ni haine, ni violence…
Mais, ça n’empêche pas d’avoir envie de mordre, tout de même…
Parole de sans-dents

La tradition est à l’heure des bilans. Mais, les traditions, régulièrement je m’assois dessus. C’est mon côté rebelle, qu’à 55 ans, j’ai fini par assumer.
Mais, il est vrai que cette année 2015 aura été « étrange » du début à la fin. Voire jusqu’au bout de cette nuit de réveillon de la «Saint-Sylvestre» que je ne fêterai pas, comme d’hab.

Non, point de cotillons, de confetti, de bulles, rien. Nada…

Point de Réveillon en somme.

En même temps, si je me suis éveillée tard, je le suis totalement et j’essaie de mettre des actes sur mes paroles et sur mes réflexions. Et si je souhaite ardemment initier un changement de paradigme ;

Je ne le fais pas entre la poire et le fromage.

Sur un ton badin, comme une bonne résolution de Nouvel An !

Noël et le Nouvel An 2016 se faisant sous la loi martiale et sous une dictature 2.0 qui sort du bois, Noël 2016 pourrait bien se passer au Goulag. Méditez bien là-dessus avant de vous empiffrer durant les fêtes et commencez sérieusement à penser à ce que vous allez faire pour que ça change, vraiment. Dixit R71

Pour moi cet « Éveil » dont je vous rabats les oreilles ;

C’est réaliser et abattre le plus grand fléau de l’humanité :

le Colonialisme et ce par quoi il arrive : l’État !

Je suis en état d’Éveil depuis août 2013 et la vraie fausse attaque chimique de La Ghouta imputée au régime de Bachar-al-Assad. La seule certitude qui prévaut encore à ce jour, sur cet évènement qui a bien failli déclencher une guerre de type WWIII, c’est les morts par centaines. Et surtout, surtout, que finalement, il y avait des vies qui valaient plus que d’autres…

Et des morts aussi, qui valaient plus que d’autres.
Cet évènement sanglant, terrible, nous aura démontré, à nous les éveillés, que Hollandouille était plus dangereux et totalement hors de contrôle, déjà, qu’un Sarlozy l’américain. Et que nous avions intérêt à nous coordonner car nous avions intégré cet axiome dont tout dépendrait finalement ;

UNION + ORGANISATION = ACTION DIRECTE EFFICACE.

Et suivant ce schéma ;

  1. Prise de conscience individuelle
  2. Prise de conscience collective
  3. Boycott et organisation parallèle
  4. Désobéissance civile
  5. Réorganisation politico-sociale
  6. Changement de paradigme

Pour l’essentiel, nous (les peuples), sommes coincés entre les phases 1 et 2 ou 2 et 3. Pourquoi ? Parce que le formatage propagandiste a la vie dure et le matraquage idéologique néfaste continue, cela change, d’où notre éveil, mais lentement. Comme il y a une relation entre la conscience et la réalité physique ; Notre conscience collective a été formaté comme un outil, contre nous-mêmes afin de nous garder en esclavage. Ce formatage, effectué violemment dès l’école primaire, voire dès la maternelle, produirait plus tard des sans paroles… Le plus dur est toujours de vaincre l’inertie de départ : prenons un grand portail d’usine coulissant en fer/acier. Il est lourd et il faut s’arque bouter pour le mettre en branle initialement, une fois en mouvement, si on atteint une certaine vitesse, on peut pousser le portail qui coulisse avec deux doigts et maintenir la vitesse d’ouverture relativement constante. Dans notre schéma, les phases 1 et 2 sont la poussée initiale, c’est dur (tu m’étonnes). En phase 3 et 4 c’est bien plus facile car le momentum est créé, les dernières phases se font avec 2 doigts !

Le but de l’oligarchie est de maintenir la masse en phase 1 et 2 de façon à ne jamais atteindre le momentum nécessaire pour l’ouverture du portail en grand. Pourtant de l’autre côté du portail, c’est l’émancipation !…

Nous savons bien qu’à un moment donné, pour tout citoyen se posera le choix de la désobéissance civile. C’est la masse pacifique des peuples qui refusera d’obéir à la fange étatico-entrepreneuriale et ses institutions obsolètes et criminelles, qui fera tomber l’empire et ses oligarques eugénistes.

Concernant la désobéissance civile, en fait, le vrai problème c’est l’obéissance civile ; C’est pourquoi la nécessité première est de retirer notre consentement ! Clairement il faut dire NON !

Comme le dit si bien Howard Zinn : « Et notre sujet est sens dessus-dessous : La désobéissance civile. Dès que vous prononcez le mot désobéissance civile comme sujet d’étude, vous dites que notre problème est la désobéissance civile. Ce n’est pas notre problème… Notre problème est l’obéissance civile. Notre problème est le nombre de gens qui ont écoutés les diktats des leaders de leurs gouvernements et qui sont allés en guerre de par le monde et des millions de gens ont été tués à cause de cette obéissance. Notre problème est cette scène dans “A l’Ouest rien de nouveau” où les élèves marchent comme un seul homme vers leur devoir de faire la guerre. Notre problème est que les gens sont obéissants, partout dans le monde, face à la pauvreté, face à la famine, la stupidité, la guerre et la cruauté. Notre problème est que les gens obéissent et que les prisons sont pleines de petits délinquants, tandis que les grands truands gèrent le pays. C’est notre problème. Nous reconnaissons ce fait pour l’Allemagne nazie. Nous savons que le problème là-bas fut l’obéissance, que le peuple a obéit à Hitler. Les gens ont obéit et cela est mal. Ils auraient dû défier et résister le système et si seulement nous avions été là, nous leur aurions montré. Même dans la Russie de Staline nous pouvons comprendre que les gens sont obéissants, tous des moutons. […] Qu’en est-il du vote et des élections ? On nous dit que nous n’avons pas trop besoin de la désobéissance civile parce que nous pouvons nous en remettre au système électoral. Et pourtant, nous devrions avoir appris depuis tout ce temps, mais peut-être ne l’avons-nous pas, parce que nous avons grandi avec cette notion que l’isoloir est un endroit sacré, presque comme un confessionnal. Vous entrez dans l’isoloir, vous en sortez, ils prennent une photo et vous mettez le papelard dans l’urne avec un visage béat. Vous avez voté, c’est la démocratie. Mais si vous lisiez ce que les politologues disent, mais qui le peut vraiment je vous l’accorde ? Au sujet de la procédure électorale, vous verriez que ce processus de vote est une supercherie. Les états totalitaires adorent le vote. Vous amenez les gens aux urnes et vous obtenez leur consentement, leur approbation. Je sais qu’il y a une différence, ils ont un seul parti, nous en avons deux. Vous voyez… Nous avons un parti de plus qu’eux…

Nul n’est besoin de convaincre 100% des gens ;

Il est besoin d’atteindre 10% de la population mondiale décidée à user de leur pouvoir de dire NON et d’une conscience politique ad hoc et le point de bascule se fera pacifiquement et c’est fin de partie pour l’oligarchie. Cette population pourra alors s’organiser en confédération de communes libres, autogérées et autonomes à l’exemple de Saillans dans la Drôme en France !

Ne cédez pas à l’idée que rien ne pourra se faire autrement que dans le sang, la violence, la haine.

https://resistance71.wordpress.com/2015/12/31/demythification-une-gifle-de-plus-a-la-theorie-oligarchique-de-lhomme-belliqueux-de-la-nature-intrinsequement-violente-de-lhumain/

Par contre n’ayez aucun doute sur le fait que le capitalisme, l’ultra libéralisme et la mondialisation conduira implacablement au fascisme et à la barbarie… https://resistance71.wordpress.com/2015/12/30/hegemonie-oligarchique-mondiale-lhydre-quest-la-maison-rothschild/

Une société, une civilisation même, qui s’érige sur ce présupposé que

« L’Homme qui n’est pas blanc est inférieur »

Légitimé par un Jules Ferry en 1885, cher à notre Maréchal qui déclarait ;

« Les races supérieures ont un droit vis-à-vis des races inférieures »

C’est pourquoi il est nécessaire de bouger, de changer de braquet, car «Ceux qui ne bougent pas ne se rendent pas compte de leurs chaînes» comme a dit Rosa Luxembourg.

Nous devons absolument retirer notre consentements à ces tyrans ;

Ce dont il est question, c’est des gouvernants au pouvoir. Et ne rien faire nous rend complices. Ce n’est pas en votant que quoique ce soit va changer et le prochain guignol programmé par les Banksters pour prendre des pénates à l’Élysée semble être Juppé… On voit le tableau d’ici ! N’importe quel politicard n’y changera rien, jamais, le système est verrouillé et au-delà de toute rédemption. Il n’y a pas de solution au sein du Système ! Conclusion ? Il faut sortir de ce système et initier un changement de paradigme.

Et tourner le dos, à jamais, à toute structure pyramidale, et tout Système vertical. Aucune société ne doit plus être sous dictature 2.0, c’est-à-dire sous un pouvoir autoritaire et coercitif qu’il soit de gauche, de droite du centre ou bleu marine…

Pourquoi faire une réforme constitutionnelle ?
Qui dit État, dit état d’urgence, justice de type Section Spéciale…
Une déchéance de la nationalité française pour les binationaux «terroristes» gravée dans le marbre de la constitution, aujourd’hui…
Et après les terroristes ?
Demain, les criminels ordinaires ?
Après-demain, les « voleurs de poules » ?
Puis enfin, les opposants politiques ?

L’État et les institutions font parties du problème et non pas de la solution.

Il faut absolument partir du particulier ; La Commune.

Et aller vers le général ; La Confédération des associations libres.

Ne réitérons pas les erreurs du passé ;

« La commune a commis l’erreur gravissime d’avoir été un mouvement politique plutôt qu’une révolution sociale ; Ses hommes aussi redoutables et destructeurs qu’ils aient pu paraître aux habitants honnêtes, éprouvaient à l’égard des institutions sociales et de la propriété un respect véritablement bourgeois »

C’est pourquoi, oui, il faut l’admettre et en passer par :

  • La suppression du Pouvoir, et
  • L’abolition de la « propriété ».

Comprendre la différence entre « possession » et « propriété ».

L’humanité a vécu des millénaires sans propriété privée et toutes les sociétés traditionnelles au travers des continents ont toujours fonctionné sur le mode de propriété collective communale.

Ceci passe immanquablement par la fin du colonialisme, de son avatar néo-colonialiste, du capitalisme et de l’état garde-chiourme, tous instruments d’oppression de la vaste majorité par le petit nombre, le fameux 0.01%. Ou les Banksters, ou les psychopathes aux manettes, ou le N.O.M. auquel je dis NON !

Notre prise de conscience passe par l’admission de cette assertion ;

Nous sommes tous colonisés.

Et aujourd’hui, ici et maintenant, il est possible de dire NON !

Nous pouvons, ensemble, retirer notre consentement afin que tout s’arrête…

N’oubliez jamais que dans la tête des tyrans économiques, par exemple ; Interdire l’argent liquide est le Saint Graal. Forcer la plèbe vers un système de transaction en monnaie digitale offre un contrôle total avec un suivi parfait de toutes les transactions de l’économie et donne la capacité de bloquer les paiements si un citoyen mécontent ose sortir des rangs.

Par la Bush d’Hollandouille, nous avons la confirmation que la Gouvernance Mondiale veut accélérer le mouvement et mettre la France directement sous sa coupe.

Par la Bush d’Hollandouille ; « Nous sommes en guerre »

Et outre le fait, qu’un pays en guerre n’a pas à rembourser ses dettes (Y sont pas fous en même temps et ne perdent pas le Nord).

Disons NON ! NO ! NEINE ! NIX NIX !

Nous sommes en guerre, mais en guerre contre qui ? Qui a commencé dans ce jeu de fou ? Qui a des troupes au Mali, en Centre Afrique, en Irak ? Qui n’a rien dit quand l’État d’Israël a mené une guerre sans pitié à Gaza en juillet dernier, tuant 2200 palestiniens dont 65% de civils ? Qui est intervenu en Lybie en 2011 ? Et combien de personnes les drônes d’Oblabla ont-ils tué ? Les Zunies en guerre perpétuelle qui imposent la «démocratie» avec des chars, des bombes et des drônes…

Nous ne sommes pas en guerre. Nous devons juste reconnaître que notre société a trop longtemps produits (à dessein) sur l’ensemble du territoire inégalités et violences, discriminations, racisme, antisémitisme, islamophobie, négrophobie, sexisme, homophobie.

Il nous faut comprendre, et comprendre n’est pas excuser, comprendre n’est pas atténuer, comprendre n’est pas se perdre dans l’inaction.

Et ce ne sera que lorsque nous les occidentaux, reconnaîtrons les criminels de guerre parmi les nôtres et que nous arrêterons de nier la vérité que le sang commencera à sécher…
Parce que y’en a marre de l’interventionnisme Zunien auquel nous sommes inféodés par la grâce d’Hollandouille.
Parce que y’en a marre de l’exceptionnalisme Zunien.
Y’en a marre que les Zuniens bombardent tel ou tel pays (on ne sait plus tellement y’en a).
On veut juste que les Zuniens cessent de bombarder ou mieux ;
Qu’ils cessent seulement leurs menaces de le faire et on s’en portera que mieux…

Ne vous y trompez pas ;

Une décolonisation concertée est nécessaire pour changer de paradigme.

Elle tombera sous le sens.

Elle sera induite par nos forces de propositions collectives.

Et parce que nous nous tiendrons aux côtés de tous ceux qui voudront abandonner le système actuel, fondé sur la Doctrine Chrétienne de la découverte, dont le principe est “fondé sur la même idée que les terres occupées par les païens et infidèles étaient ouvertes à toute acquisition par les nations chrétiennes” et en écrire un nouveau, sur la base du respect des peuples autochtones de l’Amérique du Nord et du Sud, de l’Afrique, de l’Australie, de Nouvelle-Zélande…

Parce que nous aurons compris que «Où le social l’emporte, les préoccupations religieuses s’effacent » et que toute religion est une atteinte directe à la liberté de l’Homme.

Croyez, mais ne me forcer pas à croire…

Priez, mais ne me forcer pas à prier…

Aujourd’hui, seuls ceux qui croient pourront être protégés comme le proclame Cazeneuve…

La République protègera ceux qui croient !

Aujourd’hui, comme hier, El Blanco proclame que « Mon seul rôle, ma seule mission c’est de mobiliser pour combattre l’antisémitisme »…

Aujourd’hui sont légitimé les propos de Dame Morano ;

« La France est un pays de race blanche aux racines judéo-chrétiennes… »

Non merci, Madame, pas en mon nom.

Et c’est pourquoi, cette année j’aurai œuvré utilement, à ce changement de paradigme, dont je vous parle tant.

J’ai retiré mon consentement à la colonisation forcée par le baptême en reniant mon acte de baptême.

J’ai ainsi refusé : « Que mon nom, pour l’éternité, soit complice des crimes de sang faits au nom de votre Dieu, en tout temps et en tout lieu. Et je dénonce les fondements religieux des lois établies en regard des nations autochtones et qui prévalent encore aujourd’hui ; Soit l’affirmation de droit sur la doctrine chrétienne de la découverte dont le concept de titre par la découverte était fondé sur la même idée que les terres occupées par les païens et infidèles étaient ouvertes à toute acquisition par les nations chrétiennes. »

Et j’ai créé un mouvement afin que tous les baptisés de la terre, puisse renier leur acter de baptêmes en récusation de cette doctrine chrétienne dite de la découverte et parce que je crois profondément qu’en fissurant ce dogme, il nous sera plus facile de faire tomber cet Empire qui s’est construit sur un mensonge, sur un vol de terre, sur un ethnocide et par la conversion forcée au baptême ou par la mort et par les deux en définitive.

https://resistance71.wordpress.com/abolir-lempire-mouvement-pour-la-repudiation-de-la-doctrine-chretienne-de-la-decouverte/

Et qui a continué, jusqu’en 1996 pour le Canada à vouloir appliquer une solution finale aux natifs, et peuples premiers tout autour de la terre.

https://resistance71.wordpress.com/2015/12/29/resistance-au-colonialisme-lintention-genocidaire-pour-lextirpation-de-cette-race-execrable-du-general-anglais-jeffrey-amherst-dans-le-massachussetts-du-xviiieme-siecle/

Certes, je ne suis rien, ni personne dans cette Société là, dans ce Système là.

Mais, cela ne veut pas dire que je ne vaux rien, que je ne suis rien et que je ne suis capable de rien…

Ma misérable existence, peut constituer un grain de sable

capable d’enrayer votre machine lancée à toute vapeur

pour nous broyer indéfiniment…

Finalement, à l’aube de cette année nouvelle, j’aurais trouvé un vœu à formuler ;

Que nous trouvions la force de nous coaliser,

et où que nous soyons ;

Par nos blogs, nos adresses mails,

pour devenir tous des « passeurs d’idées nouvelles »

Des lanceurs d’alertes

Comme autant d’étoiles dans nos vies obscures

Qu’il ne tient qu’à nous de faire briller…

JBL1960

Publicités

8 réflexions sur « ENTRE DEUX MONDES »

    1. Absolument, c’est pourquoi en lisant l’article, j’y ai repensé direct !
      Tiens, sur Les Moutons Enragés, AvocatDuDiable vient de nous tirer l’œil vers ce sketch de Dieudo, absolument énorme, mais surtout à la vieille du cirque électoral des législatives, comment dire ? Énorme (Dieudo, avec qui je suis parfois en désaccord, est le seul à dénoncer de cette manière la manipulation, là sur les instituts de sondage IFOP ! Tip top)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s