Halte à la globalisation générale !

Où l’on parle de décolonisation !

C’est pas évident au premier abord – Et pourtant…

Lu sur l’excellent Saker Francophone cet article d’Elijah J. MAGNIER en date du 12/12/2015 Source : elijahjm Article original paru sur @alraimedia.group

http://lesakerfrancophone.net/syrie-les-renforts-arrivent/

C’est vrai que les lignes bougent en Syrie et notamment du fait de l’entrée de la Russie dans le « jeu ».

Mais remarquez combien les positions d’Oblabla, d’Hollandouille, sont identiques.

Dans les Merdias conventionnels on lit ceci ;

http://www.20minutes.fr/monde/syrie/1753991-20151218-syrie-onu-adopte-unanimite-resolution-soutenant-plan-paix

Et encore, ceci ; http://www.20minutes.fr/monde/1753979-20151218-syrie-obama-veut-toujours-depart-bachar-al-assad

Pensez-vous vraiment, que ces gesticulations, n’ont rien à voir avec le pétrole, le gaz, et son acheminement ?

Car franchement, quel est la légitimité d’Oblabla pour réclamer le départ pur et simple de Bachar ?

Quand au Maréchal Hollandouille ; remarquez comme son état d’urgence a muselé la contestation sociale qui montait en France. Tout est passé, non pas au second plan, mais dans les oubliettes…

Alors, on attend rien, on espère rien et on ne veut rien faire avec ce gars.

Mais pour le moment, c’est lui qui tient les manettes et qui nous écrase le nez avec ses escarpins.

Et à mon avis, il est pas prêt de les lâcher les manettes… Nan…

Il avance, ces pions, y se cache même plus ! Tout les jours y se passe qque chose avec Hollandouille.

Un jour c’est ça ; http://www.wikistrike.com/2015/12/le-gouvernement-bloque-en-pleine-nuit-un-outil-anti-paradis-fiscaux.html

Un autre c’est ceci ; http://www.wikistrike.com/2015/12/election-presidentielle-un-projet-de-loi-pour-en-terminer-avec-les-petits-candidats.html

Mais, rappelez-vous que Mélenchon et son pote le vert De Ruby étaient d’accord pour instaurer le vote obligatoire !

Il n’y a pas de solution dans ce Système et avec les gens au pouvoir actuellement et politicards de tous poils qui orbitent autour de lui.

Pour une décolonisation concertée ; Car nous sommes tous « colonisés » :

Nous devons sortir du colonialisme, qui n’est nullement un système archaïque mais est aujourd’hui un constituant du système globalisé, c’est partant de mouvements locaux et nationaux, là où nous sommes, avec nos différences, nos expériences en conjuguant nos mouvements, se donner la capacité d’influer sur l’ordre mondial.

Dans quel but ? Celui de nous émanciper, d’échapper au paradigme mortifère induit  par une mini-élite dont l’hégémonie culturelle n’a que trop duré. Le salut sociétaire de l’humanité réside dans la libération du dogme suprématiste parasite et criminel pour enfin vivre égaux, libres et heureux.

Et ceci passe immanquablement par la fin du colonialisme, de son avatar néo-colonialiste, du capitalisme et de l’état garde-chiourme, tous instruments d’oppression de la vaste majorité par le petit nombre (les fumeux 0.01% ou que j’appelle « psychopathes aux manettes ».

Lorsque l’occident et ses peuples aliénés auront réalisé et transcendé les leurres et les crimes d’un système qui n’a aucun lieu d’être, alors une révolution copernicienne politique et sociale populaire prendra place, la seule qui libèrera le monde à tout jamais.

Le plus tôt sera le mieux.

Avant qu’il ne soit trop tard.

Je sais que ça en fait marrer certain. Mais, nous n’avons pas besoin de convaincre l’humanité entière, là, tout de suite.

Non, nous avons juste besoin de convaincre 10 % de la population mondiale.

10 % c’est peu – Et c’est beaucoup !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s