Aucune raison de se réjouir !

  • Depuis le jour de mon anniversaire, j’ai la gerbe !
  • C’était quand déjà ton anniversaire ? Ah oui, le 14 novembre dernier…
  • Le matin, le midi, le soir, la nuit, j’ai la gerbe…
  • Tu m’étonnes, en même temps y’a de quoi, non ?
  • Et ce n’est pas ce que je lis, ce que j’entends, par inadvertance, ce que je vois malgré moi, qui va me faire du bien.

Cela a même empiré ces derniers jours, en lisant ceci ;

La campagne des supermarchés Super U en faveur des jouets unisexes a provoqué de vives réactions, parmi lesquelles celle particulièrement mordante de l’homme politique Philippe de Villiers.

https://francais.rt.com/opinions/12687-villiers-super-u-scandaleux

Mais, également ceci ;

http://www.marianne.net/peuple-les-elites-pourquoi-ce-divorce-100239024.html

et ceci ;

http://www.marianne.net/recherche-du-clivage-perdu-100239025.html

  • Mais, t’es maso ou quoi ? C’est pas étonnant que t’aies la gerbe !
  • Bon, je développe pas, car en plus ça va me coller la fièvre.
  • Alors, en plus, le dernier Paul Craig Roberts, sur l’excellent saker francophone m’a donné de l’urticaire !

http://lesakerfrancophone.net/donald-trump-une-evaluation/

  • Bon, là, je vais me gratter, mais je suis obligée de développer ;

PCR est pourtant une pointure, voici sa fiche wiki ; Titulaire d’un doctorat obtenu à l’Université de Virginie, il est diplômé de l’Institut de technologie de Géorgie, de l’Université de Californie (Berkeley) et de l’Université d’Oxford, où il a été membre du Merton College.

De 1975 à 1978, Roberts est employé au Congrès. C’est durant cette période qu’il rédige la loi Kemp-Roth, une loi de réduction fiscale.

Au début des années 1980, il est sous-secrétaire du Trésor dans l’administration Reagan, et se fait connaître comme l’un des pères fondateurs de la Reaganomics, notamment par sa contribution à la réforme du « Tax Act » de 1981.

Le ministre français de l’économie et des finances, Édouard Balladur, reconnaissant ses compétences, lui décerne la Légion d’honneur en mars 1987 pour son « renouvellement de la science économique et politique après un demi-siècle d’interventionnisme ». Sa participation à la campagne de lutte contre la drogue aux États-Unis est par ailleurs remarquée.

Roberts est membre du Cato Institute et de l’Hoover Institution. Dans les années 1980-90, il enseigne l’économie politique au Center for Strategic and International Studies.

Il a été rédacteur et chroniqueur de divers journaux, notamment The Wall Street Journal et BusinessWeek, et il est l’auteur de huit ouvrages, portant notamment sur le marxisme ou le libéralisme.

Il s’est opposé résolument à la politique menée par le Président George W. Bush.

En politique extérieure, ses convictions sont à l’opposé de celles des néoconservateurs. Il s’est montré favorable aux thèses de conspiration interne à propos des attentats du 11 septembre 2001, a marqué son opposition à la guerre en Irak et a appelé les élus du Congrès à voter la mise en accusation de George W. Bush. Il est également très critique envers la politique américaine vis-à-vis de l’Iran.

Il a collaboré ponctuellement à des publications paléoconservatrices telles que The American Conservative, Chronicles Magazine, ainsi qu’à VDARE (en). Il collabore régulièrement à la revue d’investigation progressiste d’extrême gauche conspirationniste CounterPunch (en).

En 2015, il affirme que le gouvernement américain est responsable de l’attentat contre Charlie Hebdo, opéré pour punir la France de son indépendance vis à vis des USA 1.

  • Donc, dans son dernier article ;

Donald Trump : Une évaluation

PCR prétend que : Trump est populaire non pas tant pour ses prises de position sur des questions spécifiques mais par le fait qu’il ne soit pas un autre politicien de plus à Washington, et il est respecté pour ne pas reculer et ne pas présenter d’excuses quand il fait des déclarations fortes pour lesquelles il est critiqué. Ce que les gens voient en Trump, c’est la force et le leadership.Voilà qui est inhabituel pour un candidat politique, et c’est à cette force que les électeurs réagissent.

L’establishment politique américain corrompu a donné un ordre à sa presstitute [presse prostituée, NdT], «Payez-vous Trump».

Stephanopoulos a essayé de s’en prendre à Trump parce que le dirigeant le plus populaire au monde, le président russe Poutine, a fait des compliments sur Trump, auxquels ce dernier a répondu de la même façon.

Selon Stephanopoulos, «Poutine a assassiné des journalistes», et Trump devrait avoir honte de louer un assassin de journalistes. Trump a demandé des preuves à Stephanopoulos mais ce dernier n’en avait aucune. En d’autres termes, Stephanopoulos a confirmé la déclaration de Trump que les politiciens américains annoncent des choses et comptent sur les presstitutes pour soutenir ces faits inventés comme si ils étaient vrais.

Trump a alors fait référence à de nombreux meurtres provoqués par Washington. 

Stephanopoulos voulait savoir quels journalistes Washington avait assassinés. Trump a répondu en évoquant les meurtres et la dislocation de peuples par millions, qui maintenant envahissent l’Europe en tant que réfugiés des guerres de Washington. Mais les conseillers de Trump ne sont pas suffisamment avisés pour l’avoir briefé sur l’histoire de l’assassinat par Washington des journalistes d’Al Jazeera. […]

Un candidat politique avec un staff compétent aurait immédiatement riposté à Stephanopoulos avec ces assassinats de journalistes par Washington et comparé ces faits avec les accusations de pure propagande contre Poutine qui n’ont aucun fondement réel.

  • Soit, ça me gratte, mais, cette assertion compte tenu du Système Zunien, est correcte.

Le problème avec Trump ce sont les questions auxquelles le public ne s’intéresse pas. 

  • Ah, bon ?

Il est rafraîchissant de voir un milliardaire, qui ne peut pas être acheté, exposer l’inconsistance de tous les candidats démocrates et républicains à la présidence. Une collection de nullité absolues.

  • Ouch ! C’est une blague, PCR ne peut pas croire ce qu’il écrit là ?

Contrairement à Washington, Poutine soutient la souveraineté des pays. Il ne croit pas que les États-Unis ou tout autre pays ont le droit de renverser des gouvernements et d’installer une marionnette ou un vassal. Récemment M. Poutine a déclaré : «J’espère qu’il n’y a personne d’assez fou sur la planète terre pour oser utiliser des armes nucléaires

  • Non, juste les psychopathes aux manettes !

Malheureusement pour Poutine et pour Trump, si les rapports de presse peuvent être fiables [pour une fois, NdT], Trump a récemment déclaré qu’il allait utiliser des armes nucléaires contre ISIS. Cette déclaration le disqualifie. Il n’y a aucune raison d’avoir besoin des armes nucléaires pour vaincre une force aussi petite qu’ISIS.Plus important encore, les États-Unis sont le seul pays à avoir utilisé des armes nucléaires contre la population d’un autre pays, et si les États-Unis devaient le faire à nouveau, cela confirmerait aux dirigeants russes et chinois que le gouvernement américain est fou, indigne de confiance, et devrait être éliminé avant que la Russie et la Chine ne soient attaqués. Vous ne pouvez pas utiliser des armes nucléaires sans conséquences.

  • Sans déconner ?

Comme je l’ai dit dans un certain nombre d’entretiens, le problème de Trump est qu’il n’a aucun parti derrière lui, pas de conseillers en qui il peut avoir confiance, et il ne comprend pas les questions.

Récemment, je regardais une vidéo d’une femme décrite comme un «conseiller de Trump» qui répétait la déclaration du néoconservateur nazi William Kristol : «Quelle est l’utilité des armes nucléaires si vous ne pouvez pas les utiliser ?»

Comment un néoconservateur nazi comme William Kristol a-t-il pu influencer l’équipe de campagne de Trump ? De quelle autre preuve avons-nous besoin pour savoir que si Trump était élu, les élites prévaudront malgré lui ?

  • Et là j’ai envie de dire à PCR ; que c’est le cas pour tous les derniers Présidents des USA depuis… Wilson au moins… Et cela fut de plus en plus visible avec Roosevelt, puis assumé par Nixon et légitimé par Reagan avec son TINA ; le dogme ultra-libéral « There Is No Alternative » (Il n’y a pas d’autre choix) ce que PCR ne peut ignorer.

Trump ne peut pas être un politicien dissident sans une équipe dissidente. A la minute ou Trump prendrait ses fonctions, il serait déjà réduit à l’impuissance.

  • Parce que ce ne fut pas le cas avec Oblabla ? J’ai loupé un épisode ou quoi ? Ou avec Sarkozy l’américain, ou avec Hollandouille, ou avec Dame Kékel…

En France, le parti du Front National de Marine Le Pen pourrait apporter un changement politique. En Angleterre, le parti britannique indépendantiste UKIP de Nigel Farage ou le Parti travailliste de Jeremy Corbyn pourrait apporter un changement politique. Mais aux États-Unis, il n’y a aucune perspective de changement par des élections. Le changement ne peut venir que de l’effondrement ou d’une révolution sanglante. L’establishment américain n’est pas prêt à accepter le changement.

Et plus probablement, l’establishment américain ferait assassiner Marine Le Pen, Nigel Farage ou Jeremy Corbyn avant d’accepter un changement en France ou au Royaume-Uni.

  • Double ouch ! Je précise ma pensée, si l’on remplace Trump par Le Pen, Farrage, Corbyn ne peut être un politicien dissident sans une équipe dissidente. A la minute où Trump, Le Pen, Farage, Corbyn prendrait ses fonctions, il ou elle serait déjà réduit à l’impuissance. Comme d’hab ! Faire croire qu’un changement politique en France arriverait par les urnes avec Marine le Pen ou en Grande Bretagne avec Farage ou Corbyn mais que l’establishment (c’est le N.O.M. noble de Banksters) américain ne serait pas prêt d’accepter… Bon en plus de l’urticaire, ça me colle un mal de tête.

Désolée, mais si la mise en place de Trump ou de la Le Pen en France ou de Corbyn ou de Farage au Royaume-Uni, peut permettre la mise en place de leur N.O.M. à l’establishment américain que ça passe par une révolution sanglante ou un effondrement ; Ils le feront.

Il n’y a aucune perspective de changement par des élections nulle part, pas plus aux États Unis, qu’ailleurs. Sauf, si elle sert le Plan. C’est ça l’illusion démocratique. Sans notre consentement, tout s’arrête, tout !

Quant à votre conclusion ; Comment la Russie et la Chine vont traiter avec eux, cela reste à voir.

Bah, si Poutine est pressenti pour prendre la présidence de la Gouvernance Mondiale.

Et si la Chine, qui vient d’abandonner définitivement son modèle d’enfant unique et qui se prépare à mettre en place un nouveau modèle économique de type scoring.

J’ai souvent dit que PCR, comme Pepe Escobar et d’autres auraient gagné du temps, en nous lisant et je le dis avec le plus grand respect.

En conclusion ; C’est par l’éveil de nos consciences, nombreux et le plus vite sera le mieux, que nous inverserons cette tendance mortifère qui nous plongera dans un gouffre sans fin.

L’éveil, c’est réaliser et abattre le plus grand fléau de l’humanité : le Colonialisme et ce par quoi il arrive : l’État !

Emprunté à Résistance71

C’est vrai qu’il n’y a aucune raison de se réjouir.

Mais peut-être y en a t’il d’espérer ?

UNION + ORGANISATION = ACTION DIRECTE EFFICACE !

Voici ce que je nous souhaite pour…

demain, ou après-demain, au plus tard !

Surtout, qu’aujourd’hui, 18/03/2016 on en est !

JBL1960

Mise à jour du 11/10/16 « Jour de la Découverte » par JBL1960

Parce qu’aujourd’hui on en est là = Lundi 10 octobre 2016

Mais surtout qu’il n’est plus à démontrer que c’est choisir entre la peste et le choléra :

Choisir entre la peste et le choléra ?

N’oublions jamais que l’idée d’un 11/09/2001 nucléaire est né des cerveaux malades des psychopathes aux manettes : 11 Septembre 2001

Et que nous sommes sur les traces de la fine équipe du 11 : Sur les traces de la fine équipe du 11…

Les infos du soir = https://fr.sputniknews.com/international/201610101028129742-chine-russie-syrie-afghanistan/

https://fr.sputniknews.com/international/201610101028130494-poutine-erdogan-syrie/

Notez bien cette info également d’importance = https://fr.sputniknews.com/international/201610101028126109-russie-turquie-turkish-stream/

Si PCR a regardé le débat entre Chucky Killary et Duffy Trump, ce dont je ne doute pas, il ne peut pas avoir manqué ce passage édifiant qui démontre bien que les psychopathes aux manettes sont déterminés à les utiliser leurs armes nucléaires = http://gregtabibian.com/video-debat-trumpclinton-les-deux-candidats-secharpent-violemment-sur-la-syrie-et-poutine/

Comme l’a dit Phil Butler ; « Nucléarisez qui vous voulez, mais rendez-nous nos vies »…

Ah il est beau ce Potus en Trumpette avec Chucky Killary en guest !!!

Ah bah ! On n’a pas le cul sorti des ronces, hein ?

Allez, on s’est réveillé tôt et on a pris de l’avance… JBL1960

 

Publicités

7 réflexions sur « Aucune raison de se réjouir ! »

  1. I’m really enjoying the design and layout of your website.
    It’s a very easy on the eyes which makes it much more pleasant for me to
    come here and visit more often. Did you hire out a developer to create your theme?
    Exceptional work!

    J'aime

  2. I really love your site.. Very nice colors & theme. Did you create this web site
    yourself? Please reply back as I’m hoping to create my own website and would like to know where you got
    this from or exactly what the theme is called.
    Thank you!

    J'aime

  3. magnificent points altogether, you simply gained a brand new reader.
    What may you recommend about your post that you simply made a few days in the past?
    Any sure?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s