Tu crèches où ?

Yves De Kerdrel a encore frappé ;

https://francais.rt.com/opinions/12520-guerre-creches-dit-long-perte-reperes

Yves de Kerdrel est directeur de la publication de Valeurs Actuelles et directeur des publications du groupe Valmonde. Editorialiste au Figaro, chroniqueur à I-Télé et à Radio-Classique.

Il vient de polluer Russia Today qu’il squatte donc depuis un moment et c’est pour ça que l’info sur Russia Today est toujours à prendre avec un peu de recul.

Donc, la guerre des crèches (oui vous avez bien lu) en dirait long sur nos pertes de repères.

Doux jésus, comme dirait YDK…

Morceau choisi ;

La laïcité c’est d’abord et avant tout le respect de chaque croyance et la cohabitation intelligente des différentes religions. C’est ce fragile équilibre qui existe donc en France depuis un peu plus d’un siècle. Et depuis 1905 il y a toujours eu des crèches dans les lieux publics, d’abord parce qu’elles n’offensent en aucune manière ceux qui ne croient pas à la nativité. Ensuite et surtout parce que les crèches relèvent autant de la tradition que de la croyance, du culturel que du cultuel. Comme la splendeur d’une Cathédrale, la majesté d’un Versailles ou la simplicité d’une abbaye cistercienne, elles sont un morceau de notre civilisation judéo-chrétienne. Et vouloir les ranger au magasin des accessoires par «peur» de provoquer une population musulmane est un acte de soumission idiot.

Joseph Macé-Scaron de Marianne a fait différemment sur le même sujet ;

http://www.marianne.net/doux-jesus-les-ravis-creche-100238854.html

Morceau choisi ;

L’écrivain Denis Tillinac, qui reste, à mes yeux, à tout jamais le pétulant éditeur de La Table ronde, digne héritier de Roland Laudenbach, enfourche sa Rossinante et part en croisade contre ces nouveaux moulins à vent que seraient « les extrémistes de la laïcité », ces nouveaux barbares qui empêchent ces crèches (la-magie-de-Noël) de se glisser dans les mairies, les hôtels de département et de région, les commissariats, les Pôle emploi, les centres des impôts. C’est-à-dire à peu près partout, et de préférence dans les lieux dédiés au service public, sauf dans les églises, où ces crèches sont assez souvent remplacées par des icônes orthodoxes. Passons. Je ne reviendrai pas ici sur l’absurdité de nous présenter cette invasion comme une tradition qui serait le cours le plus intérieur de l’histoire de notre pays. , Eric Conan a très bien décrit combien cette floraison est nouvelle et n’a rien de « traditionnel », combien les catholiques ne gagneraient rien à vouloir « christianiser les bâtiments de la République » et combien il est absurde de ne voir dans cette exposition qu’une manifestation culturelle. Bref, c’est faire l’âne pour avoir du sens.

 

Franchement, si la place d’une crèche n’est pas en priorité dans une église et pour ceux qui le souhaitent au pied du sapin ; J’en perds mon latin.

Et bien moi, ça me choque une crèche dans une mairie, ou dans tout autre lieu public.

Y’a des crèches dans des commissariats ?

Y’a des crèches dans des Pôle Emploi ?

Sans déconner…

Et c’est quoi le message ?

Il y a près de 45 000 églises en France ; Ça suffit pas…

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s